FAQ Unity 3DConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 3, nombre de questions : 89, dernière mise à jour : 10 février 2020 

 
OuvrirSommaireGénéralités

Vous pouvez télécharger la dernière version du moteur sur la page Download and get started du site d'Unity. Pour la version de Unity 4.6, le fichier à télécharger, sous la forme d'un exécutable, représente un volume d'un peu plus de 1.4 Go. Pour l'installation, il vous suffira de lancer l'exécutable et de vous laisser guider par les instructions. Avec l'arrivée de la version 5 d'Unity, la méthode d'installation a légèrement changé. Après le téléchargement du fichier d'installation (de quelques centaines de Ko), c'est lui qui, une fois lancé, se charge de rapatrier via internet l'ensemble des fichiers nécessaires à l'installation complète de l'outil, ainsi que certains ajouts éventuels, comme des exemples de programmes.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Oui. Comme il est spécifié dans la licence d'utilisation, vous pouvez vendre toute production réalisée avec la version Free (version 4) ou Personnal (version 5) d'Unity, dans la mesure où vos revenus ou financements par année fiscale ne dépassent pas les 100.000 $. Au-delà, il vous faudra acquérir une licence Pro (1500 $ HT).

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Unity est prévu pour être utilisé sur Windows XP SP2+, 7 SP1+ et 8. Windows Vista n'est pas supporté. Cela ne veut pas dire qu'il ne tournera pas sous ce système d'exploitation, mais que rien ne le garantit et surtout aucun support ne sera apporté en cas de mauvais fonctionnement. Quant aux versions Windows Server, elles n'ont pas été testées par Unity Technologies.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Non. L'éditeur n'est disponible que pour Mac OSX et pour Windows. Seule la génération de projet pour Linux est possible, ce qui se fera à partir d'une installation d'Unity 3D sous Windows. Toutefois, vous pouvez essayer de lancer Unity à travers des logiciels comme Wine ou PlayOnLinux, mais Unity Technologies ne garantit en rien le fonctionnement du moteur dans cet environnement.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Unity permet la génération de projets pour une multitude de plateformes cibles. Vous pourrez générer des projets pour les trois principaux systèmes d'exploitation, à savoir Mac, Linux et Windows. Vous pourrez aussi générer des projets pour plateformes mobiles de type Android, iOS, Windows Phone 8 et BlackBerry. À noter que la génération de projets pour iOS (IPad, Iphone ou IPod) devra se faire à partir d'une installation d'Unity sur Mac OS X. Pour le développement dédié aux consoles, c'est aussi possible, sous certaines conditions décrites ici.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

De base, Unity propose trois langages différents : Boo, JavaScript (appelé aussi UnityScript) et C#. Boo s'est marginalisé et n'est quasiment plus employé. D'ailleurs, sa disparition a été actée avec l'arrivée de la version 5 d'Unity (même si les scripts Boo importés seront toujours compilés pour des raisons de compatibilité ascendante). À noter que quel que soit le choix, cela n'influera que très peu sur les performances.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Non. Il n'est pas possible de coder nativement en C/C++ au sein d'un projet Unity. Par contre, il est possible de faire appel à des bibliothèques externes ou plugins écrits en C/C++.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Avec la version 4, la version Pro offre davantage de fonctionnalités qui ne sont pas disponibles avec la version Free. La version Free est, par exemple, amputée des techniques de rendu liées aux PostEffect, StaticBatching, RenderTexture ou encore du Deferred Rendering, pour ne citer que ceux-là. Avec la version 5, les différences se sont réduites. La version personnelle n'est pas amputée de fonctionnalités touchant au moteur en lui-même (par exemple, le rendu est identique dans les deux versions). Par contre, la version Pro aura des outils supplémentaires pour le travail en équipe. Vous pourrez trouver un comparatif précis entre les versions sur la page dédiée du site d'Unity.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Non, absolument pas. Dans vos Préférences au niveau de l'éditeur, vous pouvez parfaitement spécifier un autre éditeur de script. Certains utilisent tout simplement des solutions de type NotePad++. Sinon, Visual Studio est un des éditeurs les plus répandus chez les codeurs en C#. Son intégration est grandement facilitée par l'extension UnityVS qui est distribuée gratuitement.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Oui. Unity est un environnement très ouvert, et au fil du temps, de nombreux outils et autres plugins ont vu le jour, soit pour combler des lacunes ou encore pour en améliorer les capacités. Par exemple, certaines de ces extensions permettent de combler les manques de la version Free par rapport à la version Pro. Toutes ces ressources supplémentaires sont accessibles et consultables par catégorie par le biais de l'AssetStore.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Les versions plus anciennes d'Unity sont toujours disponibles via la page des archives du site d'Unity.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Unity Technologies propose un installateur dans lequel vous pouvez choisir les modules que vous souhaitez installer. Ainsi, seul les composants dont vous allez vous servir seront installés.
L'installation minimale nécessite 1,6 Go alors que l'installation maximale peut occuper 22,4 Go. Les composants les plus lourds sont les composants Windows Store .NET Scripting Backend (3.3 Go) et Windows Store IL2CPP Scripting Backend (9.1 Go).

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner, Alexandre Laurent

Non, une des forces d'Unity est qu'il n'est pas nécessaire de disposer d'une machine dernier cri pour pouvoir l'utiliser.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Certes, il est nécessaire de programmer afin de donner vie à votre jeu. En effet, même si Unity intègre toutes les bases d'un jeu vidéo (le moteur de rendu, le moteur physique, la gestion du son et du réseau…), c'est la partie script qui vous permettra de contrôler tous ces éléments et ainsi obtenir un jeu dynamique et interactif. Toutefois, l'aspect programmation y est simplifié et sera bien plus facile à prendre en main que si vous vous lanciez dans un projet à partir de zéro. Ici, il n'y a pas besoin de grandes notions, juste d'un peu de logique et de beaucoup d'imagination. Contrairement à certains de ses concurrents, Unity ne possède pas, nativement, de système de programmation graphique (comme pour UDK, ou encore BGE). Maintenant, il existe sur l'AssetStore des outils (payants) réalisés par des tiers permettant de combler éventuellement ce manque (le plus connu et reconnu d'entre eux étant Playmaker).

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Oui. L'arrivée de la version 5 apporte énormément de changement, avec entre autres une approche résolument basée sur les Physically-Based Shader (PBS). Mais compatibilité oblige, les shaders natifs proposés avec les versions précédentes seront parfaitement supportés (et toujours disponibles sous l'appellation Legacy shaders).

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Tous les types d'applications 2D et/ou 3D peuvent être créés avec Unity. Il n'y a pas véritablement de limite ou de restriction particulière, si ce n'est votre propre créativité. C'est un outil généraliste et qui autorise donc toute forme d'application graphique. Le site officiel offre une galerie d'images donnant un rapide aperçu de créations faites à l'aide d'Unity.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Oui, sans aucun problème. Plusieurs versions d'Unity peuvent parfaitement tourner sur un même système, du moment où elles sont bien installées chacune dans un répertoire dédié.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

À dire vrai, il n'y a pas vraiment de gros manque. Au fil des versions, Unity a su corriger et/ou intégrer ce qui pouvait lui manquer par rapport aux versions antérieures (par exemple un véritable système de GUI). Maintenant, en cherchant bien, certains pourraient peut-être regretter l'absence d'un outil graphique de mise au point des shaders, ainsi qu'un système de programmation graphique pour les réfractaires au code (ou facilitant le prototyping). Maintenant, l'AssetStore (très complet) offre énormément d'outils pouvant combler ces vides éventuels qui ne sont en rien rédhibitoires.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Unity3D reconnaît la plupart des formats de fichiers média connus et reconnus (images, 3D, sons, etc.). Sinon, l'AssetStore offre, directement à partir d'Unity3D, une foule d'éléments gratuits en tous genres, y compris des projets complets pour s'initier, dont certains proposés directement par Unity Technologies. Vous pouvez aussi consulter notre page dédiée aux ressources pour encore plus de choix.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Unity est un environnement complet de développement. Il intègre à ce titre tous les outils nécessaires pour réaliser un jeu vidéo (ou toute autre application vidéo ludique). À travers la partie éditeur, Unity permet, entre autres, l'importation et la gestion de médias, la création d'animations, le précalcul de l'illumination des scènes, les calculs de chemin (pathfinding), l'édition de scripts ou encore la gestion de sprites. Le moteur, de son côté, gère les parties rendu des scènes, la physique, les effets sonores et le réseau.

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner

Comme lors de chaque changement majeur de version, la nouvelle version d'Unity apporte son lot d'améliorations et de nouveautés. Elles sont très nombreuses et touchent tous les secteurs. Parmi ces changements les plus significatifs, la version 5 voit l'arrivée d'un éditeur 64 bits, le passage à PhysX 3.3, la possibilité d'exporter son projet en WebGL, un tout nouveau mélangeur audio, un moteur de rendu s'appuyant sur la physique (Physicall-based shading) et l'illumination globale (Global illumination avec le système Enlighten).

Créé le 6 avril 2015  par Greg Latiner
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2015 Developpez LLC et al. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.