IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple Vision Pro en difficulté : l'intérêt des clients pour le casque de réalité mixte diminue dans certains points de vente,
Apple peine à maintenir l'intérêt initial

Le , par Bruno

6PARTAGES

4  0 
L'intérêt pour l'Apple Vision Pro, un casque d'informatique spatiale d'une valeur de 3 499 dollars, semble décliner après un enthousiasme initial. Selon des observations, la demande de démonstrations et de ventes aurait chuté, nécessitant une intensification du marketing en ligne. Ce déclin reflète une tendance commune dans l'industrie des casques AR/VR, où maintenir l'engagement des utilisateurs au-delà de l'effet de nouveauté est un défi. Des problèmes tels que l'installation complexe, le manque d'application phare et un contenu convaincant sont évoqués comme des obstacles à une utilisation régulière.

Bien que des améliorations aient été apportées au système d'exploitation visionOS, de nombreuses applications ne sont pas encore optimisées. Apple envisage une nouvelle version plus abordable pour 2025, tandis que la première version devrait être lancée dans d'autres pays cette année, bien que la production soit limitée en raison de sa complexité.



Après sept ans de développement, Apple a présenté en 2023 son casque AR, le Vision Pro. Ce dispositif révolutionnaire permet de superposer du contenu numérique à l'environnement physique et offre une navigation intuitive via les yeux, les mains et la voix. Avec ses fonctionnalités avancées, il ouvre de nouvelles perspectives dans le divertissement, la productivité, la créativité et bien d'autres domaines. Commercialisé à partir de 3 499 $, le Vision Pro représente un investissement significatif, étant plus de trois fois plus cher que le casque le plus onéreux de la gamme de réalité mixte et virtuelle de Meta.

Au-delà de l'écran : L'Apple Vision Pro réinvente la réalité augmentée

En juin de l'année précédente, Apple a dévoilé son pari audacieux dans le domaine de la réalité augmentée avec le Vision Pro, un casque coûteux. Cette initiative marque l'entrée d'Apple dans un marché largement dominé par Meta, représentant ainsi l'un des défis les plus importants depuis le lancement de l'iPhone il y a plus de dix ans. « Avec Vision Pro, vous n'êtes plus limité par un écran », a déclaré le PDG d'Apple, Tim Cook, en présentant le nouveau casque à la WWDC 2023.

Le Vision Pro se présente comme un casque léger et élégant, composé d’une pièce de verre laminé en trois dimensions qui s’adapte au visage, et d’un cadre en aluminium. Il intègre un ensemble de caméras et de capteurs avancés qui lui permettent de voir le monde clairement, de comprendre l’environnement et de détecter les gestes des mains. Il dispose également d’une paire d’écrans micro-OLED personnalisés qui offrent une résolution supérieure à celle d’une télévision 4K pour chaque œil, pour une meilleure clarté. Le son spatial est assuré par des haut-parleurs situés près des oreilles, qui se mêlent aux sons réels harmonieusement, selon Apple. Le casque est contrôlé par une couronne numérique qui permet d’accéder à la vue d’accueil et de régler le niveau d’immersion, et par un bouton supérieur qui permet de prendre des photos et des vidéos spatiales en 3D.

L'Apple Vision Pro, le dernier casque de réalité virtuelle et augmentée d'Apple, a reçu des éloges enthousiastes de la part de personnalités telles que le réalisateur James Cameron, qui a décrit son expérience comme étant « religieuse ». En louant la résolution exceptionnelle de l'appareil, équivalente à celle d'un téléviseur 4K de 75 pouces dans chaque œil, Cameron est convaincu que l'Apple Vision Pro résout tous les problèmes associés à la réalité virtuelle.

Nick Bilton de Vanity Fair explique : « Équipé de la résolution d'un téléviseur de 75 pouces dans chaque globe oculaire, soit un total de 23 millions de pixels, l'Apple Vision Pro surpasse considérablement la norme des télévisions 4K classiques, qui avoisine les 8 millions de pixels. Les ingénieurs d'Apple n'ont pas simplement extrait un rectangle d'un écran 4K pour l'intégrer à l'Apple Vision Pro ; au contraire, ils ont réussi à comprimer deux fois plus de pixels dans l'espace restreint du globe oculaire. Malgré ces caractéristiques impressionnantes, offrant une netteté de 23 millions de pixels rendant impossible la distinction entre la réalité et une composition numérique ».

Déception et désillusion : le casque Apple Vision Pro en déclin

Au moment du lancement du Vision Pro sur Union Square à San Francisco, il était remarquable de constater que le nombre d'employés d'Apple dépassait celui des clients, une situation inhabituelle par rapport aux précédents lancements de produits de la marque. Contrairement aux tendances observées lors des sorties précédentes, le casque, qui constitue le premier produit entièrement nouveau d'Apple en sept ans depuis l'introduction de l'Apple Watch en 2017, n'a pas généré un engouement massif à San Francisco.

Un groupe comprenant un professeur de l'université de Stanford et dix autres chercheurs ont testé des lunettes d'ordinateur similaires au Vision Pro d'Apple dans le cadre de leurs activités quotidiennes. Les résultats ont montré que l'utilisation de ces lunettes pendant des activités telles que manger, résoudre des puzzles et jouer au ballon entraînait des maux de tête, des nausées et un inconfort. Un chercheur a souligné la difficulté de manger avec ces lunettes, soulignant qu'il lui était souvent impossible de réussir à mettre une fourchette dans sa bouche tout en portant un ordinateur sur son visage. La recherche a donc conclu que les casques d'ordinateur ne devraient pas être portés en permanence, mais uniquement lorsque l'utilisation d'un ordinateur, d'un téléphone portable ou de la télévision n'est pas possible.

Jeremy Bailenson, professeur à l'université de Stanford, a exprimé que bien que l'Apple Vision Pro soit un outil utile, il ne devrait être utilisé que lorsque cela est nécessaire, car son utilisation excessive peut avoir des conséquences néfastes sur le bien-être mental, physique et social. Il a souligné l'importance pour les entreprises de sensibiliser le public aux utilisations et aux inconvénients majeurs de ces technologies avant qu'elles ne deviennent largement répandues. Il a également noté le parallèle avec les smartphones, dont l'utilisation a eu un impact négatif sur notre capacité d'attention, notre santé et notre bien-être, soulignant ainsi l'importance de prendre en compte les implications de l'utilisation de ces technologies sur le long terme.

Après quelques semaines d'utilisation, de nombreux clients expriment leur déception et décident de retourner leur Vision Pro. Les reproches principaux adressés à cet appareil sont variés, comme en témoignent les retours sur les réseaux sociaux et les forums. Parmi les motifs de mécontentement les plus fréquemment mentionnés figurent le confort, les maux de tête, la fatigue oculaire, le manque d'applications, le prix élevé, l'isolement social et la stabilité du logiciel.

Le confort est souvent cité comme raison majeure des retours. Certains utilisateurs ont signalé des maux de tête et des nausées, attribués à la structure et au poids de l'appareil, notamment son déséquilibre frontal par rapport à d'autres modèles concurrents comme le Quest 3. De plus, la pression exercée sur le visage et le nez ainsi que la chaleur dégagée par le casque sont sources de douleurs et d'inconfort pour de nombreux utilisateurs.

Les maux de tête et la fatigue oculaire sont également des effets indésirables courants du Vision Pro. La technologie de projection laser utilisée pour afficher des images en 3D peut engendrer une tension visuelle, en particulier lors d'une utilisation prolongée, entraînant des symptômes tels que nausées, vertiges, migraines et troubles de la vision.

Un autre point de frustration réside dans le manque d'applications disponibles pour le Vision Pro. Contrairement à ses concurrents axés sur le jeu, Apple positionne cet appareil comme un outil de travail, mais les fonctionnalités actuelles sont jugées limitées et peu adaptées aux besoins des utilisateurs, suscitant ainsi des interrogations sur son utilité par rapport à un ordinateur portable ou une tablette.


Le prix élevé du Vision Pro est également un motif de déception pour de nombreux consommateurs. Avec des configurations allant jusqu'à 1 To de stockage et une garantie AppleCare+ coûtant jusqu'à 499 $, le prix total peut atteindre 4 574 $ hors taxes, ce qui représente un investissement considérable pour un appareil dont les performances et l'ergonomie suscitent des réserves.

L'Apple Vision Pro semble rencontrer plusieurs défis majeurs qui compromettent son succès sur le marché des casques de réalité mixte. Son prix élevé, combiné au manque d'une application phare et de support de jeu, limite son attrait pour les consommateurs. De plus, l'absence de logiciel original et les comparaisons défavorables avec des concurrents tels que le Quest 3 soulèvent des questions sur la stratégie d'Apple dans ce domaine. Pour que l'Apple Vision Pro puisse réussir, il semble essentiel pour Apple de repenser sa stratégie et de répondre aux besoins réels des utilisateurs, en proposant des fonctionnalités innovantes et convaincantes qui justifient son prix élevé.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Êtes-vous étonné par cette situation ?
Quelle est votre opinion sur le prix et le design du Vision Pro ? Seriez-vous disposé à investir 3 499 dollars dans un casque de réalité virtuelle ?
Quelles applications ou fonctionnalités envisagez-vous d'utiliser avec le Vision Pro ? Quels sont les aspects positifs et négatifs de l'informatique spatiale ?
Comment le Vision Pro pourrait-il transformer nos modes de travail, d'apprentissage, de communication ou de divertissement ? Quels sont les défis et les opportunités de cette technologie pour la société ?
Avez-vous déjà expérimenté le Vision Pro ou un autre casque de réalité virtuelle ? Quelle a été votre expérience ? Recommanderiez-vous cette technologie à votre entourage ?
Comment Apple se positionne-t-il par rapport à ses concurrents dans le domaine de la réalité virtuelle ? Quels sont les atouts et les points faibles de la stratégie d'Apple ?

Voir aussi :

Les employés d'Apple ont été plus nombreux que les clients lors du lancement de Vision Pro sur Union Square à San Francisco, contrairement aux précédentes sorties des produits Apple

Environ 30 % des utilisateurs qui retournent leur Vision Pro le font parce qu'ils ne comprennent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple, selon une analyse

Le Vision Pro d'Apple n'est pas le casque AR auquel vous vous attendiez, mais c'est l'avenir... pour les riches. Vendu à partir de 3 499 $, il coûte trois fois plus que le casque le plus cher de Meta

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de dragonofmercy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 11:49
En même temps une plateforme où le porn est interdit ça fait forcément un four...

4  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 15:19
Vu le prix d'entrée et la faible quantité de jeux, ce chiffre me parait au contraire élevé.
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/04/2024 à 7:51
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Des problèmes tels que l'installation complexe, le manque d'application phare et un contenu convaincant sont évoqués comme des obstacles à une utilisation régulière.
Et le prix, non?
3500€ c'est presque le salaire nets mensuels en moyen des cadres français d'après l'Insee (4 490€).
Êtes-vous étonné par cette situation ?
Non ce produit n'a peu d'interet pour moi et un prix exagéré - même pour Apple.
Il est loin le temps où Apple arrivait à créer des besoin chez ses consommateurs et dans la société.
Quelle est votre opinion sur le prix et le design du Vision Pro ? Seriez-vous disposé à investir 3 499 dollars dans un casque de réalité virtuelle ?
Je ne suis pas disposé à mettre 3500€ pour grand chose.
Le design n'est pas un facteur de choix pour moi, ça ne sert à rien et ça coute cher.

La VR reste aujourd'hui un gadget même s'il est impressionnant et amène un potentiel de divertissement incroyable.
Son inconfort reste un obstacle à sa démocratisation. J'ai essayé un casque il y a un an environ, je n'aurais pas passé des heures avec ce truc sur la tête.
Par contre je ne suis pas contre une activité ponctuelle avec les potes.
2  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/04/2024 à 19:22
Est-ce qu'une personne fortunée préfère s'afficher sur les plages et dans les Palaces avec un casque Apple Pro, ou son dernier combo lifting-botox au volant de l'une de ses super-cars ?
0  0 
Avatar de stigma
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/04/2024 à 14:24
Vu le prix, pfffff
Apple continue de rêver à défaut de faire rêver les consommateurs.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 12:12
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le prix élevé du Vision Pro est un autre facteur de déception. Le prix de 3 499 $ concerne le modèle de 256 Go ; mais il y a deux autres configurations proposées : 3 699 $ (512 Go) et 3 899 $ (1 To). Le constructeur propose également une garantie AppleCare+ facturée 499 $ offrant un nombre de réparations illimité pour les dommages accidentels pendant 2 ans. Un Vision Pro « toutes options » avec 1 To de stockage et AppleCare+ revient à 4 574 $, rappelons qu’il s’agit d’un prix hors taxes.
Même les Apple fanboys ont leur limite
Après il n'est pas impossible que dans le futur cette technologie connaisse le succès. Quand les prix seront accessibles, quand il y aura des applications intéressantes.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le mal de tête et la fatigue oculaire sont d’autres effets indésirables du Vision Pro. Le casque utilise un système de projection laser pour créer des images en 3D devant les yeux de l’utilisateur. Mais cette technologie peut causer du stress visuel, surtout si l’utilisateur regarde des écrans virtuels pendant de longues périodes. Certains utilisateurs rapportent avoir eu des nausées, des vertiges, des migraines, ou des troubles de la vision après avoir utilisé le Vision Pro.
La comparaison ne fonctionne peut-être pas, car ce n'est pas du tout la même technologie.
Nintendo a créé une console qui s'appelait "Virtual Boy", les témoignages disent que ça pouvait faire mal aux yeux, à la tête, etc.
Mais d'un autre côté il y a des témoignages de gens qui disent qu'utiliser le Virtual Boy a amélioré leur vue.
Une hypothèse c'est que le Virtual Boy "muscle" les yeux, au final la fatigue visuel peut être une bonne chose, dans certains cas.

C'est un peu comme ceux qui masque un œil pour forcer l'autre à travailler.

Du coup j'aimerais essayer le Virtual Boy (il doit y avoir moyen de l'émuler avec des casques de réalité virtuelle).
0  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 12:59
Le poids de l'appareil et le fait qu'il soit en grande partie chargé à l'avant constituent une autre plainte; le poids du Vision Pro oscille entre 600 et 650 grammes, c’est bien davantage que le Quest 3 [...] ce qui peut provoquer des douleurs et des rougeurs.
Bah, ce n'est rien ! dans la prochaine version, Apple méta etc ajouteront l'anti-gravité à leur merveille .
Oh wait, ça existe déjà, il suffirait d'attacher des ballons à l'hélium dessus.

0  0 
Avatar de eddy72
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 14:27
3 499 $
a ce prix là tu n'as pas le droit à l'erreur ...
0  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 19:19
Rare sont les gros titres à sortir supportant le VR. Cela n'aide pas. Les éditeurs sont frileux à cause des couts de réalisation.
C'est l'éternel cercle vicieux. peu de joueurs VR donc peu d'adaptations. peu d'adaptations, peu de joueurs VR.

J'aurais pourtant aimé jouer à un Starfield, Cyberpunk ou Ark en VR, nativement.
Avoir joué en VR a Fallout 4, Skyrim et surtout MSFS à change radicalement le jeux. Quand c'est bien fait, c'est absolument fabuleux, c'est comme redécouvrir les jeux vidéos.
Rejouer en 2D sur un écran parait fade après. Il faut se réhabituer à ne plus être au coeur de l'action.
Pour MSFS, le pilotage est grandement facilité, l'appréciation des distances, altitude, vitesse est bien bien meilleure. et avec al reconnaissance des mouvements des mains et des doigts, l'immersion est totale.
0  0