IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Environ 30 % des utilisateurs qui retournent leur Vision Pro le font parce qu'ils ne comprennent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple,
Selon une analyse

Le , par Mathis Lucas

14PARTAGES

4  0 
Les acheteurs du Vision Pro d'Apple semblent avoir des difficultés à appréhender le fonctionnement de l'informatique spatiale. C'est du moins ce qui ressort d'une analyse faite par Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple. Des rapports ont signalé que le taux de retour du Vision Pro est élevé malgré le battage médiatique dont il fait l'objet. L'analyse de Ming-Chi Kuo contredit ces rapports et évoque un taux de 1 %. Mais elle ajoute que jusqu'à 30 % des retours du Vision Pro d'Apple sont dus au fait que les utilisateurs ne savent pas comment configurer leur casque de 3 500 $. C'est un coup dur pour Apple qui ne cesse de vanter l'accessibilité de la technologie d'informatique spatiale.

Au début du mois de février, les technophiles se sont fait entendre pour expliquer pourquoi ils renvoyaient leur Apple Vision Pro. Cependant, Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple, a constaté que près d'un tiers des retours sont dus au fait que les consommateurs ne parvenaient pas à configurer cette nouvelle technologie à 3 500 $. « Il est intéressant de noter qu'environ 20 à 30 % des utilisateurs qui retournent leurs produits le font parce qu'ils ne savent pas comment configurer le Vision Pro », affirme Kuo dans une note d'analyse traduite. Kuo précise que seulement 1 % des propriétaires de Vision Pro ont retourné leur casque.

Selon Kuo, les utilisateurs ne savent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple. Les produits Apple sont réputés pour leurs interfaces utilisateur intuitives, comme l'iPhone et le Mac, mais il semble que le Vision Pro ne soit pas à la hauteur sur ce point. "Intuitive by design" est le principal slogan d'Apple pour les ordinateurs Mac. « Le Mac est conçu pour être facile à apprendre et à utiliser, afin que vous puissiez faire plus que vous n'avez jamais imaginé », peut-on lire sur le site Web d'Apple. Mais le premier casque d'Apple présente des caractéristiques peu évidentes qui risquent de dérouter les utilisateurs.


Le Vision Pro d'Apple ressemble à ce que l'on pourrait qualifier de casque de réalité mixte, car il prend en charge la réalité virtuelle (RV) et la réalité augmentée (RA). Toutefois, Apple ne semble pas tout à fait d'accord avec cela et affirme que le Vision Pro est "un ordinateur spatial". L'informatique spatiale est un terme générique qui désigne la fusion du monde numérique et du monde physique de manière transparente. Mais personne ne semble d'accord sur la définition de l'informatique spatiale. Ce qu'Apple appelle un ordinateur spatial, certains l'appellent "réalité étendue", "informatique holographique", "métavers", etc.

Lorsque vous enfilez le Vision Pro d'Apple, vous pouvez regarder un film à travers l'écran de votre visage et voir votre salon autour de vous. Vous pouvez ouvrir une application de recettes avec le casque d'Apple et positionner des minuteurs virtuels au-dessus de vos casseroles pendant que vous suivez les instructions. Cependant, vous ne voyez pas le monde réel. Au lieu de cela, vous voyez une vidéo en streaming presque en direct de votre salon ou de votre cuisine, avec des applications superposées. Le casque de réalité mixte Quest 3 de Meta, d'une valeur de 500 dollars, fonctionne également de la même manière.

Apple affirme que le Vision Pro utilise une interface tridimensionnelle qui donne aux utilisateurs l'impression que le contenu numérique qu'ils visionnent, qu'il s'agisse d'un film ou de leur flux de médias sociaux, est présent dans leur monde physique, plutôt que limité à l'écran de leur téléphone ou de leur tablette. Si le Vision Pro combine des aspects de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, son système d'exploitation unique, qui permet aux utilisateurs d'interagir avec les applications et de les contrôler avec leurs doigts et leurs yeux, est ce qui en fait un ordinateur spatial plutôt qu'un simple casque de réalité mixte.

Autrement dit, le Vision Pro utilise la technologie de suivi des yeux pour contrôler un curseur dans le domaine de l'informatique spatiale d'Apple. Bien que l'on puisse s'attendre à ce que cela soit plus intuitif que l'utilisation d'une souris, il y a des limites à cela. Pour parcourir vos applications, vous devez appuyer sur un bouton physique du casque, ce qui vous fait sortir de l'expérience de l'informatique spatiale. Pour ouvrir votre centre de contrôle, vous devez lever les yeux vers une petite flèche au plafond. Et si vous oubliez votre mot de passe, vous devrez peut-être vous rendre dans un magasin Apple pour le réinitialiser.

Pour 3 500 $, certains critiques estiment que le jeu n'en vaut pas la chandelle. Selon les critiques du Vision Pro, la technologie n'est pas mature et Apple utilise des termes complexes et difficiles à appréhender pour les profanes. « Je pense que l'objectif d'Apple est de mettre en avant le fait qu'il dispose de capacités supplémentaires en matière de productivité et de se démarquer de ses concurrents en le présentant différemment », note un critique. Apple présente le Vision Pro comme un ordinateur à part entière qui pourrait remplacer un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, au lieu d'un simple appareil de divertissement.

« La technologie d'Apple n'est tout simplement pas prête. Peut-être que nous ne sommes pas prêts non plus. En attendant, nous avons droit à des produits de compromis coûteux, décrits avec des mots absurdes, et à la promesse d'un avenir radieux. Imaginez que vous puissiez partager une vidéo de la fête d'anniversaire de votre enfant et que les autres aient l'impression d'y avoir assisté. C'est ce type d'expériences immersives en 3D par le biais d'ordinateurs discrets qu'Apple veut réaliser. Et ce que Mark Zuckerberg envisage. C'est aussi l'idée qui sous-tendait les Google Glass il y a une dizaine d'années », note un critique.

Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple au début du mois, Mark Zuckerberg, PDG de Meta, a déclaré que "le Quest 3 est le meilleur produit". Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, Zuckerberg a donné son verdict officiel sur le Vision Pro par rapport au dernier casque Quest 3 de sa société : « je ne pense pas seulement que le Quest a le meilleur rapport qualité/prix, je pense que le Quest est le meilleur produit, un point c'est tout ». Zuckerberg a laissé entendre que le Vision Pro est inutilement cher et pèse 120 grammes de plus que le Quest 3 de Meta, ce qui le rend moins confortable à porter sur une longue période.

En plus, Zuckerberg a critiqué les compromis faits par Apple pour intégrer l'écran le plus sophistiqué possible dans un appareil pouvant être porté sur la tête dans un format acceptable. Dans son récent rapport, l'analyste d'Apple indique également que la demande pour le Vision Pro est en train de ralentir. Les délais de livraison du premier casque d'Apple ont été ramenés à 3-5 jours, alors qu'ils étaient estimés à plus d'un mois lors des précommandes. Selon Kuo, Apple devrait vendre plus de Vision Pro cette année que ce que l'entreprise avait initialement prévu, même s'il semble qu'il s'agisse encore d'un marché de niche.

Kuo se penche également sur les futures itérations de l'Apple Vision Pro, déclarant qu'Apple prend actuellement en compte les commentaires des utilisateurs. Bien qu'une deuxième génération de Vision Pro soit prévue, la production ne devrait commencer que fin 2025 ou début 2026, et il s'agira probablement d'une légère révision, axée sur l'efficacité plutôt que sur une refonte totale des spécifications du casque. Selon Kuo, Apple pourrait ne pas commercialiser un modèle de masse moins cher avant 2027.

Source : Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des conclusions de l'analyste d'Apple sur les retours du Vision Pro ?
Pourquoi Apple décrit-il le Vision Pro comme un ordinateur spatial plutôt que comme un casque de réalité virtuelle ou mixte ?
Selon vous, à quoi la technologie d'informatique spatiale fait-elle référence ? Pourquoi sa définition ne fait-elle pas l'objet d'un consensus ?

Voir aussi

Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple, Mark Zuckerberg déclare que le Quest 3 « est le meilleur produit, point final ». Un avis objectif ou une promotion voilée du Quest 3 ?

L'usage prolongé des casques comme le Vision Pro d'Apple provoque des maux de tête, des nausées et des malaises et est très néfaste pour le bien-être mental, physique et social, selon une étude

Apple Vision Pro, un flop ? Les clients renvoient leurs casques et multiplient les critiques, se plaignant entre autres d'inconfort, de mal de tête, de fatigue oculaire ou du manque d'applications

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/03/2024 à 20:33
attention pour le prix, comme pour les voiture électrique à +50k, vous faite l'erreur de raisonner comme un francais.

tous le monde sur terre ne gagne pas heureusement que 2000€ (salaire médian en france et c'est le salaire de beaucoup de dev bac+5).
un ingénieur a geneve gagne 150k d'€, à singapour pareil, aux usa je cite google: "Le salaire annuel moyen pour un Software Engineer, New York, États-Unis, est de 157 237 $US"

bref notre petit salaire de pays du tier monde oui 3500$ c'est cher, mais avec plus de 10000€ par mois c'est une autre perspective.
1  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/03/2024 à 21:46
Est-ce qu'ils ne comprennent pas son utilisation ou n'en ont aucune utilité ?
Perso ce truc me parait au mieux gadget.
La VR ne m'intéresse pas particulièrement de base, alors la VR hors de prix m'en touche carrément une sans bouger l'autre.
Et c'est pas la publicité où on voit une famille avec un parent le porter qui va me faire changer d'avis.
À la limite ça pourrait me suggérer une utilisation professionnelle de prise de vues, pour remplacer une grosse caméra ou appareil photo, permettre d'intégrer plus d'options pour ceux-ci en direct. Mais ça me montre pas une utilisation quotidienne ou en famille.
Voire, à l'heure où la majorité font la guerre aux écrans, se plaignent de voir des personnes sur leur téléphone à tout moment, faire une publicité avec un parent qui porte son casque pendant un évènement familial (un repas ou anniversaire de mémoire ?), me parait vraiment aller à contre-courant et se tirer une balle dans le pied.
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/03/2024 à 8:57
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
Est-ce qu'ils ne comprennent pas son utilisation ou n'en ont aucune utilité ?
Perso ce truc me parait au mieux gadget.
La VR ne m'intéresse pas particulièrement de base, alors la VR hors de prix m'en touche carrément une sans bouger l'autre.
Et c'est pas la publicité où on voit une famille avec un parent le porter qui va me faire changer d'avis.
À la limite ça pourrait me suggérer une utilisation professionnelle de prise de vues, pour remplacer une grosse caméra ou appareil photo, permettre d'intégrer plus d'options pour ceux-ci en direct. Mais ça me montre pas une utilisation quotidienne ou en famille.
Voire, à l'heure où la majorité font la guerre aux écrans, se plaignent de voir des personnes sur leur téléphone à tout moment, faire une publicité avec un parent qui porte son casque pendant un évènement familial (un repas ou anniversaire de mémoire ?), me parait vraiment aller à contre-courant et se tirer une balle dans le pied.
il y'a une utilité certaines pour les entreprises et certains métiers. a l'armée pour les simulations, a des techniciens de pointes qui pourrait avoir des informations en temps réel sous les yeux plutôt que de lire une tablette a coté...etc.
mais dans tous les cas on reste sur un marché de niche.

pour le grand publique je ne vois pas l'interet, même pour le gaming (cible que apple boude) c'est loins d'etre aussi utile d'une manette ou qu'une souris (pour les fps et rts), soit doit être fun de temps en temps pour du flight simulator mais ca se porte pas long temps. je me vois pas faire une longue session de gaming avec ca (poids, mal de crane, aux yeux...)
on reste sur du gadget qui se porte pas longtemps, donc demander un prix très cher ça va en faire piquer beaucoup.

pour l'informatique spatial par contre je n'y crois pas du tous, je me vois mal faire un powerpoint ou écrire du code avec, j'ai 2 grands écrans de 40 pouces et ca me va tres bien, il existe même les samsung odyssey de 50 pouces pour des écrans xxl.
porter un casque pour ca c'est absolument pas pratique.

pour regarder un film, autre usage que apple vends, même chose, j'ai un video projecteur à la maison, je regarde un film sur grand écran avec ma copine, chose impossible avec un casque, et même problème dans tous les cas, faut pouvoir le supporter pendant 2h (durée d'un film).

un usage intéressant, serait dans une voiture, comme les pilote d'avion chasse, avoir un écrans avec des informations comme la direction à prendre, la vitesse... ce serait plus pratique que regarder un écran derrière le volant ou a coté. Mais un casque a trop d'inconvénient (poids...), des lunettes connecté par contre ce serait pas mal.

on en arrive toujours à la meme conclusion, un casque ca ne va pas, trop gros, trop invasif, et faudrait une simple paire de lunette comme des google glass. mais pas pour faire de l'informatique spatial, faire du power point ou du C++ dedans ce doit etre un enfer. Mais pour conduire, pour marcher dans une ville qu'on connait pas avec du texte qui s'affiche pres des monument, quand on répare une voiture ou un lave linge ou des infos sur les composants s'afficherait...etc.
1  0 
Avatar de berceker united
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 04/03/2024 à 16:14
Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
La seule chose que je reconnaitrais sur le Quest, c'est qu'il a déjà eu trois itérations et que même la première reste plutôt convaincante pour de la VR a un prix très peu élevé (400€ à l'époque).

Pas étonnant que la première version du Vision Pro ne cartonne pas autant, l'inverse aurait été un miracle (et un miracle pas impossible, mais qui aurait été très intéressant).
Pas une excuse, ce n'est pas comme si la technologie des casques VR est nouveau. Ils regardent ce que fait la concurrence depuis quelques années (qui ont essuyé les plâtres) et essaient de faire mieux en évitant les erreurs déjà remonté par eux.
Je pense qu'il y a eu un excès d'orgueil. l'Image d'Apple est très bien côté aux Etats-Unis et en le vendant à ce prix là, cela allait induire l'idée, au consommateur américain, que c'est un casque révolutionnaire qui va casser mettre à plat la concurrence au vu du prix.
Ce n'est pas un bide, c'est leur début, c'est juste que les premiers retours font dire qu'ils ont commis des erreurs de débutant ou d'orgueil et Mark a bien raison face à Apple.

Citation Envoyé par Zefling Voir le message
Enfin, son prix est aussi rédhibitoire. Aussi bon qu'il soit, ça reste quasiment 2 fois le prix de mon PC. Je mettrais jamais autant dans du matériel aussi spécialisé.
Pour moi c'est comme vendre une console de jeu à 3500 € et s'étonne que ça se vend moins bien que celles à 500 €. Même si elle est largement plus puissante. Ça reste très élitiste comme prix.
Et encore, 3500€ sans jeux ou exclu intéressant. On ne peut même pas dire qu'i y a un effet Neo Geo.
0  0