IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

EA annonce un système anti-triche au niveau du noyau pour les jeux PC avec FIFA 23 pour PC cet automne,
Certains utilisateurs se méfient du fait d'accorder à un jeu des autorisations système

Le , par Bruno

2PARTAGES

6  0 
Electronic Arts (EA) l'un des principaux développeurs et producteurs mondiaux de jeux vidéo a annoncé dans un post le lancement d'EA AntiCheat (EAAC), un système anti-triche implémenté au niveau du noyau pour les jeux PC. « Chez Electronic Arts, nous nous engageons à créer une expérience sûre et équitable pour tous nos joueurs. Comme indiqué dans notre Charte du joueur, nous demandons à chacun de respecter les règles du jeu et de s'abstenir de falsifier ou d'utiliser des tricheurs. Notre équipe chargée de la sécurité des jeux et de la lutte contre la tricherie a travaillé d'arrache-pied pour mettre au point et soutenir des technologies qui nous permettent de protéger au mieux les intérêts de nos joueurs en matière de fair-play », écrit EA.

EAAC est une solution anti-triche et anti-tamper en mode noyau développée en interne par Electronic Arts. Les développeurs logiciels de triche pour PC le fond de plus en plus dans le noyau. Les développeurs et producteurs mondiaux de jeux vidéo ont donc besoin de protections en mode noyau pour garantir le fair-play et lutter contre les développeurs de tricheurs pour PC sur un pied d'égalité.


« Les solutions anti-triche de tiers sont souvent opaques pour nos équipes et nous empêchent de mettre en œuvre des contrôles de confidentialité supplémentaires ou des personnalisations qui offrent une plus grande précision et granularité pour les modes de jeu propres à EA, indique EA. Avec l'EAAC, nous avons la propriété complète de la posture de sécurité et de confidentialité, ce qui nous permet de résoudre les problèmes de sécurité dès qu'ils se présentent. »

Selon EA, l'anti-triche au niveau du noyau est-il nécessaire en fonction des jeux. Pour les jeux hautement compétitifs et contenant de nombreux modes en ligne, comme FIFA 23, la protection en mode noyau est absolument vitale. Lorsque les programmes de triche opèrent dans l'espace du noyau, ils peuvent rendre leurs fonctions invisibles aux solutions anti-triche qui fonctionnent en mode utilisateur.

Malheureusement, ces dernières années ont vu une forte augmentation des tricheries et des techniques de triche fonctionnant en mode noyau. La seule façon fiable de les détecter et de les bloquer selon EA est donc de faire en sorte que les solutions anti-triche fonctionnent également dans cet espace. « Avec FIFA 23, nous verrons de nouvelles et passionnantes fonctionnalités de jeu croisé. En plus de l'EAAC qui protège nos joueurs sur PC contre les tricheurs, nos joueurs sur console qui jouent contre des adversaires sur PC seront également protégés contre les tricheurs opérant sur les plateformes PC. »

Étant donné que tous les jeux ne sont pas des jeux multijoueurs compétitifs, EA travaille pour déterminer les besoins en matière d'anti-triche pour chaque projet. Pour les titres à joueur unique, ou les titres sans échelles compétitives ou classements, le paysage de la triche diffère. En fonction du titre et du type de jeu, EA peut mettre en œuvre d'autres technologies anti-triche, telles que des protections du mode utilisateur, ou même renoncer complètement à exploiter la technologie anti-triche dans certains cas, en choisissant plutôt de concevoir le jeu pour qu'il soit résistant à certains types de triche.

Les développeurs de logiciels de triche utilisent les modes de jeu mono joueur pour faire de la rétro-ingénierie ou expérimenter des fichiers de jeu trafiqués pour les aider à développer une triche, puis ramener ces modifications dans les modes de jeu multijoueurs en ligne. En plus d'empêcher la tricherie active pendant le jeu en ligne, l'EAAC empêche également les développeurs de tricher en utilisant les modes de jeu mono joueur de cette manière. La protection des modes de jeu mono joueur est nécessaire pour entraver le développement de la triche.

EAAC ne fonctionne que lorsqu'un jeu avec la protection EAAC incluse est en cours d'exécution. Tous les processus anti-triche s'arrêtent lorsque le jeu est lancé. Si vous avez désinstallé tous vos jeux EA avec protection EAAC, EAAC se désinstallera automatiquement et s'effacera de votre PC. Il est également possible de désinstaller manuellement à tout moment et elle sera complètement supprimée du PC. Notons qu’en désinstallant EAAC, tous les jeux qui nécessitent une protection EAAC (comme FIFA 23) ne seront pas jouables jusqu'à ce qu'EAAC soit réinstallée.

Certains utilisateurs se méfient du fait qu'accorder à un jeu des autorisations système de si bas niveau pourrait exposer des informations privées sur leurs systèmes. Pour tenter d'apaiser certaines de ces craintes, Elise Murphy, directrice principale de la sécurité des jeux et de la lutte contre la fraude chez EA a déclaré que l'équipe a « limité les informations collectées par l'EAAC » et que le système « ne regardera que ce dont il a besoin à des fins d'anti-triche ».

Tout ce qui n'est pas un processus qui « essaie d'interagir avec notre jeu » est strictement interdit, a-t-elle poursuivi. « Nous avons travaillé avec des sociétés de sécurité informatique et de protection de la vie privée indépendantes et tierces pour nous assurer que l'EAAC fonctionne en gardant à l'esprit la protection des données. »

Outre le respect de la vie privée, certains utilisateurs pourraient craindre qu'un nouveau pilote au niveau du noyau ne déstabilise ou n'entrave leur système (à l'instar des tristement célèbres rootkits DRM de Sony). Mais Murphy a promis qu'EAAC est conçu pour être « aussi performant et léger que possible. EAAC aura un impact négligeable sur votre jeu ».

Les outils au niveau du noyau peuvent également offrir une nouvelle surface d'attaque attrayante pour les exploits de sécurité de bas niveau sur le système d'un utilisateur. Pour tenir compte de cela, Murphy a déclaré que son équipe a « travaillé avec des évaluateurs de sécurité et de confidentialité indépendants et tiers pour valider que l'EAAC ne dégrade pas la sécurité de votre PC et pour garantir des limites strictes en matière de confidentialité des données ». Elle a également promis des tests quotidiens et un suivi constant des rapports afin de résoudre tout problème potentiel qui apparaîtrait.

Source : Electronic Arts

Et vous ?

Que pensez-vous du système anti-triche proposé par EA ?

Selon vous, les raisons évoquées par Elise Murphy, directrice chez EA sont-elles pertinentes ?

Êtes-vous pour ou contre un tel système ?

Voir aussi :

EA achète Codemasters pour 1,2 milliard de dollars afin de prendre la tête du marché des jeux de course, surenchérissant sur le distributeur de jeux vidéo Take-Two Interactive

Parlement UK : EA préfère le terme "mécanique de surprise" à "loot box", assurant qu'il ne s'agit pas d'un jeu de hasard mais d'un système éthique

Chez Electronic Arts, il faut parfois une journée entière pour modifier trois lignes de code, selon un ancien employé de l'éditeur du jeu FIFA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 18:16
Êtes-vous pour ou contre un tel système ?
- Il y a beau avoir des audits de sécurité, un jeu n'a pas besoin d'autorisation système !
- Si des fichiers du jeux étaient infectés, il serait alors plus facile pour le virus de se propager.
- Si l'utilisateur n'a pas les droits administrateurs, il ne peut pas installer le jeu
1  0 
Avatar de Leruas
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/09/2022 à 21:37
Du coup ils vont faire un faux EAAC qui dit à FIFA que tout va bien et cette protection ne servira plus à rien...
Elise Murphy ne connait donc pas la loi de Murphy ?
1  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/09/2022 à 0:04
Que dire sinon qu'on parle d'EA... Qui va être assez crétin pour autoriser ça et apres coup s'étonner que EA les a entubé ou a favorisé des virus... tout ça pour un jeux vidéo en plus.
1  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 16/09/2022 à 19:46
Bonjour,

Malheureusement, ce n'est pas une première. Mais si, rappelez-vous, StarForce, ou plus récemment, Denuvo.
Pour StarForce, on connaît la fin :
, le jeu ne peut plus du tout fonctionner sur un PC .

Ça serait cool que le public boycotte ce genre de produit, ainsi que ceux buggés, ceux réalisés et "finalisés" avec le crunsh, ceux avec des NFT...
Mais malheureusement, cela ne sera jamais le cas, FIFA 23 va très bien se vendre .
1  0