IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Minecraft bloque la blockchain de son jeu de bloc. « La rareté et l'exclusion » de projets comme NFT Worlds iraient à l'encontre des valeurs du jeu

Le , par Bruno

7PARTAGES

5  0 
Minecraft continuera de porter sur les blocs et non sur la blockchain. C'est ce qui ressort de l’annonce publié dans un billet de blog officiel de Mojang, filiale de Microsoft, qui souligne que les intégrations de NFT avec Minecraft ne sont généralement pas quelque chose à soutenir ou à autoriser.

« Bonjour à tous ! Récemment, nous avons reçu des commentaires de membres de la communauté demandant des éclaircissements et de la transparence concernant la position de Mojang Studios et de Minecraft sur les NFTs et la blockchain. Nous voulions profiter de l'occasion pour partager notre point de vue selon lequel les intégrations de NFT avec Minecraft ne sont généralement pas quelque chose que nous allons soutenir ou autoriser », lit-on sur le site officiel de Minecraft.


Alors que les joueurs ont longtemps été en mesure de faire payer l'accès aux serveurs Minecraft privés qu'ils contrôlent, les directives d'utilisation de la société soulignent que « tous les joueurs devraient avoir accès aux mêmes fonctionnalités » dans ces serveurs. Cela est en conflit avec le point principal des NFT, que Mojang caractérise comme la propriété numérique basée sur la rareté et l'exclusion, qui ne s'aligne pas avec les valeurs de Minecraft d'inclusion créative et de jouer ensemble.

« Dans nos directives d'utilisation de Minecraft, nous expliquons comment un propriétaire de serveur peut faire payer l'accès, et que tous les joueurs doivent avoir accès aux mêmes fonctionnalités. Ces règles ont pour but de garantir que Minecraft reste une communauté où tout le monde a accès au même contenu. Les NFT, cependant, peuvent créer des modèles de rareté et d'exclusion qui sont en conflit avec nos lignes directrices et l'esprit de Minecraft. »

En-dehors de ce genre de problèmes philosophiques, Mojang s'inquiète également des « cas où les NFT ont été vendus à des prix artificiellement ou frauduleusement gonflés » et des situations où les actifs NFT « peuvent nécessiter un gestionnaire d'actifs qui pourrait disparaître sans préavis. » Ces types de problèmes signifient que « certains NFT tiers peuvent ne pas être fiables et peuvent finir par coûter cher aux joueurs qui les achètent », prévient Mojang.

Afin de garantir aux joueurs de Minecraft une expérience sûre et inclusive, les technologies blockchain ne sont pas autorisées à être intégrées dans leurs applications client et serveur, et le contenu du jeu Minecraft, tel que les mondes, les skins, les éléments de persona ou autres mods, ne peut pas être utilisé par la technologie blockchain pour créer un actif numérique rare.

Cette décision intervient quelques semaines après que Mojang a annoncé qu'il avait commencé à bannir les joueurs abusifs de tous les jeux en ligne, y compris les serveurs privés. Les raisons évoquées par Minecraft sont les suivantes :

Certaines entreprises ont récemment lancé des implémentations NFT qui sont associées à des fichiers de monde et de skin packs Minecraft. D'autres exemples de la façon dont les NFT et la blockchain pourraient être utilisés avec Minecraft comprennent la création de NFT à collectionner, permettant aux joueurs de gagner des NFT par le biais d'activités réalisées sur un serveur, ou de gagner des récompenses NFT Minecraft pour des activités en dehors du jeu.

Chacune de ces utilisations des NFT et d'autres technologies blockchain crée une propriété numérique basée sur la rareté et l'exclusion, ce qui ne s'aligne pas sur les valeurs de Minecraft d'inclusion créative et de jeu en commun. Les NFTs ne sont pas inclusives pour l'ensemble de la communauté et créent un scénario entre ceux qui ont et ceux qui n'ont pas. La mentalité de prix spéculatif et d'investissement autour des NFTs détourne l'attention du jeu et encourage le profit, ce qui, selon l’équipe de Minecraft, est incompatible avec la joie et le succès à long terme de ses joueurs.

Une blockchain est un ensemble de fichiers (blocs placés les uns à la suite des autres) distribués tenus par les nœuds du réseau, enregistrant les transactions exécutées entre les nœuds (c'est-à-dire les messages envoyés d'un nœud à un autre). Les informations insérées dans la blockchain sont publiques et ne peuvent être ni modifiées ni effacées. La blockchain (littéralement, une « chaîne de blocs ») a fait sa première apparition en 2008, dans le cadre de l'initiative Bitcoin.

La technologie Blockchain promettrait d'éliminer la confiance dans les institutions centrales. Dans une analyse, Nicolas Lenz, étudiant en informatique en Allemagne, soutient que la blockchain est une dangereuse absurdité. « La blockchain ne résout rien. En tant que technologie, la blockchain est déjà profondément défectueuse dans son concept de base ».

Pour Lenz, l'idée de ne plus avoir à faire confiance à des organisations centralisées peut sembler séduisante, mais elle ne fonctionne pas : les blockchains ne suppriment pas la « confiance », elles changent simplement la personne à qui il faut faire confiance. Selon Ewan Kirk, entrepreneur en technologie, « il ne faut surtout pas croire au battage médiatique. »

Ce que pense l’entrepreneur en technologie, Ewan Kirk : « La blockchain du bitcoin gère un peu moins de trois transactions par seconde, ce qui nécessite des quantités incroyables d'électricité pour fonctionner. Certains prétendent que la blockchain utilise de plus en plus d'électricité provenant de sources renouvelables, mais c'est un faux-fuyant. Si le bitcoin utilise cette énergie renouvelable, alors quelqu'un d'autre doit utiliser du charbon et du gaz pour alimenter sa maison. »

Un NFT est un élément de données unique suivi sur un registre numérique. Une fois créé, il est immuable et ne nécessite aucune autre preuve d'authenticité ou d'historique de propriété. Jusqu'à présent, l'utilisation la plus médiatisée de cette technologie est celle d'un certificat de propriété d'un actif numérique tel qu'une œuvre d'art. Mais en Chine, les régulateurs s'apprêtent à lancer une plateforme appelée BSN-DDC (BSN-Distributed Digital Certificate) pour soutenir le marché florissant des NFT dans le pays, ce qui pourrait fournir un cadre pour l'innovation et ainsi que la commercialisation plus large de la technologie. BSN a annoncé que le lancement de BSN-DDC est prévu pour la fin de ce mois.

L'Association internationale des développeurs de jeux (IGDA), un groupe professionnel regroupant des milliers de créateurs de jeux du monde entier, s'inquiète de plus en plus du fait que les « questions éthiques » entourant l'utilisation de jetons non fongibles dans les jeux représentent une « explosion sociopolitique en attente ». C'est ce qu'affirme le Dr Jakin Vela, fondateur de l'organisation à but non lucratif Games for Me, axée sur la justice sociale. Vela a récemment été nommé directeur par intérim de l'IGDA.

L’équipe de Minecraft craint également que certains NFT tiers ne soient pas fiables et finissent par coûter cher aux joueurs qui les achètent. Certaines mises en œuvre de NFT tiers sont également entièrement dépendantes de la technologie blockchain et peuvent nécessiter un gestionnaire d'actifs qui pourrait disparaître sans préavis. Il est également arrivé que des NFT soient vendus à des prix artificiellement ou frauduleusement gonflés. L’équipe de Minecraft reconnaît que la création à l'intérieur de son jeu a une valeur intrinsèque, et travail pour fournir un marché où ces valeurs peuvent être reconnues.

Un NFT peut être associé à toute forme d'actif numérique, comme un MPEG ou un GIF, mais le cas d'utilisation le plus courant aujourd'hui est l'art numérique comme les JPEG. L'achat d'un NFT fournit le jeton qui atteste de la propriété du fichier numérique original. Or, comme tout fichier numérique, celui-ci peut être copié, déplacé ou même supprimé. Les NFT et la blockchain ont également été associés à la spéculation, où les prix montent rapidement et, comme nous l'avons vu récemment, peuvent chuter rapidement.

Mojang laisse une petite porte ouverte pour de futures applications NFT qui pourraient « permettre des expériences plus sécurisées ou d'autres applications pratiques et inclusives dans le jeu. » Cependant, la société n'a « aucun projet d'implémentation de la technologie blockchain dans Minecraft pour le moment. »

L'annonce de Mojang a un impact incroyable pour des projets comme NFT Worlds, qui vend des NFT liés aux graines du monde qui sont utilisées pour créer des cartes Minecraft spécifiques. Les données d'OpenSea montrent un volume total d'échanges de NFT Worlds de plus de 50 000 ETH (valeur de 76 millions de dollars aux taux de change actuels) depuis son lancement en octobre dernier, les jetons de monde individuels se vendant en moyenne à environ 2,5 ETH (environ 3 700 dollars aujourd'hui).

Les échanges quotidiens de jetons NFT World sont en baisse depuis des mois, parallèlement au krach cryptographique plus large de ces derniers mois, cependant. Et le prix de la cryptomonnaie à l'origine du projet NFT Worlds s'est effondré de près de 70 % immédiatement après l'annonce de Mojang.

Dans une déclaration publique, les dirigeants du projet NFT Worlds ont exprimé leur confiance en son avenir malgré ce qu'ils ont appelé « une annonce sortie de nulle part de la part de Microsoft/Minecraft qui ressemble à un pas en arrière dans l'innovation et pourrait même avoir des effets douloureux en pour eux à long terme ».

L'équipe de NFT Worlds dit qu'elle réfléchit aux prochaines étapes et qu'elle contacte les décideurs de Mojang pour voir si « nous pouvons trouver une autre issue qui soit bénéfique pour la base de joueurs de Minecraft ainsi que pour les intérêts directs de Microsoft dans la technologie blockchain/NFT et GameFi. » Si un arrangement ne peut être trouvé et que NFT Worlds est vraiment interdit d'interaction avec Minecraft, l'équipe dit qu'elle "pivotera", soit vers son propre « moteur de jeu et plateforme de jeux de type Minecraft », soit pour devenir une « plateforme GameFi en tant que service » pour d'autres studios à la recherche de leurs propres solutions NFT/metaverse clés en main.

« En fin de compte, nous ne partons pas », écrit l'équipe. « Nous avons la communauté, nous avons le warchest, et nous savons que nous pouvons construire. »

Source : Minecraft

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Microsoft envisage de bannir les joueurs avertis de tous les serveurs privés de Minecraft, la raison de l'interdiction est indiquée, ainsi que sa durée de validité

20 000 dollars par mois pour un développeur qui transpose les plus grands jeux en VR, c'est ce que gagne le moddeur Luke Ross en faisant ce que la plupart des éditeurs de jeux ne font pas

OpenAI a mis au point une intelligence artificielle capable de jouer à Minecraft à un niveau équivalent à celui des humains, le modèle d'IA est capable de nager, chasser et sauter des piliers

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !