IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Cyberpunk 2077 a impliqué des mois de travail de nuit et de week-end chez Projekt Red,
Malgré les promesses d'éviter le "crunch" obligatoire

Le , par Stan Adkens

69PARTAGES

5  0 
Cyberpunk 2077, l'un des jeux vidéo les plus attendus de la dernière décennie, a déjà été retardé à trois reprises. Les dirigeants chez CD Projekt Red, le studio polonais à l'origine du jeu, avaient au départ promis d’éviter des heures pénibles de travail aux développeurs, mais au final les employés auraient dû travailler de longues heures, dont des semaines de six jours, pendant plus d'un an, a rapporté Polygon. Cette pratique est appelée "crunch" dans l'industrie des jeux vidéo, et elle n'est malheureusement que trop courante.

La controverse autour du jeu est partie d’un entretien que le cofondateur de CD Projekt, Marcin Iwiński, a eu en mai 2019 avec le blog spécialisé dans le jeu vidéo Kotaku. Lors de la conversation avec Kotaku, il a déclaré que son entreprise se considérait comme plus humaine que ses concurrents. Alors que les longues heures de travail seraient permises pour ceux qui souhaitent les travailler, le crunch ne serait pas rendu « obligatoire ». Il a appelé cela une « politique de crunch non obligatoire » et a déclaré que c'était quelque chose dont il fallait être fier.


« Nous sommes connus pour traiter les joueurs avec respect », a déclaré Iwiński à Kotaku l'année dernière. « Et j'aimerais que nous soyons également connus pour traiter les développeurs avec respect ». Un mois plus tard, il a doublé la mise, tout en promettant, lors d'un podcast publié par Kotaku, de ne pas imposer de restrictions obligatoires à ses employés. Iwiński a répondu : « Oui. Oui.», lorsque Jason Schreier de Kotaku lui a demandé si l’entreprise accepterait qu’un employé fixe ses heures de travail de 10h à 18h tous les jours afin de pouvoir s’occuper de sa famille.

Peu de temps après, cependant, des signes ont commencé à apparaître indiquant que le projet Cyberpunk 2077 était en difficulté. En janvier 2020, CD Projekt a annoncé le premier retard du jeu. La date de sortie a été repoussée d'avril à septembre. Le développeur de jeux a même affirmé que le composant multijoueur du jeu n'apparaîtra probablement qu’ « après 2021 ».

« Nous avons besoin de plus de temps pour terminer les tests de jeu, la réparation et le polissage », ont déclaré dans un message publié sur Twitter Iwiński et le directeur du studio Adam Badowski. « Nous voulons que Cyberpunk 2077 soit le couronnement de cette génération et le report du lancement nous donnera les précieux mois dont nous avons besoin pour rendre le jeu parfait ».

Le même jour, lors d'un appel public aux investisseurs, CD Projekt a révélé qu'il faudrait au bout du compte un coup de pouce pour que le jeu soit prêt à temps. Il serait également obligatoire pour au moins certains employés.

« L'équipe de développement doit-elle faire des heures supplémentaires ? » a demandé un investisseur, auquel le PDG de CD Projekt, Adam Kiciński, a répondu : « Dans une certaine mesure, oui, pour être honnête ». « Nous essayons de limiter le plus possible les heures de pointe », poursuit Kiciński, « mais c'est la dernière étape. Nous essayons d'être raisonnables à cet égard, mais oui. Malheureusement ».

Six mois plus tard, le jeu a été reporté une deuxième fois - de septembre à novembre. Une fois de plus, Iwiński et Badowski ont déclaré qu'il fallait consacrer plus de temps au peaufinage du jeu final. La pandémie de covid-19 était au moins en partie responsable.

« Les derniers mois sont toujours les plus difficiles, donc ce sont toujours les mois les plus cruciaux », ont-ils écrit, « et nous le savons d'après notre expérience passée. Nous y sommes allés plusieurs fois dans le passé et bien sûr, c'est la première fois que nous faisons cela à distance, donc nous apprenons au fur et à mesure - mais c'est tout ce que je peux dire ».


Le crunch devenu une exigence par la suite

Dans un rapport publié en septembre, Bloomberg a réitéré ce que les dirigeants de CD Projekt avaient dit aux investisseurs quelques mois auparavant. Un courriel qui a fait l'objet de fuite imposait des semaines de travail de six jours, a rapporté Bloomberg. Le crunch était devenu une exigence, et selon des employés anonymes, certains développeurs travaillaient la nuit et le week-end « depuis plus d'un an ».

En d'autres termes, les retards ne sont pas synonymes de soulagement ou condition détendue de travail pour les travailleurs. Souvent, cela signifie simplement travailler au même rythme épuisant pendant des semaines ou des mois supplémentaires.

Mais les difficultés de CD Projekt ne se sont pas arrêtées après ce deuxième report, le jeu a été à nouveau retardé, prolongeant encore plus, sans aucun doute, la période de crunch obligatoire que les travailleurs de CD Projekt devaient subir. Au lieu du 19 novembre, le jeu sera plutôt lancé le 10 décembre. Bien avant ce dernier report, CD Projekt a annoncé en début octobre que Cyberpunk 2077 était « passé à l'or », ce qui signifie que le code de jeu quasi final avait été envoyé aux principaux fabricants de consoles pour qu'ils le certifient afin qu'il fonctionne sur leurs appareils.

« Écoutez, un développeur du CDPR m'a dit récemment qu'ils venaient de passer une semaine de 100 heures. Un autre (ancien) développeur m'a dit qu'il avait vu certains de ses amis là-bas et qu'ils avaient l'air "physiquement malades" », a tweeté en octobre le reporter Jason Schreier.


Un autre utilisateur de Twitter avait répondu au tweet de Schreier à l’époque en écrivant : « Nous devons corriger la culture de travail de la production de jeux vidéo, sinon beaucoup de grands producteurs et développeurs de jeux comme Dan Houser vont partir pour cause d'épuisement professionnel ». Ce dernier report de délai a même valu des menaces des utilisateurs contre les membres du studio. Quelqu'un les avait menacés de les brûler vifs pour ne pas avoir expédié le jeu dans les délais.

Cyberpunk 2077 traite d'un endroit appelé Night City. Annoncé en 2012, et après des années de travail, CD Projekt Red a livré une vision incroyablement ambitieuse - une vaste ville virtuelle avec un système complexe de narration et de jeu de rôle, d’après certains critiques qui ont testé Cyberpunk 2077. Ces derniers ont eu des critiques en faveur du jeu. L’un d’eux a trouvé la conception urbaine et architecturale étonnante à l'échelle d'une vraie ville. L’écriture et les performances dans le jeu sont époustouflantes, et les options de dialogue et de mise à niveau des personnages vous donnent le sentiment d'être engagé dans la direction du jeu, a-t-il rapporté. Pour ne citer que ces constats positifs.

Mais il a aussi trouvé des imperfections et des bugs dans le jeu. Selon lui, le jeu d'épée est ennuyeux et dépassé, et certaines des missions d’un point A à un point B semblent creuses. Lorsque la fonction ray tracing est désactivée, certaines scènes, en particulier certains marchés nocturnes, paraissent remarquablement plus sombres, ce qui fait craindre que les joueurs de console souffrent d'un manque de visibilité dans ces zones. Il dit ceci dans une de ses critiques :

« Il m'arrive souvent d'attraper des forces adverses qui se tiennent juste là, effrayées, incapables de me tirer dessus, même à bout portant. Un ennemi encore vivant a décidé de s'allonger face contre terre sur une table plutôt que de se lever et de me tirer dessus. Dans un autre cas, j'étais sous le feu d'une cible en colère, je me suis réfugié dans une salle de bain, puis je suis sorti une seconde plus tard pour découvrir qu'elle m'avait complètement oublié. De telles situations sont loin d'être rares ».


Toutefois, un représentant des relations publiques du studio de jeu a dit au testeur de jeux que « Le patch que vous avez reçu n'était pas la mise à jour complète "Day Zero" mais une mise à jour partielle "Day Zero" - encore plus de choses seront corrigées lorsque la version complète sera publiée jeudi ». Ce qui voudrait dire qu’il pourrait encore y avoir du crunch obligatoire afin que Cyberpunk 2077 puisse être présenté sous son beau jour dans seulement deux jours.

La pratique du crunch est destructrice, estime Charlie Hall de Polygon. C'est un fait reconnu depuis des décennies par ceux qui travaillent à l'intérieur et à l'extérieur de l'industrie. Les êtres humains ne sont pas faits pour travailler de telles heures, et le coût réel du crunch peut être mesuré en fonction de la santé physique et mentale de ceux qui y sont contraints - et aussi de leurs familles, a écrit le journaliste. CD Projekt prétend être une entreprise progressiste, et il soutient que les employés bénéficieront du succès du jeu qu'ils contribuent à créer. Badowski affirme que les employés participeront aux bénéfices que CD Projekt réalisera en 2020, selon un tweet publié en septembre.

Quoi qu’il en soit, le crunch est cruel, selon Hall. C'est le résultat d'une mauvaise gestion, et la preuve d'un mépris pour les personnes qui travaillent à la création des jeux auxquels nous aimons jouer. Le crunch à cette échelle, et pour cette durée, jette une ombre sur Cyberpunk 2077 - et mine activement certains des thèmes progressistes et prudents sans doute présents dans le jeu lui-même, a conclu Hall.

Selon un commentateur, le plus regrettable ne se trouve pas seulement dans les horaires pénibles de travail : « En dehors des salaires et des horaires, le plus triste est de traverser tout cela pour finir par les plaintes sur chaque imperfection. Certains pensent que les jeux sont un remède contre le cancer ou le changement climatique ». « Il n'y a pas que l'industrie du jeu. Le crunch est réel pour un grand nombre d'ingénieurs en informatique. La bonne chose, c'est qu'il est rare que le crunch soit constant », a écrit un autre.

Source : Polygon

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quels commentaires faites-vous des reports successifs des délais de la sortie de Cyberpunk 2077 ?
Quelle est votre première impression du jeu avant sa sortie le jeudi prochain ?

Voir aussi :

Les développeurs du jeu vidéo Cyberpunk 2077 demandent une décence humaine fondamentale, après avoir reçu des menaces de mort pour avoir encore retardé le jeu
Google Stadia : la liste de jeux prêts pour le lancement a presque doublé, passant désormais à 22, au lieu de 12 annoncés précédemment
FCK DRM : une campagne anti-DRM lancée par la plateforme GOG du studio polonais CD Projekt, à qui on doit déjà The Witcher et Cyberpunk 2077

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 11:41
Ha non ! Beaucoup plus tard. Quand on voit qu'il y a des jeux qui se plantent et qui se dévaluent. J'avais pré-commandé Deus Ex : Human Revolution à l'époque sur XBOX, 70 euros. 6 mois après, il était à 15 euros. C'est un bon jeu, qui a une excellente réputation, mais qui n'est pas allé plus loin que la sphère de fans du premier.

Idem, Borderlands 3 s'est complètement planté et il est à une dizaine d'euros voire moins 15 mois après sa sortie. Et pour le coup, je le trouve pas pire que le 2 (je viens seulement de le commencer). Ma copine, pour me faire plaisir, sachant que j'aimais Fallout m'a offert Fallout 76, j'ai arrêté d'y jouer au bout de trois semaines, j'en avais marre de passer mon temps à glisser à travers la map.

Depuis, je n'achète à la rigueur du neuf qu'un an après, souvent pour une vingtaine d'euros. J'avoue que j'étais tellement hypé que j'ai failli déroger à mes propres règles et précommander Cyberpunk 2077, mais là je regretterai pas de le prendre à 30 euros dans 2 ans.

J'étais tombé sur un test du jeu (je ne sais plus lequel), dont l'auteur conseillait aux gens de ne jouer à ce je que dans quelques mois, histoire que les plus gros bugs soient corrigés. Cela dit il l'a testé sans le patch day one, mais ça ne va pas changer énormément de choses.
C'est souvent ce que je fais (voir ci-dessus) pour des raisons aussi bien économiques que pour m'éviter une MAJ d'une heure à chaque fois que j'allume ma console. Et puis j'avoue que je suis cette frange de joueurs qui attendent que la communauté ait fait des guides, poncé le jeu, propose des builds et indique où sont les endroits où farmer...
4  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 11:00
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient, pas ceux qui les font.
3  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 10:02
Je suis aussi tombé sur quelques retours indiquant un jeu qui est particulièrement bogué. Donc, le crunch, ça a fait mal je pense et cela aurait été préférable de l'éviter et de retarder la sortie d'une année tout en gardant de bonnes conditions.
Maintenant, cela veut dire que les développeurs et autres membres de l'équipe vont encore crunshé pour sortir le patch Day One, et les patchs suivants afin d'en faire un jeu "correct". C'est moche ... le crunch entraine plus de crunch
Ce qui serait cool, c'est que personne n'achète le jeu, car c'est un jeu fait avec du crunch, mais ça, c'est un rêve qui ne se réalisera pas
2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 11:03
Je vois pas comment c'est possible de faire quelque chose de positif dans une semaine de 100h
Si tu fais du 7j/7 ca fait plus de 14h par jour, presque 2x la journée normale ...

Quand tu vois que déjà en fin de journée t'es généralement plus à même à faire des erreurs ou à rester coincer sur des truc tous bête alors sur une journée de 14h
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 9:53
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
« Écoutez, un développeur du CDPR m'a dit récemment qu'ils venaient de passer une semaine de 100 heures. Un autre (ancien) développeur m'a dit qu'il avait vu certains de ses amis là-bas et qu'ils avaient l'air "physiquement malades" », a tweeté en octobre le reporter Jason Schreier.
Je pense que la stratégie du crunch est contre productive, la productivité des développeurs doit chuter à cause de la fatigue psychologique et de la fatigue physique.

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
« Il m'arrive souvent d'attraper des forces adverses qui se tiennent juste là, effrayées, incapables de me tirer dessus, même à bout portant. Un ennemi encore vivant a décidé de s'allonger face contre terre sur une table plutôt que de se lever et de me tirer dessus. Dans un autre cas, j'étais sous le feu d'une cible en colère, je me suis réfugié dans une salle de bain, puis je suis sorti une seconde plus tard pour découvrir qu'elle m'avait complètement oublié. De telles situations sont loin d'être rares ».
Peut-être que dans 2 ou 3 ans le jeu sera terminé.
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 10:08
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que la stratégie du crunch est contre productive, la productivité des développeurs doit chuter à cause de la fatigue psychologique et de la fatigue physique.
On peut pousser pendant quelques jours, mais au bout de quelques mois, les gens sont épuisés, et ne font plus que des bêtises.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Peut-être que dans 2 ou 3 ans le jeu sera terminé.
ça dépend de ce qu'on appelle terminé, mais le risque est réel de n'avoir un truc réellement jouable que dans longtemps. et ça nécessitera sans doute un paquet de DLC bien coûteux...
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 8:00
J'adore cette manie de ne pas nommer les choses : c'est de l'esclavage... 100h/semaine = 14h/jour... Et sinon, l'UE n'a rien à dire..? C'est un projet qui a été calculé avec un doigt dans le cul, c'est tout ! Et ce sont les développeurs qui paient l'incompétence de leurs patrons...
2  1 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 11:06
Citation Envoyé par Acheumeuneu Voir le message
Et sinon, l'UE n'a rien à dire..?
Je sais pas quel est le poids de l'UE pour le monde du travail. Sachant, que, par exemple sur le droit local, Sapkowski, l'auteur de The Witcher, avait vendu les droits pour une somme dérisoire à CDProjekt pensant que le projet n'allait pas marcher (et lui-même s'étant déjà rincé localement pendant une décennie), et a pu récupérer des royalties rétroactivement.

Apparemment, on est sur un jeu qui est à peine fini... les fans de RPG seront déçus par le fait que tu n'aies même pas besoin de dépenser un point de compétence ou de customiser ton arme pour terminer la partie. Les épileptiques s'énervent contre les effets stroboscopiques. Et même les plus conservateurs seront froissés par la présence de godemichés en néon rose présents en permanence dans le décor Bref, je prendrai certainement le jeu à la revente dans un Micromania...
1  0 
Avatar de Coeur De Roses
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 10:09
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que la stratégie du crunch est contre productive, la productivité des développeurs doit chuter à cause de la fatigue psychologique et de la fatigue physique.

Peut-être que dans 2 ou 3 ans le jeu sera terminé.
Je pense que le Crunch devrait tout simplement être interdit. Même si il permet d'être plus productif ou pas, de faire gagner plus d'argent pour les entreprises ou pas de finir dans les temps, cela ne doit pas être fait au détriment de la santé humaine. C'est le problème récurent dans le monde professionnel, on est toujours en train de trop négliger la vie humaine avec des excuses sois disant légitimes. ".... Nous essayons d'être raisonnables à cet égard, mais oui. Malheureusement"... je ne sais pas quoi dire.

Et je pense qu'il serait temps que certains d'arrêtent de subir la pression des investisseurs. Mais ce que je dis est impossible, étant donné à quel point on valorise l'argent sur cette planète.
En monde pro, la fin justifie les moyens chez certaines entreprises. Je suis déçu de CD Project, je reconnais que Cyberpunk 2077 est très bien fait de ce que j'ai pu en voir, mais je ne pensais pas que eux aussi allaient s'y mettre, et qu'on ne vienne pas me dire " c'est le monde pro, c'est la vie c'est comme ça les exigences du boulot" et bien je dis non, non et non. Les gens qui tiennent ce genre de propos n'ont justement rien compris.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 10:31
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Ce qui serait cool, c'est que personne n'achète le jeu, car c'est un jeu fait avec du crunch, mais ça, c'est un rêve qui ne se réalisera pas
Le studio aurait du moins dépenser dans la communication et les acteurs et plus dans le développement.
Ou alors sortir un jeu moins ambitieux et l'approfondir petit à petit.

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
On peut pousser pendant quelques jours, mais au bout de quelques mois, les gens sont épuisés, et ne font plus que des bêtises.
Les développeurs devraient se syndiquer et faire grève dès que les managers demandent trop. Personne ne devrait accepter de faire 100h par semaine.
C'est mauvais pour la santé de faire du crunch pendant aussi longtemps, en plus au tu perds du temps car ça avance au ralentit et il y a des problèmes de tous les côtés.
Le studio n'aurait pas du donner de date, au lieu de la repousser plusieurs fois.

Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
le risque est réel de n'avoir un truc réellement jouable que dans longtemps. et ça nécessitera sans doute un paquet de DLC bien coûteux...
Le jeu est jouable sur PC aujourd'hui et en principe les DLC qui réparent les problèmes sont gratuits. (il y a que dans les voitures Tesla que tu paies pour une mise à jour)

Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
Je pense que le Crunch devrait tout simplement être interdit.
Parfois c'est obligatoire parce qu'il y a des dates butoires.
Par exemple ceux qui bossent dans un journal doivent envoyer le document à l'imprimeur à temps.
Si le manager a mal fait son boulot et que le truc n'est pas fini, les types doivent terminer le job avant l'heure limite. Donc avec une livraison il y a des graphistes qui bossent jusqu'à 23h. (bon après c'est parfois parce que les entreprises n'ont pas envoyé leur pub à temps)

Est-ce qu'il est possible d'engager des graphistes prestataires pour une journée ? (à chaque fois qu'il faut livrer une maquette en urgence)
0  0