IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les développeurs du jeu vidéo Cyberpunk 2077 demandent une décence humaine fondamentale,
Après avoir reçu des menaces de mort pour avoir encore retardé le jeu

Le , par Stan Adkens

149PARTAGES

17  0 
Les créateurs de Cyberpunk 2077 ont annoncé dans un tweet mardi un nouveau retard du jeu vidéo pour aider les développeurs de CD Projekt Red à finir de peaufiner le jeu avant son lancement sur neuf plateformes le 10 décembre. CD Projekt Red dit qu'il travaille toujours sur un patch pour le jour du lancement du jeu, qui était précédemment prévu pour le 19 novembre. Mais les développeurs ont publié un autre tweet mercredi pour demander aux fans qui attendent Cyberpunk 2077 depuis trop longtemps de faire preuve d'une décence humaine fondamentale en ne continuant pas à envoyer des menaces de mort au studio.

En janvier dernier, le développeur et éditeur polonais de jeux vidéo avait tweeté qu’il retardait la sortie du jeu du 16 avril au 17 septembre. « Nous sommes actuellement à un stade où le jeu est complet et jouable, mais il y a encore du travail à faire », avait tweeté le studio en janvier, en rassurant les fans que*« nous avons besoin de plus de temps pour terminer les tests de jeu, la réparation et le polissage*». La sortie de septembre n’a pas non lus tenu ses promesses, ce qui a conduit à un nouveau report à la date du 19 novembre.


Dans le tweet de mardi, l’éditeur de Cyberpunk 2077 a attribué un nouveau retard en partie à sa sortie multiplateforme - qui verra le lancement du jeu sur deux générations de consoles, PC et Google Stadia. En effet, Cyberpunk 2077 a connu un développement compliqué, sur plusieurs années. Il a commencé comme un jeu pour PC et consoles de jeu existantes, et il s'est transformé en un jeu intergénérationnel qui sera également disponible sur Google Stadia en plus des PC et des sept consoles qu'il prendra en charge. Il s'agit des PS4 / PS4 Pro, PS5, Xbox One / X, et Xbox Series X / S.

« Le plus grand défi pour nous en ce moment est d'envoyer le jeu sur la génération actuelle, la prochaine génération et le PC en même temps, ce qui nous oblige à préparer et à tester neuf versions », a déclaré la société dans son tweet. « Nous devons nous assurer que tout fonctionne bien et que chaque version se déroule sans problème. Nous sommes conscients que cela peut sembler irréaliste lorsque quelqu'un dit que 21 jours peuvent faire une différence dans un jeu aussi massif et complexe, mais c'est le cas ».


Il faut toutefois noter que Cyberpunk 2077 est officiellement passé en "version gold" (c'est-à-dire qu'il a verrouillé une version finale du jeu) début octobre, et les développeurs ont promis aux fans via Twitter qu'il n'y aurait « plus de retard ». La version de sortie est toujours terminée, mais CD Projekt Red a développé d'autres mises à jour pour le jour de la sortie du jeu. « C'est la période que nous avons sous-estimée », dit le tweet de mardi - même après une période de crise imprévue qui a vu les développeurs faire des heures supplémentaires.

Ce dernier retard de l'un des jeux les plus attendus de 2020 a fini par irriter les fans. Andrzej Zawadzki, concepteur principal du jeu, s'est connecté à Twitter mardi soir à la suite de l'annonce du retard pour dénoncer les menaces de mort envoyées aux développeurs par les fans.

« Je veux aborder une chose en ce qui concerne le retard du @CyberpunkGame. Je comprends que vous vous sentiez en colère, déçu et que vous vouliez exprimer votre opinion à ce sujet. Cependant, envoyer des menaces de mort aux développeurs est absolument inacceptable et tout simplement mal. Nous sommes des personnes, tout comme vous », a écrit Zawadzki sur Twitter. Et ce n'est sûrement pas la première fois que le studio fait l'expérience de ce qui semble être aujourd'hui un comportement banal mais néanmoins haineux de la part des membres de la communauté des joueurs.


Des conditions exténuantes de travail des développeurs dénoncées

Un utilisateur de Twitter a fait part des griefs légitimes concernant la communication du retard, le studio ayant rassuré les fans sur Twitter le 6 octobre ainsi que le mardi que le jeu sortirait à la date prévue.

Jason Schreier, reporter de jeux vidéo pour Bloomberg News, a rapporté mardi dans un fil de discussion que le retard le plus récent, qui signifie que les développeurs de CD Projekt Red vont probablement travailler encore trois semaines d'heures exténuantes pour terminer le patch de lancement du jeu "day 0", a été annoncé au personnel en même temps que sa publication sur Twitter. Schreier signale également que certains employés du studio travaillent 100 heures par semaine.

« Écoutez, un développeur du CDPR m'a dit récemment qu'ils venaient de passer une semaine de 100 heures. Un autre (ancien) développeur m'a dit qu'il avait vu certains de ses amis là-bas et qu'ils avaient l'air "physiquement malades" », a écrit le reporter.


Un autre utilisateur de Twitter a abordé dans le sens que Schreier en écrivant : « Nous devons corriger la culture de travail de la production de jeux vidéo, sinon beaucoup de grands producteurs et développeurs de jeux comme Dan Houser vont partir pour cause d'épuisement professionnel ».

Cependant, rien de tout cela n'excuse le genre de comportement que CD Projekt Red et d'innombrables autres fabricants de jeux semblent affronter souvent juste pour faire leur travail. Dans un autre tweet, Zawadzki a détaillé l'une des menaces les plus "légères" que les membres du studio ont reçues depuis l'annonce du retard dans lequel quelqu'un les a menacés de les brûler vifs pour ne pas avoir expédié le jeu dans les délais.


« Ne le traitez pas à la légère. Ne l'ignorez pas. C'est grave », a-t-il écrit. Ce sont des mots qui méritent d'être entendus, aujourd'hui plus que jamais. Aucune mauvaise nouvelle ne vaut la peine de traiter au vitriol en ligne ces employés qui ont déjà du mal à faire face à de longues heures de travail et à une fenêtre de sortie incroyablement complexe. Il est également paradoxal que certains fans de l'industrie du jeu semblent se soucier si peu des gens qui créent les choses qu'ils prétendent aimer.

« Je voudrais prendre un moment pour m'adresser aux personnes qui critiquent celles qui sont en colère à cause du retard de tout jeu vidéo. Premièrement, nous sommes adultes et capables de tenir à la fois « ce retard me met en colère » et « les menaces de mort sont mauvaises » dans notre tête en même temps, a posté un autre sur Twitter.


Sources : Tweets (1, 2 & 3)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quels commentaires faites-vous des menaces des fans à cause du retard de la sortie des jeux vidéo ?

Voir aussi :

FCK DRM : une campagne anti-DRM lancée par la plateforme GOG du studio polonais CD Projekt, à qui on doit déjà The Witcher et Cyberpunk 2077
Apple supprime le compte développeur Epic Games : les utilisateurs sur iOS et macOS ne peuvent ni télécharger de jeux Epic Games ni recevoir des mises à jour
Google Stadia : la liste de jeux prêts pour le lancement a presque doublé, passant désormais à 22, au lieu de 12 annoncés précédemment

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/10/2020 à 0:16
Des menaces de morts pour un jeu vidéo? On vit décidément une époque dingue.
16  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2020 à 7:02
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
« Je veux aborder une chose en ce qui concerne le retard du @CyberpunkGame. Je comprends que vous vous sentiez en colère, déçu et que vous vouliez exprimer votre opinion à ce sujet. Cependant, envoyer des menaces de mort aux développeurs est absolument inacceptable et tout simplement mal. Nous sommes des personnes, tout comme vous », a écrit Zawadzki sur Twitter. Et ce n'est sûrement pas la première fois que le studio fait l'expérience de ce qui semble être aujourd'hui un comportement banal mais néanmoins haineux de la part des membres de la communauté des joueurs.
Il faut qu'ils se calment les petits cons de 12 ans sur Twitter.
C'est pas grave que la sortie d'un jeu soit repoussé (généralement c'est bon signe).

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Jason Schreier, reporter de jeux vidéo pour Bloomberg News, a rapporté mardi dans un fil de discussion que le retard le plus récent, qui signifie que les développeurs de CD Projekt Red vont probablement travailler encore trois semaines d'heures exténuantes pour terminer le patch de lancement du jeu "day 0", a été annoncé au personnel en même temps que sa publication sur Twitter. Schreier signale également que certains employés du studio travaillent 100 heures par semaine.
Je trouve ça très con comme stratégie, les développeurs sont grillés et n'avancent plus.
La productivité n'est pas linéaire, si tu bosses 37h par semaine tu n'accompliras jamais le double en travaillant 74h par semaine.
10  0 
Avatar de laloune
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/10/2020 à 9:06
lorsque ces crétins seront capables de faire 10% de ce que ces dév peuvent faire alors ils pourront la ramener

en attendant, please gfy
9  1 
Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/10/2020 à 22:54
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Quels commentaires faites-vous des menaces des fans à cause du retard de la sortie des jeux vidéo ?
quelle joie de se dire qu'on est de la même espèce que ces individus très ... "cordiaux"? ...
qu'est ce qu'il disait déjà farnsworth de futurama sur cette planète ...
7  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/11/2020 à 11:13
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Là il y a une personne qui peut être très énervé pendant 10s et qui va dire de la merde. Alors qu'avec un peu de recul il se serait peut-être rendu compte que c'était une mauvaise idée.
Cela me rappelle Google avec Gmail : peut-être que ce n'est pas ce service, c'était aux alentours de 2009 - 20010 et peut-être encore en place

L'idée, c'est que le week-end entre vendredi et dimanche ou lundi matin, les gens éméchés/ bourrés et ou déçus "émotionnellement" (<- comprendre à la sortie de boîtes de nuit) envoyaient des messages de ruptures ou d'insultes ou "leurs 4 vérités"
Donc, entre 1 ou 3 heures et jusqu'à sûrement le petit matin, Gmail, avant l'envoi définitive d'1 courriel, bloquait le dit-courriel pour demander 1 confirmation et ensuite attendait quelques secondes (pendant lesquelles on pouvait l'annuler).

Édit : Cela s'appelle le "Drunk mode" et apparemment il fallait répondre à une série de questions relativement simples (additions, soustractions)
5  0 
Avatar de conscofd
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/11/2020 à 14:13
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il faut qu'ils se calment les petits cons de 12 ans sur Twitter.
Aussi, arrêtons minimiser et/ou de penser naïvement qu'il s'agit systématiquement de cons de 12 ans (ou autre petite bête inoffensive). Il est possible aussi ce que soit un no-life de 26 ans qui joue sa vie sur la sortie de ce jeu et qui perçoit ce report comme un ultime affront.
C'est souvent comme ça qu'on loupe le coche sur des menaces pas assez prises au sérieux et qui mènent vers des drames...
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/12/2020 à 11:41
Ha non ! Beaucoup plus tard. Quand on voit qu'il y a des jeux qui se plantent et qui se dévaluent. J'avais pré-commandé Deus Ex : Human Revolution à l'époque sur XBOX, 70 euros. 6 mois après, il était à 15 euros. C'est un bon jeu, qui a une excellente réputation, mais qui n'est pas allé plus loin que la sphère de fans du premier.

Idem, Borderlands 3 s'est complètement planté et il est à une dizaine d'euros voire moins 15 mois après sa sortie. Et pour le coup, je le trouve pas pire que le 2 (je viens seulement de le commencer). Ma copine, pour me faire plaisir, sachant que j'aimais Fallout m'a offert Fallout 76, j'ai arrêté d'y jouer au bout de trois semaines, j'en avais marre de passer mon temps à glisser à travers la map.

Depuis, je n'achète à la rigueur du neuf qu'un an après, souvent pour une vingtaine d'euros. J'avoue que j'étais tellement hypé que j'ai failli déroger à mes propres règles et précommander Cyberpunk 2077, mais là je regretterai pas de le prendre à 30 euros dans 2 ans.

J'étais tombé sur un test du jeu (je ne sais plus lequel), dont l'auteur conseillait aux gens de ne jouer à ce je que dans quelques mois, histoire que les plus gros bugs soient corrigés. Cela dit il l'a testé sans le patch day one, mais ça ne va pas changer énormément de choses.
C'est souvent ce que je fais (voir ci-dessus) pour des raisons aussi bien économiques que pour m'éviter une MAJ d'une heure à chaque fois que j'allume ma console. Et puis j'avoue que je suis cette frange de joueurs qui attendent que la communauté ait fait des guides, poncé le jeu, propose des builds et indique où sont les endroits où farmer...
4  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2020 à 22:09
Je pense que c'est une très bonne pub du coup, si les gens en arrivent la c'est que le jeux doit être très bon

C'est le directeur du marketing qui doit jubiler

3  0 
Avatar de Nym4x
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/11/2020 à 18:46
Des menaces de mort pour un jeu vidéo ... ce qui est inquiétant à l'époque actuelle c'est la radicalisation et la montée des comportements extrêmes générale quelque soit le domaine d'ailleurs.
3  0 
Avatar de Jeff_67
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/12/2020 à 11:00
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient, pas ceux qui les font.
3  0