Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comme Blizzard et Bethesda avant lui, l'éditeur de jeux 2K Games a décidé de retirer ses titres de GeForce NOW,
La plateforme de jeu dématérialisé lancée par NVIDIA

Le , par Christian Olivier

4PARTAGES

8  0 
2K Games, la maison d’édition derrière la trilogie BioShock, la série Borderlands, les jeux Civilization et la série NBA 2K - entre autres -, est le dernier éditeur en date à avoir officiellement retiré son offre complète de jeux de la plateforme de jeu dématérialisé GeForce NOW, le service de Cloud Gaming lancé par NVIDIA le mois dernier. L'écurie des verts a annoncé la douloureuse via les forums GeForce NOW tout en précisant que des discussions sont actuellement en cours avec 2K Games pour essayer de les faire revenir à bord.

« ;À la demande d’éditeur, veuillez noter que les titres de 2K Games seront retirés de GeForce NOW dès aujourd’hui. Nous travaillons avec 2K Games pour réactiver leurs jeux à l’avenir ;», a écrit NVIDIA.


Il faut rappeler qu’avant l’entreprise 2K Games, d’autres sociétés d’édition de jeu (Activision Blizzard, Bethesda et même le studio indépendant Hinterland derrière le titre The Long Dark) avaient déjà fait le même choix de se retirer de la plateforme de Cloud Gaming du fabricant de GPU GeForce. L’écurie des verts n’aurait jamais obtenu la permission de ses maisons d’édition de jeux de conserver les titres de leurs catalogues respectifs sur la plateforme GeForce Now après que ce service ait quitté sa phase bêta et commencé à proposer une option payante à ses utilisateurs en plus de l’option gratuite qui est toujours disponible. Bethesda, 2K Games et Activision Blizzard se sont vraisemblablement retirés de la plateforme en raison d’une forme de conflit de licence.

Serait-ce la fin pour GeForce NOW ?

En dépit de ses déconvenues, NVIDIA semble toujours bénéficier du soutien indéfectible de quelques acteurs de poids de l’industrie, notamment de la maison d’édition Epic Games. En effet, le PDG d’Epic Games, Tim Sweeney, a été très clair à ce sujet dans un tweet publié récemment :

« ;Epic soutient sans réserve le service GeForce NOW de NVIDIA avec Fortnite et les autres titres Epic Games Store […] (y compris les exclusivités), et nous améliorerons l’intégration au fil du temps ;».

D’après Sweeny, le service de streaming GeForce NOW serait le plus convivial pour les développeurs et les éditeurs de jeu sur le marché, bien plus « ;développeur-friendly et éditeur-friendly ;» que Stadia et compagnie, et « ;les éditeurs de jeux qui souhaitent faire évoluer l’industrie du jeu vers un état plus sain pour tous devraient soutenir ce type de service ;», libre de toute taxe sur les revenus des jeux.


Même si GeForce NOW a perdu les titres de 2K Games, Activision Blizzard, Bethesda et Hinterland, il faut souligner que dans le même temps la plateforme s’est enrichie de cinq nouveaux titres majeurs, à savoir, Romance of the Three Kingdoms XIV, Deadliest Catch - The Game, Dead or Alive 6, Dungeon Defenders – Awakened et Nioh Complete Edition ; et d’autres titres devraient arriver bientôt.

Sources : NVIDIA, Twitter

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

GeForce Now de Nvidia devient un test important pour l'avenir du Cloud Gaming, mais le service de jeu est controversé parmi les éditeurs et développeurs, et voici pourquoi
RIP Google Stadia ? NVIDIA lance GeForce Now, un nouveau service de Cloud Gaming, qui pourrait chambouler le marché
Sony confirme l'arrivée de la PlayStation 5 en 2020 avec un CPU AMD Zen 2 embarquant 8 cœurs / 16 threads, ainsi que de nouvelles fonctionnalités qui pourraient intéresser les développeurs de jeux
Google Stadia sera amputé de plusieurs fonctionnalités à son lancement prévu la semaine prochaine, parmi lesquelles Stream Connect Game, Family Sharing, Google Assistant, State Share et bien d'autres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !