IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Unity fait marche arrière et s'excuse après son annonce tarifaire controversée qui a provoqué la colère des développeurs
L'entreprise indique qu'elle va modifier sa politique «dans les jours à venir»

Le , par Stéphane le calme

15PARTAGES

13  0 
Unity, la société qui développe le moteur de jeu du même nom, a présenté ses excuses pour la nouvelle politique de tarification qu’elle avait annoncée la semaine dernière, qui prévoyait de facturer les développeurs en fonction du nombre d’installations de leurs jeux. Face au tollé général de la communauté des développeurs, qui a même entraîné une menace de mort crédible contre les bureaux de Unity, la société a déclaré qu’elle allait modifier sa politique et qu’elle partagerait une mise à jour dans quelques jours.

Unity Technologies, la société derrière le moteur de jeu multiplateforme Unity, a annoncé un nouveau modèle de tarification mardi. La nouvelle structure de paiement de Unity lie des frais aux installations de jeux, lorsque le code Unity Runtime est démarré sur l’appareil d’un joueur, plutôt qu’un modèle de partage des revenus.

Unity a ensuite expliqué en détail le fonctionnement de ce nouveau programme, mais voici l'essentiel : pour qu'un jeu soit éligible à ces nouveaux frais, il doit atteindre un seuil de revenus et de téléchargement spécifique qui change en fonction du niveau d'abonnement Unity pour lequel un développeur paie. Ces frais sont ensuite répartis en fonction de l'endroit où le jeu est acheté, ce qui signifie qu'un jeu acheté aux États-Unis, au Royaume-Uni et sur d'autres marchés « standards » se voit imposer des frais plus élevés que lorsqu'il est acheté sur des marchés « émergents » comme l'Inde ou la Chine.

Suite à cette annonce, la société s'est attirée les foudres de la communauté des développeurs de jeux vidéo sur les réseaux sociaux.

Unity a affirmé que cette politique ne toucherait que 10 % de ses clients, mais les développeurs ont estimé qu’elle était injuste, punitive et nuisible à l’industrie du jeu.

Certains développeurs ont noté que les modifications ont été apportées unilatéralement sans véritable avertissement aux développeurs, les enfermant dans un produit qu'ils n'ont d'autre choix que d'utiliser et de payer.

Brandon Sheffield, directeur du studio indépendant Necrosoft Games, a déclaré : « Nous n'avions pas prévu cela, et cela nous fout massivement sur Demonschool, qui est en passe d'être notre jeu le plus réussi ». « [Nous] n’avons pas la possibilité de dire non, puisque nous sommes sur le point de le sortir et que ce changement est dans 4 mois. Vous ne pouvez pas simplement refaire un jeu entier dans un autre moteur lorsque vous travaillez dessus depuis plus de 4 ans ».

Certains développeurs ont annoncé qu’ils allaient abandonner Unity au profit d’autres moteurs de jeu, comme Unreal Engine ou Godot. D’autres ont menacé de supprimer leurs jeux faits avec Unity ou de les retirer des services d’abonnement comme le Xbox Game Pass. Certains ont même envoyé des messages haineux et des menaces à Unity et à ses employés, ce qui a conduit la société à fermer temporairement ses bureaux de San Francisco et d’Austin.


Unity a tenté d'apaiser les tensions en s’exerçant en vain à la clarification

Unity a tenté de clarifier sa politique en précisant qu’elle ne compterait que les « nouvelles installations nettes » sur tous les appareils à partir du 1er janvier et que les développeurs ne paieraient pas de frais sur les réinstallations, les installations « frauduleuses » via des botnets et autres, les versions d’essai, les jeux web et en streaming, et les installations liées à des œuvres caritatives. Unity a également affirmé qu’elle offrirait des options de paiement flexibles et des réductions pour les développeurs indépendants et les studios de petite taille.

Cependant, ces clarifications n’ont pas suffi à calmer la colère des développeurs, qui ont continué à exprimer leur mécontentement et leur déception sur les réseaux sociaux. Certains ont accusé Unity de trahir sa vision originale d’un moteur de jeu accessible et démocratique pour tous. D’autres ont souligné que la politique était impraticable et imprévisible, car elle dépendait du nombre d’installations, qui peut varier considérablement selon les plateformes, les marchés et les promotions.

Puis, face au tollé, Unity courbe l'échine : « nous vous avons entendus »

C'est dans ce contexte qu'Unity a finalement reconnu son erreur et présenté ses excuses dans un message publié sur X (anciennement Twitter) il y a quelques heures : « Nous vous avons entendus », a écrit Unity. « Nous nous excusons pour la confusion et l’angoisse que la politique de frais au runtime que nous avons annoncée mardi a causée. Nous écoutons, nous parlons à nos membres d’équipe, à notre communauté, à nos clients et à nos partenaires, et nous allons apporter des modifications à la politique. Nous partagerons une mise à jour dans quelques jours. Merci pour vos commentaires honnêtes et critiques ».

[TWITTER]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">We have heard you. We apologize for the confusion and angst the runtime fee policy we announced on Tuesday caused. We are listening, talking to our team members, community, customers, and partners, and will be making changes to the policy. We will share an update in a couple of…</p>&mdash; Unity (@unity) <a href="https://twitter.com/unity/status/1703547752205218265?ref_src=twsrc%5Etfw">September 17, 2023</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> [/TWITTER]

On ne sait pas encore quelles seront les modifications apportées par Unity à sa politique de tarification, ni si elles seront suffisantes pour restaurer la confiance des développeurs envers le moteur de jeu. Certains développeurs ont accueilli favorablement le message d’excuse de Unity, mais d’autres sont restés sceptiques et méfiants. Ils attendent désormais de voir les actions concrètes que Unity va entreprendre pour répondre aux attentes et aux besoins de sa communauté.

Les enjeux pour l'entreprise

Unity est l’un des moteurs de jeu les plus populaires et les plus utilisés au monde, avec plus de 9 millions de développeurs actifs et plus de 2 milliards d’installations mensuelles de jeux faits avec Unity. Unity est utilisé pour créer des jeux sur toutes les plateformes, du PC à la console, en passant par le mobile, le web et la réalité virtuelle. Unity est également utilisé pour des applications non ludiques, comme l’éducation, la santé, l’architecture ou le cinéma.

Unity se distingue par sa facilité d’utilisation, sa flexibilité et sa modularité, qui permettent aux développeurs de tous niveaux et de tous genres de créer des expériences interactives variées et innovantes. Unity propose également une large gamme de services et d’outils intégrés, comme le cloud, l’analyse, la publicité, le multijoueur ou l’intelligence artificielle.

Unity se finance principalement par la vente de licences et de services aux développeurs. Unity propose différents plans de licence, allant du plan Unity Personal gratuit pour les débutants et les étudiants, au plan Unity Enterprise pour les grandes entreprises. Unity offrait également des plans intermédiaires, comme le plan Unity Plus pour les développeurs indépendants et les studios de petite taille, et le plan Unity Pro pour les professionnels et les studios de moyenne taille. Mais dans son annonce la semaine dernière, Unity a indiqué qu'elle n'allait plus proposer le niveau d'abonnement Unity Plus.

« Unity Plus est retiré pour les nouveaux abonnés à compter d'aujourd'hui, le 12 septembre 2023, afin de simplifier le nombre de forfaits que nous proposons », a écrit Unity. « Les abonnés existants n'ont pas besoin de prendre de mesures immédiates et recevront un e-mail à la mi-octobre avec une offre de mise à niveau vers Unity Pro, pendant un an, au prix actuel d'Unity Plus ».


La politique de frais au runtime que Unity avait annoncée la semaine dernière était censée être une nouvelle source de revenus pour la société, qui a fait son entrée en bourse en 2020. Unity affirmait que cette politique était nécessaire pour soutenir le développement continu du moteur de jeu et des services associés, ainsi que pour récompenser les développeurs qui créent des jeux à succès avec Unity.

Toutefois, cette politique a été perçue comme une trahison par une grande partie de la communauté des développeurs, qui a estimé que Unity rompait son contrat moral avec eux. Les développeurs ont reproché à Unity de changer les règles du jeu en cours de route, sans consulter ni prévenir ses clients. Ils ont également dénoncé le manque de transparence et de clarté de la politique, ainsi que son impact négatif sur la créativité et la diversité des jeux.

Unity a donc dû faire marche arrière et présenter ses excuses à sa communauté. La société a promis de revoir sa politique et d’écouter les besoins et les attentes des développeurs. Unity a également exprimé sa gratitude envers sa communauté pour son soutien et sa passion. Unity a dit espérer que cette situation ne nuirait pas à la relation de confiance qu’elle a construite avec ses clients au fil des années.

La question qui se pose maintenant est de savoir comment Unity va modifier sa politique de tarification pour satisfaire sa communauté tout en assurant sa rentabilité. Unity va-t-elle renoncer complètement aux frais au runtime ou les réduire considérablement ? Va-t-elle proposer d’autres options ou avantages aux développeurs ? Va-t-elle impliquer davantage sa communauté dans ses décisions stratégiques ? Quelles seront les conséquences à long terme de cette affaire sur la réputation et la position de Unity sur le marché du jeu vidéo ?

La réponse à ces questions devrait être connue dans quelques jours, lorsque Unity partagera sa mise à jour sur sa politique de tarification. En attendant, les développeurs restent dans l’attente et l’incertitude, espérant que Unity tiendra ses promesses et respectera ses valeurs.

Source : Unity

Et vous ?

L'entrée en bourse met-elle trop de pression à Unity ? Pourquoi ?
Que pensez-vous de la réaction de la communauté des développeurs face à l’annonce de Unity ? Est-elle justifiée ou disproportionnée ?
Pensez-vous que Unity a bien géré la situation ? Qu’auriez-vous fait à sa place ?
Quelles sont les alternatives possibles à la politique de frais au runtime pour financer le développement du moteur de jeu et des services associés ?
Quel est l’impact de cette affaire sur votre confiance envers Unity et sur votre envie d’utiliser son moteur de jeu pour vos projets ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de Unity par rapport à d’autres moteurs de jeu, comme Unreal Engine ou Godot ?

Voir aussi :

Plusieurs dirigeants d'Unity ont vendu des milliers d'actions quelques jours avant l'annonce d'un changement de modèle de tarification qui a provoqué la colère des développeurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/09/2023 à 10:22
Pour moi, le mal est fait, Unity a montré ce qu'il ne fallait pas faire.
Aux développeurs et studios de leur montrer qu'il y a d'autres acteurs valables sur le marché.
Toute cette com' foireuse de la part d'Unity va avoir des effets néfastes pour les prochaines années.
7  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 21/09/2023 à 7:37
En titre, il est mentionné que Unity Technologies fait marche arrière, mais je ne crois pas que ce soit le cas. Ils font juste une pause, pour que la pilule passe (un peu mieux), pour que la foule se calme et après, ça va être la même chose.
Le journaliste de Bloomberg, Jason Schreier, cite un enregistrement d'une réunion générale (retardée suite à une menace de mort) d'Unity pour rapporter que la société envisage provisoirement de limiter le total des frais à 4 % des revenus d'un jeu.
6  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/10/2023 à 10:08
Incroyable, le PDG qui voulait forcer des frais était en fait l'ex directeur général d'EA. On dirait la fin d'un épisode de Scooby-Doo.
6  0 
Avatar de Jamatronic
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/09/2023 à 14:37
Citation Envoyé par Mister Nono Voir le message
(...) un premier principe est de ne pas être dépendant d'une société tierce (...)
Essayez de créer un jeu commercial sans aucun moteur ou autre framework / bibliothèque bien sophistiqué...
4  0 
Avatar de juju26
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/09/2023 à 18:59
Trop tard, la confiance est perdue !
Unreal va être content sur le moyen / long terme !
3  0 
Avatar de walfrat
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 12:01
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
pas si sur unreal est bien plus compliqué a utiliser. la ou unity etait top pour porototyper.

je penses plutot que cette histoire va ouvrir les yeux des devs a ce tourner vers leur propres moteurs, meme si l'investissement est plus important au debut, ils y gagneront sur le long terme.
Car les gros moteurs du marché peuvent faire comme unity et modifier leurs tarifs. une fois que les sociétés de par le modele de gratuité de ces moteurs a rendu leur salariés dependant.

windows a eté lache sur la lute anitpiratage de office et visual studio pour la meme raison. vendre a des société devenus dependantes de leur solutions
La compétence entre utiliser un moteur et faire quelque customisation et designer un moteur de A-Z fiable, performant, efficace en terme de développment (facilité à mettre en oeuvre, maintenance etc) n'est pas la même.
Pas sur que les petites boites arriveront à faire quoique ce soit avant de ne plus avoir d'argent et mettre la clé sous la porte.

Un petit exemple de cette galère ? Calemot Unchained ?

Et même si t'as l'argent faut les trouver les gens, ça ne court pas les rues, et je doute qu'il y en ait assez par rapport au nombre de petit studios.
3  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/09/2023 à 17:10
Une excellente décision, leur offrant une publicité énorme dû a la médiatisation d'Unity et de GODOT, tout en ouvrant la marche pour la création toute fraîche du fonds GODOT.

J'espère que d'autres studios indépendants emboîtent le pas pour donner plus de voix aux moteurs open-sources, qui s'avèrerait être une solution meilleure pour le long terme (?).
3  0 
Avatar de yvslms
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/09/2023 à 11:53
La suppression de l’écran d’accueil sur la version « Personal » et le relèvement du plafond est cette fois en totale cohérence avec la suppression de la version « Plus ». C’est une avancée notable, très intéressante pour les devs et petits studios.
L’assouplissement des conditions de tarifications va évidemment dans le bon sens en se rapprochant du modèle pratiqué par UE, mais cela sera-t-il suffisant pour regagner la confiance ? Non, en tout cas pas dans un premier temps sans un remaniement de l’équipe dirigeante. Le choc a été trop rude pour la communauté.
Cela dit, techniquement, on ne passe pas d’Unity à UE en un claquement de doigt, bien qu’UE soit plus performant sur certains points, l’usage, le positionnement, les méthodes, et mêmes les marchés ne se recouvrent pas complètement.
Une fois cette tempête passée, Unity aura encore de sérieux atouts et je reste optimiste sur le long terme.
3  0 
Avatar de yvslms
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 13:54
Avec cette financiarisation massive, on finira par payer davantage pour les fonds de pensions américain que pour nos propres cotisations retraites.
Le seul espoir pour Unity serait un remaniement en profondeur de l’équipe dirigeante, ce qui est assez probable compte tenu du cours de l’action.
C’est à espérer, car Unity et UE ne sont pas interchangeables.
3  1 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 14:49
Citation Envoyé par Unity
We have heard you. We apologize for the confusion and angst the runtime fee policy we announced on Tuesday caused. We are listening, talking to our team members, community, customers, and partners, and will be making changes to the policy. We will share an update in a couple of…
Qu'ils se rassurent; Il n'y a eu aucune confusion lors de ce changement, nous sommes parfaitement lucides et capables comprendre de ce qu'il en ressort.

Pour étayer, voici les rémunérations des responsables Unity pour les dernières années.
2  0