IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jeux vidéo : La Russie condamne des adolescents pour un « complot terroriste » visant à faire exploser le bâtiment de son Service fédéral de sécurité (FSB)
Dans Minecraft

Le , par Patrick Ruiz

90PARTAGES

10  0 
Un tribunal russe a condamné trois adolescents sibériens à des peines pour des activités de terrorisme dont le projet de faire sauter un bâtiment virtuel des services de sécurité fédéraux (FSB) dans le célèbre jeu en ligne Minecraft. Dans les termes du tribunal militaire oriental de Krasnoïarsk, les concernés sont coupables d’avoir suivi une formation (via le jeu en ligne Minecraft) dans le but de mener des activités terroristes. Le code criminel russe prévoit des peines d’emprisonnement allant jusqu’à 20 ans pour des cas de ce type.

Nikita Uvarov, Denis Mikhailenko et Bogdan Andreyev, originaires de Kansk, une ville de la région de Krasnoïarsk en Sibérie, ont été arrêtés à mi-parcours de l’année 2020 (au mois de juin) pour avoir accroché au bureau local du FSB des tracts politiques comprenant des slogans tels que "le FSB est le principal terroriste" et un soutien à Azat Miftakhov, un anarchiste qui a été condamné à six ans de prison. Les trois suspects avaient 14 ans au moment de leur arrestation. C’est suite à une fouille de leurs téléphones que les autorités vont découvrir des vidéos du projet de faire exploser un bâtiment virtuel du FSB qu’ils avaient construit dans Minecraft.

Suite à leur arrestation, les concernés ont écopé de l’interdiction de se connecter à Internet. C’est en tout cas ce que suggère une publication de Pavel Chikov, de l'organisation de défense juridique Agora qui écrit sur Telegram au troisième trimestre de l’année précédente que «le premier tribunal militaire de district de Khabarovsk, lors d'une session dans la ville de Kansk, a annulé la détention provisoire de Denis Mikhailenko et l'assignation à résidence de Bogdan Andreyev. Andreyev sera autorisé à utiliser Internet pour lui permettre de terminer sa 9ème année [scolaire]. Mikhailenko s'est vu interdire l'accès à Internet. »



Le tableau n’est pas sans faire penser aux mesures que la Chine prend en lien avec le secteur du jeu vidéo. Le gouvernement chinois via l'Administration nationale de la presse et des publications (SAPP), l'organe chargé de réglementer les jeux, a par exemple décidé en 2019 de renforcer sa législation autour des jeux vidéo. En effet, à ce jour en Chine les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont le droit de jouer à des jeux vidéo que pendant 90 minutes par jour, avec un couvre-feu passé 22 heures qui dure jusqu’à 8 heures du matin le lendemain. Le couvre-feu s’appliquant 7 jours sur 7 tandis que l’obligation de limiter le temps consacré à des jeux à 90 minutes par jour ne s’applique que du lundi au vendredi. Les enfants pouvant jouer au maximum 3 heures par jour le weekend.

De plus, les joueurs ont l’obligation de créer des comptes gaming avec leur vrai nom, document d’identification à l’appui. Par ailleurs la loi établit des limites de dépenses pour les DLC (contenus téléchargeables) et les microtransactions. La Chine applique une limite à ne pas dépasser comprise entre 28 $ et 57 $ par mois pour les microtransactions (achats d’objets, de skins et autres lootboxes). Montant ajusté en fonction de l’âge du joueur. La Chine a également édicté d'autres règles régissant la pratique des jeux vidéo dans le pays : les éditeurs de jeux doivent soumettre les jeux à un contrôle de contenu et de monétisation avant qu'ils ne puissent être distribués légalement. C'est afin de veiller aux respects de ces mesures que les autorités de régulation ont passé l’annonce au troisième trimestre de l’année 2020, de la mise en place d'un système d'authentification par nom réel pour les jeux vidéo. Toutes ces mesures sont prises dans le cadre de la lutte contre ce que les autorités du pays considèrent comme un « opium spirituel. »

Sources : Moscow Times, Telegram

Et vous ?

Est-il possible de prévenir ces cas d’utilisation dangereuse des jeux vidéo ? Quelle approche préconisez-vous ?
Que pensez-vous des recettes chinoises en la matière ?

Voir aussi :

La Chine limite la pratique des jeux vidéo à 2h par jour pour les moins de 18 ans, dans le but de lutter contre l'addiction

France : le débat sur le trouble du jeu vidéo s'invite dans les instances gouvernementales Quel traitement préconiser à ceux qui en souffrent ?

L'Organisation mondiale de la santé considère désormais l'addiction aux jeux vidéo comme une maladie au même titre que l'addiction à la cocaïne

Tueries dans les écoles : Donald Trump accuse les jeux vidéo violents à l'occasion de sa rencontre avec l'industrie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de totozor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/02/2022 à 13:13
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Est-il possible de prévenir ces cas d’utilisation dangereuse des jeux vidéo ? Quelle approche préconisez-vous ?
Utiliser Minecraft comme simulateur de destruction d'un bâtiment peut vraiment être considéré comme une pratique dangereuse?
Je trouve ce cas vraiment ridicule, condamner 3 gamins pour avoir coller des tracts et simuler la destruction d'un bâtiment dans un jeu qui permet à un cube de rester à sa place même si on détruit tous les cubes autour.
Qu'est ce que je préconise?
Interdire tous les jeux qui laissent un peu trop de liberté

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Que pensez-vous des recettes chinoises en la matière ?
Contrôler le jeux?
Contrôler les joueurs?
Contrôler l'utilisation des joueurs?

L'un condamne des enfants parce qu'ils sortent du cadre, l'autre empêche les enfants de sortir du cadre.
Deux pays où il fait bon vivre quoi.
8  1 
Avatar de eomer212
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 2:38
oui, et en même temps, on peut pas leur reprocher de vouloir faire la peau à cette bande de sagouins du fsb..
dans un pays totalitaire qui endoctrine la jeunesse et ment à son peuple, le fait de vouloir se rebeller et agir meme sur une maquette virtuelle est percu par ses dirigeants comme une menace.
ca en dit long sur leur paranoia et leur peur du peuple russe, des fois qu'il se reveillerait...
ha ben non, c'est pas arrivé, jamais, et ca n'arrivera jamais. les russes sont trop enclins à se mentiir au fond d'une bouteille de vodka.
les seuls changements qu'il a pu y avoir dans ce pays l'ont etes à cause d'un effondrement du système, pas à cause de la volonté ou d'un sursaut populaire.
les russes sont un peuple de soumis. soumis à celui qui gueule plus fort et plus loin que les autres, ou qui tue plus que les autres.
pauvre pays.. pauvre peuple.
2  1 
Avatar de FMJ
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/02/2022 à 14:44
Comment s'en étonner venant dune dictature ?........
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 11/02/2022 à 15:09
Il faut considérer le contexte dans son ensemble, ces jeunes gens étaient affiliés à un positionnement politique. Ils ont donc été traités politiquement. Et en politique, la fin justifie les moyens. Donc Minecraft

Et pour ceux qui en douteraient, ce n'est pas si différent en Occident: lorsque vous vous opposez à l'ordre établi, celui-ci agit avec opportunisme et lâcheté pour vous faire céder, et de manière tout aussi vicieuse.
6  7