IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'éditeur français Nacon a craqué et piraté notre jeu, The Sinking City,
Frogwares indique également que Nacon a « modifié le code et le contenu du jeu » afin de le commercialiser

Le , par Stan Adkens

8PARTAGES

4  0 
Depuis plus d’un an, Frogwares et Nacon sont mêlés à un conflit juridique sur le jeu. Frogwares a allégué que Nacon avait violé son contrat pendant le développement du jeu The Sinking City en manquant des paiements, et aurait tenté de revendiquer les droits d'auteur du jeu comme étant le leur. Maintenant, le développeur du jeu vidéo pense que Nacon a « craqué, piraté, modifié le code et le contenu du jeu » afin de le mettre sur la plateforme de distribution de jeux en ligne Steam, et d’empêcher Frogwares de gagner de l'argent avec un jeu qu'ils disent avoir la propriété.

Un litige contractuel entre le développeur Frogwares et l'éditeur français Nacon a conduit à la suppression du jeu de la plupart des vitrines numériques l'année dernière. Début 2021, un tribunal français a déterminé que Frogwares avait résilié le contrat illégalement, et a donc ordonné que ses termes soient rétablis jusqu'à ce qu'un jugement définitif soit rendu. Le jeu est donc revenu sur Steam et ailleurs, bien que les ventes sur Steam aient été interrompues de manière inattendue peu après.


Il est réapparu sur Steam la semaine dernière, mais dans une tournure inattendue, Frogwares a mis en garde contre son achat, disant de façon assez énigmatique qu'il ne s'agissait pas d'une version que le studio avait sortie. L'histoire est devenue encore plus étrange en début de cette semaine lorsque Frogwares a développé cette affirmation avec l'allégation selon laquelle Nacon « a piraté The Sinking City » afin de le rééditer sur Steam à son insu.

Dans un long billet, Frogwares commence par un résumé du conflit entre le développeur et Nacon, qui a conduit le studio à refuser à plusieurs reprises de livrer une version master mise à jour de The Sinking City pour sa sortie sur Steam. Dans un précédent billet publié en août présentant le début de l’affaire, on peut lire :

« Le 27 juin 2019, The Sinking City est sorti sur Xbox One, PS4, et Epic Games Store. C'était un grand jour pour nous. Et une fois le jeu sorti, nous avons reçu une lettre de Bigben/Nacon nous informant que les jalons qui avaient été approuvés précédemment sont annulés, ce qui signifie que nous ne toucherons aucun bénéfice sur les ventes du jeu. Une annulation rétroactive pour non-livraison à temps d'un produit déjà commercialisé n'est pas acceptable. C'est alors que notre bataille juridique a commencé ».

« Nous avons intenté un procès à Bigben/Nacon en août 2019 et, d’ailleurs, ce n'est qu'alors que nous avons commencé à recevoir des déclarations de revenus, bien qu'incomplètes et non documentées. Il ne nous était donc pas possible de voir si les revenus étaient correctement calculés, ni même combien d'unités nous avions vendues. À un moment donné, nous avons reçu une déclaration affirmant que l'un des fabricants de consoles n'avait pas payé de redevances depuis plus de 5 mois, alors qu'en fait, le même fabricant de consoles avait payé nos redevances pour d'autres jeux sans aucun retard dans la même période », a écrit le développeur.


Dans son billet, Frogwares prétend que la version de The Sinking City que Nacon a mise sur Steam le 26 février dernier est en fait une version qu'il avait « spécifiquement préparée » pour la sortie sur Gamesplanet, craquée et légèrement modifiée pour supprimer les logos et autres contenus connexes. Le studio prétend que Nacon a décompilé le jeu en utilisant une clé secrète pour contourner le système de chiffrement d'Unreal Engine, ce qui, selon Frogwares, « n'est pas un travail de bricolage effectué par des personnes inexpérimentées, cela est fait par des programmeurs qui connaissent bien Unreal ».

Après cela, il s'agissait apparemment de modifier certains fichiers de configuration, d'apporter quelques autres changements, puis de recompiler le jeu pour le diffuser sur Steam. Le studio dit pouvoir prouver que cela s'est passé ainsi parce qu'il a téléchargé la version de Steam publiée par Nacon et a essayé sa clé de chiffrement existante sur l'archive – et cela a fonctionné. « Les pirates ne se sont même pas souciés d'utiliser une clé de chiffrement différente de celle que nous avons créée lors de la recompilation », a écrit le studio.

À partir de là, Frogwares fournit d’autres explications relativement complexes de ce qui a été changé et comment, ainsi qu'à d'autres allégations de mesures prises par Nacon « pour cacher l'exploitation frauduleuse du jeu sur Steam », et peut-être d'autres plateformes. Le développeur affirme également que les références des développeurs sur le compte indiquent que les fichiers ont été mis en ligne par un employé de la Nacon. Il dit également savoir comment Nacon a acquis la clé, mais indique que l'information sera soumise directement aux tribunaux.


En ce qui concerne la sortie de « The Sinking City sur Steam, il s'agit d'une version officielle et complète », selon Nacon

Dans une déclaration publiée lundi soir suite à la publication de Frogwares, Nacon a déclaré :

« Nous regrettons que Frogwares persiste à perturber la sortie de The Sinking City. C'est Frogwares qui s'est adressé à Nacon pour demander un financement pour le développement du jeu, et à ce jour, plus de 10 millions d'euros ont été versés à Frogwares par Nacon. C'est Frogwares qui s'est appuyé sur nos équipes de marketing et de promotion, ce qui représente des milliers d'heures de travail et plusieurs millions d'euros d'investissement. Maintenant que le jeu a été entièrement développé et publié, en grande partie grâce à l'argent et au travail de Nacon, Frogwares souhaite réviser les termes du contrat à son seul avantage. Il est facile de jouer la victime, mais tout ce que nous voulons, c'est que Frogwares respecte ses engagements, tant dans le contrat que dans les exigences des tribunaux.

« En ce qui concerne le retour d'information sur la sortie de The Sinking City sur Steam, il s'agit d'une version officielle et complète. Cependant, en raison d'un manque de coopération avec Frogwares, nous ne sommes pas en mesure d'intégrer les fonctionnalités spécifiques à Steam (économie Cloud/réalisations). Ainsi, cette version ne contient que le jeu de base, sans aucun contenu supplémentaire. Malgré cela, nous avons organisé la sortie pour que les fans de Steam puissent apprécier le jeu ». La déclaration a été reprise par TorrentFreak.

Frogwares a souligné qu'il ne tient ni Steam ni Gamesplanet pour responsables du piratage présumé et de la sortie du jeu sur la plateforme du jeu, affirmant qu'il croit fermement que la version Gamesplanet a été achetée légalement, et que Steam n'avait aucun moyen raisonnable de connaître les véritables origines de cette version. Le développeur indique qu'il « fait toujours pleinement confiance à Steam et Gamesplanet ».

« Nacon a prouvé qu'il était prêt à faire tout ce qui était possible pour servir ses intérêts, y compris des actions illégales », a déclaré Frogwares. « Ils ont ignoré la décision de la justice et l’ont contournée, en piratant The Sinking City afin de tromper leurs partenaires, Steam en premier lieu », a écrit Frogwares.

« Il y a des dommages à long terme dont nous devons nous occuper, Nacon a déballé nos données, a volé notre code source et l'a utilisé. Nacon peut créer une nouvelle version de The Sinking City en utilisant nos actifs ; ils peuvent revendre, réutiliser, recycler notre contenu et nos outils, etc. Nous devons prendre la mesure de ce qui s'est passé maintenant et suivre la meilleure voie sur le plan juridique pour éviter que cela ne se reproduise ».

Dans une déclaration a un média mardi, Valve a annoncé que The Sinking City a été retiré de Steam à nouveau en raison d'une demande de retrait de la DMCA déposée par Frogwares.

« The Sinking City est en litige devant les tribunaux français depuis un certain temps », a déclaré le vice-président du marketing de Valve, Doug Lombardi. « Une décision provisoire est apparue à l'automne dernier pour donner à Nacon le droit de distribuer le jeu sur Steam pendant que le litige se poursuit. Cependant, aujourd'hui, nous avons reçu un avis de retrait de la DMCA pour la version que Nacon a récemment expédiée, nous avons donc répondu à cet avis ».

Source : Frogwares

Et vous ?

Que pensez-vous de l’affaire de piratage de The Sinking City entre Frogwares et Nacon  ?
Quelle suite imaginez-vous pour l’affaire en justice ?

Voir aussi :

Les utilisateurs de Steam ont le droit de revendre leurs jeux dématérialisés, estime un tribunal français, mais Valve prévient qu'il va faire appel de cette décision
Microsoft lancera le service de streaming de jeux xCloud le 15 septembre sur Android, avec plus de 100 jeux disponibles.
Le fabricant de jeux Valve s'associe à OpenBCI pour développer la prochaine génération de jeux vidéo à interface directe avec le cerveau, qui va fournir une expérience totalement immersive
Valve se bat pour empêcher Apple d'exiger des informations dans le cadre de son combat avec le développeur de Fortnite, Epic Games, soutenant que ses données ne sont pas pertinentes pour l'affaire

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de MRSizok
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/03/2021 à 15:22
A voir dans les jours avenir. Impossible de savoir pour l'instant si ce n'est pas une tactic de pub. En tout cas, si vraiment Nacon ce fait avoir et a agit comme des idiots "faire justice soit même". ça risque d'être "Epique" (jeu de mot avec les l'histoire Epique Games)
0  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 04/03/2021 à 10:38
Une autre explication de cette même histoire est disponible ici : https://www.factornews.com/actualite...nny-47406.html
0  0