Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le développeur et éditeur de jeux Activision Blizzard prévoit de fermer ses bureaux en France,
Des centaines emplois sont menacés

Le , par Axel Lecomte

32PARTAGES

11  0 
Bien que la grande majorité des activités du groupe Activision soient implantées aux États-Unis, l'éditeur de jeux vidéo dispose de plusieurs bureaux répartis dans les quatre coins du monde pour assurer la gestion de différents aspects comme le marketing et la localisation des jeux. Entre autres, il existe un bureau français installé à Versailles, en France, où pas moins de 400 personnes sont employées depuis le début de l'année 2019.

La firme de Santa Monica, en Californie, a pourtant annoncé, le mardi 6 octobre 2020, son intention de fermer ses bureaux situés à Versailles. Voilà donc une décision radicale qui va apporter un changement à l’histoire de la société américaine dans l’Hexagone. Basé à Versailles depuis 2004, Blizzard Entertainment SAS ne dispose d’aucun studio de développement, mais assure plusieurs départements dédiés au service client, dont le marketing, le support client, localisation des jeux dans différentes langues et d'autres fonctions pour les titres publiés par Activision Blizzard en Europe.


Le plan initial d'Activision Blizzard consistait à déménager la moitié du bureau à Londres, au Royaume-Uni. Mais le Brexit et la pandémie de coronavirus ont freiné, voire empêché la mise en marche de ce processus, ce qui a conduit à la décision de fermer le site à environ une heure de route de Paris.

Il est difficile d'établir le nombre exact de personnes risquant de perdre leur emploi ou de savoir combien d'entre elles auront la possibilité de travailler dans d'autres bureaux à la suite de cette décision radicale. Conformément au droit du travail français, une indemnisation conséquente sera versée aux salariés victimes de ces licenciements collectifs.

Activision Blizzard a promis de fournir plus d'informations aux membres du personnel la semaine prochaine. En outre, un porte-parole de l'entreprise a déclaré que la direction avait fait part d'un plan de réorganisation de ses activités aux représentants de ses employés.

« Au cours de l'année écoulée, nous avons exploré la meilleure façon d'intégrer nos capacités dans l'ensemble de l'entreprise, ce qui nous permet de mieux tirer parti des talents, de l'expertise et de l'échelle, tout en nous adaptant aux besoins d'une industrie en évolution rapide, hautement compétitive et axée sur le numérique », a déclaré un porte-parole d'Activision Blizzard.

« Dans le cadre de notre bureau de Versailles, la direction de Blizzard France a informé ses représentants du personnel d'une proposition de projet de réorganisation de ses activités. Accompagner nos employés dans cette démarche est notre priorité numéro un. Nous travaillons sur différents processus en rapport avec cela et une réunion du CST est prévue les 13 et 14 octobre. Jusque-là, comme il y a une procédure légale prescrite, nous ne pouvons pas fournir d'autres commentaires », a-t-il poursuivi.

Si Blizzard a connu un succès remarquable pour certains jeux, le mérite revient notamment à la France, qui a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la société. La société Blizzard, fondée à Irvine, en Californie, en 1991, a été rachetée par le conglomérat français Vivendi SA sept ans plus tard. Sous l'égide de Vivendi, Blizzard a commercialisé toute une panoplie de jeux populaires, à l'instar de StarCraft, Diablo II. Sans oublier le jeu de rôle en ligne méga-sensation World of Warcraft, ce qui a généré des milliards de dollars pour des millions d'abonnés mensuels. En 2008, Activision Blizzard est né à la suite de la fusion de la division des jeux de Vivendi avec Activision.

Pour rappel, au début de l'année dernière, Activision Blizzard avait déjà procédé au licenciement de 775 de ses employés à travers le monde, ce qui représente 8 % de son effectif total, dans le cadre d'une restructuration globale. Sur 400 postes chez Blizzard France, 134 ont été touchés par ces licenciements. Bobby Kotick, PDG d'Activision Blizzard, a aussi déclaré que la société avait enregistré la meilleure rentabilité de sa longue histoire en 2018, tout en anticipant une baisse de 15 % de ses revenus en 2019.

Il convient également de noter que le bureau de Versailles n'est pas la seule victime de cette fermeture. Activision a également fermé le bureau de Blizzard qui se trouve à La Haye, aux Pays-Bas, au début de cette année 2020. En outre, l'espace de recrutement de la société indique que seul son siège social d'Irvine, en Californie, recrute activement en ce moment.

Par ailleurs, aucune annonce n’a été faite concernant la date de fermeture des locaux de Versailles jusqu'à présent. Mais une offre d’emploi publiée par Blizzard Entertainment Europe il y a dix jours laisse penser que les bureaux français seront fermés à la mi-2021. Plus précisément, Blizzard Entertainment Europe recrute actuellement un coordinateur RH qui travaillera à Versailles, en contrat à durée déterminée jusqu’en mai 2021. L’offre d’emploi stipule que ce coordinateur RH devrait notamment assurer « la gestion des déménagements et de l'immigration avec les partenaires externes et les employés / gestionnaires ».

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les travailleurs de Blizzard partagent leurs salaires en signe de révolte contre les disparités salariales, certains employés sautant des repas, tandis que les cadres sont bien rémunérés
Les investisseurs d'Activision Blizzard s'opposent à la rémunération excessive du PDG de l'entreprise, qui défend le salaire de son PDG en citant la bonne performance des actions d'Activision
Une enquête révèle comment Activision Blizzard a placé des milliards de dollars de bénéfices, dans les paradis fiscaux
Activision Blizzard supprime 800 emplois en 2019 malgré un chiffre d'affaires record en 2018, pour se consacrer au développement de ses franchises
Call of Duty : Activision Blizzard remporte le procès qui l'oppose au constructeur des Humvees, qui ont été incorporés dans la série de jeux vidéo et dans des produits dérivés sans autorisation

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/10/2020 à 20:00
Je ne veux pas faire mon communiste mais je comprends pas ces licenciement de blizzard/activisition en France (et dans le monde d'ailleurs) pour une boite qui a réalisé 1.3 milliards de bénef rien que l'année derriere... benefice record en plus
et dans le meme temps que le pdg d'activision et l'un des mieux payer dans cette industrie.

Es ce que ceux qui travaillent dans le jeux video peuvent confirmer ou pas ma vision de cette industrie: développeur sous payé avec beaucoup d'heure sup et de stress ?
c'est ma vision de cette industrie et ca me donne absolument pas envie d'y bosser
4  0 
Avatar de Mat.M
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 11:54
bonjour j'allais relayer cette info à la modération.
Faut voir de quoi les suppressions de postes sont faites...si c'est des gens du marketing alors je ne vais pas me faire aimer mais c'est un peu justifié.

La raison principale c'est qu'un jeu vidéo devient de plus en plus cher à produire donc les salariés qui ne sont pas dans le "productif" ( comme l'est forcément un programmeur )non pas leur place.
Je suis certain que dans les studios ça manque cruellement de programmeurs expérimentés et très pointus sur Direct X ou Vulkan, des gens qui connaissent la programmation réseau,l'IA.
A la place on préfère embaucher des gens qui font du marketing...
pareil pour ce qui est de la partie graphique faut des gros cracks sur Maya ou 3ds max pas des gens qui produisent de la paperasse.
3  1 
Avatar de MRSizok
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 14:37
Alors, pour info, l'idée de fermer le site de Versailles et quasiment aussi vieux que la premier vague de licenciement. Il s'avère que Blizzard licencie et recrute au gré de leur planning. Sauf que...quand ils ont voulut faire ça en France, ils se sont cassés les dent sur le code du travail Français. Du coup...de là est née l'idée d'arrêter le site de Versailles. Car, la France casse les *****.

Le covid-19 a peut-être repousé ou avancé la date. Mais au final....Ils iront refaire ces postes dans des endroits plus intéressant et qui colle à leur logique de je te vire/ Je te reprend/ Je te change.

Donc, le marketing, les illuminatis etc... n'ont aucun rapport.
2  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 15:10
Le site de Blizzard Versailles, il me semble que c'était principalement du support et traductions, et perso j'entends parler de sa fermeture depuis au moins 5 ans donc pas surpris que ça ait finalement lieu.
2  0 
Avatar de L33tige
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 16:50
Surtout vu que blizzard fait daube sur daube en ce moment...
2  0 
Avatar de Dgamax
Membre actif https://www.developpez.com
Le 08/10/2020 à 11:39
Citation Envoyé par supertonic Voir le message
Pour ceux qui ne l'avait pas encore compris : ça va morfler sec, également dans le digital.
Cette vague de licenciement a été annoncé avant l'épidémie et au contraire, avec le confinement ce genre d'activité a explosé avec des serveurs de jeu saturés.
Ils ont explosé leur résultat pour cette année 2020
https://www.judgehype.com/news/activ...e-2020-163393/
1  0 
Avatar de supertonic
Membre actif https://www.developpez.com
Le 07/10/2020 à 22:36
Pour ceux qui ne l'avait pas encore compris : ça va morfler sec, également dans le digital.
2  2