Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Stadia : l'offre de cloud gaming de Google sera lancée en novembre
Elle nécessite le paiement de 129 € puis 10 €/mois pour le pack Fondateur

Le , par Coriolan

104PARTAGES

5  0 
Deux mois après la levée du voile sur Stadia, Google a enfin livré plus de détails sur son service de jeux vidéo en streaming. Le lancement du service aura lieu en novembre dans quatorze pays, y compris en France. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, Stadia ne constitue pas un Netflix du jeu vidéo, on vous explique !


Pour dire simple, Stadia va se lancer au début avec au moins 31 titres issus de 21 éditeurs différents. Dans un premier temps, seule la Founder’s Edition en précommande actuellement permettra d’accéder au service lors de son lancement. Ce pack ‘Fondateur’ coûte 129 euros et rassemble :

  • Une manette Stadia Controller (en édition limitée)
  • Un Chromecast Ultra
  • 3 mois d’abonnement au service Stadia Pro et un ‘buddy pass’ de trois mois à offrir à un ami
  • La possibilité de choisir son nom d’utilisateur avant tout le monde
  • Destiny 2


Une fois les trois mois passés, les utilisateurs de Stadia Pro devront continuer à payer 9,99 euros par mois. Toutefois, Google a indiqué qu’un autre niveau abonnement gratuit sera disponible en 2020. Toutefois, en novembre, il faudra impérativement investir dans le pack 'Fondateur' pour s’abonner à Stadia Pro.

Comparaison
Stadia Pro/Founder's Edition Stadia Base
Disponibilité Novembre (seul option au lancement 2020
Coût initial 129€ Aucun
Inclus à l'achat Chromecast Ultra, manette Stadia, 3 mois d'abonnement + 3 mois 'buddy pass', Destiny 2 -
Frais mensuels 9,99€ Aucun
Qualité de streaming maximale 4K, 60 images par seconde, 5.1 surround sound, couleur HDR 1080p, 60 images par seconde, son stéréo
Périphériques supportés (au lancement) Chromecast Ultra, ordinateur avec Chrome installé, Google Pixel 3/3a Chromecast Ultra, ordinateur avec Chrome installé, Google Pixel 3/3a
Jeux additionnels Payants Payants
Autres avantages Remises sur les achats de jeux ; jeux gratuits à "cadence régulière" Aucun


La différence entre ces abonnements réside dans les détails techniques. Stadia Pro offre aux utilisateurs les meilleures qualités de streaming de Google, une qualité 4K à 60 images par seconde, le son surround 5.1 et des jeux gratuits ajoutés tous les mois et promotions sur les jeux. Le niveau gratuit prévu pour 2020 est limité à 1080p60 avec du son stéréo, et nécessite une bande passante de 10Mb/s pour être diffusé à 720p.

Dans Stadia, les jeux sont payants à l’unité. Bien que Google entend étoffer le catalogue de quelques titres gratuits inclus dans le pack Pro (Destiny 2 au début), les utilisateurs devront acheter chaque jeu séparément aux mêmes prix qu’on trouve sur les autres plateformes comme Steam, Xbox Live et PlayStation Network. Autrement dit, Stadia ne constitue pas un service d’abonnement ou un Netflix des jeux vidéo.

Google a annoncé quelques titres qui seront disponibles au départ.

  • Bandai Namco - Dragon Ball Xenoverse 2
  • Bethesda - DOOM Eternal, DOOM 2016, Rage 2, The Elder Scrolls Online, Wolfenstein: Youngblood
  • Bungie - Destiny 2
  • Capcom - TBD
  • Coatsink - Get Packed (Stadia exclusive)
  • Codemasters - GRID
  • Deep Silver - Metro Exodus
  • Drool - Thumper
  • Electronic Arts - TBD
  • Giants Software - Farming Simulator 19
  • Larian Studios - Baldur’s Gate 3 nWay Games - Power Rangers: Battle for the Grid
  • Rockstar Games - TBD
  • Sega - Football Manager
  • SNK - Samurai Shodown Square Enix - Final Fantasy XV, Tomb Raider Definitive Edition, Rise of the Tomb Raider, Shadow of the Tomb Raider
  • 2K Games - NBA 2K, Borderlands 3
  • Tequila Works - Gylt
  • Warner Bros. - Mortal Kombat 11
  • THQ - Darksiders Genesis Ubisoft - Assassin’s Creed Odyssey, Just Dance, Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint, Tom Clancy’s The Division 2, Trials Rising, The Crew 2


Stadia étant tout nouveau et n’ayant pas encore fait ses preuves, Google devra convaincre plus de développeurs de venir se joindre à l’aventure. Google se réserve aussi ses propres titres exclusifs développés en interne, mais on ne connait pas encore leur date de disponibilité.

Les prérequis pour faire tourner Stadia

Dans les faits, Google entend simplifier le plus possible l’utilisation de son service et le rendre disponible sur n’importe quel écran. Alors que n'importe quel ordinateur de bureau, ordinateur portable ou tablette utilisant une version de bureau de Chrome pourra utiliser Stadia (avec un abonnement Pro requis, au lancement), le support mobile sera limité aux téléphones Pixel 3 et 3a au lancement. Google dit que le service va « s'étendre à d'autres téléphones au fil du temps. »

Les utilisateurs pourront streamer les jeux avec la Chromecast ultra connectée à un téléviseur s’ils utilisent la manette de Google. Les manettes Stadia supplémentaires, en plus de celle incluse dans le pack Fondateur, coûteront 69 $ aux États-Unis et seront disponibles en trois couleurs : Juste Noir, Clairement Blanc, et Wasabi. Sur les autres supports, les utilisateurs peuvent utiliser d’autres pads (Xbox et PlayStation inclus) ou bien un clavier et une souris.


Google recommande d’avoir une connexion internet de 10 Mb/s pour utiliser Stadia. Avec ce débit, les utilisateurs peuvent s'attendre à exécuter des jeux à 720p et 60 images par seconde. Les utilisateurs professionnels qui souhaitent bénéficier d'une expérience de streaming haut de gamme devraient disposer d'une connexion d'au moins 35 Mb/s.

Pendant des années, un bon nombre d'entreprises ont investi dans le cloud gaming sans succès. Mais Google, un géant de la technologie, entend tirer parti de la robustesse de son infrastructure pour réussir. En effet, Stadia fait appel à des serveurs Linux promettant 10,7 téraflops de puissance dans chaque instance. Le streaming audio et vidéo se fera au niveau d’un réseau de 7500 nœuds séparés éparpillés partout dans le monde. Google promet un accès immédiat aux jeux supportés sans devoir attendre le téléchargement ou l'installation. Il sera aussi possible de résumer une session de jeu d’un appareil à un autre sans interruption.

Stadia se présente surement comme un concept intéressant, mais ce n’est pas tout à fait aussi ambitieux qu’un vrai service de streaming de jeux offrant un catalogue de titres accessibles au prix d’un seul abonnement. Il y a aussi la question de la perplexité qui résonne toujours autour su streaming de jeux vidéo. Sûrement, Google peut se vanter d’avoir les meilleurs datacenters et le réseau le plus robuste au monde, il n’en demeure pas moins que le défi technique est bien réel. Google sera-t-il en mesure de streamer simultanément des titres AAA à une résolution 4K/1080 à 60 images par seconde ? Sachant que les joueurs éparpillés dans les quatre coins du globe sont connectés à différentes vitesses d’internet.

Sur les forums spécialisés, les internautes sont départagés. Pourquoi acheter un jeu pour le jouer exclusivement sur Stadia ? Qu’est-ce qui va se passer si Google décide du jour au lendemain d’abandonner Stadia ? Sera-t-il possible d’emporter les titres achetés vers d’autres plateformes ?

« Je serais heureux de payer à condition qu’ils m’offrent les mêmes titres que j’ai dans ma bibliothèque pour une petite somme par jeu. Mais balancer 60 $ par jeu une autre fois, ça ne va pas arriver. Cela pourrait signifier que j'achète de futurs jeux sur Stadia...Peut-être. Mais pas les jeux que j'ai déjà, » a écrit un internaute.

« Je pense que c'est un énorme avantage de la solution de Nvidia. Je préfère probablement payer 10$/mois pour jouer à mes jeux Steam existants et continuer à acheter des jeux sur Steam, alors qu’ils m’appartiennent. Si Nvidia ferme son service de streaming, j'ai toujours mes jeux. Si Google fermait Stadia, vous perdriez tout ! »

Il y a aussi la question de la latence, surtout lors des sessions de jeux en ligne. Dans les démos présentées par Google, l’expérience a été correcte, mais les joueurs compétitifs et hardcore n'accepteront pas l'écart de latence.

La concurrence de plus en plus rude

Alors que Google a annoncé Stadia, Microsoft est attendue lors de la E3 la semaine prochaine pour présenter son propre service de streaming xCloud ainsi qu’une nouvelle console Xbox. Déjà en 2017, Microsoft a lancé en grande pompe Game Pass, afin de rendre les jeux vidéo toujours plus abordables pour les consommateurs. Sony devrait également accélérer le développement de son service Playstation Now. Il serait intéressant de voir si Google va réussir à rivaliser avec ces géants établis depuis longtemps sur le marché. Une chose est sûre, la guerre du streaming des jeux vidéo ne fait que commencer.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Êtes-vous tentés pas l'offre de Google ?
Pensez-vous délaisser votre machine de gaming pour passer au tout cloud ?

Voir aussi

Google dévoile enfin à la GDC, Stadia, son service de cloud gaming pour diffuser des jeux vidéo via Google Chrome, Chromecast et Google Pixel
Microsoft révèle que xCloud peut diffuser jusqu'à 3 500 jeux en streaming depuis le cloud, sans aucune modification requise par un développeur
Project xCloud : Microsoft présente sa plateforme de jeu en streaming à la demande qui vous permettra de jouer « sur tout appareil de votre choix »
L'avenir de la console de jeu vidéo est-il menacé ? Oui, selon le PDG d'Ubisoft, qui estime que la prochaine génération de console sera la dernière

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de mattdef
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/11/2019 à 14:41
Google Stadia : le jeu vidéo en nuage devient réalité
Ah, encore un truc qui n'existait pas avant que XXXXXX ne décide de s'y mettre

ps : Placez n'importe quel GAFAM à la place des XXXXXX
7  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/11/2019 à 18:39
Les utilisateurs vont encore payer pour un truc non fini ?
C'est tellement à la mode depuis quelques années...
6  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 7:12
Moi je reste très content avec mes jeux NES.
5  0 
Avatar de Edrixal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 9:56
Bof, coupure internet et tu peut plus jouer. Le service ferme ? Tous ce que tu à acheter disparait.
Je préfère garder steam et mon pc qui me permette de pouvoir jouer quand j'en ai envie et ça même lorsque je n'avais plus le net deux semaines durant. Si j'avais eu stadia j'aurais été bien emmerder ^^'
Et puis bon... J'ai pas une co au top alors le service stadia ne me servira pas à grand chose. Mon PC gère très bien le 4k sans internet.
En plus il faut racheter encore des copies de nos jeu préférer pour pouvoir y jouer sur stadia... Vraiment mon PC me va extrêmement bien et j'ai du mal à comprendre ceux qui préfère stadia à un pc physique. J'vois ça comme une location d'appartement, ça semble coûter moins chère tous les mois, mais au final t'es pas vraiment chez toi et tu devra tout le temps payer pour y être, alors qu'un achat, même en faisant un prêt à un moment ou à un autre c'est à toi.
6  1 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 22:07
Oh la belle caricature d'extremiste de gamer PC ! ca faisait longtemps que j'en avais pas entendu, courage les gars/filles, l'ecoutez pas, il est dans son monde. Dites lui qu'il a raison, on ne peut pas discuter avec un terroriste.
5  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/10/2019 à 0:32
Si, 'extremiste GAMER' ou tu te consideres gamer parce que tu es sur PC et que les autres sont des cons car ils sont moins exigeants ou ne peuvent pas apprecier ce que tu consideres comme critere de choix; ils n'en sont pas moins gamers; ils savent juste apprecier un jeu pour ce qu'il est au dela des details graphiques ou autre connerie de fluidité qui sont semblent ils vitales pour certains.
Caricature encore dans les exemples en denigrant les autres (personne ne s'est plaint, ni ne se considere martyr); vhs vs DVD, nokia vs smartphone tes exemples sont risibles tellement empreint de betises. Tu parles de meilleure qualité, j'y vois plutot de la surqualité inutile (pour des jeux) quand je compare un jeu en 1080 ou un jeu en 4K.


effectivement le gain est flagrant lol

J'ai bien compris que tu es un des gamer stupide qui passe son temps a mettre en opposition les pro PC vs PRO console. C'est tellement enfantin comme comportement, le monde n'est pas binaire, heureusement qu'il n'est pas fait que de caricatures comme toi; ce ne serait que violences verbales et jugement a l'emporte piece.
Des gens ont droit de se revendiquer gamer parce qu'ils jouent sur une N64, un AMIGA ou autre que tu le veuilles ou non. Et ces derniers ont le droit d'avoir un avis et de l'exprimer lorsqu'il s'agit de nouvelles consoles ou jeux.
Manque visiblement d'ouverture d'esprit; faut prendre l'air un peu il n'y a pas que le PC de jeu dans la vie.
7  2 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/10/2019 à 12:51
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
on a tout à fait le droit de s'amuser avec une Xbox 360, mais si une console et des jeux ayant plus de 5 ans lui suffisent, il y a fort à parier qu'il ne soit pas un joueur passionné
Donc un passionné de vieilles voitures n'est pas un passionné ?
Un passionné de la Grèce antique n'est pas un passionné ?
Un passionné des peintures de Picasso n'est pas un passionné ?

Vois-tu où on veut en venir ?
5  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 11:37
Avez-vous déjà essayé une plateforme de jeu en streaming ? Laquelle ?
La plateforme d'orange il y'a quelques années disponible avec la fibre. C'était clairement pas au point.
Geforce grid sur tablet shield qui était pas mal.
Plus récemment la plateforme Geforce now qui pour moi est la plus prometteuse.

Que pensez-vous de ce principe ?
Le principe du jeu en streaming est très certainement l'avenir , une fois que les connexion THD se seront vraiment démocratiser.
En revanche l'approche de Google n'est pas la bonne selon moi.
On paye un petit abonnement et on achète les jeux sur leur platforme ou on paye un gros abonnement et on à accès aux jeux. Dans tous les cas on est captif et on ne peut pas les quitter sans perdre ses jeux.

Au contraire avec l'offre de nvidia on paye un droit d'accès à la plateforme et on vient ensuite utiliser son compte steam,uplay,origin ou que sais je encore. Du coup si jamais je viens à ne plus avoir d'internet par exemple , j'ai toujours accès à mes jeux localement. Je peux aussi facilement passer chez un concurrent comme shadow.tech

Dans tous les cas , j'ai du mal à croire que Google puisse proposer une offre viable sur des connexion ADSL (10mb). Le nerf de la guerre pour une expérience réussie étant la latence.
4  0 
Avatar de cecedu26
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 11:06
Laisse tomber, raciste ordinaire d'un gamer qui ne supporte pas qu'une autre personne puisse avoir un avis different. Vaut mieux les ignorer; ils n'ont connu que le PC et les jeux en 1080 et ne sont jamais passés par la case borne arcade, console game & watch et autres nes, leur culture videoludique se resume aux derniers jeux, aucun avis objectif si ce n'est critiquer pour critiquer, laissons les dans leur ignorance et certitudes.
6  2 
Avatar de Sarénya
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/10/2019 à 4:58
Personnellement Stadia me fait très peur.

Avec les problèmes techniques que pose le cloud gaming, problèmes qui ne survenaient que sur les jeux en ligne mais qui maintenant vont être sur tout les jeux, je parle surtout de la gestion de la latence.
Ayant essayé Playsation Now récemment pour jouer à God of War, la latence sur les commandes (et tout particulièrement la caméra) ont rendu mon expérience de jeu très désagréable (39ms de ping en moyenne sur différents jeux chez moi, et j'ai essayé depuis différents lieux fibré ou non), si bien que je n'ai pas pu finir le jeu alors que le début donne envie de connaitre la suite. J'ai aussi essayé Fortnite et Overwatch avec Shadow, et même problème, même si la qualité d'image est meilleure que sur Playstation Now.
Sauf que je ne vois pas comment résoudre ce problème avec une solution de streaming alors que sur les jeux multijoueurs sur PC/Console c'est déjà assez compliqué à résoudre : https://developer.valvesoftware.com/...d_Optimization

Pour le moment je ne pense pas que cette solution soit envisageable pour tout les types de jeux. Les jeux au tour par tour (Civilization, HearthStone, Pokémon, etc...) ne posent pas de problèmes mais les fps/tps (CS:GO, Overwatch, Fortnite, etc...) sont pour moi injouables avec cette méthode. Il faudrait que j'essaye avec une connexion qui à une latence inférieur à 10ms vers les serveurs du service de cloud pour voir si ce problème se règle.

Mais j'ai peur que dans les décennie à venir ce soit le cloud gaming qui soit préféré sans que l'expérience de jeu n'égale l'usage actuel (avoir le hardware chez nous).
Google étant immense, il peut arriver dans plusieurs d'années à convaincre l'industrie de passer tout en cloud et ne plus avoir la possibilité de jouer comme maintenant, et j'ai peur qu'on régresse en confort de jeu.
4  0