Konami, l'empire Kozuki a commencé à se déchirer
Scandale autour des conditions de travail de l'entreprise nipponne de jeux vidéo

Le , par Kannagi, Expert éminent
Konami, l'empire Kozuki a commencé à se déchirer


Pour ceux qui suivent l’actualité, cela ne vous a pas échappé que Konami est dans une mauvaise situation à cause de certains scandales au sein de la firme.
Le plus troublant dans cette histoire c'est comment les employés sont traités. On apprend ainsi que Konami n'hésite pas à tracer les déplacements de ses employés, par le biais de caméras dans les couloirs de la société. Si les employés prennent une pause déjeuner trop longue, ils reçoivent en guise de punition que leur nom soit mentionné dans toute la société et pour les plus malchanceux qui n'auraient pas d'autre choix que de rester, ils doivent accepter des emplois sans aucun lien avec leur domaine de compétences : agent de sécurité, agent d'entretien, etc.

Pour le célèbre studio Kojima Productions, qui aurait été renommé Département de production N°8, l'accès à Internet des ordinateurs au sein de ce dernier serait restreint et limité uniquement à un Intranet pour des messages de service.
Konami va plus loin jusqu’à enlever dans les crédits le nom de Kojima pour le prochain Metal Gear Solid.
La cause de tout cela vient tout simplement des couts des jeux consoles qui sont trop chères et pas assez rentables comparés aux jeux pour smartphone. Konami veut les restreindre ou faire disparaître vu les méthodes radicales qu'elle emploie.

Il est évident que tous les grands jeux qu'a connu la société risque de finir dans les cartons : MGS, Castlevania, Suikoden, Ganbare Goemon, Silent Hill, Zone of Ender, Gradius, Contra, Tokimeki Memorial ,Vandal Hearts et d'autres grands titres qui ont donné a cette société une bonne image, d’une société créatrice et polyvalente du monde des jeux.

Votre opinion

Qu'en pensez-vous de ces traitements ?
Quel avenir pour Konami ?
L'avenir vient-il des jeux sur smartphones ?

Source

Gamekult
BFMTV
Le Figaro


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de yahiko yahiko - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 05/08/2015 à 21:44
Si les informations sont vraies, c'est un grand gâchis de talents. Hideo Kojima reste tout de même un grand monsieur du jeu vidéo. Et tous les employés contraints à quitter leur poste par ces nouvelles pratiques vont emporter avec eux tout leur savoir-faire.

Quant aux tendances du marché vers les plateformes mobiles, le Japon est très en pointe dans ce domaine. Peut-être faut-il voir cette évolution comme l'équivalent de l'avènement des consoles de salon par rapport aux bornes d'arcades dans les années 80...
Avatar de LittleWhite LittleWhite - Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
le 06/08/2015 à 10:09
Je ne suis pas sur que ce problème soit nouveau. Chez Nintendo, pour Zelda : Majora Mask, Nintendo a dit : oh, vous avez une idée (celle du "voyage dans le temps avec impact sur l'environnement), c'est cool, on vous donne un an pour la développer, sinon on oublie. Du coup, là aussi, à une autre échelle, cela devait être bien galère. Plusieurs personnes de l'équipe ont rêvé au projet durant leur nuit.

Avatar de Kannagi Kannagi - Expert éminent https://www.developpez.com
le 06/08/2015 à 16:19
Les deadlines oui c'est pas nouveau ,par contre je connais pas les législations au Japon mais ce genre de pratique du harcèlement au travail en France serait illégal ,entre avoir une deadline et que tu es un programmeur obligé de nettoyé les toilettes parce que tu as été muté en agent sanitaire c'est pas vraiment comparable , et c'est cela malheureusement la grand nouveauté il y a eu surement d'autres entreprises qui ont eux le même comportement , mais pour Konami cette affaire a éclaté au grand jour.
Avatar de Metalman Metalman - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/08/2015 à 16:37
Le profit le profit le profit.... une fois que le secteur est intégralement épuisé, il faut restreindre les coûts, se concentrer sur l'activité qui rapporte (dev mobile), et laisser aux indépendants fabriquer les jeux d'autrefois sous couvert du "10e art" (ce qui fait d'eux les nouveaux commerçants/artistes).

Dommage pour les licences qui meurent ainsi.
Megaman subi ça depuis plusieurs années, et les fans pètent des câbles.......
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/08/2015 à 16:45
ça ne m'étonne pas ce genre de traitement, c'est comme ça dans la plupart des grandes entreprises japonaises comme l'avais montré Amélie Notomb dans sont roman "Stupeur et Tremblements",
la culture du marche ou crève chez eux vient de l'ancienne culture militaire de l'empire
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 06/08/2015 à 17:41
Je pense que c'est aussi lié au domaine d'activité. Le milieu du jeu vidéo n'est pas spécialement connu pour être tendre...

Cela dit, beaucoup de choses dans cette histoire serait illégale en France (pour l'instant. Avec les gouvernements qu'on se tape ces dernières années, ça pourrait ne pas durer...) : filmer les employés sur leur lieu de travail, faire faire au salarié un travail inférieur à ce pour quoi il a été embauché, par exemple.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/08/2015 à 20:41
pour faire faire autre chose au salarié tant que ce n'est pas de passé cadre à femme de ménage ou ouvrier qualifié à garde ça ne pose pas de problème tant que le contrat de travail n'est pas restrictif, mais le salaire ne changeras pas pour autant
Avatar de jopopmk jopopmk - Membre expert https://www.developpez.com
le 07/08/2015 à 12:09
Salut,

un contrat de travail doit définir une fonction et on ne peut pas valdinguer un employé d'un poste à l'autre. Si dans ton contrat c'est écrit -uniquement- "développeur" tu pourras pas devenir sys-admin sans avenant (dans les faits ça peut arriver, hein). Pour ce qui est de la vidéo là encore il s'agit d'une question de contrat, au sens général. L'employé doit en être informé avant la signature (c'est assez fréquent si vous travaillez dans les data-center/bunker).

Quoi qu'il en soit on est très loin de ce qui est décrit dans cet article. On a franchement pas à se plaindre.
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 11/08/2015 à 13:30
Les cultures françaises et japonaises sont radicalement différentes et cela se reflète parfaitement au niveau du droit du travail.
Bref, les comparer n'a pas de sens.

Comme très bien dit par TiranusKBX, le livre d’Amélie Nothomb "Stupeur et Tremblements" date de 1999 et le décrit très bien.
C'est pour dire si ça ne date pas d'hier.

Ce que je ne comprends pas trop, c'est la façon de faire de Konami pour arrêter la branche des jeux consoles...
Il suffit de ne plus signer de nouveaux projets et la branche mourra de sa belle mort.
Torpiller les projets en cours est juste désastreux en terme d'image et cela nuira à la branche smartphone...
Avatar de bmoraut bmoraut - Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/08/2015 à 23:53
Pourquoi rêver à devenir ingénieur informatique, développeur en jeu vidéo, avec en plus l'apprentissage d'outils spécifiques aux consoles et autres, apprentissage fait sur tes samedis et dimanches, et tous ça pour être traité comme la dernière des Mxxxxxx.

Les puissants apprennent la manipulation mentale, le dénigrement, la domination, mais pas à faire le travail.

Casses toi, montes ta boite (avec les autres Mxxxx qui sont traité comme toi), et piques leur leurs clients.

Fait ça sur PC, comme ça pas de problème de matériel spécifique, et de verrous de spécificités ...
Responsable bénévole de la rubrique 2D - 3D - Jeux : LittleWhite -