Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Frédéric Mitterrand annonce la création d'un observatoire du jeu vidéo
Pour soutenir la création française

Le , par loka, Rédacteur
Un observatoire du jeu vidéo a été constitué, sous l'égide du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), afin de mieux connaître ce secteur et de pouvoir soutenir la création française, a annoncé jeudi le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.

"Il faut un inventaire un peu précis de ce secteur, de ses évolutions, ne serait-ce que pour pouvoir l'aider. C'est le sens de la constitution d'un observatoire du jeu vidéo par le CNC en liaison avec les organisations professionnelles du milieu", a indiqué le ministre lors d'une allocution prononcée au cours de la journée du festival du jeu vidéo réservée aux professionnels.

Cet organisme va notamment mettre en place une enquête systématique sur l'industrie du jeu vidéo pour connaître le profil des entreprises françaises, savoir ce qu'elles sont en train de produire et déterminer le nombre de leurs salariés, a précisé à l'AFP un porte-parole du CNC.

"On travaille avec le Syndicat national du jeu vidéo pour avoir des données précises sur le sujet et mesurer l'impact des aides mises en place", a-t-il ajouté.

Revenant sur ces aides, le ministre a annoncé qu'il fallait "réfléchir sur de nouveaux moyens de soutien à la création" et qu'il faudrait "certainement aller plus loin que le fonds d'aide au jeu vidéo" sans vouloir donner plus de détails.

Ce mécanisme, cofinancé par le ministère de l'Economie et le CNC, est censé soutenir le développement de jeux vidéo en apportant notamment une aide technique et commerciale aux créateurs.

En outre Frédéric Mitterrand a affirmé qu'il fallait parvenir à "définir le statut juridique du jeu vidéo" et expliqué qu'il entendait "participer à cette réflexion".

"Il faut aboutir à des solutions claires afin de renforcer la condition de la création, sécuriser les investissements et favoriser la solidité financière des entreprises", a-t-il souhaité.

Que pensez-vous de cette initiative du gouvernement ?
Pensez-vous que les jeux-vidéos sont devenus un loisir important ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 14:35
Alors c'est comme ça qu'on considère le jeu vidéo au ministère de la culture ? Comme une extension du cinéma ? Comme de simples images animées ?

Jeu vidéo != Film interactif

Je n'y avais pas réffléchi en lisant l'article mais c'est vrai que faire le jeux vidéos en tant qu'extension du cinéma c'est le minimaliser après comme dit plus haut y a du mauvais et du un peu moins mauvais.Vu que les lois sont faites par des personnes qui n'y connaissent voir une loi genre hadopi ou loppsi passer sur les jeux vidéos me ferait mal après le coup de rénumérer je ne sasi pasz du tout si il ne dit pas ça pour calmer.
Avatar de loka loka - Rédacteur https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 15:19
Par rapport à la comparaison des jeux vidéos avec le cinema, il est vrai qu'on fait souvent la comparaison entre les deux. Il est aussi vrai que les deux "arts" se croisent assez souvent.

Par exemple, on ne cesse de comparer les moyens financiers utilisés pour faire un jeux vidéo d'envergure avec les moyens financiers d'un grand film.

On voit aussi de plus en plus l'apparition des scène voir de film complets en 3D avec les même techniques utilisés pour les scènes animés dans un jeux vidéo. De même dans l'autre sens, il arrive qu'on ai des scènes avec de vrais acteurs dans un jeux vidéo. (et que dire des scènes 3D reprenant de vrais acteurs de cinema tel jean reno dans onimusha3 par exemple ).

Il y a aussi les films tirés de jeux vidéos (street fighter, hitman, etc..).

On sort aussi maintenant des technologies sur console afin de faire des mini films (tel un logiciel gratuit sur DSi utilisé par un studio).

Bref, il est vrai que ce sont deux domaines bien distinct mais il n'empèche que les deux se croisent beaucoup. Je pense que CNC est le plus à même de servir l'industrie des jeux vidéos s'il n'y a pas création d'un nouveau centre dédié au jeux vidéos.
Avatar de Aranoth Aranoth - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 16:59
Citation Envoyé par loka
...

Les deux sont très proches en effet, mais est-ce une bonne chose ? Est-ce que ce n'est pas un des "travers" du jeu vidéo que de vouloir ressembler à son grand frère le cinéma ? Est-ce que ce n'est pas justement ce que de plus en plus de joueurs lui reprochent ?
Est-ce qu'on devrait encourager ça ou creuser plus l'identité propre du JV ?

Pour ma part, je suis pour une séparation nette des deux média. Cela ne veut pas dire qu'il ne doit pas y avoir de ponts entre eux, juste que l'un ne doit pas être considéré comme l'extension de l'autre alors qu'il a un potentiel bien plus grand.

Citation Envoyé par loka
Je pense que CNC est le plus à même de servir l'industrie des jeux vidéos s'il n'y a pas création d'un nouveau centre dédié au jeux vidéos.

Servir l'industrie des jeux vidéo ou se servir de l'industrie des jeux vidéo ?
Il est indéniable que l'industrie du cinéma considère le jeu vidéo comme un support publicitaire, je prend tous ces jeux dérivés de films (qui sortent généralement sur tous les supports possibles et imaginables) à témoins.

Leur confier une telle mission n'est-ce pas continuer de minimiser l'importance du jeu vidéo en tant que médium à part entière ?

On parle bien de jeux vidéo, pas de vidéos jouables

Mais je crois que Frédéric Mitterand ne joue pas beaucoup.
Avatar de loka loka - Rédacteur https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 17:36
Citation Envoyé par Aranoth
Il est indéniable que l'industrie du cinéma considère le jeu vidéo comme un support publicitaire, je prend tous ces jeux dérivés de films (qui sortent généralement sur tous les supports possibles et imaginables) à témoins.

C'est tout à fais vrai (et l'inverse également), surtout qu'il fut un temps où n'importe quel jeux vidéo issu d'une adaptation cinématographique était un navet... ça s'améliore mais ce n'est toujours pas la panacé pour autant.

Citation Envoyé par Aranoth
Leur confier une telle mission n'est-ce pas continuer de minimiser l'importance du jeu vidéo en tant que médium à part entière ?

Je suis d'accord avec toi qu'il ne faut pas minimiser l'importance du jeux vidéo, j'ai d'ailleurs parlé de lui en tant qu'art au même titre que le cinéma. Cependant, je pense que le CNC, qui a déjà une grande experience et les moyens à son service, est pour le moment le mieux placé pour gérer ça et je pense qu'il serait bien que le CNC justement évolue pour intégrer les JV.

Citation Envoyé par Aranoth
Mais je crois que Frédéric Mitterand ne joue pas beaucoup.

Nous sommes d'accord sur ce point
Avatar de nicolofontana12 nicolofontana12 - Inscrit https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 17:42
Je trouve que la justice francaise est un veritable obstacle à la technologie informatique en France. Il y'a trop de regle et beaucoup de protocole inutiles. C'est vrai que la proprieté intellectuelle doit etre respecteux mais pas jusqu'a mettre en cause la creativité.

L'Europe est trop compliquée! Trop Compliquée!
Avatar de haygus haygus - Membre actif https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 18:24
Citation Envoyé par Aranoth  Voir le message
Est-ce que ce n'est pas justement ce que de plus en plus de joueurs lui reprochent ?

Dans le post précédent je pense que c'était plus une critique,

et moi aussi un jeu où tout est déjà prévu d'avance et surtout très court pose problème.

Les MMORPGs il y a un gros fil rouge (monter de niveau "tuer" le boss final -après-avoir-perdu-10-ans-de-sa-vie [ troll ? ])
Mais entre temps on peut faire plein de choses (tuer d'autre personnage-joueur, faire du commerce, dans certains MMOs construire des batiments, etc...)
c'est ce qui fait tant le succès des MMOs en ce moment c'est que la durée de vie est (quasi)illimitée.
Avatar de monwarez monwarez - Membre actif https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 18:54
Il n' y a pas que les jeux vidéo qui s' inspire d' autre média( cinéma ),
il arrive aussi que les films s' inspire des jeux vidéo ( ex: Tomb raider).

Les films inspirés des romans laisse parfois à désirer, de même pour les
jeux vidéo inspirés de films.

Ce qu'il faut, c' est bien distinguer le jeux vidéo du film,
ils peuvent se ressembler, mais restent tout de même différents.
Avatar de Lucyberad Lucyberad - Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 20:08
Je rejoins l'avis de notre cher Loka.

Je me permet de dire que le jeu est un film interactif et ne le réfute pas en bloc.
Néanmoins, un bon jeu ne signifie effectivement pas une simple animation avec un choix A ou B toute les deux minutes mais un gameplay approfondi.
Le jeu vidéo est donc un film interactif dans le concept ou le gameplay doit être aussi poussé dans un film possédant bande son, visuel, scénario etc... et un gameplay simpliste, malgré de bons visuels et de bonnes sonorités donne une amère expérience au jeu.

Des films amateurs font impasse du visuel (faute de budget) et du son pour proposer un scénario vraiment interessant. comparativement un jeu visuellement tout pourris avec une bande son à exploser les tympans peux se montrer très addictif sur son gameplay.

Néanmoins, le jeu se doit d'avoir un jugement différent que celui du cinéma. Et ceux totalement, car ce ne sont absolument pas les même contraintes (on ne fait pas de jeux aux cinémas, inversement on ne projette pas de film dans les Micromania).
On ne fait pas de jeux comme un film mais je crois sincèrement que de nombreuses techniques se rejoigne, au moins sur la partie commune entre les deux.

C'est pour cela, le CNC me semble le plus adéquat pour cela en l'absence d'organisme dédié. Mais un organisme indépendant se doit d'être crée. On différencie bien la musique du cinéma, même si le cinéma contient de la musique, il n'en est pas moins indépendant. Alors faisons pareil pour les jeux.

Pour finir,
la dénomination de film interactif, je la garde pour les films proposant un choix A ou B à des moments clefs de l'histoire (comme les jeux youtube qui sont apparu comme un buzz à un moment) et jeu vidéo pour un projet ayant un visuel, un son, un scénario, un gameplay autant soigné les un que les autres.
Avatar de sidt sidt - Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 22:14
Intéressant, peut-être qu'ils vont s'apercevoir que les musiciens français dans l'industrie du jeu sont boycottés à cause de droits trop protecteurs (euh peut être un axe de taxe supplémentaire) Et que les boites de dev qui marchent sont quasi toutes parties à l'étranger pour ne pas supporter des charges et impôts de fous !

Et oui, Monsieur le ministre, on vit dans un monde sans frontière .... vous voulez ouvrir le business aux entreprises Françaises alors donner leur les mêmes armes que les autres et non pas l'inverse avec des droits de plus en plus restrictifs et des charges de plus en plus lourdes (faites le au moins pour les quelques mazos qui veulent faire une boite en France....si si cela existe encore)

Faut juste espérer que vos experts informatiques ne seront pas recruter dans l'enseignement (comme pour ceux de la justice) ou parmi vos têtes pensantes conçues par l'état pour l'état (ENA et autres bêtes à concours...). Si c'est le cas, par pitié ne faites pas comme la justice ou comme vous même avec la loi Hadopi, éviter de vous prononcer sur un sujet que personne ne maitrise dans vos rangs.

Un ex-coder pour la France (mais toujours coder)
Avatar de xzof xzof - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 22/09/2009 à 23:36
Je trouve ça dingue qu'on parle du Centre Nationale de la Cinématographie pour aider l'industrie française du jeux vidéo et qu'on ne parle pas de l'industrie française du cinéma d'animation et d'effets spéciaux qui n'est pas non plus dans une forme olympique...
Avatar de Lucyberad Lucyberad - Membre du Club https://www.developpez.com
le 23/09/2009 à 21:05
Moi il y a un autre question relative à celle que je me pose et qui fait débat actuellement:
Est-ce que le rôle d'édition est mort ou est du mois condamné à mourir?
Car effectivement, parmis vos réactions (et la mienne) en ressort 2 choses: les charges francaise trop lourde (avec une reconnaissance injustement affiliée au cinéma) et des éditeurs en mal de progression qui tyranise la production afin de brider l'aspect créatif des jeux et imposer des rendement trop drastique aux boite.
Je me pose vraiment la question suivante, est-ce que l'on peux se passer de l'edition?
D'un certain coté on ne vend pas sans edition c'est normal. Mais un système de Steam-Like (drm-free) en open-source pour distribuer gratuitement des applis (dont les serveurs serait à la charge du studio) ne serait-t-il pas un moyen de limiter les prélèvement d'édition trop onéreux? De la même manière, si l'on supprime l'éditeur, les projets manquerait-t-il de financement faute d'investisseur?

Car pour moi, une des solution revient à laisser le prix fixé par le studio (souvent un studio ne décide pas du prix de son jeu) et réduire les marges des services annexes (comme l'édition, les royalties de la plateforme etc...). Néanmoins, je ne sais pas vraiment si c'est trop idyllique pour être viable.
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique 2D - 3D - Jeux : LittleWhite -