Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Frédéric Mitterrand annonce la création d'un observatoire du jeu vidéo
Pour soutenir la création française

Le , par loka

0PARTAGES

1  0 
Un observatoire du jeu vidéo a été constitué, sous l'égide du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), afin de mieux connaître ce secteur et de pouvoir soutenir la création française, a annoncé jeudi le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.

"Il faut un inventaire un peu précis de ce secteur, de ses évolutions, ne serait-ce que pour pouvoir l'aider. C'est le sens de la constitution d'un observatoire du jeu vidéo par le CNC en liaison avec les organisations professionnelles du milieu", a indiqué le ministre lors d'une allocution prononcée au cours de la journée du festival du jeu vidéo réservée aux professionnels.

Cet organisme va notamment mettre en place une enquête systématique sur l'industrie du jeu vidéo pour connaître le profil des entreprises françaises, savoir ce qu'elles sont en train de produire et déterminer le nombre de leurs salariés, a précisé à l'AFP un porte-parole du CNC.

"On travaille avec le Syndicat national du jeu vidéo pour avoir des données précises sur le sujet et mesurer l'impact des aides mises en place", a-t-il ajouté.

Revenant sur ces aides, le ministre a annoncé qu'il fallait "réfléchir sur de nouveaux moyens de soutien à la création" et qu'il faudrait "certainement aller plus loin que le fonds d'aide au jeu vidéo" sans vouloir donner plus de détails.

Ce mécanisme, cofinancé par le ministère de l'Economie et le CNC, est censé soutenir le développement de jeux vidéo en apportant notamment une aide technique et commerciale aux créateurs.

En outre Frédéric Mitterrand a affirmé qu'il fallait parvenir à "définir le statut juridique du jeu vidéo" et expliqué qu'il entendait "participer à cette réflexion".

"Il faut aboutir à des solutions claires afin de renforcer la condition de la création, sécuriser les investissements et favoriser la solidité financière des entreprises", a-t-il souhaité.

Que pensez-vous de cette initiative du gouvernement ?
Pensez-vous que les jeux-vidéos sont devenus un loisir important ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 10:50
Citation Envoyé par loka Voir le message
Que pensez-vous de cette initiative du gouvernement ?
Il faut un inventaire un peu précis de ce secteur, de ses évolutions, ne serait-ce que pour pouvoir l'aider
Bonne idée, un petit Hadopi2 histoire de faire avancer(=reculer) les choses aussi dans ce secteur...

Citation Envoyé par loka Voir le message
Pensez-vous que les jeux-vidéos sont devenus un loisir important ?
Oui: c'est un marché grandissant qui génère de plus en plus d'argent. De plus en plus de plateforme sont envisagées, y compris la TV.
1  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 11:31
personnellement je préfère quand l'état ne s'intéresse pas aux sujets qu'il ne maitrise pas

j'espère au moins qu'ils ne vont pas sauter sur l'occasion pour donner leur "avis" sur la censure des jeux
1  0 
Avatar de michel.bosseaux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 11:35
Malheureusement il est question de "définir le statut juridique du jeu vidéo" donc je sens venir la censure à grand pas...
mais il est quand même de bon ton, s'il y a des aides d'état à ce secteur d'activité, de savoir quelles sont les sociétés du secteur et ce qu'elles font, sinon en effet, impossible d'aider efficacement.

Bref, il y aura du bon et du moins bon, comme chaque fois que l'état se mêle de qqch. Mais c'est comme ça que les sociétés humaines ont toujours avancé, en tanguant, en hésitant... en reculant aussi. Mais on retrouve toujours la route pour avancer.
1  0 
Avatar de exodev
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 11:40
"Il faut aboutir à des solutions claires afin de renforcer la condition de la création, sécuriser les investissements et favoriser la solidité financière des entreprises", a-t-il souhaité.
Une vilaine odeur d'hadopi version jeux vidéo ce passage
1  0 
Avatar de Lucyberad
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 11:43
Les idées sont franchement bonnes.
Une reconnaissance juridique plus claire et un status mieux définis ne serait pas du luxe.

Si je prenait cette allocution à elle seule, je serait largement pour et intéressé... néanmoins, c'est cette même personnes qui encourage les éditeurs dans l'industrie de la musique au détriment des artistes (c'est pas de la faute de l'artiste si les éditeurs n'ont pas prévu de fin à l'âge d'or du CD).
Bref, je reste partagé quand à la volonté réelle...

Pour ce qui est d'un média reconnu, il est clairement le futur culturel qui se profile. Le jeu vidéo n'est que du cinéma interactif après tout (je réduis en ce sens même si au final l'aspect interactif est plus large que certains jeux très dirigiste).
Un jour, le jeu vidéo sera supplanté par une nouvelle forme de divertissement... on l'appellera probablement toujours jeux vidéo mais une étape importante sera franchie (je pense à la réalité augmentée notamment).
1  0 
Avatar de loka
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 11:55
On ressent bien le "traumatisme" Hadopi dans les commentaires

Il est vrai que les jeux vidéos connaissent une évolution énorme ces derniers temps et de nouveaux supports sont envisagés.
1  0 
Avatar de Dr.Who
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 11:56
C'est très bien quand l'état fait quelque chose pour aider. après il en est tout autres dans l'accès à cette aide.
Et est-ce que cette aide prendra en compte les développeurs indépendants qui crées des jeux free.

à coté de cela, il est vrai que l'industrie du jeux vidéo en France à tendance à battre de l'aile.

pour ce qui est de la censure, il existe la notation PEGI qui, si elle était respectée par les parents, éviterai d'avoir des môme de 12 ans de jouer à GTA ou d'autre jeux dont les maitres mots sont "sexe, drogue, violence, raquette, hémoglobine, prostitution, mafia". un peu comme les films de luc besson.

Sinon, la censure c'est avant tout l'affaire de la FDF qui comme les CDG mériterais de tous êtres brulés vif sur la place publique. quoiqu'on entend plus trop parler d'eux ... c'est tant mieux.

enfin bon, bonne initiative ... reste à voir comment ce sera bâclé.
1  0 
Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 12:16
Citation Envoyé par loka Voir le message
On ressent bien le "traumatisme" Hadopi dans les commentaires
Il est vrai que les jeux vidéos connaissent une évolution énorme ces derniers temps et de nouveaux supports sont envisagés.
Deux raisons pour lesquelles il est bon de se méfier, de préférence le plus tôt possible:
- le traumatisme Hadopi est réel, non tant parce que la loi est injuste, mais parce qu'elle est franchement pondue par des gens qui ne connaissent que le bilan de fin de trimestre. Pourquoi cela serait-il différent dans le domaine des jeux?
- évolution énorme: oui, en technique, en qualité et, surtout, en parts de marché, et donc en nombre! Hors Hadopi, pourquoi ne pas imaginer de taxer par-ci ou par-là ? C'est quand même le domaine où les députés sont les meilleurs, et leur activité essentielle des dernières décénies.
1  0 
Avatar de Aranoth
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 13:18
Moi ce qui me tue c'est ceux à qui on a confié la mission :
Un observatoire du jeu vidéo a été constitué, sous l'égide du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), afin de mieux connaître ce secteur et de pouvoir soutenir la création française, a annoncé jeudi le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand.
Alors c'est comme ça qu'on considère le jeu vidéo au ministère de la culture ? Comme une extension du cinéma ? Comme de simples images animées ?

Jeu vidéo != Film interactif

Bref, on créé un observatoire pour faire genre "qu'on s'occupe de vous", mais au final on ne veut toujours pas reconnaitre au jeu vidéo la place et l'importance qui est la sienne, et on continue de considérer ça comme un produit dérivé du cinéma.

Tout ce que j'espère, c'est que le ministère en fera le moins possible, à essayer de s'occuper de ce qu'il ne comprend pas, il finit toujours par aggraver la situation.
1  0 
Avatar de Jah77
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/09/2009 à 13:48
Excellente remarque de la part d'Aranoth !

Pour ma part, je suis conscient que le secteur du jeux vidéos en France n'est pas assez développez.. peut-être à cause d'une fiscalité trop lourde par rapport à la concurrence internationale et qui est vraie également d'en beaucoup d'autres secteurs..
On n'est pas à court d'idées en France.. Mais ceux qui veulent travailler dans ce secteur (dont moi ) n'ont pas l'impression que ce soit vraiment accessible.. (petit nombre de boite, à taille et aux moyens réduits/optimisés)
Il est temps que ce pays se dote d'une industrie du Jeux Vidéos Digne de ce nom !!! mais il ne faut pas faire n'importe quoi n'est-ce pas Mr. Mitterand...
1  0