IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

W.Afate 3D Printer : Une imprimante 3D fabriquée au Togo

Le , par Francis Walter

7PARTAGES

W.Afate: Une Imprimante 3D fabriquée au Togo
La première imprimante 3D made in Africa

Géographe de formation, Afate Gnikou est l’un des pionniers du premier FabLab (lieu public mettant à la disposition des entrepreneurs ou futurs entrepreneurs, des outils nécessaires pour la conception et la réalisation d’un projet) basé au Togo appelé WoeLab. Il est l’auteur de l’ingénieuse idée de fabrication d'une machine autonomisant, facile à reproduire, 100% à base de recyclage et autres matériaux disponibles partout. Il s’agit en réalité d’une Imprimante 3D à partir des déchets informatiques (UC, imprimantes et scanners). Son ambition est de construire « l’imprimante 3D du pauvre, écologique et démocratique, made in Africa ».


Le projet dénommé W.Afate, consiste à récupérer les débris informatiques, de les assembler pour en faire une imprimante 3D qui s’appelle W.Afate 3D Printer. W.Afate est la composition de "W" pour WoeLab et Afate nom de l'auteur. Elle est inspirée de la Prusa Mendel, utilisant une carte Arduino et vise à :
  • Valoriser les e-déchets et contribuer à nettoyer les dépotoirs informatiques.
  • Mettre la technologie à la portée de tous et faire de l’Afrique, non pas un spectateur, mais un acteur à part entier d’une prochaine révolution industrielle plus vertueuse.
  • Favoriser le détournement et la réutilisation des machines usagées pour éviter de les envoyer à la casse et ainsi générer un nouvel apport économique aux ménages africains, aux écoles et aux cybercafés.


Le concept du projet est représenté par l’image ci-dessous, montrant une vieille unité centrale transformée en W.Afate 3D Printer

:

Pour parvenir à la réalisation de ce projet Open Source, le centre d’incubation Woelab avait soumis l’invention à la plateforme de crowdfunding ULULE afin de récolter 3500 euros pour aller au bout de la création de W.Afate 3D Printer avant le 15 juin dernier. Hors de toute attente, ils ont réussi à rassembler plus de 4000 euros pour le projet ce qui représente près de 123% de financement et est même arrivé Premier au International Space apps Challenge de Paris.

Le fondateur de Woelab, Sénamé Koffi, explique dans une vidéo postée sur YouTube, que le projet W.Afate résolument Open-Source entend « réduire le fossé entre une des technologies les plus prestigieuses de notre époque pour les populations modestes ».

La fabrication de la W.Afate 3D Printer est décrite en 10 étapes sur le wiki dédié au projet :

  1. Rassembler les matériaux : UC (Unité Centre d’un ordinateur) hors d’usage, rails et moteurs de scanner ou photocopieur, carte Arduino, fils conducteurs.
  2. Rassembler les outils tels que : marteau, scie à métaux, perceuse, fer à souder, tournevis.
  3. Défaire l’UC et récupérer dans un premier temps le châssis muni de ma boîte d’alimentation qui servira d’alimenter la carte Arduino.
  4. Passer à fabrication du plateau d’impression
  5. Montage du plateau sur le châssis avec fixation de rails (y)
  6. Montage des rails de la tête d’impression ou l’extrudeuse (x). Ce montage sera synchronisé avec celui des rails permettant à l’extrudeuse de monter et de descendre (z).
  7. Montage des quatre moteurs contrôlant les trois axes x,y,z.
  8. Fixation des interrupteurs
  9. Fabrication et montage de l’extrudeuse
  10. Raccordement des éléments à la carte Arduino.


W.Afate 3D Printer est prêt niveau électronique et mécanique, mais il reste beaucoup à faire sur le design. Elle est encore en phase de prototypage. L'image ci-dessous montre un jouet imprimé avec W.Afate 3D Printer.


Source : techofafrica, ulule, afroconceptnews

Video : [ame="http://www.youtube.com/watch?v=Omtce1APFGY"]Video de WAFATE[/ame] [ame="http://www.youtube.com/watch?v=-ngFLs2RV1I"]Démonstration[/ame]

Et vous ?
Qu'en pensez-vous ?
Pensez-vous que W.Afade fera le poids face aux autres imprimantes 3D ?
L'afrique a-t-elle de l'avenir avec les avancées technologiques ?
Ce jeune entrepreneur parviendra-t-il à atteindre ses objectifs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !