Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les jeux sur ordinateur créent une dépendance comme une drogue

Le , par Pierre Louis Chevalier

0PARTAGES

1  0 
Les jeux sur ordinateur créent une dépendance ?
Un psychologue Allemand affirme que les jeux sur ordinateur créent une dépendance physique.

Klaus Woelfling, un psychologue et directeur de la clinique pour la toxicomanie des jeux à l'Université de Mayence, a déclaré que si les gens suppriment les jeux de leur ordinateurs, ils passent par tous les symptômes classiques de "manque".

Les toxicomanes des jeux à qui on refusent l'accès à leurs jeux peuvent afficher des symptômes tels que des accélérations cardiaques ou une transpiration excessive.

Ces symptômes sont similaires à ceux qui renoncent à des drogues dures.

Ces personnes sont dépendantes et doivent être traitées comme telles. Si des amis ou la famille détecte ces signes de danger, ils doivent aborder le sujet sans faire des accusations.

De nombreux toxicomanes ne se sentent pas à l'aise pour discuter de leur problème, Woelfling à ajouté.

Source : Computer games 'as addictive as drugs'

Voir aussi des vidéos sur Youtube :
(Ou )


Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de mcfly37
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/08/2010 à 17:10
Je suis de plus en plus énervé par ces "déclarations" d'"expert" en jeux vidéo alors j'y vais de mon coup de gueule nomdidiou!!!

Tout d'abord la plupart de ces études signalent un risque potentiellement dangereux d'addiction aux jeux vidéos.. Oui, tout comme une personne faible/en dépression/sujette à ceci souffrira d'addiction à l'alcool/tabac/jeux tv/séries/manga etc.... Ce n'est pas une particularité du jeux vidéo bordayl!!!! La plupart du temps c'est que la personne à déjà un problème quelque part et l'addiction au jv n'est pas une cause mais plutôt une conséquence de l'état de la personne en question.

Ensuite pour ce qui est des asso type familles de France et consort qui veulent interdire certains jeux violents (GTA, carmaggedon en son temps, etc...) ils se trompent sur toute la ligne!!!! La plupart des personnes font l'association (fausse) jv=gamins, mais pas du tout, une grande partie des joueurs de jeux sont maintenant des personne de 20-30 ans qui on connus les débuts des jeux sur mégadrive, superness etc... l'industrie des jeux vidéo à suivi le mouvement et propose maintenant des jeux plus "adultes", plus "violents" et qui ne sont pas adapté à des ENFANTS!!! Si des jeux comme gta comporte la notion "déconseillé aux moins de 18 ans" sur leur jaquette ce n'est pas pour faire joli!! Que des parents se plaignent parc-que leur mino de 9 ans joue à GTA et qu'ils trouve ce jeu particulièrement violent (ce qui est vrai effectivement) cela me sidère!!Un enfant n'a effectivement pas à jouer à un âge ou l'on se construit, ou la notion de bien/mal est encore flou (quoique à 9 ans on commence à voir ce que c'est ^^).

Voila tout cela pour dire que le problème dans ce cas viens de l'amalgame jeux = utilisation par des enfants. Est-ce que l'on entend parler d'interdiction d'un film d'horreur car trop violent pour les enfants? NON car ce type de film n'est pas fait pour un enfant et celui-ci se feras gentillement jeté si il tente d'aller le voir au ciné (il peut le regarder chez lui après si il veut, mais c'est du ressort des parents de le lui interdire, ça s'appelle l'éducation il parait...) par contre un gamin de 10 ans pourras tout à fait aller à son magasin de jeux préféré et acheter le dernier jeux hyper violent interdit aux -18 sans aucun problème, sans que le vendeur ou ses parents n'y voit un problème...

ya pas comme un non sens la? On dit que les jv sont trop violent pour des enfants, et on vend à des enfants des jv clairement indiqués comme ne convenant pas à un enfant...

Voila c'était mon pâté de la semaine, à vous les studios
2  0 
Avatar de Yazoo70
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:35
Nan perso je pense que c'est vraiment une sorte de drogue, en tout cas chez certaines personnes qui en abusent.

Mais au delà des jeux vidéos, je pense que c'est globalement le loisir passant par un écran (je sais pas comment mieux exprimer ça) qui rends une personne plus ou moins dépendante.

Genre bien avant que l'on parle des jeux vidéos, on avait déjà des cas d'addiction à la télévision.

Perso je ne sais pas si je suis un "drogué" du jeux vidéo ou quoi que ce soit. Le soir quand je rentre du boulot, j'ai qu'une envie : me planter devant mon pc alors que je viens de passer ma journée à coder. Pour faire quoi? ca dépends, un jeux de temps en temps si j'ai des potes de connectés ou un jeu solo si j'ai pas envie de parler ^^. Sinon séries, films, sport, lurkage sur internet en tout genres.

Maintenant si j'ai une soirée chez des potes ou je sais qu'on va mater un film ou faire un truc intéressant, j'ai pas de problème pour me détacher de mon pc. Par contre les soirées picole en général je les esquive, premièrement parce que je ne bois pas, deuxièmement parce que la compagnie de gens bourrés m'est particulièrement désagréable, même si c'est mes potes. Donc il m'arrive de refuser des soirées alors que je vais rien faire sur mon pc.

Je pense que je ressens une envie, très forte envie même mais que je ne qualifierais pas de besoin. Ca m'est déjà arrivé de partir en vacances plusieurs semaines sans voir un écran, même pas de télé, sans devenir malade.

Bref c'est à mon avis beaucoup trop complexe et beaucoup trop aléatoire en fonction de la personne pour généraliser et dire que les jeux vidéos provoquent un comportement dépendant similaire à une drogue dure.
1  0 
Avatar de yetimothee
Membre averti https://www.developpez.com
Le 01/09/2010 à 11:48
N'importe quelle activité provoquant du plaisir est susceptible de créer une addiction.
Après, on distingue deux types de dépendances : la dépendance physique, et celle qui reste sur le plan psychique. Les jeux vidéos se classent dans la deuxième catégorie. Un héroïnomane qui n'a plus sa dose, ça donne autre chose qu'un type qui ne peux plus faire sa partie de WoW quotidienne. Il est même totalement insolent et irrespectueux de comparer les deux. Ca prouve bien que y en a qui parle sans savoir de quel type de dépendance provoque l'alcool ou bien l'héroïne. Un type qui n'a pas sa dose est capable d'aller braquer une petite vieille dans la rue pour pouvoir s'en acheter. Un mec qui joue à Wow ne perd aucunement sa faculté de réflexion et son sens éthique. Et si c'est le cas, alors il faut à tout prix interdire ce jeu au même titre que les drogues dites "durs".
1  0 
Avatar de Jahprend
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 15:56
Surement possible que chez certaines personnes, ca déclenche des évenements physiques, après c'est comme tout, faut pas généraliser, et quand je vois qu'on compare ca avec la drogue, j'ai envie de rire...ou pleurer.
0  0 
Avatar de atm0sfe4r
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:23
Possible chez certaines personnes, en effet, qui sont habituées à passer leurs journées entières sur les jeux... forcément quand on n'arrive plus à jouer, c'est frustrant.

De là à parler d'addiction comparable à celle des drogues dures, je trouve cela un peu exagéré. A moins qu'ils y en aient qui bavent et qui défoncent les murs de leur maison
0  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:25
Citation Envoyé par Jahprend Voir le message
et quand je vois qu'on compare ca avec la drogue, j'ai envie de rire...ou pleurer.
Tu es sur ? , c'est exactement pareil que s'il était en sevrage héroine, une drogue dure...
0  0 
Avatar de lper
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:31
On peut trouver les mêmes comparaisons pour les accros à la télé, la pêche(aller parler avec un pêcheur en pleine concentration), les ballades, les footings (ça à l'air vachement dangereux en plus), le vélo, le sport, la bouffe, la plage, le sexe, etc, etc ....
0  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:33
Citation Envoyé par lper Voir le message
On peut trouver les mêmes comparaisons pour les accros à la télé, la pêche(aller parler avec un pêcheur en pleine concentration), les ballades, les footings (ça à l'air vachement dangereux en plus), le vélo, le sport, la bouffe, la plage, le sexe, etc, etc ....
Parfaitement, moi un jour c'était les croissants au amande pas 1 mais 3. Si j'avais pas assez pour 3 je pétais un fusible (32A) et je retournais la maison pour trouver le moindre centime comme un toxicomane . Vous inquiétez pas je largement plus raisonnable maintenant mais nous pouvons avoir des réactions assez selon le domaine.
Certain se sont des séries TV et j'ai même vue des réactions pour la StardAc
0  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:37
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Parfaitement, moi un jour c'était les croissants au amande pas 1 mais 3. Si j'avais pas assez pour 3 je pétais un fusible (32A) et je retournais la maison pour trouver le moindre centime comme un toxicomane . (
ok, donc si tu as pas ton croissant aux amandes tu fait ?

0  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/07/2009 à 16:42
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
ok, donc si tu as pas ton croissant aux amandes tu fait ?

Non quand même pas mais j'étais en quête de tunes, je me rappelle qu'il fallait que j'ai 15franc. Si j'avais 14 francs , il y a pas moyens j'y allais pas mais il fallait pas me chauffer ces soir là. Je me suis calmé tout seul.
Pour les jeux vidéo, je pense que c'est le faite de montrer dans un jeux ce qu'ont pas difficilement montrer dans la vie de tout les jours. Des personnes qui peuvent enfin s'exprimer alors qu'ils sont timide. Exploser leur rage alors qu'ils se font bousculer par les autres camarades. Un peut comme le petit allemand qui joue à Unreal et qui s'énerve parce qu'il arrive pas a se connecter et qui se fait même déchirer et finie par péter un câble.
0  0