Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Lancement d'un groupe de travail sur le jeu vidéo
Par Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin

Le , par Rachel

0PARTAGES

11  1 
Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin donnent le coup d'envoi du groupe de travail jeu vidéo
les deux ministres ont lancé un groupe de travail sur le jeu vidéo


Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, et Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique, ont lancé un groupe de travail sur le jeu vidéo, ce jeudi 4 avril, au studio français Quantic Dream, une PME située Porte de Montreuil à Paris.

Trois autres sociétés du jeu vidéo français sont venues présenter leurs projets : Focus Home Interactive, Bulkypix, et Pretty Simple.

Aujourd'hui, ce secteur est confronté à un problème. L'Asie et le continent nord-américain attirent nombre d'entreprises et de talents. Par ailleurs, les usages, les technologies et les modèles économiques de cette industrie culturelle sont en pleine mutation du fait de la diversification des plateformes.

La France a perdu des places dans la compétition mondiale. Pour Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti et Fleur Pellerin,
Il est nécessaire de redonner un nouvel élan à ce secteur en s'appuyant sur la mobilisation des professionnels et des pouvoirs publics. L'enjeu est d'améliorer la compétitivité de l'industrie du jeu vidéo, d'adapter le système de financement de la production, et de promouvoir l'attractivité de la France afin de faire de notre pays le leader européen, et de revenir dans le peloton de tête mondial. Nous sommes mobilisées pour développer les talents et exporter le jeu vidéo Made in France.

Dans cette perspective, un groupe de travail réunira les deux principaux syndicats du secteur du jeu vidéo : le SELL et le SNJV (le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs et le Syndicat national du jeu vidéo), Ubisoft, le Centre national du cinéma et de l'image animée, et les services des deux ministères qui y travailleront conjointement.

La ministre de la Culture et de la Communication a indiqué que les propositions que formulerait la mission de concertation sur les contenus numériques et la politique culturelle à l'ère du numérique confiée à Pierre Lescure concernant le jeu vidéo seraient naturellement soumises à la réaction des professionnels dans le cadre de cette enceinte.

Yves Guillemot (Ubisoft) & David Neichel (Activision/Blizzard)[/CENTER]

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kaamui
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/04/2013 à 9:29
Citation Envoyé par c.aug Voir le message
Pour relancer cette industrie en France il faudrait soit disposer des mêmes capitaux qu'en Amérique du nord, soit disposer des mêmes salaires qu'en Chine, soit fabriquer nous même nos consoles comme au Japon.

On a rien de tout ça...

Je viens de faire un petit tour des productions des sociétés citées. Quand la France essaye d'imiter le AAA ça donne des gros polygones d'il y'a 10 ans... là où ils s'en sortent mieux c'est pour les jeux iphone ou facebook, là c'est plus en rapport avec des moyens français.

Je sais pas si on aurait la créativité nécessaire pour briller dans ces petits marchés de survivance. En face ils ont le pétrole, nous on a juste les idées... pas le choix faut jouer avec nos cartes.
C'est pas vrai pour Quantic Dream, ni Ubisoft France.

Démonstration tecnique effectué pour la conférence de Sony sur la PS4 faite par David Cage, le fondateur de Quantic Dream :
[ame="http://www.youtube.com/watch?v=Tw1l_C4kXrg"]http://www.youtube.com/watch?v=Tw1l_C4kXrg[/ame]

tu peux regarder Beyond Two Souls, ou le dernier trailer de Mr Cage nommé "Kara" pour voir qu'en France il y a tout autant de posibilités. Il existe un projet amateur nommé Deepvoid : un FPS qui graphiquement pourrait sans mal faire concurrence aux gros hits du moment (BF3, etc). Bon en même temps on dit amateur mais le lead-graphiste 3D a bossé sur le dernier Ghost Recon
5  0 
Avatar de Dabou Master
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/04/2013 à 18:25
c.aug, je ne comprends pas trop ton message, j'ai peut-être lu de travers, ce que tu veux dire c'est que la France a de faibles capacités dans le domaine du jeu vidéo (et tu ne t'appuies que sur le côté technologique pour appréhender le succès si j'ai bien compris) et qu'il est vain d'essayer d'investir là-dedans ?

Les jeux AAA (j'aime pas cette appellation ...) c'est certes beaucoup de technologies mais pour au final n'avoir que de la poudre aux yeux. La plupart des joueurs, même parmi les vétérans, ne remarquent pas les détails qui sont apportés par telle ou telle technologie, si bien que de nos jours, on peut se retrouver avec un jeu tout à fait "correct" sur le plan visuel émanant d'un tout petit studio indépendant que d'un gros studio américain (c'est ta référence en la matière, je me trompe ?).
Par exemple un Call of Duty, ben c'est moche par rapport aux moyens dont ils disposent, ça vaut pas un clou et son succès n'est dû qu'aux médias. Celui qui me hurle que c'est une référence du jeu vidéo, je lui répondrai que visiblement il n'y connaît pas grand chose.
Donc vouloir rivaliser avec les plus grands de la technologie visuelle (Epic, Crytech et quelques autres) me paraîtrait stupide dans un premier temps, ils ne se sont pas construits en un jour, mais en plus il n'est pas nécessaire d'arriver à un tel niveau graphique pour concevoir un jeu à succès.

Je pense, comme Kannagi, qu'il faudrait supporter les vraiment petits studios qui peuvent avoir quelques talents cachés (faute de budget) et qui pourraient ainsi grossir et progresser et un jour peut-être sortir un gros jeu qui deviendrait une référence. Sur ce plan il faut viser sur du long terme parce que tant que l'économie ne sera pas réellement viable pour les studios, ils ne remonteront pas dans la course de l'industrie.
Cependant, je trouve que Quantic Dreams fait des jeux mémorables, Crysis (la licence) c'est peut-être un joli FPS, mais y'a pas grand chose à côté, Heavy Rain (parce que Farenheit c'était pas le top ^^) est joli lui aussi, franchement joli pour une console, et en plus il apporte vraiment quelque chose qu'on n'a pas trop l'habitude de voir. Donc là, je dirais que c'est quand même très subjectif de comparer des styles de jeu qui n'ont rien à voir.

Bon je me suis pas mal perdu dans mon raisonnement alors je résume.
c.aug, en gros tu dis que tant qu'on ne mettra pas d'immenses quantités d'argent dans la production de jeux vidéo on ne pourra concurrencer les autres pays ? Tu penses qu'il n'y a pas d'autres moyens de créer un jeu à succès ?

Edit : ça peut paraître un peu agressif après relecture, ce n'était pas voulu, juste une question pour comprendre un peu le débat parce qu'à mes yeux il n'est pas clair.
6  1 
Avatar de c.aug
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/04/2013 à 21:27
Citation Envoyé par Dabou Master Voir le message
c.aug, je ne comprends pas trop ton message, j'ai peut-être lu de travers, ce que tu veux dire c'est que la France a de faibles capacités dans le domaine du jeu vidéo (et tu ne t'appuies que sur le côté technologique pour appréhender le succès si j'ai bien compris) et qu'il est vain d'essayer d'investir là-dedans ?
Bah non j'ai juste dit qu'il faut faire avec nos moyens.

Ca me rappelle la vieille question de la défense du cinéma populaire français face à la concurrence écrasante des blockbusters américains... y'a pas besoin d'effets spéciaux high-tech tant que le public se marre mais il faut pas non plus s'attendre à un succès mondial tous les 3 mois.

L'idée c'est que le manque de moyens doit devenir une force au lieu d'être une faiblesse.

C'est une faiblesse quand on vise trop haut, genre quand on louche sur du moteur 3d high-tech sans le capital qui va avec, toute la boîte bosse à l'arrache, tout le monde est épuisé, le travail est bâclé, et on s'est tellement époumonné à courir après la technique qu'on en a négligé les choses moins coûteuses mais cruciales comme par exemple le scénario.

Ca devient une force quand tu commences à te poser des questions qui, au premier abord, peuvent paraître frustrantes, mais qui vont libérer ta créativité. Des questions comme par exemple: "on a pas les moyens de faire de la 3d", ou bien "on a pas les moyens de faire des portages", donc tant mieux ça fait ça de moins à faire, on peut libérer de la marge budget pour payer un bon scénariste et un bon graphiste.

Dans toutes les productions françaises actuelles c'est des questions qu'ils se sont posées et qu'ils ont réglé chacun à leur manière en tranchant à la hache dans le budget.

Chez quantic dream ils ont choisi la solution animation interactive, donc on drop le budget "engine", et puis ils ont sacrifié les portages aussi. Chez ceux qui font du jeu ipad ils sacrifient le rendu high-tech et font pas des masses de portages non plus. On s'adapte à nos moyens quoi.

Le truc c'est de trouver des idées de techniques à bas coût qui soient fiables et qui permettent quand même un résultat qui a de l'allure.
6  1 
Avatar de Kannagi
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 07/04/2013 à 10:11
Je suis plutôt sceptique que le gouvernement soutient enfin le jeux video c'est pas trop tot , mais c'est ironique Fleur Pellerin est Ministre déléguée aux Petites et Moyennes entreprises, à l'Innovation et à l'Économie numérique , on peut pas dire que quantic dream et ubisoft sont des petites et moyennes entreprise de plus elles ont pas besoin d'aide comparé au vrais petite et moyenne entreprise qui ont besoin de soutient du gouvernement pour subsister.

Citation Envoyé par Kaamui Voir le message
il existe un projet amateur nommé Deepvoid : un FPS qui pourrait sans mal faire concurrence aux gros hits du moment (BF3, etc). Bon en même temps on dit amateur mais le lead-graphiste 3D a bossé sur le dernier Ghost Recon
Ouais sauf que ce projet est fait avec Unity il me semble du coup rien étonnant que les graphismes sont pas mauvais , après faut pas déconner le jeu peut pas faire concurrence aux gros hits du moment.
4  1 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/04/2013 à 11:07
Ah , Les groupes de travail , classique , rien de mieux pour caser les copains au frais du contribuable ...
4  1 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/04/2013 à 13:05
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
J'aime l'exemple donné du cinéma français.
Si on veut réussir son produit, il faut apporter de l'originalité.
Le film Memento de Christopher Nolan n'as pas couté plus de 2M$, aucun effet spéciaux, et le résultat est là... (généralement le budget pas très élevé d'un film américain coute autour de 20M$).
De même que pour les jeux vidéos, avec Minecraft (indé) par exemple.

PS: d'après un ami qui fait ses études dans le domaine du cinéma il y a 2 freins dans le cinéma français, le CNC (ou autre) qui dicte ses règles sur le script, puis ensuite le budget accordé. C'est pour ça que les bons films français se comptent sur les 10 doigts de la main et qu'on se retrouve souvent avec des nanards. Ou peut-être que je me trompe et que nous sommes en pénurie de talent
En même temps, le taux de Nanar du cinéma américain est tout aussi élevé ... Seulement, ça passe plus inaperçu vu la quantité de films produits et donc de succès.
3  0 
Avatar de erwanlb
Inactif https://www.developpez.com
Le 08/04/2013 à 9:27
Citation Envoyé par c.aug Voir le message
Pour relancer cette industrie en France il faudrait soit disposer des mêmes capitaux qu'en Amérique du nord, soit disposer des mêmes salaires qu'en Chine, soit fabriquer nous même nos consoles comme au Japon.

On a rien de tout ça...

Je viens de faire un petit tour des productions des sociétés citées. Quand la France essaye d'imiter le AAA ça donne des gros polygones d'il y'a 10 ans... là où ils s'en sortent mieux c'est pour les jeux iphone ou facebook, là c'est plus en rapport avec des moyens français.

Je sais pas si on aurait la créativité nécessaire pour briller dans ces petits marchés de survivance. En face ils ont le pétrole, nous on a juste les idées... pas le choix faut jouer avec nos cartes.
J'ai pas eut l'impression de voir des gros polygones d'il y a 10 ans sur Dishonored
2  0 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 08/04/2013 à 9:56
En succès Français, il y a Ankama avec Dofus qui aura même choisi de ne pas dépendre d'un éditeur tiers et qui s'en sortent plutôt bien.
Il y a aussi Nadeo avec Trackmania qui a très bien marché, mais dont le modèle économique n'était pas rentable (30€ et tout illimité, même les versions ultérieures du jeu). Ils sont tout de même passé d'un extrême à l'autre en passant de Focus à Ubisoft (jeu en kit). Je ne sais pas ce que devient le jeu, j'aime pas les DRM.

Le monde du jeu vidéo est vaste et il existe des exceptions pour prétendre qu'il n'y a pas forcément besoin d'un gros budget pour réussir. Je pense à Touhou, un jeu amateur japonais dont le nombre de joueurs se compte en millions. Un simple shoot'em up en 2D créé par un ivrogne dont le succès est dû en grande partie à l'univers qui tourne autour.
2  0 
Avatar de erwanlb
Inactif https://www.developpez.com
Le 08/04/2013 à 11:06
Citation Envoyé par LapinGarou Voir le message
Ils ont du entendre lors d'un banquet entre "grands pontes" parler de l'industrie des jeux vidéos (1ere au monde non si ça n'a pas changé) et de l'argent que ça peut rapporter quand ça marche bien, et lancer l'idée comme ça...
Tant qu'à faire pourquoi ne pas aussi booster les autres secteurs ?? Ils n'en valent pas la peine ?

ps : exemple de succès : Angrybirds ! C'est loin d'un crysis niveau graphismes et même de genre, mais ça a l'air de marcher fort ! Le gameplay fait beaucoup plus que les graphismes il ne faut pas se mentir ! Je me demande meme si il ne s'en est pas vendu plus que Crysis 2 ou/et 3, Cod etc ?
ps2 : Dishonored certes est un peu laid parfois, textures basses résolution mais c'est son design, et il a un univers que l'on envie d'explorer. Au moins certains éditeurs se concentrent sur le plaisir de jouer et pas uniquement sur les graphismes pour pondre au final un jeu vide qui revient à acheter une démo technologique à 70€ pour ceux qui se rappellent du temps des démomakers... (Crysis3, qu'est ce que je me suis ennuyé, même pas fini pourtant je suis fan de FPS)
Le souci c'est que ce sont d'abord les joueurs qui crachent sur de bons jeux parce qu'ils ne sont pas forcément les plus beaux...
2  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 08/04/2013 à 11:43
Citation Envoyé par LapinGarou Voir le message

ps : exemple de succès : Angrybirds ! C'est loin d'un crysis niveau graphismes et même de genre, mais ça a l'air de marcher fort ! Le gameplay fait beaucoup plus que les graphismes il ne faut pas se mentir ! Je me demande meme si il ne s'en est pas vendu plus que Crysis 2 ou/et 3, Cod etc ?
comparer Angry bird à Crysis.oula.
- Angrybird à eu du succès sur les plateformes mobiles pour lequel il était bien adapté. les gens ne jouent pas sur un mobile comme sur un pc ou une console. t'as 5 min à l'arret de bus ou dans une salle d'attente, tu met angry bird, c'est rapide, tu peux arrêter aussi vite et reprendre plus tard.
-crysis sur un mobile serait stupide, et angry bird sur un pc aussi.
- les mobiles marchent mieux que les pc en ce moment, donc normal que Angry bird marche mieux aussi puisque boosté par le succès de sa plateforme.
-et surtout, aurait-il aussi bien marché s'il avait été payant comme crysis ? car autant tout le monde y a joué ou presque mais qui l'a acheté ?
Angry bird à aussi l'avantage de ne pas avoir coûté cher et doit être rentable rapidement. Mais bon, aucun autre jeux sur mobile n'à autant marché. y'a des peluches, des porte clefs etc..des dessins animés Angry bird, mais il est unique dans ce cas.
2  0