IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Star Citizen n'est pas encore lancé, mais il bannit déjà les tricheurs. « Plus de 600 » joueurs bannis pour avoir exploité une faille de duplication d'objets

Le , par Stéphane le calme

2PARTAGES

16  0 
Star Citizen, le jeu de simulation spatiale très attendu, fait déjà parler de lui malgré le fait qu’il ne soit pas encore officiellement lancé. Récemment, les développeurs ont pris une mesure drastique en bannissant « plus de 600 » joueurs pour avoir exploité une faille permettant la duplication d’objets.

À ce stade du cycle de développement de Star Citizen, qui dure depuis plus de 11 ans, le jeu nous est généralement rappelé lorsqu'il franchit une étape importante en matière de microtransactions de crowdfunding ou lorsqu'il met à jour sa feuille de route de développement alpha, de plus en plus alambiquée. L'annonce faite la semaine dernière par le développeur Cloud Imperium Games (CIG), qui a banni plus de 600 tricheurs de ses serveurs, nous rappelle que certaines personnes apprécient - et exploitent - la version alpha du jeu, qui n'a pas encore été peaufinée.

Peu après la sortie en mai de la mise à jour Alpha 2.23.1 de Star Citizen, les joueurs ont commencé à remarquer qu'ils pouvaient facilement gagner de l'argent en stockant un vaisseau de fret, en vendant leur cargaison, puis en retournant au vaisseau pour trouver la cargaison prête à être vendue une seconde fois. À mesure que cet exploit de « doublement de l'argent » s'est répandu, les joueurs ont signalé que le prix des ressources de base du jeu avait considérablement augmenté en l'espace de quelques jours.

Puis, Will Leverett, directeur principal des relations avec les joueurs chez Cloud Imperium Games, a écrit que le développeur avait enquêté sur « de multiples exploits dans Star Citizen qui compromettaient la stabilité et avaient un impact négatif sur l'économie du jeu ». Ce faisant, CIG affirme avoir « identifié et suspendu plus de 600 comptes impliqués dans des comportements d'exploitation, tout en supprimant l'aUEC [monnaie du jeu] obtenue illicitement de l'écosystème de Star Citizen » :

« Nous avons terminé une enquête sur de multiples exploits dans Star Citizen qui compromettaient la stabilité et avaient un impact négatif sur l'économie du jeu. En conséquence, nous avons résolu les multiples exploits d'aUEC dans la version 3.23.1a, et nous avons identifié et suspendu plus de 600 comptes impliqués dans des comportements d'exploitation tout en supprimant les aUEC obtenus illicitement de l'écosystème de Star Citizen.

« La triche et l'exploitation sapent l'intégrité de notre jeu et les efforts de nos donateurs dévoués qui nous aident à construire Star Citizen. Nous prenons ces actions au sérieux et vous assurons que nous développons continuellement des mesures supplémentaires contre la triche et l'exploitation. Nous continuerons à donner la priorité au triage des exploits avec la plus grande urgence afin d'isoler et de traiter ces problèmes au fur et à mesure qu'ils apparaissent.

« À ce stade du développement, des exploits et des problèmes de ce type sont susceptibles de survenir, ce qui est l'un des avantages d'un développement ouvert et d'une collaboration étroite avec notre communauté. L'identification, le test et le signalement d'exploits sont acceptables et encouragés. Nous avons obtenu des informations précieuses grâce aux rapports des conseils de résolution des problèmes, et nous vous en remercions. Cependant, une fois qu'un exploit est identifié et confirmé, la poursuite d'un abus à des fins personnelles ne sera pas tolérée et entraînera une action de notre part.

« Une fois de plus, nous apprécions énormément vos efforts pour signaler les problèmes récents et votre soutien général dans l'utilisation de l'Issue Council. Nous vous tiendrons au courant de l'évolution des mesures prises pour garantir l'équité ».

Un bannissement de « plus de 600 » joueurs peut sembler anodin quand des jeux comme Dota 2 et World of Warcraft annoncent régulièrement des vagues de bannissement qui concernent des dizaines de milliers de joueurs. Néanmoins, cela nous rappelle qu'au moins une petite partie des plus de 5,2 millions de backers du jeu jouent activement à l'alpha, au point d'être prêts à tricher pour voir plus de ce que le jeu a à offrir.


Il se fait tard pour les bogues de l'accès anticipé

Leverett a écrit qu'il fallait s'attendre à des exploits de ce type dans Star Citizen « à ce stade du développement » - un stade qui, il faut le rappeler, fait partie d'une décennie de développement actif. Trouver et éliminer ce genre de bogues « tôt » fait partie du plan de développement du jeu financé par la communauté et « l'un des avantages du développement ouvert et de la collaboration étroite avec notre communauté », a écrit Leverett.

« Nous avons obtenu des informations précieuses grâce à vos rapports de conseil sur les problèmes, et nous vous en remercions », poursuit-il. « Cependant, une fois qu'un exploit est identifié et confirmé, la poursuite des abus à des fins personnelles ne sera pas tolérée et entraînera une action de notre part ».

Toutefois, certains joueurs estiment que le processus de « développement ouvert » n'a pas permis d'identifier ce problème important assez rapidement. Par exemple, dans le forum de CIG, l'internaute identifié comme étant Nitebird a reproché à CIG d'avoir « permis à des exploits signalés pendant [l'Univers de test public] d'être mis en ligne malgré le fait que de nombreuses personnes aient confirmé le problème dans [le Conseil des problèmes] et aient exhorté CIG à faire une pause pour le résoudre. Le patch est ruiné de toute façon pour de nombreuses personnes... À quoi sert l'IC [Issue Council, le Conseil des problèmes est un outil communautaire qui permet aux joueurs de signaler les bogues qu'ils rencontrent] rapporter des incidents si ce n'est à empêcher cela ? »


Implications plus larges des actions des développeurs de Star Citizen

La décision de bannir plus de 600 joueurs pour tricherie avant même le lancement officiel de Star Citizen est un geste audacieux qui démontre la détermination des développeurs à maintenir l’intégrité de leur jeu. Cependant, cette action soulève plusieurs questions :
  • Efficacité à long terme : est-ce que bannir les tricheurs dissuadera réellement d’autres joueurs de tricher à l’avenir, ou cela ne fait-il que défier les tricheurs à trouver de nouvelles failles ?
  • Réputation du jeu : comment ces bannissements affectent-ils la réputation de Star Citizen, un jeu déjà scruté pour ses multiples retards et sa campagne de financement participatif record ?
  • Confiance des investisseurs : les backers qui ont investi dans le jeu peuvent-ils se sentir trahis en voyant que des problèmes aussi graves surviennent avant même le lancement ?
  • Précédent dans l’industrie : quel précédent cela établit-il pour d’autres jeux en développement ? Les développeurs doivent-ils agir plus tôt pour combattre la triche ?

CIG a lancé une importante mise à jour "Persistent Universe" pour Star Citizen il y a plus d'un an et a annoncé à la fin de l'année dernière que le spin-off Squadron 42 avait atteint le statut de "feature complete". Malgré ces signes de progrès, il n'y a toujours pas de date butoir pour la transition de Star Citizen de son alpha étendue à la fameuse "version 1.0".

Chris Roberts, fondateur et PDG de CIG, a déclaré dans une mise à jour de mars que l'équipe de développement « travaille d'arrache-pied, tête baissée, en direction de la ligne d'arrivée » et que l'équipe de direction a désormais « passé beaucoup de temps à examiner ce que signifie Star Citizen 1.0 et ce qu'il faudrait faire pour y arriver ». Cela inclut l'introduction prévue de fonctionnalités clés recherchées depuis longtemps, telles que la construction de bases et l'artisanat, qui n'étaient apparemment pas une priorité au cours des 11 premières années de développement du jeu.

En travaillant en tandem, Rich et moi continuerons à établir la vision stratégique pour donner vie à l'expérience de jeu de Star Citizen. Comme l'a dit Rich, au cours des derniers mois, nos équipes se sont attelées à planifier les prochaines étapes majeures de l'Univers Persistant, qui culmineront avec ce que nous appelons "Star Citizen 1.0". Au fur et à mesure que cette feuille de route se met en place et est validée, nous avons hâte de partager avec vous sa vision et son plan d'exécution dans le courant de l'année.
Conclusion

Bien que Star Citizen ne soit pas encore lancé, l’action préventive contre la triche montre l’engagement des développeurs à offrir une expérience de jeu équitable. Cependant, cela soulève également des questions sur la stabilité du jeu et la confiance des joueurs envers les développeurs pour gérer efficacement ces problèmes après le lancement.

Sources : CIG, Nitebird, Chris Roberts

Et vous ?

Impact sur la communauté : comment la décision de bannir les tricheurs influence-t-elle votre perception de la communauté de Star Citizen ?
Prévention vs. Punition : est-il plus efficace pour un développeur de jeu de prévenir la triche ou de punir après le fait ?
Transparence des développeurs : les développeurs devraient-ils être plus transparents sur les mesures prises contre la triche ?
Confiance dans le jeu : ces bannissements vous rendent-ils plus ou moins confiants dans la qualité et l’intégrité du jeu final ?
Éthique du jeu : quelle est la responsabilité des joueurs dans le maintien de l’éthique du jeu ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/06/2024 à 14:46
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Rien qu'en lisant le titre, je ne comprends pas le lien. Pourquoi un jeu qui ne serait pas encore lancé ne devrait pas bannir les tricheurs ? Je veux dire, il n'y a pas de lien entre l'état du jeu et la nécessité/volonté de bannir des tricheurs.
Je pense que ça prête à discussion :
- Le jeux est plein de bugs, les joueurs trouvent un bug, mais ils sont punis pour avoir trouvé un bug, c'est normal ? pourquoi les avoir banni et pas simplement avoir supprimé la majeure partie de leurs crédits, ou fait un wipe général vu la gravité du bug ?
- Qu'en est il pour les joueurs qui ont payés 50 000 $ de vaisseaux, ils se font bannir, et perdent 50 000 $ , et ne peuvent plus jouer, c'est normal ça ?

Je pense que c'est profondément choquant, personnellement j'aurais vidé partiellement le compte en banque des tricheurs en ne leur laissant quelques crédits pour se refaire, soit j'aurais fait un wipe total ou partiel si tous le monde a utilisé le bug, mais en aucun cas j'aurais puni mes clients pour mes propres erreurs.

Je sais qu'il y a des CGE, mais je trouve que c'est un abus de pouvoir, voir illégal, si un joueur a payé un jeux il doit pouvoir y jouer. Au pire il suffit de faire un re-set de son compte, et s'il y a eu des achats payants en sus, il doit pouvoir continuer à disposer de ce qu'il a acheté. Au pire le joueur aura le plaisir de recommencer le jeux, et peut être que cette fois si il fera plus attention à ne pas utiliser de dupe bug pour éviter de perdre ce qu'il a acquis avec son compte.
3  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre actif https://www.developpez.com
Le 18/06/2024 à 10:14
Star Citizen est lancé. Le produit final, c'est l'alpha.
1  1 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 18/06/2024 à 20:52
Rien qu'en lisant le titre, je ne comprends pas le lien. Pourquoi un jeu qui ne serait pas encore lancé ne devrait pas bannir les tricheurs ? Je veux dire, il n'y a pas de lien entre l'état du jeu et la nécessité/volonté de bannir des tricheurs.
0  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 19/06/2024 à 21:17
Les sommes sont énormes mais au final que tu aies payé ton jeu 50000$, 60$ ou 2$, je n'ai jamais vu le banissement remis en question réellement et je vois pas pourquoi il y aurait une différence pour SC.
Après vu les sommes engagés, certains joueurs vont peut-être forcer, porter plainte ou autre et faire changer ça.
0  0