IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Apple Vision Pro fait-il un bide ? L'intérêt des clients pour le casque s'estompe après l'engouement initial et Apple a réduit la production,
Il a un prix élevé et des cas d'utilisation limités

Le , par Mathis Lucas

6PARTAGES

4  0 
Apple est confronté à une réalité difficile après avoir consacré des milliards de dollars et plusieurs années au développement de son casque de réalité virtuelle Vision Pro. L'entreprise aurait réduit drastiquement la production, la demande ayant chuté "bien au-delà des attentes". Le Vision Pro a connu un départ solide, mais la traction a diminué en raison de son prix élevé et des cas d'utilisation minimes dans le monde réel. Le casque est également considéré par beaucoup d'analystes comme un outil professionnel destiné à un marché de niche. Des analystes suggèrent qu'il se peut que nous entrions dans l'ère du "flop" tant attendu pour ce casque de 3 500 $.

Apple a investi des milliards de dollars pendant de nombreuses années pour développer son casque Vision Pro. Longuement attendu, le Vision Pro a été lancé aux États-Unis il y a quelques mois et a suscité un vif intérêt auprès des consommateurs et de l'ensemble de la communauté technologique. Mais les rapports successifs produits sur le Vision Pro montrent que l'engouement initial s'estompe très rapidement et que son avenir est plus qu'incertain. Les difficultés seraient telles que l'entreprise aurait revu à la baisse ses prévisions initiales sur les livraisons du Vision Pro pour cette année.

Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple, affirme que la firme de Cupertino repense ses plans pour le prochain modèle. Dans un nouveau rapport, Kuo écrit qu'Apple a réduit les commandes du Vision Pro avant même qu'il ne soit lancé en dehors des États-Unis. Selon ses sources, Apple ne s'attend plus à vendre que 400 000 à 450 000 unités en 2024, alors que Kuo indique que "le consensus du marché" était de 700 000 à 800 000 unités. La demande pour le Vision Pro à 3 500 $ a chuté bien plus bas que ce que l'entreprise attendait. Le lancement du casque en dehors des États-Unis est donc devenu un véritable casse-tête pour la société.


« Apple a réduit les commandes avant de lancer Vision Pro sur les marchés non américains, ce qui signifie que la demande sur le marché américain a chuté bien au-delà des attentes, obligeant Apple à adopter une vision conservatrice de la demande sur les marchés non américains », a déclaré Kuo dans sa note d'analyse de mardi. Kuo explique que les ventes se sont progressivement ralenties et Apple ne devrait vendre que 200 à 250 000 unités supplémentaires pour le reste de l'année. Selon Kuo, l'année 2025 ne s'annonce pas meilleure, puisqu'Apple lui-même prévoit une baisse des livraisons de casques l'année prochaine.

« Je pense que l'on peut dire sans risque de se tromper que le Vision Pro est en train de faire un flop. Le lancement du premier casque d'Apple était passionnant, et dans quelques années, Apple sortira une nouvelle version probablement encore meilleure. Mais pour l'instant, c'est un flop », a écrit un critique. Kuo a rapporté qu'Apple est en train de revoir et d'ajuster sa "feuille de route" autour du Vision Pro, et dit qu'il n'y aura peut-être pas de nouvelle version avant 2025. Le Vision Pro a séduit les premiers utilisateurs grâce à ses prouesses techniques, mais pas assez pour tous les retenir au-delà de la période de retour.

Jusqu'à ce qu'Apple lance la prochaine génération, nous devrons nous contenter du Vision Pro original, qui est largement considéré comme cher, inconfortable à porter et dépourvu d'applications clés telles que Netflix et Spotify. Alors que l'engouement initial suscité par le Vision Pro s'estompe, la réalité s'impose : "la plupart des gens n'ont guère de raisons d'acheter un casque imparfait de 3 500 $". Selon un précédent rapport de Kuo, environ 30 % des utilisateurs qui retournent leur Vision Pro le font parce qu'ils ne comprennent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple. Le casque serait compliqué à utiliser.

De nombreux utilisateurs du Vision Pro ont rapporté avoir rencontré des difficultés au démarrage de l'appareil et pour naviguer dans l'interface, ce qui est un inconvénient par rapport à d'autres appareils tels qu'un ordinateur portable ou une tablette. De plus, visionOS n'en est qu'à ses débuts et les développeurs tiers doivent encore proposer leurs applications pour la plateforme. Apple n'a pas encore optimisé ses applications pour le Vision Pro, et comme il s'agit de la première génération, il faudra peut-être un certain temps aux développeurs pour éliminer les bogues et afin d'offrir une expérience utilisateur transparente.

Le Vision Pro d'Apple ressemble à ce que l'on pourrait qualifier de casque de réalité mixte, car il prend en charge la réalité virtuelle et la réalité augmentée (RA). Toutefois, Apple ne semble pas tout à fait d'accord avec cela et affirme que le Vision Pro est "un ordinateur spatial". L'informatique spatiale est un terme générique qui désigne la fusion du monde numérique et du monde physique de manière transparente. Mais personne ne semble d'accord sur la définition de l'informatique spatiale. Et ce qu'Apple appelle un ordinateur spatial, certains l'appellent "réalité étendue", "informatique holographique", "métavers", etc.

Pour 3 500 $, certains critiques estiment que le jeu n'en vaut pas la chandelle. Selon eux, la technologie n'est pas mature et Apple utilise des termes complexes et difficiles à appréhender pour les profanes. « Je pense que l'objectif d'Apple est de mettre en avant le fait qu'il dispose de capacités supplémentaires en matière de productivité et de se démarquer de ses concurrents en le présentant différemment », note un critique. Apple présente le casque Vision Pro comme un ordinateur à part entière qui pourrait remplacer un ordinateur de bureau ou un ordinateur portable, au lieu d'un simple appareil de divertissement.

« La technologie d'Apple n'est tout simplement pas prête. Peut-être que nous ne sommes pas prêts non plus. En attendant, nous avons droit à des produits de compromis coûteux, décrits avec des mots absurdes, et à la promesse d'un avenir radieux. Imaginez que vous puissiez partager une vidéo de la fête d'anniversaire de votre enfant et que les autres aient l'impression d'y avoir assisté. C'est ce type d'expériences immersives en 3D par le biais d'ordinateurs discrets qu'Apple veut réaliser. Et ce que Mark Zuckerberg envisage. C'est aussi l'idée qui sous-tendait les Google Glass il y a une dizaine d'années », note un critique.

Après avoir essayé le Vision Pro d'Apple, Mark Zuckerberg, PDG de Meta, a déclaré que "le Quest 3 est le meilleur produit". Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, Zuckerberg a donné son verdict officiel sur le Vision Pro par rapport au dernier casque Quest 3 de sa société : « je ne pense pas seulement que le Quest a le meilleur rapport qualité/prix, je pense que le Quest est le meilleur produit, un point c'est tout ». Zuckerberg a laissé entendre que le Vision Pro est inutilement cher et pèse 120 grammes de plus que le Quest 3 de Meta, ce qui le rend moins confortable à porter sur une longue période.

Dans son précédent rapport, Kuo estimait qu'il faudrait attendre 2027 pour voir un Vision Pro avec des mises à jour significatives. Par ailleurs, Apple est souvent un précurseur sur les marchés des nouveaux produits, et si le Vision Pro ne marche pas bien, cela pourrait avoir des répercussions sur l'ensemble de l'industrie. Kuo pense que la demande de certains composants spécifiques à la réalité virtuelle et à la réalité augmentée, comme les écrans Micro OLED, pourrait ne pas atteindre le taux d'adoption nécessaire à la production de masse pour être intégrée dans d'autres appareils.

Source : Ming-Chi Kuo, analyste chez Apple

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Qu'est-ce qui explique la baisse de l'intérêt pour le casque Vision Pro d'Apple ?
Le Vision Pro fait-il un flop ? Quelles sont vos prédictions sur l'avenir du casque d'Apple ?

Voir aussi

Environ 30 % des utilisateurs qui retournent leur Vision Pro le font parce qu'ils ne comprennent pas comment utiliser le casque d'informatique spatiale d'Apple, selon une analyse

Apple Vision Pro en difficulté : l'intérêt des clients pour le casque de réalité mixte diminue dans certains points de vente, Apple peine à maintenir l'intérêt initial

Le Vision Pro d'Apple n'est pas le casque AR auquel vous vous attendiez, mais c'est l'avenir... pour les riches. Vendu à partir de 3 499 $, il coûte trois fois plus que le casque le plus cher de Meta

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de dragonofmercy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 11:49
En même temps une plateforme où le porn est interdit ça fait forcément un four...

4  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 15:19
Vu le prix d'entrée et la faible quantité de jeux, ce chiffre me parait au contraire élevé.
3  0 
Avatar de stigma
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 29/04/2024 à 14:24
Vu le prix, pfffff
Apple continue de rêver à défaut de faire rêver les consommateurs.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 12:12
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le prix élevé du Vision Pro est un autre facteur de déception. Le prix de 3 499 $ concerne le modèle de 256 Go ; mais il y a deux autres configurations proposées : 3 699 $ (512 Go) et 3 899 $ (1 To). Le constructeur propose également une garantie AppleCare+ facturée 499 $ offrant un nombre de réparations illimité pour les dommages accidentels pendant 2 ans. Un Vision Pro « toutes options » avec 1 To de stockage et AppleCare+ revient à 4 574 $, rappelons qu’il s’agit d’un prix hors taxes.
Même les Apple fanboys ont leur limite
Après il n'est pas impossible que dans le futur cette technologie connaisse le succès. Quand les prix seront accessibles, quand il y aura des applications intéressantes.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le mal de tête et la fatigue oculaire sont d’autres effets indésirables du Vision Pro. Le casque utilise un système de projection laser pour créer des images en 3D devant les yeux de l’utilisateur. Mais cette technologie peut causer du stress visuel, surtout si l’utilisateur regarde des écrans virtuels pendant de longues périodes. Certains utilisateurs rapportent avoir eu des nausées, des vertiges, des migraines, ou des troubles de la vision après avoir utilisé le Vision Pro.
La comparaison ne fonctionne peut-être pas, car ce n'est pas du tout la même technologie.
Nintendo a créé une console qui s'appelait "Virtual Boy", les témoignages disent que ça pouvait faire mal aux yeux, à la tête, etc.
Mais d'un autre côté il y a des témoignages de gens qui disent qu'utiliser le Virtual Boy a amélioré leur vue.
Une hypothèse c'est que le Virtual Boy "muscle" les yeux, au final la fatigue visuel peut être une bonne chose, dans certains cas.

C'est un peu comme ceux qui masque un œil pour forcer l'autre à travailler.

Du coup j'aimerais essayer le Virtual Boy (il doit y avoir moyen de l'émuler avec des casques de réalité virtuelle).
0  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 12:59
Le poids de l'appareil et le fait qu'il soit en grande partie chargé à l'avant constituent une autre plainte; le poids du Vision Pro oscille entre 600 et 650 grammes, c’est bien davantage que le Quest 3 [...] ce qui peut provoquer des douleurs et des rougeurs.
Bah, ce n'est rien ! dans la prochaine version, Apple méta etc ajouteront l'anti-gravité à leur merveille .
Oh wait, ça existe déjà, il suffirait d'attacher des ballons à l'hélium dessus.

0  0 
Avatar de eddy72
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/04/2024 à 14:27
3 499 $
a ce prix là tu n'as pas le droit à l'erreur ...
0  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 19:19
Rare sont les gros titres à sortir supportant le VR. Cela n'aide pas. Les éditeurs sont frileux à cause des couts de réalisation.
C'est l'éternel cercle vicieux. peu de joueurs VR donc peu d'adaptations. peu d'adaptations, peu de joueurs VR.

J'aurais pourtant aimé jouer à un Starfield, Cyberpunk ou Ark en VR, nativement.
Avoir joué en VR a Fallout 4, Skyrim et surtout MSFS à change radicalement le jeux. Quand c'est bien fait, c'est absolument fabuleux, c'est comme redécouvrir les jeux vidéos.
Rejouer en 2D sur un écran parait fade après. Il faut se réhabituer à ne plus être au coeur de l'action.
Pour MSFS, le pilotage est grandement facilité, l'appréciation des distances, altitude, vitesse est bien bien meilleure. et avec al reconnaissance des mouvements des mains et des doigts, l'immersion est totale.
0  0