IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

GitLab confirme qu'il a supprimé Suyu, un fork de l'émulateur Nintendo Switch Yuzu
Le procès de Nintendo contre Yuzu a servi à effrayer l'ensemble de la scène des émulateurs

Le , par Jade Emy

4PARTAGES

6  0 
GitLab a coupé l'accès à l'émulateur Nintendo Switch Suyu, et a désactivé les comptes de ses développeurs, après avoir reçu ce qui semble être un e-mail terrifiant sous la forme d'une demande de retrait DMCA.

GitLab confirme avoir supprimé Suyu, le cousin de Yuzu. Le procès intenté par Nintendo à l'encontre de Yuzu a eu pour effet d'effrayer toute la scène des émulateurs. Pour ceux qui ne le savent pas, Suyu était un fork de Yuzu, l'émulateur que Nintendo a poursuivi avec succès. Mais il ne s'agit pas pour Nintendo de détenir les droits sur le code de Yuzu et de pouvoir supprimer tout fork lié à l'émulateur. Il s'agit plutôt d'une mesure de précaution.

"GitLab a reçu un avis de retrait DMCA de la part d'un représentant du détenteur des droits et a suivi notre processus standard décrit ici", a expliqué la porte-parole Kristen Butler.

Suyu a affirmé qu'il n'incluait pas les mêmes mesures d'évasion que Yuzu. La personne qui a envoyé la demande de retrait aurait tenté de tirer parti de la manière dont Yuzu aurait violé la DMCA 1201 en contournant les mesures de protection technique de Nintendo. Et aurait peut-être menacé subtilement GitLab de trafic illégal (ce qui fait également partie du DMCA 1201).

Une plateforme comme GitLab n'est pas obligée d'héberger ce qu'elle ne veut pas héberger. Cela ne vaut peut-être pas la peine de consacrer du temps et des efforts à rejeter une demande de retrait DMCA invalide pour protéger quelque chose que vous n'avez peut-être même pas intérêt à protéger, surtout si l'alternative pourrait être que Nintendo vous poursuive en justice.

On ne sait pas si la politique de GitLab consistait à désactiver les comptes des utilisateurs avant de leur donner la possibilité de supprimer leurs projets ou de soumettre une contre-notification DMCA. Le manuel en ligne de l'entreprise ne précise pas pourquoi GitLab peut décider de bloquer ou de bannir un utilisateur de sa plateforme ; il indique seulement que "nous pouvons, dans des circonstances appropriées, désactiver l'accès ou résilier le(s) compte(s) de l'utilisateur signalé".

Suyu semble avoir déjà trouvé un nouveau foyer. Il y a une heure, leur leader a écrit : "Je vais certainement héberger une copie du code". À ce moment-là, un autre membre avait déjà cloné le dépôt à git.suyu.dev.


Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous que cette initiative est crédible ou pertinente ?

Voir aussi :

L'émulateur Nintendo Switch Yuzu va fermer et payer 2,4 millions de $ pour mettre fin au litige l'opposant à Nintendo. L'entreprise lui a porté plainte la semaine dernière pour violation du DMCA

Nintendo poursuit les créateurs de l'émulateur Switch Yuzu, affirmant qu'"il n'y a pas de moyen légal d'utiliser Yuzu"

Gaming : un émulateur Nintendo Switch en cours de développement. Yuzu sera disponible sur Windows, macOS et Linux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !