IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple Vision Pro : Apple demande aux développeurs de ne pas utiliser les termes AR, VR ou XR pour désigner leurs applications ciblant son casque
Mais de dire plutôt « informatique spatiale »

Le , par Stéphane le calme

16PARTAGES

7  0 
Apple a récemment publié des lignes directrices pour les développeurs qui souhaitent créer des applications pour son nouveau casque de réalité augmentée et virtuelle, le Vision Pro. Selon ces lignes directrices, les développeurs ne doivent pas utiliser les termes AR (réalité augmentée), VR (réalité virtuelle), XR (réalité étendue) ou MR (réalité mixte) pour désigner leurs applications, mais plutôt les appeler « applications d'informatique spatiale ».

Avec la mise en vente du casque Vision Pro VR/AR d'Apple le 2 février, nous commençons à voir plus de détails sur les exigences de l'application. Par exemple, la société a publié des directives à l'intention des développeurs de visionOS qui envisagent de publier des applications et il y a une étrange mise en garde. Il serait préférable que les développeurs n'utilisent pas les termes AR et VR lorsqu'ils font référence aux applications Vision Pro, mais plutôt les appellent « applications d'informatique spatiale ».

Citation Envoyé par Apple
Suivez ces directives de style lorsque vous écrivez sur Apple Vision Pro et visionOS, y compris lorsque vous commercialisez votre application en dehors de l'App Store.
  • Apple Vision Pro : composez toujours Apple Vision Pro sous la forme de trois mots avec un A, un V et un P majuscules suivis de lettres minuscules. Ne divisez pas Apple Vision Pro sur deux lignes. N'utilisez pas l'article le/la (the) avant Apple Vision Pro. Les applications Apple Vision Pro sont disponibles sur l'App Store ou peuvent être téléchargées depuis l'App Store. Il est acceptable de dire Nom de l'application pour Apple Vision Pro lorsque votre promotion est axée sur les fonctionnalités et les avantages liés à Apple Vision Pro. Ne faites pas référence à Apple Vision Pro de manière générique comme un « casque ». L'expression « Apple Vision Pro » ne peut pas être incluse dans le nom de votre application, mais elle peut être incluse dans la description de votre application.
  • visionOS : visionOS commence par un v minuscule, même s'il s'agit du premier mot d'une phrase.
  • Informatique spatiale : faites référence à votre application en tant qu'application d'informatique spatiale. Ne décrivez pas votre expérience d'application comme étant de la réalité augmentée (AR), de la réalité virtuelle (VR), de la réalité étendue (XR) ou de la réalité mixte (MR).
  • App Store : saisissez toujours l’App Store avec un A majuscule et un S majuscule suivis de lettres minuscules. Reportez-vous uniquement à l'App Store, sauf si vous devez être plus précis ; dans ce cas, vous pouvez utiliser l'App Store pour Apple Vision Pro.

Utilisez toujours les termes visionOS, Apple Vision Pro et App Store en anglais, même lorsqu'ils apparaissent dans un texte dans une langue autre que l'anglais. Ces termes ne doivent pas être traduits ou translittérés.
Étant donné qu'il s'agira certainement d'applications AR et VR conçues pour un casque AR/VR, Apple pourrait vouloir différencier ses propres offres afin que les consommateurs ne confondent pas les applications destinées à d'autres casques VR/AR, notamment le Quest 3 de Meta, avec les siennes. Dans le même temps, Apple a largement utilisé ces termes pour décrire le casque, le PDG Tim Cook qualifiant Vision Pro de « plateforme AR entièrement nouvelle » lors de son lancement à la WWDC 2023.

Dans le même document, Apple a demandé aux développeurs d'indiquer si leurs applications de AR/VR, pardon, d'informatique spatiale, contiennent des mouvements tels que des virages rapides ou des changements soudains de perspective de la caméra. De cette manière, la page produit affichera un badge pour avertir les utilisateurs. Le document décrit également l'utilisation d'étiquettes de confidentialité et de contrôleurs de jeu.

Le spatial computing (informatique spaciale) est une approche informatique qui vise à comprendre et à interagir avec le monde réel en utilisant des données numériques en 3D et en temps réel. Cette technologie repose sur deux éléments que l’on connaît bien : la Réalité Augmentée et la Réalité Virtuelle. L’informatique spatiale utilise également des capteurs et des caméras pour détecter et comprendre l’environnement. L’objectif principal est de créer des expériences plus riches et plus immersives pour les utilisateurs en intégrant des objets virtuels dans le monde réel de manière cohérente.

Apple a présenté Vision Pro en fanfare...

Apple a dévoilé son Vision Pro en juin 2023. Fruit de sept années de développement, le Vision Pro se présente comme un casque léger et élégant, composé d’une pièce de verre laminé en trois dimensions qui s’adapte au visage, et d’un cadre en aluminium. Il intègre un ensemble de caméras et de capteurs avancés qui lui permettent de voir le monde clairement, de comprendre l’environnement et de détecter les gestes des mains. Il dispose également d’une paire d’écrans micro-OLED personnalisés qui offrent une résolution supérieure à celle d’une télévision 4K pour chaque œil, pour une meilleure clarté. Le son spatial est assuré par des haut-parleurs situés près des oreilles, qui se mêlent aux sons réels harmonieusement, selon Apple. Le casque est contrôlé par une couronne numérique qui permet d’accéder à la vue d’accueil et de régler le niveau d’immersion, et par un bouton supérieur qui permet de prendre des photos et des vidéos spatiales en 3D.

« La création de notre premier ordinateur spatial a nécessité une invention dans presque toutes les facettes du système », a déclaré Mike Rockwell, vice-président du groupe de développement technologique d'Apple. « Grâce à une intégration étroite du matériel et des logiciels, nous avons conçu un ordinateur spatial autonome dans un facteur de forme portable compact qui est l'appareil électronique personnel le plus avancé jamais conçu ».


... mais Wall Street ne semble pas très emballée

Apple a souligné la nouveauté des fonctionnalités de réalité augmentée du casque ainsi que les partenariats sportifs et de divertissement qu'il offrirait. L'appareil utilisera une nouvelle puce appelée R1 qui traitera les informations de ses capteurs en moins de temps qu'un clin d'œil, a déclaré Apple.

Mais les annonces n'ont pas réussi à enthousiasmer Wall Street, qui avait fait monter les actions d'Apple à un niveau record avant le lancement. Le titre était en grande partie stable dans les échanges post-marché.

« Les premiers utilisateurs riches et technophiles achèteront le Vision Pro en masse, mais il faudra encore des années pour déplacer l'aiguille pour le mammouth Apple », a déclaré David Rolfe, directeur des investissements de Wedgewood Partners, qui détient des actions Apple depuis 2005.

Rolfe a déclaré qu'il n'y avait pas encore de marché de masse pour le casque, mais a salué les atouts technologiques du produit : « Les Apple Vision Pro me rappellent les tout premiers jours de la révolution de l'ordinateur personnel. Il a fallu de nombreuses années pour que le PC devienne un produit grand public. Même chose avec Vision Pro ».

Dans sa différence visuelle la plus frappante avec les casques de Meta, l'appareil dispose également d'un écran extérieur qui montre les yeux de l'utilisateur aux personnes du monde extérieur.

L'écran extérieur s'éteint lorsqu'un utilisateur est complètement immergé dans un monde virtuel. Lorsqu'une personne s'approche d'un utilisateur qui est en mode virtuel complet, le casque montrera à la fois l'utilisateur et la personne extérieure l'un à l'autre, une avancée en réalité augmentée par rapport aux appareils de Meta, qui affichent un flux vidéo plus basique du monde extérieur.

Apple aurait revu à la baisse les prévisions de production de son casque

Il a été annoncé précédemment qu'Apple s'était fixé pour objectif de vendre 1 million d'unités en 2024. Cependant, un rapport du Financial Times datant de juillet 2023 a révélé que l'entreprise ne sera pas en mesure de respecter les prévisions initiales. Précédemment, Apple a indiqué que le casque ne serait pas commercialisé avant début 2024, ce qui représente un délai assez long par rapport à son lancement le 5 juin. Selon les analystes, cette décision de l'entreprise semble être beaucoup plus liée à des problèmes de chaîne d'approvisionnement qu'à la nécessité de laisser aux développeurs le temps de créer des applications pour le Vision Pro.

En outre, Apple aurait demandé à Luxshare, le fabricant contractuel chinois qui assemblera initialement le Vision Pro, de produire moins de 400 000 unités en 2024. Il s'agirait d'une baisse par rapport à l'objectif de vente interne initial d'un million d'unités. Plusieurs sources industrielles ont déclaré que Luxshare était actuellement le seul assembleur de l'appareil pour Apple. Par ailleurs, deux fournisseurs exclusifs de certains composants du Vision Pro, basés en Chine, ont déclaré qu'Apple ne leur demandait que 130 000 à 150 000 unités pour la première année. Les analystes indiquent que ces informations peuvent être analysées de différentes manières.


Par exemple, ils pensent que ces prévisions de faibles volumes reflètent le manque de confiance d'Apple dans sa capacité à augmenter la production, après des années de non-respect des délais de lancement de l'appareil. Selon le rapport, l'un des principaux obstacles à surmonter est la fabrication des écrans élégants de l'appareil. Ils se composent de deux écrans micro-OLED - un par œil - et d'une lentille "lenticulaire" incurvée orientée vers l'extérieur. Les deux écrans intérieurs offrent une résolution supérieure à tout ce qui existe actuellement sur le marché, tandis que la lentille extérieure projette les yeux du porteur du casque vers le monde extérieur.

Selon des personnes interrogées dans le cadre du rapport, les écrans micro-OLED des prototypes de la démonstration de juin ont été fournis par Sony et le fabricant de puces TSMC. Les écrans sont le composant le plus cher du Vision Pro et selon les personnes interrogées par le rapport, Apple n'est pas satisfait de la productivité de ses fournisseurs, notamment en ce qui concerne le rendement des micro-OLED exempts de défauts. « Il s'agit en grande partie de problèmes de croissance normaux. Il s'agit de l'appareil grand public le plus complexe jamais fabriqué », a déclaré Jay Goldberg, fondateur du cabinet de conseil en technologie D/D Advisors.

Quoiqu'il en soit, le casque Apple Vision Pro arrive le 2 février au prix de 3 499 $, un prix susceptible d'attirer uniquement les acheteurs très motivés.

Source : Apple

Et vous ?

Que pensez-vous de la décision d'Apple d'interdire aux développeurs d'utiliser les termes AR/VR/XR/MR pour leurs applications, recommandant plutôt le terme informatique spatiale ?
Cela relève-t-il du droit d'Apple ? Dans quelle mesure ?
D'ailleurs comment trouvez-vous le casque ? Comment se positionne-t-il face à la concurrence ? Êtes-vous susceptible de l'acheter ?
Pensez-vous que le Vision Pro va révolutionner le domaine de l'informatique spatiale et créer de nouvelles opportunités pour les développeurs ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de l'informatique spatiale par rapport aux autres technologies de réalité augmentée et virtuelle ?
Quelles sont les applications de l'informatique spatiale qui vous intéressent le plus ou que vous aimeriez essayer ?
Comment voyez-vous l’avenir de l'informatique spatiale et du métavers ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 11/02/2024 à 10:40
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Apple devrait-il, selon vous, autoriser le contenu immersif pour adulte sur Vision Pro ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
Apple devrait laisser aux utilisateurs la propriété des objets qu'ils achètent, plutôt que de contrôler l'utilisateur sur un objet qu'il a payé (et très cher en plus).
8  0 
Avatar de berceker united
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 11:32
Le problème n'est pas tant que ça soit du porno, ce qui se pose comme problème est le faite qu'une entreprise décide de ce que vous pouvez regarder ou non. Donc de base, ce n'est pas une forme de censure, c'est simplement de la censure.
5  0 
Avatar de vivid
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 12:24
Un épisode de south park ?
2  0 
Avatar de Nym4x
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/02/2024 à 5:58
Bien que l’apple vision pro soit une révolution à venir avec ses futures itérations, ce casque pose de nombreux problèmes à venir en cas de succès commercial.

Je ne suis pas sûr que vivre dans un monde filtré, augmenté et modifié par une ou des marques à but de profits et de marketing soit une bonne chose sans garanties. Et on connaît les dérives que peuvent amener la technologie sur la vie des utilisateurs. Exemple : une app permettant d’effacer ou de remplacer tout ce qui déplaît à l’utilisateur ou à une marque de la réalité augmentée : images, logos, textes, objet voir personne. Bien sur vous pouvez enlever le casque mais cela laisse la possibilité à l’utilisateur de le faire ou d’exclure ce qui déplaît de cette réalité augmentée.

Autre problème sur la vie privée en cas de succès commercial : on va se retrouver avec des millions de caméra, scanner 3d permettant de cartographier l’ensemble de la planète de façon extrêmement précise y compris des lieux privés. Je vous laisse imaginer l’excitation que cela peut provoquer au sein des agences de renseignement tel que la nsa. Et ils le feront soyez en certain.
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/03/2024 à 20:33
attention pour le prix, comme pour les voiture électrique à +50k, vous faite l'erreur de raisonner comme un francais.

tous le monde sur terre ne gagne pas heureusement que 2000€ (salaire médian en france et c'est le salaire de beaucoup de dev bac+5).
un ingénieur a geneve gagne 150k d'€, à singapour pareil, aux usa je cite google: "Le salaire annuel moyen pour un Software Engineer, New York, États-Unis, est de 157 237 $US"

bref notre petit salaire de pays du tier monde oui 3500$ c'est cher, mais avec plus de 10000€ par mois c'est une autre perspective.
1  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/03/2024 à 21:46
Est-ce qu'ils ne comprennent pas son utilisation ou n'en ont aucune utilité ?
Perso ce truc me parait au mieux gadget.
La VR ne m'intéresse pas particulièrement de base, alors la VR hors de prix m'en touche carrément une sans bouger l'autre.
Et c'est pas la publicité où on voit une famille avec un parent le porter qui va me faire changer d'avis.
À la limite ça pourrait me suggérer une utilisation professionnelle de prise de vues, pour remplacer une grosse caméra ou appareil photo, permettre d'intégrer plus d'options pour ceux-ci en direct. Mais ça me montre pas une utilisation quotidienne ou en famille.
Voire, à l'heure où la majorité font la guerre aux écrans, se plaignent de voir des personnes sur leur téléphone à tout moment, faire une publicité avec un parent qui porte son casque pendant un évènement familial (un repas ou anniversaire de mémoire ?), me parait vraiment aller à contre-courant et se tirer une balle dans le pied.
1  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/03/2024 à 8:57
Citation Envoyé par Bousk Voir le message
Est-ce qu'ils ne comprennent pas son utilisation ou n'en ont aucune utilité ?
Perso ce truc me parait au mieux gadget.
La VR ne m'intéresse pas particulièrement de base, alors la VR hors de prix m'en touche carrément une sans bouger l'autre.
Et c'est pas la publicité où on voit une famille avec un parent le porter qui va me faire changer d'avis.
À la limite ça pourrait me suggérer une utilisation professionnelle de prise de vues, pour remplacer une grosse caméra ou appareil photo, permettre d'intégrer plus d'options pour ceux-ci en direct. Mais ça me montre pas une utilisation quotidienne ou en famille.
Voire, à l'heure où la majorité font la guerre aux écrans, se plaignent de voir des personnes sur leur téléphone à tout moment, faire une publicité avec un parent qui porte son casque pendant un évènement familial (un repas ou anniversaire de mémoire ?), me parait vraiment aller à contre-courant et se tirer une balle dans le pied.
il y'a une utilité certaines pour les entreprises et certains métiers. a l'armée pour les simulations, a des techniciens de pointes qui pourrait avoir des informations en temps réel sous les yeux plutôt que de lire une tablette a coté...etc.
mais dans tous les cas on reste sur un marché de niche.

pour le grand publique je ne vois pas l'interet, même pour le gaming (cible que apple boude) c'est loins d'etre aussi utile d'une manette ou qu'une souris (pour les fps et rts), soit doit être fun de temps en temps pour du flight simulator mais ca se porte pas long temps. je me vois pas faire une longue session de gaming avec ca (poids, mal de crane, aux yeux...)
on reste sur du gadget qui se porte pas longtemps, donc demander un prix très cher ça va en faire piquer beaucoup.

pour l'informatique spatial par contre je n'y crois pas du tous, je me vois mal faire un powerpoint ou écrire du code avec, j'ai 2 grands écrans de 40 pouces et ca me va tres bien, il existe même les samsung odyssey de 50 pouces pour des écrans xxl.
porter un casque pour ca c'est absolument pas pratique.

pour regarder un film, autre usage que apple vends, même chose, j'ai un video projecteur à la maison, je regarde un film sur grand écran avec ma copine, chose impossible avec un casque, et même problème dans tous les cas, faut pouvoir le supporter pendant 2h (durée d'un film).

un usage intéressant, serait dans une voiture, comme les pilote d'avion chasse, avoir un écrans avec des informations comme la direction à prendre, la vitesse... ce serait plus pratique que regarder un écran derrière le volant ou a coté. Mais un casque a trop d'inconvénient (poids...), des lunettes connecté par contre ce serait pas mal.

on en arrive toujours à la meme conclusion, un casque ca ne va pas, trop gros, trop invasif, et faudrait une simple paire de lunette comme des google glass. mais pas pour faire de l'informatique spatial, faire du power point ou du C++ dedans ce doit etre un enfer. Mais pour conduire, pour marcher dans une ville qu'on connait pas avec du texte qui s'affiche pres des monument, quand on répare une voiture ou un lave linge ou des infos sur les composants s'afficherait...etc.
1  0 
Avatar de youpimatos
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 23/01/2024 à 16:52
C'est déjà dur de convaincre que c'est plus qu'un jouet. Avec Apple ça deviens dur de convaincre que c'est plus qu'un jouet de riche
0  0 
Avatar de dragonofmercy
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 06/02/2024 à 7:50
En même temps, ils s'attendaient à quoi avec un casque 6 fois plus cher qu'un occulus (et non pas 3 comme dit l'article).
Pas besoin de faire des études de marketing pour me rendre compte que ça allait pas marcher !!!
0  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/02/2024 à 7:42
Mais que regardent ces gens?
Le casque a pas l'air très confortable, ils le portent dans des situations incongrues (au volant, à la salle de sport etc).
Que peux bien leur montrer ces casques qui ne perturbe pas ce moment qui, s'il est fait un peu sérieusement, demande de l'attention.

Je n'arrive pas à me faire un avis parce que je ne comprends pas ce que font ces gens.
Ce sont les nouvelles lunettes à la mode? Une démonstration de son statut social? Ou il y voient vraiment un truc intéressant?
0  0