IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft affirme dans un document judiciaire que la Xbox a perdu la guerre des consoles depuis son lancement en 2001
Et qu'il est peu probable qu'elle rattrape PlayStation et Nintendo

Le , par Bill Fassinou

6PARTAGES

5  0 
Microsoft a admis dans un document présenté lors d'une audience jeudi qu'il a perdu la guerre des consoles face à Nintendo et Sony depuis qu'il a fait son entrée sur le marché en 2001 avec la Xbox. Le document suggère que la GameCube et la PlayStation 2 ont dépassé la première Xbox d'une "marge significative" et que c'est toujours le cas aujourd'hui. Malgré un succès relatif pour la génération Xbox 360 et des gains financiers notables au cours de ces dernières années, la firme de Redmond estime elle-même que la Xbox n'a jamais cessé de "perdre la guerre des consoles". Ces aveux semblent surprenants, mais plusieurs experts du secteur sont du même avis.

Microsoft fait actuellement face à la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis dans une bataille juridique visant à défendre son offre de 69 milliards de dollars pour racheter l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard. Annoncée pour la première fois au début de l'année 2022, la transaction en cours a été examinée de près par divers organismes de réglementation internationaux. Ces derniers ont exprimé des préoccupations quant au fait que ce rachat pourrait conférer à Microsoft et sa filiale Xbox un monopole sur le marché des jeux vidéo. Le procès intenté par la FTC contre Microsoft pour tenter de bloquer l'opération a commencé ce jeudi 22 juin 2023.


Xbox s'est efforcé d'apaiser leurs inquiétudes. Et Microsoft se défend d'une manière inattendue : tout en évoquant sa position potentiellement dominante, Microsoft a déploré sa troisième place et admis sa défaite dans "la guerre des consoles" en cours. Microsoft affirme que Nintendo et Sony ont pris une avance significative sur sa console la Xbox depuis que cette dernière a été introduite pour la première fois en 2001. Cette déclaration suggère qu'une partie de la stratégie juridique actuelle de la firme de Redmond semble consister à démontrer l'avance dominante que la PlayStation et Nintendo ont prise dans l'industrie du jeu. Microsoft a laissé entendre :

« La Xbox a perdu la guerre des consoles et ses rivaux sont en mesure de continuer à dominer, notamment en tirant parti de contenus exclusifs. La console Xbox s'est toujours classée troisième (sur trois) derrière PlayStation et Nintendo en termes de ventes. En 2021, la part de marché de la Xbox était de 16 %, contre [caviardé] et [caviardé] respectivement pour Nintendo et PlayStation. De plus, en ce qui concerne les recettes tirées des consoles et la part des consoles actuellement utilisées par les joueurs ("parc installé", la Xbox est en queue de peloton avec 21 %, tandis que PlayStation et Nintendo ont des parts respectives de [caviardé] et [caviardé] ».

Selon le traqueur de ventes de matériel et de logiciels VGChartz, les dernières consoles de Microsoft, la Xbox Series X et la Xbox Series S, ne se sont vendues qu'à 21 millions d'unités en avril 2023. Pendant ce temps, la PlayStation 5 et la Nintendo Switch sont au coude à coude avec environ 36 millions d'unités chacune, bien que l'hybride console "portable-console" ait une légère avance. À ce titre, Microsoft reconnaît sa défaite et a déclaré qu'il avait essentiellement renoncé à rivaliser dans les guerres de consoles actuelles, optant plutôt pour se concentrer sur la livraison de logiciels (qui ne sont pas sortis, ou qui ont fait un flop) à sa base de joueurs.

Microsoft met l'accent mis sur le développement de son service d'abonnement Game Pass et semble moins intéressé par la position de numéro un sur le marché que par la volonté de devenir le premier Netflix de l'industrie du jeu vidéo. « Ayant perdu la guerre des consoles, Xbox mise sur une stratégie différente de celle de Sony [et de Nintendo]. Xbox génère des bénéfices grâce aux ventes de jeux, et non aux ventes de consoles. En effet, Xbox vend ses consoles à perte, subventionnant de fait l'achat du matériel par les joueurs dans l'espoir de compenser le manque à gagner par la vente de jeux et d'accessoires », écrit Microsoft dans le document.


À première vue, il peut sembler choquant d'entendre un géant de la technologie comme Microsoft avouer ses faiblesses. L'entreprise a investi de façon agressive dans la marque Xbox au cours des deux dernières décennies, et les efforts récents montrent des perspectives confiantes pour la division des jeux. Le public habituel et les experts accorderont sans aucun doute une grande importance aux performances insuffisantes des consoles Xbox et à leur position dans la "guerre des consoles", mais le matériel n'est qu'une infime partie des plans de la société Xbox. D'autres composantes sont : Xbox Game Pass, Xbox Cloud Gaming et Xbox Play Anywhere.

Phil Spencer, directeur général de Xbox Game Studios et responsable des produits Xbox, a même laissé entendre que son poste était en jeu après une série de maladresses qu'il s'est lui-même infligées. Dans un entretien avec une chaîne YouTube de la communauté Xbox, Spencer a déclaré qu'il était illusoire de penser que des exclusivités comme le très attendu Starfield inciteraient les joueurs de Sony à changer d'allégeance. « Il n'est tout simplement pas vrai que si nous créons de grands jeux, la part de marché des consoles va soudainement changer de façon spectaculaire. Nous avons perdu la pire génération avec la Xbox One », a-t-il déclaré.

Selon Spencer, 90 % des joueurs sont déjà attachés à leur console respective. Il a en outre jeté de l'eau froide sur les espoirs que la remplaçante de la défunte console, l'actuelle Xbox Series X, serait en mesure d'ébranler les ventes de la PlayStation 5 de Sony et de la Nintendo Switch. « Je sais que cela va contrarier beaucoup de gens, mais c'est la vérité quand vous êtes en troisième position sur le marché des consoles et que les deux premiers acteurs sont aussi forts qu'ils le sont », a-t-il déclaré. La décision de Microsoft de racheter Activision Blizzard pour 69 milliards de dollars semble tout de même être la meilleure preuve de l'importance du secteur.

Ces aveux interviennent alors que Microsoft a également déclaré qu'elle s'attendait à ce que la prochaine génération de consoles commence en 2028. Cela indiquerait que "Call of Duty" serait encore disponible sur les plateformes concurrentes si un tel jeu devait sortir au moment où Microsoft rachète Activision Blizzard. Cela dit, Sony n'est pas d'accord avec cette acquisition, le patron de Sony PlayStation, Jim Ryan, ayant admis lors de la même audition qu'il ne partagerait pas d'informations sur une hypothétique PlayStation 6 avec les développeurs de Call of Duty si l'acquisition était approuvée. Selon lui, cela pourrait avoir des impacts négatifs sur la PlayStation.


Évidemment, la position de Sony pourrait avoir toutes sortes de répercussions pour les fans de Call of Duty sur PlayStation. L'opération dépasse de loin les quelque 33 milliards de dollars que Microsoft a dépensés pour LinkedIn en 2016, après correction de l'inflation, ce qui en fait la plus grosse acquisition de l'histoire de Microsoft. Par ailleurs, ce n'est pas seulement aux États-Unis que l'opération est vue d'un mauvais œil. L'autorité antitrust britannique (CMA) a porté un coup sévère au projet de Microsoft la semaine dernière en mettant son veto à l'accord au motif qu'il pourrait étouffer la concurrence dans un secteur en plein essor de l'industrie.

« Ils ont défini un marché des jeux dans le cloud qui, à mon avis, n'existe pas encore vraiment aujourd'hui. Mais ils ont un point de vue selon lequel nous avons peut-être une longueur d'avance sur un marché qui est en train de se former », a déclaré Spencer, assurant qu'il ferait appel de la décision de la CMA. Il n'a toutefois pas donné une date précise pour le début de la procédure d'appel.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des aveux de Microsoft ? Êtes-vous du même avis ?
Selon vous, la Xbox a-t-elle toujours été derrière la PlayStation et Nintendo ?
À votre avis, ces arguments permettront-ils à Microsoft de gagner ce procès ?

Voir aussi

Le PDG de Blizzard nie l'existence d'une culture de harcèlement et accuse les syndicats d'être à l'origine des problèmes de l'entreprise, lors d'une interview accordée à Variety

Un courriel interne de Microsoft prouverait que son offre de 69 milliards de dollars pour racheter Activision vise à éliminer la PlayStation, selon des joueurs qui cherchent à bloquer l'opération

Le Royaume-Uni conteste l'accord Microsoft/Activision de 69 milliards de dollars, invoquant le préjudice potentiel pour les joueurs

Microsoft défend son projet d'acquérir Activision Blizzard face à l'opposition du Royaume-Uni, l'entreprise fait appel contre la décision du régulateur britannique de bloquer le rachat

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2024 à 19:50
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
10  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 23:58
CoD obsolète ?
Ils viennent juste de franchir leur propre record de ventes, atteignant presque 2 milliards de dollars US Modern Warfare 2 Breaks CoD Sales Records Ahead Of Season 2 Launch
Il a aussi été reporté que plus de 1 million de joueurs Sony ne jouent qu'à CoD en 2021, c'est pas vieux et pendant la pandémie, ce chiffre a sûrement bougé mais il reste que ces gens existent et si tenté que CoD quittait PlayStation, ces joueurs quitteraient probablement la plateforme qui devient maintenant inutile pour eux également.
C'est une excellente nouvelle s'ils continuent leur politique de mettre leurs jeux sur game pass. Parce que ce sont de grosses licenses très appréciées de nombreux joueurs et le game pass est (pour le moment) très abordable donc intéressant en tant que joueur.
Ça l'est beaucoup moins pour "la concurrence et les joueurs" s'ils décident de les rendre exclusif à Xbox. Ce qu'ils ont déjà annoncé avec Bethesda et The Elder Scrolls 6.
Mais ça reste que ça crée un précédent.
Va-t-on se réjouir si demain Méta ou Alphabet rachète un gros éditeur pour mettre leurs jeux exclusif à leur plateforme ? Ou on applaudit juste parce que c'est Microsoft ? Ou contre Sony ? Pourquoi alors ça râle quand Epic achète des exclusivités pour leur plateforme ? Ne seraient-ce pas des exemples flagrants de deux poids deux mesures ?
6  0 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 16:59
Je pense que Phil Spencer n'a pas du regarder bien loin à l'horizon depuis son bureau quand on sait que Nintendo America est localisé dans une enclave juste à coté du campus de Microsoft à Redmond

Ceci dit, Nintendo est une société japonaise plus que centenaire dont le siège est à Kyoto; il doit y avoir toute une culture d'entreprise bien éloignée de celle de microsoft
4  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 17:09
Le titre du mail de Spencer est 'random though', et son contenu montre bien que cela tient plus du rêve qu une quelque action sérieuse.

Mais +1, la culture japonaise de Nintendo est AMHA le principal frein à toute action.

Je reste tjs surpris de l arrogance des managers qui pense qu avec l argent, on peut faire ce que l on veut. Les US sont très loin là dedans. Les pays arabes pétroliers et gaziers vont encore plus loin, puisqu'ils ont tellement de $$. Ces comportements qui refusent de comprendre que dans d autres cultures, l argent ne fait pas tout, sont la porte ouverte à des acquisitions/fusions ratées!

Spencer serait aviser de se faire conseiller par Renault par ex, qui au final s est un peu cassé les dents sur Nissan.
4  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 16:25
Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
En vrai ça dépend vraiment de l'encadrement. J'ai bossé dans 2 boites de JV, et franchement, les salaires n'étaient pas à la hauteur de l'investissement des équipes, en plus le management était ultra toxique dans l'un des 2. Ça m'a pas donné envie de rester. Mais le management toxique je l'ai aussi vu chez des éditeurs de logiciels.
Ce qui fait pas rêver, c'est quand il commence à y avoir une déconnexion entre les faiseurs, les vendeurs et les dirigeants. Quand on demande de s'investir à mort, et que les dévs n'ont que les miettes en retour, pour moi c'est pas normal, mais en plus quand on est pris pour des esclaves bons qu'à pisser du code, c'est vraiment démoralisant.
4  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/09/2023 à 22:20
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message

Selon vous, quelles seraient les conséquences si le rachat d'Activision par Microsoft abouti ?
Qu'est-ce qui pourrait bien mal se passer si une GAFAM devient en situation de monopole ou de quasi-monopole sur un marché?

On voit tous ce que ça donne avec Google sur le marché de la publicité en ligne, du fait de leur moteur de recherche, de Chrome et d'Android... :-(
3  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 26/09/2023 à 20:30
Citation Envoyé par Kayzenne Voir le message
Je suis 100% derrière Microsoft pour acquisition. GAFAM ou pas (désolé kain_tn) mais c'est un soulagement pour la communauté COD.

Plus personne ne pouvait se voir les dirigeants actuels d'Activision / Blizzard. Bon vent, une nouvelle aire s'ouvre pour les franchises de ces studios.
J'aimerai avoir plus de détails sur votre avis. Je comprends que Activision/Blizzard a une politique de traire le joueur jusqu'à la moelle, mais j'ai du mal à voir en quoi Microsoft changera la situation. Ou alors, le propos n'est pas celui-ci et vous mentionnez un autre aspect de mécontentement que je ne connaîtrais pas ?
4  1 
Avatar de Dasoft
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/12/2023 à 13:01
La FTC a déclaré qu'en prenant le contrôle des titres populaires d'Activision, en particulier "Call of Duty" et "World of Warcraft", Microsoft deviendrait un éditeur de jeux vidéo dominant qui pourrait interdire ces titres aux fabricants de consoles rivaux ou aux plateformes de diffusion en continu dans le cloud
Je ne comprends pas l'argument de Sony car ce sont les premiers à appliquer au maximum le modèle d'exclusivité à leur console pour attirer les clients vers eux. C'est quelque chose qui a toujours existé et c'était leur principale ligne de conduite donc c'est pas le coup de l'arroseur arrosé ?
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/10/2023 à 13:33
Citation Envoyé par Jamatronic Voir le message
aussi longtemps que les joueurs
Dans l'article il y a écrit que Nintendo n'est absolument pas intéressé :
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Toutefois, Spencer a fait part d'un certain nombre de blocages concernant la fusion, notamment le fait que Nintendo ne semble pas intéressé par la vente. « Nintendo est assis sur un gros tas de liquidités et est apparemment satisfait de sa position actuelle », a déclaré Spencer. Par conséquent, Spencer a déclaré qu'à court terme, il ne voyait pas un angle d'attaque pour convaincre l'éditeur japonais de jeux vidéo de fusionner avec Microsoft. Il a ajouté : « je ne pense pas qu'une entreprise hostile puisse s'emparer d'une partie du capital de Nintendo. Je ne pense pas qu'une action hostile soit une bonne chose. Nous jouons donc sur le long terme ».
Nintendo n'a aucune raison de se faire acheter, cette entreprise gagne énormément d'argent. (les prix des jeux Nintendo ne baissent jamais, The Legend of Zelda: Breath of the Wild est sortie en 2017, il coute toujours 50€).

En plus Nintendo adore révolutionner le hardware, à chaque génération de console Nintendo prend des risques énormes et c'est souvent payant.
Après la Wii, Sony et Microsoft se sont mis au motion gaming.
Après la Switch plein de constructeurs se sont mis à proposer des consoles portables. (Steam Deck)

====
Il n'y a pas tant de jeux Zelda/Mario que ça, il y en a 1 ou 2 par génération de console.
C'est pas comme les PES, FIFA, Call of Duty, Assassin's Creed, etc.
2  0 
Avatar de Souil002
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 10:00
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
2  0