IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'UE approuve l'accord de Microsoft pour acheter Activision Blizzard après le « non » du Royaume-Uni
Malgré les craintes pour le cloud gaming

Le , par Stéphane le calme

2PARTAGES

6  0 
La Commission européenne a approuvé lundi l’acquisition d’Activision Blizzard, le fabricant de Call Of Duty et d’autres jeux vidéo, par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars. Les régulateurs de Bruxelles ont déclaré avoir accepté les engagements proposés par Microsoft pour garantir que l’opération n’entrave pas la concurrence, concluant ainsi une « enquête approfondie » de longue date. Mais la décision est en conflit direct avec celle de l'Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA), qui déclare « maintenir sa décision » de bloquer l'accord dans ce pays séparé de l'UE depuis le Brexit.

Il y a quelques mois, l'enquête préliminaire de la Commission européenne sur l'accord Microsoft/Activision a conclu que la fusion proposée pourrait réduire la concurrence dans des domaines tels que les services de jeux sur le cloud et les systèmes d'exploitation pour PC. Et malgré la décision finale de la Commission, le rapport final d'aujourd'hui sur la question confirme certaines de ces préoccupations préliminaires en matière de concurrence.

La Commission a écarté la possibilité que Microsoft coupe ses jeux de la PlayStation, la console la plus populaire, en estimant qu’une telle stratégie nuirait à ses profits. Elle a également jugé que l’opération n’affecterait pas la concurrence pour les jeux sur console comme Call Of Duty, qui sont disponibles sur plusieurs plateformes.

La décision prise aujourd'hui fait suite à une enquête approfondie portant sur le projet d'acquisition d'Activision par Microsoft. Les deux entreprises développent et éditent des jeux pour PC, consoles et dispositifs mobiles, et distribuent des jeux pour PC. Microsoft distribue également des jeux pour consoles et propose la console de jeux Xbox, ainsi qu'une vaste gamme de produits et de services, notamment le système d'exploitation «Windows» pour PC. La gamme de jeux d'Activision comprend les célèbres franchises Call of Duty, World of Warcraft, Overwatch et Diablo.

L'enquête préliminaire de la Commission a montré que Microsoft était susceptible de porter préjudice à la concurrence i) sur le marché de la distribution de jeux vidéo pour consoles et PC, y compris les services d'abonnement multi-jeux et de streaming de jeux en nuage; et ii) sur le marché de la fourniture de systèmes d'exploitation pour PC.

L'enquête approfondie menée par la Commission sur le marché a montré que Microsoft ne serait pas en mesure de porter préjudice aux consoles concurrentes et aux services concurrents d'abonnement multi-jeux. Dans le même temps, elle a confirmé que Microsoft pourrait nuire à la concurrence dans la distribution de jeux par les services de streaming de jeux en nuage, et que sa position sur le marché des systèmes d'exploitation pour PC serait renforcée.

En particulier, la Commission a constaté ce qui suit:
  • Microsoft n'aurait aucun intérêt à refuser de distribuer les jeux d'Activision à Sony, qui est le principal distributeur mondial de jeux pour consoles, y compris dans l'Espace économique européen («EEE»), où pour chaque console Microsoft Xbox achetée, ce sont quatre consoles PlayStation de Sony qui sont achetées par les joueurs. En effet, Microsoft aurait fortement intérêt à distribuer les jeux d'Activision sur une console aussi populaire que la PlayStation de Sony.
  • Même si Microsoft décidait de retirer les jeux d'Activision de la PlayStation, cela ne porterait pas de préjudice grave à la concurrence sur le marché des consoles. Bien que Call of Duty attire de nombreux joueurs sur consoles, ce jeu est moins populaire dans l'EEE que dans d'autres régions du monde et, parmi les jeux du même genre, il est moins populaire dans l'EEE que sur d'autres marchés. En conséquence, même sans être en mesure de proposer ce jeu spécifique, Sony pourrait tirer parti de sa taille, de son catalogue de jeux étoffé et de sa position sur le marché pour contrer toute tentative d'affaiblissement de sa position concurrentielle;
  • même sans l'opération, Activision n'aurait pas mis ses jeux à la disposition des services d'abonnement multi-jeux, étant donné que cela cannibaliserait les ventes de jeux individuels. En conséquence, la situation des fournisseurs tiers de services d'abonnement multi-jeux n'évoluerait pas après l'acquisition d'Activision par Microsoft;
  • l'acquisition nuirait à la concurrence sur le marché de la distribution des jeux pour PC et pour consoles par les services de streaming de jeux en nuage, un segment de marché innovant qui pourrait transformer la manière dont de nombreux joueurs jouent aux jeux vidéo. Malgré son potentiel, le streaming de jeux en nuage est aujourd'hui très limité. La Commission a estimé que la popularité des jeux d'Activision pouvait favoriser sa croissance. Au contraire, si Microsoft limitait exclusivement les jeux d'Activision à son propre service de streaming de jeux en nuage, Game Pass Ultimate, et ne les rendait pas accessibles aux fournisseurs concurrents de streaming de jeux en nuage, cela réduirait la concurrence sur le marché de la distribution de jeux par le streaming en nuage;
  • si Microsoft limitait les jeux d'Activision exclusivement à son propre service de streaming de jeux en nuage, elle pourrait aussi renforcer la position de Windows sur le marché des systèmes d'exploitation pour PC. Cela pourrait être le cas si Microsoft entravait ou dégradait le streaming des jeux d'Activision sur les PC utilisant des systèmes d'exploitation autres que Windows.



Les mesures correctives proposées

Afin de remédier aux problèmes de concurrence soulevés par la Commission sur le marché de la distribution des jeux pour PC et consoles par les services de streaming de jeux sur le cloud, Microsoft a proposé les engagements globaux suivants en matière de licences, pour une durée de 10 ans:
  • une licence gratuite accordée aux consommateurs de l'EEE, leur permettant de diffuser en streaming, en utilisant le service de streaming de jeux en nuage de leur choix, tous les jeux actuels et futurs d'Activision Blizzard pour PC et pour consoles pour lesquels ils disposent d'une licence;
  • une licence gratuite correspondante accordée aux fournisseurs de services de streaming de jeux en nuage, afin de permettre aux joueurs basés dans l'EEE de diffuser en streaming tous les jeux d'Activision Blizzard pour PC et pour consoles.

Aujourd'hui, Activision Blizzard ne concède pas de licence sur ses jeux aux services de streaming de jeux en nuage, et elle ne les diffuse pas non plus elle-même en streaming. La Commission estime que ces licences garantiront que les joueurs qui ont acheté un ou plusieurs jeux d'Activision dans une boutique pour PC ou pour consoles, ou qui ont souscrit à un service d'abonnement multi-jeux incluant des jeux d'Activision, auront le droit de diffuser ces jeux en utilisant le service de streaming de jeux en nuage de leur choix et de jouer sur tout appareil, peu importe le système d'exploitation utilisé. Elle indique également que les mesures correctives garantissent également que les jeux d'Activision disponibles pour le streaming auront la même qualité et le même contenu que les jeux disponibles au téléchargement traditionnel.

Citation Envoyé par Commission européenne
Ces engagements remédient pleinement aux problèmes de concurrence soulevés par la Commission et représentent une nette amélioration pour le streaming de jeux en nuage par rapport à la situation actuelle. Ils permettront à des millions de consommateurs de l'EEE de diffuser en streaming les jeux d'Activision en utilisant n'importe quel service de jeux en nuage dans l'EEE, à condition que ces jeux soient achetés sur une boutique en ligne ou soient inclus dans un abonnement multi-jeux actif dans l'EEE. En outre, la disponibilité des jeux populaires d'Activision pour tous les services de streaming de jeux en nuage à des fins de streaming stimulera le développement de cette technologie dynamique dans l'EEE. En fin de compte, les engagements apporteront des avantages considérables pour la concurrence et les consommateurs, en mettant les jeux d'Activision à la disposition de nouvelles plateformes, dont des acteurs de plus petite taille de l'UE, et en les rendant accessibles à plus d'appareils qu'auparavant.
Une étape franchie, mais qui ne garantit pas que l'achat aura finalement lieu

Microsoft espère que son acquisition d’Activision Blizzard lui permettra de renforcer son offre de jeux exclusifs pour sa console Xbox et son service d’abonnement Xbox Game Pass.

Toutefois, le feu vert de la Commission européenne ne suffit pas à garantir la réussite de l’opération. En effet, le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft est toujours menacé par un veto britannique, qui a été prononcé le 26 avril par l’autorité de la concurrence du Royaume-Uni (CMA). Selon la CMA, la fusion pourrait nuire à la concurrence dans le domaine du cloud gaming, en donnant à Microsoft un avantage déloyal sur ses rivaux comme Sony et Nintendo.

Microsoft a annoncé qu’il ferait appel de cette décision, qu’il juge fondée sur une « mauvaise compréhension » du marché et de la technologie du cloud gaming. Le groupe américain devra convaincre le Tribunal d’appel de la concurrence (CAT) au Royaume-Uni que ses engagements pris auprès de la Commission européenne sont suffisants pour préserver la concurrence et les intérêts des consommateurs.

Le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft est également examiné par les autorités de la concurrence aux États-Unis et en Australie, qui n’ont pas encore rendu leur verdict. Microsoft espère boucler l’opération d’ici la fin de l’année 2023. Si elle aboutit, elle lui permettra de renforcer son offre de jeux exclusifs pour sa console Xbox et son service d’abonnement Xbox Game Pass. Activision Blizzard possède des franchises à succès comme World of Warcraft, Overwatch et Candy Crush.

Source : Commission européenne

Et vous ?

Quels sont les avantages et les inconvénients de la fusion entre Microsoft et Activision Blizzard pour les joueurs et les développeurs de jeux vidéo ?
Quels sont les risques de concentration et de domination du marché du jeu vidéo par quelques acteurs majeurs comme Microsoft, Sony et Tencent ?
Quels sont les enjeux du cloud gaming pour l’avenir du secteur du jeu vidéo et pour l’accès des consommateurs à une diversité de contenus et de plateformes ?
Que pensez-vous des critères utilisés par les autorités de la concurrence pour évaluer l’impact d’une opération de fusion sur la concurrence et les consommateurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2024 à 19:50
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
10  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 23:58
CoD obsolète ?
Ils viennent juste de franchir leur propre record de ventes, atteignant presque 2 milliards de dollars US Modern Warfare 2 Breaks CoD Sales Records Ahead Of Season 2 Launch
Il a aussi été reporté que plus de 1 million de joueurs Sony ne jouent qu'à CoD en 2021, c'est pas vieux et pendant la pandémie, ce chiffre a sûrement bougé mais il reste que ces gens existent et si tenté que CoD quittait PlayStation, ces joueurs quitteraient probablement la plateforme qui devient maintenant inutile pour eux également.
C'est une excellente nouvelle s'ils continuent leur politique de mettre leurs jeux sur game pass. Parce que ce sont de grosses licenses très appréciées de nombreux joueurs et le game pass est (pour le moment) très abordable donc intéressant en tant que joueur.
Ça l'est beaucoup moins pour "la concurrence et les joueurs" s'ils décident de les rendre exclusif à Xbox. Ce qu'ils ont déjà annoncé avec Bethesda et The Elder Scrolls 6.
Mais ça reste que ça crée un précédent.
Va-t-on se réjouir si demain Méta ou Alphabet rachète un gros éditeur pour mettre leurs jeux exclusif à leur plateforme ? Ou on applaudit juste parce que c'est Microsoft ? Ou contre Sony ? Pourquoi alors ça râle quand Epic achète des exclusivités pour leur plateforme ? Ne seraient-ce pas des exemples flagrants de deux poids deux mesures ?
6  0 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 16:59
Je pense que Phil Spencer n'a pas du regarder bien loin à l'horizon depuis son bureau quand on sait que Nintendo America est localisé dans une enclave juste à coté du campus de Microsoft à Redmond

Ceci dit, Nintendo est une société japonaise plus que centenaire dont le siège est à Kyoto; il doit y avoir toute une culture d'entreprise bien éloignée de celle de microsoft
4  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 17:09
Le titre du mail de Spencer est 'random though', et son contenu montre bien que cela tient plus du rêve qu une quelque action sérieuse.

Mais +1, la culture japonaise de Nintendo est AMHA le principal frein à toute action.

Je reste tjs surpris de l arrogance des managers qui pense qu avec l argent, on peut faire ce que l on veut. Les US sont très loin là dedans. Les pays arabes pétroliers et gaziers vont encore plus loin, puisqu'ils ont tellement de $$. Ces comportements qui refusent de comprendre que dans d autres cultures, l argent ne fait pas tout, sont la porte ouverte à des acquisitions/fusions ratées!

Spencer serait aviser de se faire conseiller par Renault par ex, qui au final s est un peu cassé les dents sur Nissan.
4  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 16:25
Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
En vrai ça dépend vraiment de l'encadrement. J'ai bossé dans 2 boites de JV, et franchement, les salaires n'étaient pas à la hauteur de l'investissement des équipes, en plus le management était ultra toxique dans l'un des 2. Ça m'a pas donné envie de rester. Mais le management toxique je l'ai aussi vu chez des éditeurs de logiciels.
Ce qui fait pas rêver, c'est quand il commence à y avoir une déconnexion entre les faiseurs, les vendeurs et les dirigeants. Quand on demande de s'investir à mort, et que les dévs n'ont que les miettes en retour, pour moi c'est pas normal, mais en plus quand on est pris pour des esclaves bons qu'à pisser du code, c'est vraiment démoralisant.
4  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/09/2023 à 22:20
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message

Selon vous, quelles seraient les conséquences si le rachat d'Activision par Microsoft abouti ?
Qu'est-ce qui pourrait bien mal se passer si une GAFAM devient en situation de monopole ou de quasi-monopole sur un marché?

On voit tous ce que ça donne avec Google sur le marché de la publicité en ligne, du fait de leur moteur de recherche, de Chrome et d'Android... :-(
3  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 26/09/2023 à 20:30
Citation Envoyé par Kayzenne Voir le message
Je suis 100% derrière Microsoft pour acquisition. GAFAM ou pas (désolé kain_tn) mais c'est un soulagement pour la communauté COD.

Plus personne ne pouvait se voir les dirigeants actuels d'Activision / Blizzard. Bon vent, une nouvelle aire s'ouvre pour les franchises de ces studios.
J'aimerai avoir plus de détails sur votre avis. Je comprends que Activision/Blizzard a une politique de traire le joueur jusqu'à la moelle, mais j'ai du mal à voir en quoi Microsoft changera la situation. Ou alors, le propos n'est pas celui-ci et vous mentionnez un autre aspect de mécontentement que je ne connaîtrais pas ?
4  1 
Avatar de Dasoft
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/12/2023 à 13:01
La FTC a déclaré qu'en prenant le contrôle des titres populaires d'Activision, en particulier "Call of Duty" et "World of Warcraft", Microsoft deviendrait un éditeur de jeux vidéo dominant qui pourrait interdire ces titres aux fabricants de consoles rivaux ou aux plateformes de diffusion en continu dans le cloud
Je ne comprends pas l'argument de Sony car ce sont les premiers à appliquer au maximum le modèle d'exclusivité à leur console pour attirer les clients vers eux. C'est quelque chose qui a toujours existé et c'était leur principale ligne de conduite donc c'est pas le coup de l'arroseur arrosé ?
3  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/05/2023 à 10:45
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
les GPU seraient mutualisables soit avec des joueurs en décalage horaire (mais du coup attention à la latence comme indiqué)

Maintenant de là à ce que ce soit intéressant ...
comme je l'ai dit, le décalage horaire et pas possible a cause de la latence, ton serveur doit être a coté de chez toi et pas à l'autre bout du monde.
Ou alors faut changer la société et faire bosser les gens dans des horaires décalé.

mutualisable pour faire du calcul pendant que les joueurs ne jouent pas.
Je pense pas non plus car c'est pas les mêmes gamme de gpu.
Pour le gaming tu mets des RTX, pour le calcul tu utilise des Quadro.
Nvidia ne fournit pas les mêmes pilotes et bride beaucoup le calcul avec des rtx pour forcer les pro a acheter des quadro.

Le cloud gaming c'est du gros bullshit. C'est absolument pas "green" et en condition réel la seul facon de jouer aujourd'hui c'est d’être chez soit relier à la fibre.
Les pub montrant que tu joue n'importe ou c'est du mensonge. Le Wifi dans les hotels, train, ou aéroport/gare sont catastrophique. La 4G c'est catastrophique pour jouer. La vrai 5G (pas le 4g renommé) donc celle qui n'existe pas encore en france c'est techniquement possible mais tu va jouer que 30 minutes/mois avant de griller tout ton forfait

reste le dernier point: le cout réel du service. Shadow aujourd'hui c'est plus intéressant, stadia est mort et geforce now ainsi que le gamepass vont augmenter leurs prix dans le futur c'est l'évidence meme.
geforce now a déjà augmenté ces prix.

Ce sont des prix d’apelle pour conquérir le marché mais c'est absolument pas rentable et 1 jour les vrai tarifs seront appliqué. C'est comme comparer netflix au début et aujourd'hui, c'est le double du prix.
2  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/05/2023 à 10:37
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
avec des franchises populaires telles que Diablo, Overwatch et StarCraft.
Carlos, il était populaire. Coluche, il était populaire. De Funès, il l'était aussi.
Diablo et Overwatch, c'est complètement mort comme licences, on est trèèèèès loin de la popularité des anciens jeux (D2 et OW).
Les deux derniers opus ne sont que des mises à jour pour ajouter plus de monétisation; Et ce n'est tristement pas une exagération.

StarCraft est encore a flot pour la seule et unique raison qu'ils l'ont (heureusement) laissée tranquille, c'est dire la médiocrité dans laquelle on baigne ces dernières années chez Blizzard.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il a ajouté : « Microsoft est présent au Royaume-Uni depuis 40 ans et nous jouons un rôle vital, non seulement en soutenant les entreprises et les organisations à but non lucratif, mais aussi en défendant la nation contre les menaces de cybersécurité. Mais je dois dire que cette décision est probablement le jour le plus sombre de nos quatre décennies de présence en Grande-Bretagne. Elle ne fait qu'ébranler notre confiance dans l'avenir de l'opportunité de développer une entreprise technologique en Grande-Bretagne, comme nous n'y avons jamais été confrontés auparavant ».
Oh oui, Microsoft a tellement fait pour la Grande-Bretagne, comme défiscaliser ses revenus en Irlande, ou encore mettre en place un système d'espionnage à ampleur mondiale avec l'aide de la NSA.

Je vous jure qu'on se fout de notre gueule ouvertement, à croire qu'ils essaient de pousser pour voir jusqu'où ils peuvent nous la mettre.
2  0