IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'IA perturbera-t-elle l'industrie du jeu vidéo ?
L'entreprise de capital-risque Andreessen Horowitz répond par l'affirmative et entrevoit des changements majeurs à plusieurs niveaux

Le , par Olivier Famien

2PARTAGES

3  0 
Alors que les applications de l’IA dans les domaines d’activités commencent à être explorées, de nombreuses perspectives réjouissantes commencent à voir le jour. Des tâches, qui jusque-là prenaient beaucoup de temps pour être implémentées, requièrent maintenant juste quelques heures ou quelques minutes pour être réalisées. Et des personnes qui jusque-là n’avaient aucun talent dans certains domaines peuvent désormais produire du contenu en moins de temps qu’il fallait auparavant. Pour Andreessen Horowitz, la société de capital-risque, l’intelligence artificielle (IA) bouleverse déjà l’industrie qui a contribué à sa création. Et dans le secteur des jeux vidéo particulièrement, ces changements pourraient être encore plus prononcés et plus rapides, aussi bien pour le bonheur que pour le malheur de certains acteurs du domaine.

A quelles fins pourrait-on utiliser l'IA dans le secteur des jeux vidéo ?

L’IA générative est une catégorie d’apprentissage automatique où les ordinateurs peuvent générer un nouveau contenu original en réponse aux invites de l’utilisateur. Aujourd’hui, le texte et les images sont les applications les plus matures de cette technologie, mais des travaux sont en cours dans pratiquement tous les domaines créatifs, de l’animation aux effets sonores, en passant par la musique, et même la création de personnages virtuels avec des personnalités pleinement étoffées. Par le passé, la conception d’un jeu comme « ;Red Dead Redemption 2 ;», l’un des jeux les plus chers jamais produits, coûtant près de $ 500 millions à concevoir, il a fallu près de 8 ans de travail. Ce jeu possède l’un des mondes virtuels les plus beaux du marché. Il dispose de plus de 1000 personnages non jouables (chacun avec sa propre personnalité, son œuvre d’art et son doubleur), un monde de près de 50 km carrés, plus de 100 missions réparties sur 6 chapitres, et près de 60 heures de musique créée par plus de 100 musiciens. Parallèlement, nous avons Microsoft Flight Simulator, qui est un jeu vidéo de simulation de vol qui permet aux joueurs de voler sur toute la planète terre. Concevoir un monde virtuel aussi massif (environ 318 millions de km carrés) en partant de zéro demanderait des décennies de travail. Pour réduire ce temps ainsi que les coûts qui vont avec, Microsoft s’est associée à blackshark.ai, et a formé une IA pour générer un monde 3D photoréaliste à partir d’images satellites 2D. Ceci est un exemple de jeu qui aurait littéralement été impossible à construire sans l’utilisation de l’IA. Depuis la publication des outils d’intelligence artificielle, les temps de génération de contenus se voient réduits. De même, ceux qui naguère n’avaient aucun talent dans certains domaines n’ont plus de soucis à se faire en utilisant ces outils d’IA.

Un artiste et développeur de jeux vidéo, répondant au pseudonyme d’emmanuel_2m, a annoncé sur Twitter avoir conçu un pack de potions incroyable rien qu’avec l’IA Stable Diffusion.

[tweet]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">I designed the most incredible pack of potions with <a href="https://twitter.com/hashtag/AI?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#AI</a> (and nothing but AI - <a href="https://twitter.com/hashtag/StableDiffusion?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#StableDiffusion</a><br><br>Mega-thread &#129525; <br><br>Follow the exploration below, esp. if you're in the <a href="https://twitter.com/hashtag/gaming?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#gaming</a> industry (Game dev, Game Artist, Creative Director, etc.) Content production is about to be transformed &#129327; <a href="https://t.co/ClmT4qXk2K">pic.twitter.com/ClmT4qXk2K</a></p>&mdash; Emm (@emmanuel_2m) <a href="https://twitter.com/emmanuel_2m/status/1589995198289182720?ref_src=twsrc%5Etfw">November 8, 2022</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> [/tweet]

En principe, des images de ce genre prendraient plusieurs jours, voire des semaines si elles devaient être faites à la main. Mais en quelques heures, emmanuel_2m a pu les produire. Et le fait marquant est qu’elles n’ont rien à envier à celles produites par des humains. Pour emmanuel_2m, la production de contenus est sur le point d’être transformée. Et c’est peu de le dire. En février dernier, la presse s’est fait l’écho d’un fait assez atypique. Un concours de photographie organisé par des professionnels pour des professionnels a été remporté par une intelligence artificielle. À première vue, l’image était tellement belle et réaliste qu’elle a dupé tous les juges. Et ce qui est à la fois révolutionnaire et inquiétant est que ce pouvoir est maintenant à la portée de tous. C’est fort de ce constat qu’Andreessen Horowitz avance que l’IA perturbe maintenant l’industrie qui a contribué à sa création. Mais de tous les domaines d’activités, le secteur des jeux vidéo connaîtra le plus de bouleversements, soutient l’entreprise.

Quels changements pourrait-on voir arriver dans le secteur des jeux vidéo avec l'essor de l'IA ?

Avant l’essor des IA, la génération du gameplay, des personnages, de l’univers 2D ou 3D, de la musique, des textures, etc. se faisait par étape et prenait beaucoup de temps. Mais les outils d’IA, il en existe maintenant pour presque chaque tâche. Vous souhaitez générer des modèles 3D, il y a Point-E. Vous souhaitez créer de la musique, il y a exemple MusicLM. Vous souhaitez générer des images, il y a également Dall-E, Mid Journey ou encore Stable Diffusion pour ne citer que ceux-là. Vous souhaitez générer du code, il y a ChatGPT. Pour le développement de jeu spécifiquement, l’évolution est très rapide. Le mois dernier, les éditeurs de jeux ont présenté leurs dernières astuces en matière d’IA lors de la Game Developers Conference à San Francisco. Ubisoft, l’éditeur français du jeu à succès « ;Assassin’s Creed ;», a dévoilé Ghostwriter, un outil qui génère des dialogues pour les personnages du jeu. Quelques semaines plus tôt, Straight4 Studios avait présenté en avant-première un nouveau jeu de conduite, « ;GTR Reviva ;», avec des commentaires de course personnalisés fournis par IA.

Avec ces outils d’IA, non seulement le temps de livraison des jeux pourrait être grandement réduits, mais les coûts liés au développement des jeux pourraient en être également. Comparer aux années 2000, créer un jeu aujourd’hui est encore plus facile qu’il ne l’était. L’an dernier, plus de 10 ;000 titres ont été publiés sur Steam, une plateforme de jeux, soit près du double du nombre de 2017. Avec ces outils IA, un développeur rapporte que son temps pour générer un concept d’art pour une seule image, du début à la fin, est passé de 3 semaines à une seule heure : une réduction de 120 à 1. Avec de tels gains de temps, d’énergie et de coûts, Andreessen Horowitz avance que dans les années à venir, les connaissances techniques approfondies ou la maîtrise artistique ne seront plus des compétences essentielles nécessaires pour développer des jeux ;; au lieu de cela, les créateurs ne seront limités que par leur énergie, leur créativité et leur imagination. Les idées ne seront pas bon marché ;; ils seront précieux. Ainsi, l’on pourrait voir déferler un grand nombre de minuscules « ;micro studios ;» de seulement 1 ou 2 employés, soutient Andreessen Horowitz qui ajoute que l’IA générative abaissera encore plus la barre, créant un nombre encore plus élevé de petits jeux commerciaux. Selon l’entreprise, l’IA favorisera également la création de nouveaux types de jeux qui n’étaient pas possibles avant l’IA générative. Math, un internaute souligne que l’une des plus grandes avancées sera l’utilisation de l’IA pour générer des voix pour les personnages de jeux. Cela rendra possible des jeux entièrement exprimés sans augmenter massivement le budget et la taille du fichier pour produire et stocker tout l’audio. L’IA pourrait également aider à effectuer des tests dans une certaine mesure, car certains jeux sont tout simplement trop volumineux pour que les développeurs puissent tester chaque animal de compagnie du monde du jeu. Des agents d’IA pourront être formés à interagir dans les jeux et reconnaître quand ils sont entrés dans un état incorrect, ce qui aiderait à identifier les bogues. Avec tous ces changements qui se profilent à l’horizon, cela donne de penser que les artistes ainsi que d’autres intervenants de la chaîne de production des jeux pourraient être bientôt mis au placard.

Des avis controversés au sujet de l'utilisation de l'IA dans le secteur des jeux vidéo

À ce sujet, Wils, un internaute, met en relief le fait que générer du contenu avec l’IA est facile. Par contre les tests et l’assurance qualité sont souvent la principale raison de la consommation de temps et personne ne pourra se soustraire à cette contrainte. En plus, compte tenu du fait que le contenu a été généré par l’IA, Wils explique qu’il faudra encore plus d’assurance qualité pour ce type de contenu qu’avec du contenu généré par l’homme. NightFlameAuto, un intervenant sur le même sujet, estime que l’assurance qualité ne suffira pas à pousser les entreprises à prendre les bonnes décisions, car les dirigeants stupides qui n’y connaissent pas grande chose verront des signes de dollar avec l’essor de l’IA et les réductions de coûts et de temps induites, licencieront le personnel d’assurance qualité, confieront à l’IA la responsabilité des tests et expédieront un produit qui a été produit par une IA, contrôlé par une IA, approuvé par une IA, puis ils se demanderont pourquoi leur jeu est une parodie renversante d’échec qui ne se vend pas. « ;Je m’attends à ce que cela se produise dans de nombreuses industries au cours des prochaines années, alors que les gens sont super excités par la promesse de l’IA bien avant que l’IA ne soit à la hauteur de la tâche pour rivaliser avec les humains ;», conclut NightFlameAuto. Sur ce dernier point, Andreessen Horowitz rassure en affirmant que la programmation ne sera pas perturbée aussi profondément que le contenu artistique — du moins pas encore.

Cela pourrait sous-entendre que les jours des artistes sont comptés avec la montée de l’IA, mais tant s’en faut. En effet, selon Andreessen Horowitz les artistes ne risquent pas d’être remplacés. Pour l’entreprise, cela signifie que les artistes n’ont plus besoin de faire tout le travail eux-mêmes : ils peuvent désormais définir la direction créative initiale, ensuite, remettre une grande partie du temps et de l’exécution technique à une IA. RandomUserName, un internaute fait remarquer que savoir utiliser une IA pour générer des images, des textures ou des gameplay ne suffit pas. Tout le monde a un appareil photo, mais tout le monde n’est pas photographe professionnel ou artiste photographe. Être photographe professionnel va au-delà du simple fait d’ouvrir l’obturateur de son appareil et prendre en photo l’image devant soi. Pour lui, l’image doit avoir un sens. Elle doit communiquer quelque chose.

Toutefois, même si nous partageons ces affirmations, la réalité est que les artistes commencent à ne plus être indispensables pour la production de contenus. Une IA pourrait valablement être meilleure que le meilleur humain à un concours. En 2016, AlphaGo, le programme d’intelligence artificielle (IA) de Google DeepMind, a battu Lee Sedol le n° 1 du jeu de Go. Plus récemment, l’année dernière, une œuvre d’art générée par l’IA a remporté la première place à un concours de beaux-arts à une foire d’État. Cela n’a pas manqué de provoquer l’ire des artistes qui ont passé du temps et transpiré à grosses gouttes dans la salissure des peintures pour au final être supplantés par une IA qui n’a mis que quelques secondes pour générer le tableau.

En plus de mettre en danger le travail des artistes, l’IA est décriée par ces derniers qui soulignent que cet outil ne fait que voler leurs œuvres protégées par des droits d’auteur. Pour faire face à ce problème, une plainte en recours collectif a été déposée en début d’année contre Stability AI, Midjourney et DeviantArt pour violations du droit d’auteur. La Writers' Guild of America, dont les membres comprennent des scénaristes de jeux, a même déclaré en mars que « ;le plagiat est une caractéristique du processus d’IA ;». Mais les studios qualifient diplomatiquement les assistants IA de « ;copilotes ;», et non de remplaçants pour les humains.

Source : Andreessen Horowitz

Et vous ?

Selon vous, l’IA perturbera-t-elle l’industrie du jeu vidéo ;? Ou pensez-vous qu’il s’agit d’une thèse alarmiste d’Andreessen Horowitz ;?

À votre avis, quelles pourraient être les meilleures ou pires conséquences de l’essor de l’IA sur le secteur des jeux vidéo ;?

Vu certaines conséquences négatives de l’IA sur certains secteurs d’activités, quelles solutions préconisez-vous ;?

Voir aussi

ChatGPT conserve sa position de leader dans le monde des services de chat IA avec une croissance de 56 % depuis février 2023, dépassant ainsi Bing et DuckDuckGo en tant que moteur de recherche

ChatGPT est peut-être l'application grand public à la croissance la plus rapide de l'histoire d'Internet, atteignant 100 millions d'utilisateurs en un peu plus de 2 mois, selon un rapport d'UBS

« Les appels à suspendre le développement des systèmes d'IA ne résoudront pas les défis liés à leur mise sur pied », d'après Bill Gates qui entrevoit l'échec d'un consensus à l'échelle mondiale

Des représentants de 150 entreprises de la tech plaident contre les robots tueurs autonomes, lors d'une conférence internationale sur l'IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !