IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Trolldi : le dev d'Arma 3 indique que des vidéos de son jeu de simulation militaire ont été utilisées en tant que véritables images de la guerre en Ukraine
Elles sont rapidement devenues virales

Le , par Stéphane le calme

1PARTAGES

13  0 
Bohemia Interactive, le développeur tchèque du jeu de simulation militaire Arma 3, a publié un blog et une vidéo qui, espère-t-il, l'aideront à résoudre un problème unique. Les images du jeu vidéo connu pour son réalisme sont devenues virales plusieurs fois depuis la sortie du jeu en 2013, car les gens ont essayé de faire passer des extraits de la simulation militaire comme des images de guerre réelle.


Cela arrive souvent, si souvent qu'il y a plusieurs histoires de démystification sur des médias mainstream concernant les clips viraux de séquences de guerre. Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie en février, le problème s'est beaucoup aggravé. Il faut rappeler qu'il s'agit la de la plus grande guerre terrestre en Europe depuis une génération et les gens du monde entier s'abreuvent de toutes les informations qu'ils peuvent. Les farceurs et les fraudeurs ont commencé à télécharger des clips d'Arma 3 pour capitaliser sur ce besoin d'informations.

Arma 3 est une simulation militaire hyper réaliste et un bac à sable. Il est censé être une modélisation réaliste d'un conflit dans le monde réel. Il s'est même associé au Comité international de la Croix-Rouge pour publier un DLC qui détaille les séquelles d'un conflit armé. DLC est l'acronyme de DownLoadable Content (ou contenus téléchargeables). C'est-à-dire extension du jeu de base.

Un studio sœur, Bohemia Interactive Simulations, s'est séparé de la société en 2013 et réalise des simulations pour le Pentagone en utilisant une technologie similaire. Le jeu est également un bac à sable avec une scène de modding dynamique (PlayerUnknown’s Battlegrounds a commencé sa vie en tant que mod Arma 3) qui permet aux joueurs de personnaliser le jeu comme ils le souhaitent.

Cette dévotion au réalisme et à la plate-forme ouverte a fait d'Arma 3 la plate-forme idéale à utiliser pour créer de fausses images de guerre. « Bien qu'il soit flatteur qu'Arma 3 simule des conflits de guerre modernes de manière aussi réaliste, nous ne sommes certainement pas ravis qu'il puisse être confondu avec des images de combat réelles et utilisé comme propagande de guerre », a déclaré Pavel Křižka, responsable des relations publiques de Bohemia Interactive, dans un communiqué de presse du 28 novembre. « Cela s'est produit dans le passé (les vidéos d'Arma 3 auraient représenté des conflits en Afghanistan, en Syrie, en Palestine et même entre l'Inde et le Pakistan), mais aujourd'hui, ce contenu a gagné du terrain en ce qui concerne le conflit actuel en Ukraine. Nous avons essayé de lutter contre ce contenu en signalant ces vidéos aux fournisseurs de plateformes (FB, YT, TW, IG, etc.), mais c'est très inefficace. Avec chaque vidéo retirée, dix autres sont téléchargées chaque jour. Nous avons trouvé que le meilleur moyen de résoudre ce problème est de coopérer activement avec les principaux médias et vérificateurs de faits (tels que l'AFP, Reuters et autres), qui ont une meilleure portée et la capacité de lutter efficacement contre la diffusion de fausses images d'actualité ».

L'une des utilisations les plus célèbres d'Arma 3 est survenu en 2013 lorsqu'une chaîne de télévision russe a diffusé des images du jeu et a affirmé qu'il s'agissait de la guerre en Syrie. En 2011, la BBC a diffusé des images d'Arma 2 dans le cadre d'un documentaire sur l'IRA.


Des images du jeu d'un avion MiG-29 face à un système de contre-fusée, d'artillerie et de mortier (C-RAM) ont été utilisées dans plusieurs clips viraux différents, à la fois pour montrer les guerres en Afghanistan et en Ukraine.


Une vidéo mise en ligne le 7 mai 2022 sur YouTube montre la vue à vol d'oiseau du drone ukrainien Bayraktar alors qu'il tirait sur des navires de guerre russes en mer Noire. Une version éditée du clip s'est retrouvée sur Facebook et a été présentée comme de véritables images de guerre. Il a gagné des dizaines de milliers de vues avant que Facebook ne le supprime.


Un autre clip d'un autre Youtuber mis en ligne en juillet montrait des missiles antichars NLAW détruisant deux chars russes. La vidéo est clairement étiquetée comme une simulation, mais elle a été téléchargée depuis YouTube, coupée, téléchargée sur Twitter et présentée comme de vraies images de la guerre en Ukraine.


Ce ne sont que quelques exemples, il y en a des dizaines d'autres. Le cycle de vie est presque toujours le même. Un nerd d'Arma 3 télécharge (upload) quelque chose sur YouTube et d'autres personnes téléchargent la vidéo, la modifient pour la rendre plus réaliste, puis la font passer pour des images réelles du conflit. Les images deviennent virales, puis les vérificateurs des faits entrent dans la danse et disent à tout le monde que c'est un jeu vidéo. Bohemia Interactive publie une déclaration, puis tout le monde attend le prochain faux.

Las de ce jeu du chat et de la souris qui pourrait ne pas avoir de fin, les développeurs ont décidé d'aborder le problème autrement : en communiquant directement avec le public tout en travaillant de concert avec les médias.

Citation Envoyé par Bohemia Interactive
Les développeurs du studio tchèque indépendant de développement de jeux Bohemia Interactive aimeraient aborder la circulation récente de vidéos qui ont été à l'origine tirées de leur jeu Arma 3, et faussement utilisées comme séquences de conflits réels, principalement de la guerre actuelle en Ukraine. Ces vidéos créées par les utilisateurs ont le potentiel de devenir virales et sont massivement partagées par les utilisateurs des médias sociaux*; parfois même par divers médias grand public ou institutions gouvernementales officielles du monde entier. L'équipe de développement d'Arma 3 aimerait profiter de cette occasion pour souligner comment le grand public peut distinguer ces vidéos dans le jeu des images du monde réel.

Arma 3 est plus qu'un simple jeu de simulation militaire, c'est une plate-forme de bac à sable ouverte unique. Le jeu original se déroule au milieu d'un conflit fictif futuriste en 2035. Un pilier de la série Arma, cependant, est l'ouverture des jeux à la personnalisation de l'utilisateur et au contenu généré par l'utilisateur (modding). Les moddeurs peuvent créer de tout nouveaux terrains, véhicules terrestres, avions, armes, uniformes, équipements et scénarios. Ils peuvent ensuite partager leurs créations avec une communauté de joueurs. Par exemple, à ce jour, plus de 20 000 mods Arma 3 sont disponibles en téléchargement via le Steam Workshop. Cela signifie que les joueurs d'Arma 3 peuvent recréer et simuler n'importe quel conflit historique, présent ou futur dans les moindres détails (grâce à son moteur de jeu avancé). Cette liberté unique de la plate-forme Arma 3 a un inconvénient : les vidéos tirées d'Arma 3, en particulier lorsque le jeu est modifié, sont tout à fait capables de diffuser de fausses actualités.
Le message de Bohemia Interactive comprenait une liste de témoins destinés à aider les gens à savoir quand les images qu'ils voient sont fausses et tirées d'un jeu vidéo. Les fausses vidéos ont tendance à avoir une faible résolution, une caméra tremblante et se déroulent la nuit. Ils sont souvent sans son, ne présentent pas de personnes en mouvement et incluent parfois encore les éléments HUD du jeu vidéo. Il y a généralement des effets de particules non naturels, des véhicules, des uniformes et des équipements irréalistes. Voici la liste :
  • Très faible résolution
    • Même les smartphones datés ont la capacité de fournir des vidéos en qualité HD. Les fausses vidéos sont généralement de qualité bien inférieure et sont intentionnellement pixélisées et floues pour masquer le fait qu'elles proviennent d'un jeu vidéo.

  • Appareil photo tremblant
    • Pour ajouter un effet dramatique, ces vidéos ne sont souvent pas capturées dans le jeu. Les auteurs filment un écran d'ordinateur avec le jeu en basse qualité et avec un bougé de caméra exagéré.

  • Se déroule souvent dans l'obscurité / la nuit
    • Les images sont souvent sombres afin de masquer le niveau de détail insuffisant de la scène du jeu vidéo.

  • La plupart du temps sans son
    • Les effets sonores du jeu se distinguent souvent de la réalité.

  • Ne présente pas de personnes en mouvement
    • Bien que le jeu puisse simuler le mouvement de véhicules militaires de manière relativement réaliste, capturer des humains en mouvement d'apparence naturelle est toujours très difficile, même pour les jeux les plus modernes.

  • Éléments d'affichage tête haute (HUD) visibles
    • Parfois, les interfaces utilisateur du jeu, telles que la sélection des armes, les compteurs de munitions, l'état du véhicule, les messages en jeu, etc. sont visibles. Ceux-ci apparaissent généralement sur les bords ou dans les coins du métrage.

  • Effets de particules non naturels
    • Même les jeux les plus modernes ont du mal à représenter naturellement les explosions, la fumée, le feu et la poussière, ainsi que la façon dont ils sont affectés par les conditions environnementales. Recherchez en particulier les nuages ​​​​étrangement séparés.

  • Véhicules, uniformes, équipements irréalistes
    • Les personnes ayant une connaissance avancée de l'équipement militaire peuvent reconnaître l'utilisation de ressources militaires irréalistes pour un conflit donné. Par exemple, dans une fausse vidéo largement diffusée, le système de défense aérienne américain C-RAM abat un avion d'attaque au sol américain A-10. Les unités peuvent également afficher des insignes non authentiques, des camouflages, etc.


Bohemia Interactive a également remercié ses fans d'avoir indiqué quand des fausses vidéos étaient en circulation lorsqu'ils en ont vu :

Citation Envoyé par Bohemia Interactive
Enfin, nous voudrions demander aux joueurs et aux créateurs de contenu d'Arma 3 d'utiliser leurs images de jeu de manière responsable. Lorsque vous partagez de tels documents, veuillez vous abstenir d'utiliser des titres vidéo "clickbait" et indiquez toujours clairement que la vidéo provient d'un jeu vidéo et ne représente pas des événements réels. Nous avons vu de nombreux joueurs d'Arma signaler des séquences identifiées par erreur, ce qui aide les téléspectateurs à comprendre ce qu'ils voient.
Sources : Bohemia Interactive , vidéo sur Twitter

Et vous ?

Pour ou contre les jeux de simulation militaire réaliste ?
Comprenez-vous que même des médias mainstream soient tombées dans le panneau en diffusant de telles vidéos sans même s'assurer de leur authenticité ?
Vous seriez-vous, vous aussi, fait avoir ?
Que pensez-vous des indices communiqué par Bohemia pour permettre de repérer les vidéos issues de jeux vidéos ?
Quel pourrait, selon vous, être l'intérêt de diffuser de telles séquences en faisant croire qu'elles proviennent de tel ou tel conflit ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/12/2022 à 11:59
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
dans les videos de l'article, on voit quand meme clairement le fake, j'adore arma, mais graphiquement arma3 est loins d'etre photo réaliste.
La forme des rochers, les textures, la faible résolution de la végétation...etc.

Si vous voulez du réalisme, batelfield 1 en noir est blanc est plus difficilement confondable par exemple avec de vrai photo de la premieres guerre mondial.
D'une part une personne non technophile est souvent incapable de repérer les indices évidents d'une vidéo modifiée
Et d'autre part , le but des ces fake news c'est de faire entendre ce que les gens veulent entendre et à partir de cet instant l'esprit critique se volatilise. Ca pourrait être des lance missile qui tirent des confétis que certains trouveraient le moyen d'y croire.
4  0 
Avatar de SofEvans
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 02/12/2022 à 13:14
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Ca pourrait être des lance missile qui tirent des confétis que certains trouveraient le moyen d'y croire.
QUOI ??????
Tu veux dire qu'il n'y avait pas de lance missile confettis en Irak en 2003 ?????
C'est impossible, j'ai vu les vidéos de tir !

(y'a Trolldi dans le titre, c'est permis ....)
1  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/12/2022 à 11:10
dans les videos de l'article, on voit quand meme clairement le fake, j'adore arma, mais graphiquement arma3 est loins d'etre photo réaliste.
La forme des rochers, les textures, la faible résolution de la végétation...etc.

Si vous voulez du réalisme, batelfield 1 en noir est blanc est plus difficilement confondable par exemple avec de vrai photo de la premieres guerre mondial.
0  0