IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La FTC pourrait déposer une plainte antitrust pour bloquer l'offre de rachat d'Activision par Microsoft
L'autorité américaine de la concurrence examine si Microsoft bénéficiera d'un avantage déloyal

Le , par Stéphane le calme

10PARTAGES

6  0 
La Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis est susceptible de déposer une plainte antitrust pour bloquer l'offre publique d'achat de 69 milliards de dollars de Microsoft Corp sur l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard Inc, selon un média qui a cité des personnes familières avec la question. Pour l'heure, il n'est pas sûr que les préoccupations de la FTC se transforme nécessairement en action en justice contestant l'accord, et les quatre commissaires de la FTC n'ont pas encore rencontré les avocats des entreprises, indique le rapport, ajoutant que le personnel de la FTC examinant l'accord est sceptique quant aux arguments des entreprises.

L'industrie du jeu vidéo pèse aujourd'hui autour de 200 milliards de dollars. C'est aussi l'industrie culturelle qui enregistre la plus forte croissance. Selon Microsoft, la planète comptera 4,5 milliards de joueurs en 2030, contre déjà 3 milliards aujourd'hui. Ce qui peut expliquer les récentes acquisitions de Microsoft dans le domaine.

En septembre 2020, Microsoft a annoncé qu’il se préparait à acquérir ZeniMax Media, la société mère de Bethesda SoftWorks, l’un des plus grands développeurs et éditeurs de jeux privés au monde. Avec cette déclaration, Microsoft était sur le point de s’emparer d’un grand nombre de franchises de jeu populaires et plus encore de nombreux studios connexes de premier plan, dont Arkane, iD Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Bethesda Game Studios. Le coût de la transaction annoncé par Microsoft et confirmé par Bethesda est de 7,5 milliards de dollars.

Compte tenu du poids de Microsoft dans le jeu vidéo, et celui de Bethesda, les régulateurs devaient vérifier si cette acquisition n’allait pas déséquilibrer ce secteur économique et entraîner des problèmes concurrentiels. Le 5 mars 2021, la Commission européenne a validé cette opération, soit un jour après la validation de la Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme fédéral aux USA chargé de cadrer et contrôler les marchés financiers. Sur son site, la SEC a publié une note d'approbation concernant le rachat de Bethesda par Microsoft. La note en question porte le code S-4, qui correspond pour la Commission à une décision relative à un rachat ou à une fusion.

Cette approbation a permis à Microsoft de devenir propriétaire de 23 équipes de studios de création de jeux vidéo, parmi lesquels Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, ZeniMax Online Studios, Roundhouse Studios, MachineGames, id Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Arkane. Microsoft a également annoncé qu’il prévoyait d'intégrer les futurs jeux de Bethesda dans son service d'abonnement mensuel Xbox appelé Game Pass au moment de son lancement sur Xbox ou PC.


Microsoft veut faire l'acquisition d'Activision Blizzard

Plus tôt cette année, Microsoft a annoncé son intention d'acquérir Activision Blizzard Inc., qui évolue dans le développement de jeux et l'éditeur de contenu de divertissement interactif. Microsoft est persuadé que cette acquisition accélérera la croissance de son activité de jeu sur mobile, PC, console et cloud et fournira des éléments de base pour le métavers.

Microsoft va faire l'acquisition d'Activision Blizzard pour 95,00 $ par action, dans le cadre d'une transaction entièrement en espèces évaluée à 68,7 milliards de dollars, y compris la trésorerie nette d'Activision Blizzard. Lorsque la transaction sera conclue, Microsoft deviendra la troisième plus grande société de jeux au monde en termes de chiffre d'affaires, derrière Tencent et Sony. L'acquisition prévue comprend des franchises emblématiques des studios Activision, Blizzard et King comme «Warcraft», «Diablo», «Overwatch», «Call of Duty» et «Candy Crush», en plus des activités mondiales d'eSport via la Major League Gaming. L'entreprise possède des studios dans le monde entier avec près de 10 000 employés.

Bobby Kotick continuera d'occuper le poste de PDG d'Activision Blizzard, et lui et son équipe continueront de se concentrer sur les efforts visant à renforcer davantage la culture de l'entreprise et à accélérer la croissance de l'entreprise. Une fois l'accord conclu, l'activité d'Activision Blizzard rendra compte à Phil Spencer, PDG de Microsoft Gaming.

Un rachat qui n'est pas bien vu du côté des régulateurs britanniques

Plus d’une centaine de pays examinent actuellement le rachat d’Activision Blizzard King par Microsoft. Parmi eux, figurent la Grande-Bretagne.

L'autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA) craint que l'achat prévu d'Activision Blizzard par Microsoft ne réduise sensiblement la concurrence dans le domaine des consoles de jeux, des services d'abonnement multi-jeux et des services de jeux en cloud (streaming de jeux). L’annonce publiée par la CMA fait état de préoccupations concernant « la concurrence dans les consoles de jeux, les services d'abonnement multi-jeux et les services de jeux dans le cloud (streaming de jeux) ».

La CMA a également reçu des éléments de preuve concernant l'impact potentiel de la combinaison d'Activision Blizzard avec l'écosystème plus large de Microsoft. Microsoft dispose déjà d'une console de jeu de premier plan (Xbox), d'une plateforme de cloud computing de premier plan (Azure) et du premier système d'exploitation pour PC (Windows OS), autant d'éléments qui pourraient être importants pour sa réussite dans le domaine des jeux en cloud.

L'autorité britannique de la concurrence et des marchés craint que Microsoft ne tire parti des jeux d'Activision Blizzard et de la puissance de Microsoft dans le domaine des consoles, du cloud computing et des systèmes d'exploitation pour PC pour nuire à la concurrence sur le marché naissant des services de cloud gaming. La CMA estime que ces préoccupations justifient une enquête approfondie de phase 2.

Les enquêtes de phase 2 permettent à un groupe d'experts indépendants d'examiner de manière plus approfondie les risques identifiés lors de la phase 1. « À la suite de notre enquête de phase 1, nous sommes préoccupés par le fait que Microsoft pourrait utiliser son contrôle sur des jeux populaires comme Call of Duty et World of Warcraft après la fusion pour nuire à ses rivaux, y compris ses rivaux récents et futurs dans les services d'abonnement multi-jeux et le cloud gaming », a déclaré Sorcha O'Carroll, directrice principale des fusions à la CMA.

« Si nos préoccupations actuelles ne sont pas prises en compte, nous prévoyons d'examiner cet accord dans le cadre d'une enquête approfondie de phase 2 afin de parvenir à une décision qui serve les intérêts des joueurs et des entreprises britanniques », poursuit-elle. Lors de la phase 2, la CMA nomme un groupe indépendant chargé d'examiner l'opération de manière plus approfondie et d'évaluer s'il est plus probable qu'improbable qu'une diminution substantielle de la concurrence se produise à la suite de la fusion ; un seuil plus élevé que celui de la phase 1.

La FTC pourrait bloquer le rachat de Microsoft

Le rôle de la FTC est de voir si l’acquisition d’Activision donnerait à Microsoft un avantage déloyal sur le marché des jeux vidéo. Sony a largement contribué à faire capoter le projet de rachat en évoquant à maintes reprises la possibilité que Call of Duty devienne un jour une exclusivité Xbox.

En mettant la main sur la fameuse licence, Microsoft a la possibilité de priver l’écosystème PlayStation de ces jeux en les rendant exclusifs à ses modèles Xbox. Cette stratégie n’est pourtant pas à l’ordre du jour. A plusieurs reprises depuis l’annonce du rachat en janvier, le groupe américain a assuré que les titres Call of Duty resteraient disponibles sur les consoles de son concurrent japonais « au moins quelques années », selon les mots de Phil Spencer, le patron de Xbox. Plus récemment, nous avons appris que Microsoft avait proposé à Sony un accord contractualisé pour que Call of Duty continue de sortir sur PlayStation pendant 10 ans, mais on ne sait pas si tout ceci a été acté.

Les préoccupations de la FTC vont toutefois au-delà de Call of Duty, et les enquêteurs tentent de déterminer comment Microsoft pourrait tirer parti de futurs titres non annoncés pour stimuler son activité de jeux, selon deux personnes ayant connaissance du dossier.

Selon trois personnes proches du dossier que Politico ne peut pas citer, la Commission Fédérale du Commerce va probablement engager une action antitrust pour bloquer le rachat par Microsoft d’Activision Blizzard. Comme le précise le quotidien, une action en justice serait la plus grande mesure prise par la FTC sous la présidence de Lina Khan pour limiter le pouvoir des plus grandes entreprises technologiques du monde.

Cependant, nous ne savons pas exactement sur quoi l'agence s'appuie, mais le quotidien souligne que le personnel de la FTC chargé d’examiner l’accord est sceptique quant aux arguments avancé par Microsoft et Activision. Il ajoute toutefois qu’une action en justice pour contester l’accord n’est pas garantie à ce jour, et que les quatre commissaires de la FTC n’ont pas encore voté de plainte ni rencontré les avocats des entreprises.

Alors que l’accord a été approuvé par les autorités en Arabie saoudite et au Brésil, Microsoft s’attend à ce que la Serbie le valide sous peu et la Commission Européenne a lancé son enquête approfondie début novembre. Le verdict de l’Europe est attendu au plus tard en mars 2023, tout comme celui des autorités britanniques.

Les dépositions du directeur général de Microsoft, Satya Nadella, et du directeur d’Activision, Bobby Kotick, ont déjà été étudiées. Les sources de Politico ont indiqué au média "être sceptiques" quant aux arguments avancés. Mais si une action judiciaire est enclenchée, elle pourrait se faire dès le mois prochain.

Et vous ?

Quelles seraient, selon vous, les raisons qui poussent la FTC à envisager de bloquer le rachat de Microsoft ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/01/2024 à 19:50
on vous virent parce que vous avez fait un travail remarquable et de passion !

en tous cas ca vire pas mal dans le jeu vidéo en ce moment

faut etre quand meme maso pour bosser la dedans je trouve, horaire de malade, salaire pas très élevé et maintenant licenciement...

j'ai bien fait d’être toujours rester dans le "dev legacy", faire des logiciels de gestion/bancaire et le déployer dans du cloud ca fait pas rêver, y'a aucun challenge mais ca paie et ca donne des horaires stables et pas trop dur.
10  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 12/07/2023 à 23:58
CoD obsolète ?
Ils viennent juste de franchir leur propre record de ventes, atteignant presque 2 milliards de dollars US Modern Warfare 2 Breaks CoD Sales Records Ahead Of Season 2 Launch
Il a aussi été reporté que plus de 1 million de joueurs Sony ne jouent qu'à CoD en 2021, c'est pas vieux et pendant la pandémie, ce chiffre a sûrement bougé mais il reste que ces gens existent et si tenté que CoD quittait PlayStation, ces joueurs quitteraient probablement la plateforme qui devient maintenant inutile pour eux également.
C'est une excellente nouvelle s'ils continuent leur politique de mettre leurs jeux sur game pass. Parce que ce sont de grosses licenses très appréciées de nombreux joueurs et le game pass est (pour le moment) très abordable donc intéressant en tant que joueur.
Ça l'est beaucoup moins pour "la concurrence et les joueurs" s'ils décident de les rendre exclusif à Xbox. Ce qu'ils ont déjà annoncé avec Bethesda et The Elder Scrolls 6.
Mais ça reste que ça crée un précédent.
Va-t-on se réjouir si demain Méta ou Alphabet rachète un gros éditeur pour mettre leurs jeux exclusif à leur plateforme ? Ou on applaudit juste parce que c'est Microsoft ? Ou contre Sony ? Pourquoi alors ça râle quand Epic achète des exclusivités pour leur plateforme ? Ne seraient-ce pas des exemples flagrants de deux poids deux mesures ?
6  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/02/2023 à 14:31
Parce que tu ne comprends pas le problème, il n'y a pas de problème ?
Une exclusivité n'a rien de mal, tant que ce sont eux-mêmes qui la créent. Le problème c'est quand on essaye d'acquérir une IP déjà puissante pour en faire une exclusivité.
Si demain MS crée un studio et crée une copie de CoD qui fonctionne aussi bien, tout ce qu'on pourra dire c'est bravo. Là ils sont potentiellement en train d'acheter un monopole qui pourrait avoir de grosses répercussions économiques sur Sony.
Et ce n'est pas parce que le jeu ne t'intéresse pas ou qu'il a une note visiblement moyenne de la part des (supposés) joueurs sur certains sites qu'il ne rapporte pas plus d'un milliard par an.
En plus d'être à priori un gros argument pour les ventes de consoles
https://www.psu.com/news/73-of-playe...ty-exclusives/
https://www.pushsquare.com/news/2023...ays-new-survey
Et que certains joueurs seraient plus fidèles au jeu qu'à son support
https://www.thegamer.com/microsoft-a...uty-exclusive/
5  0 
Avatar de KEKE93
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 16:59
Je pense que Phil Spencer n'a pas du regarder bien loin à l'horizon depuis son bureau quand on sait que Nintendo America est localisé dans une enclave juste à coté du campus de Microsoft à Redmond

Ceci dit, Nintendo est une société japonaise plus que centenaire dont le siège est à Kyoto; il doit y avoir toute une culture d'entreprise bien éloignée de celle de microsoft
4  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/09/2023 à 17:09
Le titre du mail de Spencer est 'random though', et son contenu montre bien que cela tient plus du rêve qu une quelque action sérieuse.

Mais +1, la culture japonaise de Nintendo est AMHA le principal frein à toute action.

Je reste tjs surpris de l arrogance des managers qui pense qu avec l argent, on peut faire ce que l on veut. Les US sont très loin là dedans. Les pays arabes pétroliers et gaziers vont encore plus loin, puisqu'ils ont tellement de $$. Ces comportements qui refusent de comprendre que dans d autres cultures, l argent ne fait pas tout, sont la porte ouverte à des acquisitions/fusions ratées!

Spencer serait aviser de se faire conseiller par Renault par ex, qui au final s est un peu cassé les dents sur Nissan.
4  0 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2024 à 16:25
Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Je pense aussi que ces conditions "terribles" sont beaucoup plus présente dans les gros studios qui doivent sortir obligatoirement leurs jeux dans les délais pour plaire aux actionnaires et aussi car il y a des milliers de personnes à payer.
Dans les studios plus modestes, j'imagine que les conditions sont bien mieux, même si les crunchs doivent quand même être présents. Et dans ces conditions meilleures, je pense qu'à aucun moment les développeurs souhaiterais travailler dans un milieu "qui ne fait pas rêver et sans challenge mais qui paie".
En vrai ça dépend vraiment de l'encadrement. J'ai bossé dans 2 boites de JV, et franchement, les salaires n'étaient pas à la hauteur de l'investissement des équipes, en plus le management était ultra toxique dans l'un des 2. Ça m'a pas donné envie de rester. Mais le management toxique je l'ai aussi vu chez des éditeurs de logiciels.
Ce qui fait pas rêver, c'est quand il commence à y avoir une déconnexion entre les faiseurs, les vendeurs et les dirigeants. Quand on demande de s'investir à mort, et que les dévs n'ont que les miettes en retour, pour moi c'est pas normal, mais en plus quand on est pris pour des esclaves bons qu'à pisser du code, c'est vraiment démoralisant.
4  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/12/2022 à 10:32
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message


On en parle de call of 70 boules voir plus pour un "nouveau" jeu copié collé du dernier ?

Et de Wow avec maintenant une extension par an avec un moteur qui commence à dater ?

Ils stimulent quoi à par le porte monnaie des pigeons qui achètent ces jeux plein pot chaque année ?
le moteur de call of duty aussi est très daté... on voit encore des polygon degeulasse, de la physique aux fraise.

Mais leurs jeux (cod, wow, overwatch) tourne bien meme sur de vielle config et c'est ce que les gens aiment visiblement. Sur steam les gpu les plus populaire sont des nvidia xx60/xx50.
Bref des gpu bas de gamme pas puissant.

Je joue pas à leurs jeux, mais comme d'autres jeux auquel je ne joue pas (FIFA, BF, Far Cry...), ca se vends très bien sans que je comprenne pourquoi (jeux tres cher et qui sont des copier/coller de l'année d'avant).

On est des informaticiens ici, on est plus passionné par la techniques/ l'innovation que les gens lambda,voila pourquoi un call of tu vois direct que c'est de la merde en sachant d'avance la ou regarder (physique, IA, en analysant les shaders...)
Alors que des jeux innovant comme red faction sont pas très connu.

C'est la meme chose partous, les gens achete une marque pas forcément de la qualité.
Dans une boutique de smartphones, la populace veut du samsung, meme si xiaomi propose mieux moins cher. Ca pourraient etre pire, il pourraient prendre du Wiko...
Les néophyte en audio veulent du Bose en audio meme si on trouve mieux moins cher.
etc.
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/02/2023 à 0:22
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Je ne comprends pas le délire des exclusivités il y en a sur chaque console et personne n'en chie une caisse pour autant, pourquoi Call of serait un cas à part ? En plus c'est un jeu nul on s'en fout en vrai.
Même sur le sujet des jeux, vous n’êtes pas capable de sortir un commentaire sans une remarque désobligeante, voire insultante.
C'est absolument effarant
4  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/02/2023 à 12:28
Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
Là OK, je comprend mieux votre remarque. Mais dans ce cas, il aurais été préférable de sortir cela dès le départ, et sur un autre ton. Et je ne chipote pas, c'est ce que font la plupart des membres du forum.

Votre phrase suivante donne d’ailleurs du grains à moudre ce que je dit plus haut, elle commence correctement :

Je ne vois pas en quoi dire qu'un jeu nul est insultant, la prochaine fois au lieu de jouer la vierge effarouchée sans connaitre le sujet, de faire un hors sujet et une attaque personnelle
Mais après :

sors 2mins dehors respirer l'air frais et penser à ta vie (si tu n'es un pas citadin bien évidemment sinon tu vas choper un cancer des poumons ).
C'est reparti pour une remarque non seulement désobligeante, mais surtout totalement hors de propos.
4  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 12/02/2023 à 10:01

Est-ce que la génération de cash est un indice fiable sur la qualité d'un jeu ?

La réponse est non.
Tu achèterais un jeu qui se vend mal ? peut-être, mais moins facilement qu'un jeu qui se vend bien.

En plus c'est un jeu nul on s'en fout en vrai.
Ca c'est un avis personnel, non objectif, et non argumenté.

Généralement avant de réagir sur un sujet il faut s'informer
Et si regarde les arguments données, pour le premier lien sur jeuxvideos d'une note de 10 en moyenne, je constate qu'il y a autant de votant ( à 1 près) donnant 16 à 20 que de votants donnant 0 à 5, les deux réunis représentant 2/3 des votes. Dans le tiers restant, la moité donne une note de 11 à 15. On est loin d'un jeu nul, même en prenant la moyenne, passable à la rigueur.

c'est donc un peu léger comme argument pour dire de bonne foi que le jeu est nul non ?

En tout cas, si je dois me faire un avis, je changerais de source d’information (dans les deux sens termes : source et fournisseur de la source).
3  0