IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le moteur de jeux vidéo libre et multiplateforme Godot est disponible en version 3.5

Le , par LittleWhite

7PARTAGES

8  0 
Neuf mois après la version 3.4 et alors que les développeurs travaillent maintenant principalement sur la version 4.0, Godot, le moteur de jeux vidéo libre et multiplateforme, passe en version 3.5.

On pourrait aisément penser que cette nouvelle version sera moindre comparée aux autres mises à jour, toutefois, ce n'est pas du tout le cas. Les utilisateurs du moteur ont besoin d'une version fonctionnelle et stable afin de pouvoir publier leurs jeux dans un avenir proche.

C'est ainsi que cette version, compatible avec les projets réalisés avec Godot 3.X, apporte :

  • un système de navigation (et de recherche de chemins) reposant sur la bibliothèque RVO2 ;
  • de l'interpolation des objets physique 3D, permettant d'obtenir une meilleure fluidité lors des décalages des tics du moteur physique et du moteur de rendu ;
  • un singleton pour le temps ;
  • la possibilité d'ajouter du texte et des modèles de texte en 3D (sans pour autant créer un viewport pour l'interface utilisateur) ;
  • un nouveau mécanisme d'accès des objets de la scène à partir du code, reposant sur des noms uniques (habituellement des chemins) ;
  • de nouveaux conteneurs en flux pour les interfaces graphiques ;
  • du cache et de la compilation asynchrone de shaders ;
  • d'une forme 3D d'occlusion, pour optimiser les scènes ;
  • le support d'Android (pour l'éditeur, les jeux pouvant être exportés sur Android depuis longtemps) ;
  • un matériel pouvant être appliqué en surcouche d'un objet ;
  • des centaines de corrections de bogues.


Comme d'habitude, cela se télécharge sur cette page.

Source

Annonce officielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !