IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le jeu Diablo Immortal ne sortirait pas en Belgique ou aux Pays-Bas à cause de ses coffres-surprises,
Selon un responsable de la communication d'Activision Blizzard

Le , par Bill Fassinou

1PARTAGES

5  0 
La réglementation concernant les coffres-surprises (lootbox) reste très stricte en Belgique et aux Pays-Bas, et il n'y aura pas de traitement de faveur pour le nouveau jeu "Diablo Immortal" d'Activision Blizzard. Alors que la sortie du jeu est prévue pour le 2 juin 2022 sur Android, iOS et Microsoft Windows, un haut cadre de la société aurait confié que les autorités belges et néerlandaises ont bloqué le lancement dans leur pays respectif en raison des lois locales sur l'utilisation des coffres-surprises. Cette action contre Diablo Immortal remet sur la table la question de la légalité des coffres-surprises.

Diablo Immortal est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur (MMOARPG) développé par Blizzard Entertainment en partenariat avec la société chinoise NetEase. Il sera disponible en bêta ouverte sur PC, Android, iPhone et iPad à partir du 2 juin dans tous les pays, sauf en Belgique et aux Pays-Bas. En effet, il a été brièvement disponible en préenregistrement sur les magasins d'applications Apple et Google Play aux Pays-Bas et en Belgique, mais a été retiré après quelques jours. Après avoir demandé pourquoi il en était ainsi, des médias néerlandais ont reçu une réponse du responsable de la communication d'Activision Blizzard pour le Benelux.

Ce dernier a confirmé que les jeux ne seraient pas disponibles en Belgique ou aux Pays-Bas. Selon le responsable de la communication d'Activision : « cela est lié aux conditions actuelles d'exploitation des jeux dans ces pays ». Même si le message reste flou, le problème semble être lié aux coffres-surprises, et plus particulièrement aux lois les interdisant dans ces pays. Un autre message partagé sur le subreddit Diablo Immortal, censé provenir d'un assistant technique d'Activision, explique aux joueurs : « malheureusement, les joueurs des Pays-Bas et de la Belgique ne pourront pas installer Diablo Immortal en raison des restrictions de jeu en vigueur dans ces pays ».



« Les coffres-surprises du jeu sont contraires à la loi de votre pays, donc à moins que les restrictions sur les jeux d'argent ne changent, le jeu ne sera pas disponible aux Pays-Bas et en Belgique », a-t-il ajouté. Le message prévient également qu'il est illégal pour les citoyens de la Belgique et des Pays-Bas de télécharger le jeu à partir d'un autre pays. « Même si vous ne vous faites pas arrêter pour vos pratiques illicites, vous risquez d'être banni, bien que dans des situations similaires dans le passé où les coffres-surprises RNG étaient contraires à la loi dans certains pays, nous n'avons banni aucun joueur pour cela », ajoute le représentant.

La Belgique et les Pays-Bas ont pris des positions beaucoup plus fermes contre les coffres-surprises dans les jeux vidéo que la plupart des autres pays. En avril 2018, la Commission belge des jeux de hasard a estimé que les coffres-surprises, tels que ceux vendus contre de l'argent réel dans le mode Ultimate Team du jeu de foot FIFA, constituaient des jeux d'argent. Cette année-là, Valve a désactivé la possibilité d'ouvrir des coffrets CS:GO afin de se conformer à la réglementation sur les jeux d'argent dans ces pays. Peu de temps après, Blizzard a supprimé les coffres-surprises payants des jeux "Overwatch" et "Heroes of the Storm" en Belgique.

En 2020, Electronic Arts a été condamné à une amende de 10 millions d'euros (10,8 millions de dollars) pour des coffres-surprises du jeu FIFA aux Pays-Bas, bien que cette décision ait été annulée plus tôt cette année. Plusieurs autres éditeurs de jeux ont désactivé de tels systèmes afin de rester sur le marché et ces jeux fonctionnent pour la plupart de la même manière. Par exemple, les coffres du "Lion noir" de "Guild Wars 2" sont désactivés dans les deux pays, mais cela n'empêche pas les joueurs de profiter du jeu. Par contre, cette fois, Blizzard semble vouloir s'en tenir aux coffres-surprises plutôt que de privilégier l'expérience du joueur.

D'un autre côté, Blizzard semble s'orienter vers une monétisation extrême avec Diablo Immortal et renonce à sa sortie dans l'un ou l'autre des pays. Quoi qu'il en soit, la justice belge estime que les coffres-surprises des jeux vidéo sont illégaux et exposent les joueurs vulnérables à la dépendance. Il n'y aura donc pas de traitement de faveur à l'égard de Diablo Immortel. Cependant, la Belgique et les Pays-Bas ne sont pas les seuls à penser que les coffres-surprises constituent un système d'incitation et nuisent à la santé mentale des joueurs. La direction de la santé mentale du NHS (National Health Service) en Angleterre le pense également.

Dans un rapport publié en janvier 2020, Claire Murdoch, la directrice du service de santé mentale du NHS a appelé les sociétés de jeux à lutter contre les risques de dépendance au jeu en interdisant les ces coffres-surprises de leurs produits. « Franchement, aucune entreprise ne devrait inciter les enfants à la dépendance en leur apprenant à jouer sur le contenu de ces coffres-surprises. Aucune entreprise ne devrait vendre aux enfants des jeux de coffres-surprises avec cet élément de hasard, alors oui, ces ventes devraient cesser », a déclaré Murdoch. Elle a averti les sociétés de jeux vidéo qu'elles risquent de « préparer les enfants à la dépendance ».

En France, même si des voies s'élèvent contre l'intégration des coffres-surprises dans les jeux vidéo, il n'existe pas encore une réglementation stricte qui l'interdit. En 2018, l'État de Washington, la France et 14 pays d'Europe unissaient leurs forces pour lutter contre les jeux d'argent ou paris dans les jeux vidéo. Dans une déclaration commune, ils se sont dits inquiets des « frontières floues entre les jeux d'argent et les autres formes de divertissement numérique telles que les jeux vidéo ».

Ils ont ciblé notamment les coffres-surprises, et s'inquiètent surtout de l'utilisation de contenu lié aux jeux d'argent dans les jeux vidéo à la disposition des enfants. Mais jusqu'à présent, le mouvement n'a pris aucune résolution ferme sur le sujet et semble s'être affaibli. Lors de ces deux dernières années, des dizaines de jeux intégrant des coffres-surprises ont été lancés dans ces pays et régions et aucun d'entre eux n'a été interdit.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'intégration des coffres-surprises dans les jeux vidéo ?
Selon vous, l'intégration des coffres-surprises dans les jeux vidéo doit-elle être interdite ?

Voir aussi

Ne dites plus « lootbox » mais « coffre-surprise », préférez « haineur » ou « fauteur de haine » à « hater », remplacez « face swap » par « substitution de visage »

Les loot box des jeux vidéo sont illégales et exposeraient les joueurs vulnérables à la dépendance, estime la justice belge

Valve désactive l'accès aux loot box pour les gamers belges et néerlandais, dans le cadre d'une mise à jour de Counter-Strike : Global Offensive

Epic Games, l'éditeur de Fornite, sous le coup d'un recours en action collective, à cause de loot box jugés « agressifs »

Washington, la France et 14 autres pays d'Europe s'attaquent aux jeux d'argent liés aux jeux vidéo : les paris de skins et loot box sont ciblés

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de smarties
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 11:17
Les pay to win créent des déséquilibres donc au bout d'un moment quand tu n'arrive plus à avancer dans le jeux, soit tu paye, soit tu arrêtes le jeu.

Les jeux vidéos commencent à se transformer en jeux de hasard et d'argent et ça devrait être interdit ou réglementé (en France, seul la FDJ, PMU et les casinos ont le droit)
9  0 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/06/2022 à 14:44
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Perso je ne comprendrais jamais ce genre de critique.
Tu n'aimes pas le principe, tu n'y joues pas. Fin de l'histoire. Les appli mobiles sont remplis de p2w plus ou moins déguisés, que ca soit 100€ ou 100k € ça ne change rien, personne ne t'obliges à payer.
Tu as peut-être la sans doute la maturité pour ne pas être manipulé par ce genre d'arnaque. Mais beaucoup d'ados avec la carte de crédit de Maman ou Papa ne l'ont pas. Et pour empirer les choses ces jeux se font en équipe. Un ados pas particulièrement habile peut se sentir obliger ces trucs pour rester dans son équipe.

Je suis favorable au capitalisme, mais cette tendance de traiter les clients comme citrons qui doivent être pressés jusqu'à la dernière goutte est franchement dégoutante.
8  0 
Avatar de Prox_13
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 01/08/2022 à 12:32
Désolé pour le pavé, mais étant fan de jeux vidéos Blizzard pendant mon enfance, j'ai autant de recul que de dégoût/dépit vis-à-vis de la situation.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Diablo Immortal est à la base un jeu gratuit et, en tant que tel, propose un certain nombre de façons dont les joueurs peuvent soutenir son développement continu. Bien que cette approche soit plutôt courante de nos jours, les concepteurs l’ont ajusté pour rendre l’évolution du personnage sans micropaiement moins aisée. De plus, le système de monétisation unique du jeu est configuré de manière à faire de l'évolution au maximum des capacités des personnages une entreprise extrêmement coûteuse. Le tableau ne manque pas d’éveiller la vigilance et de renforcer l’image de jeux d’argent qui colle aux titres qui intègrent de tels modules de monétisation.
La formule Activision des micro-transactions est bien différente du simple "développement continu"; Avec pour exemple parfait Hearthstone, un autre jeu produit par Activision-Blizzard, on peut voir que la priorité est très loin d'être le développement du jeu, mais bien l'ajustement des prix sur le maximum tolérable par un public donné.

Même si vous avez essayé Diablo Immortal, vous n'avez peut-être pas vu l'ampleur de l'arnaque; Le joueur y est poussé à l'achat constamment, y compris et voire même surtout dans le cas où vous avez déjà payé une fois. (Un poisson qui mord doit être ferré après tout.)

Exemples concrets :
  • Si vous avez payé une fois pour obtenir les récompenses d'un donjon (sic), le jeu vous demandera des sommes minimes aux premiers achats puis montera graduellement ses prix en fonction de votre niveau/progression. Ceci joue sur l'aversion à la perte, un biais comportemental utilisé couramment par les casino et les arnaqueurs de rue. ("J'ai déjà misé 10€, si je ne mise plus rien, je les aurais perdu"
  • Si vous avez payé des gemmes pour obtenir plus de récompenses, vous pourrez alors (visiblement) en dépenser jusqu'à 3 pour augmenter vos chances. OR, lorsque vous mettez les trois gemmes, il vous sera alors révélé que vous pourrez augmenter la mise à 10 gemmes pour obtenir BEAUCOUP plus de chances de gagner. Nous sommes exactement dans le fonctionnement du super pactole de Vegas. (Bonus offert pâlot en comparaison de la grosse mise révélée au dernier moment pour l'impression de scarcité/dernière minute)
  • Si vous avez acheté n'importe quel pack de monnaie IG (In Game), vous vous rendrez compte que le total acheté tombe a chaque fois sur un nombre non divisible par les prix proposés dans le shop IG. La seule offre permettant d'acheter un total de monnaie entièrement "dépensable" est le pack le plus cher. Ça ne parait rien, mais c'est également une pratique insidieuse pour pousser à dépenser plus, lorsque vous avez déjà dépensé.
  • Si vous avez payé n'importe quelle somme sur votre compte, sachez que la totalité des bonus ne sera appliqué que sur un seul des personnages du compte.


Petit à petit, le jeu se révèle plus cher qu'un classique AAA comme Diablo 3 tout en proposant une fraction du contenu. Aucun des exemples ci-dessus n'est exagéré, c'est purement du constat, pas besoin d'en rajouter.

Factuellement c'est vrai, le jeu est gratuit; Mais quand vous allez marcher dans un parc qui est pensé comme un casino, il y a très peu de chances d'y faire une bonne balade.

Gardez à l'esprit également que Diablo Immortal est un clone d'Endless of God, un jeu développé par le même studio (NetEase) avec une apparence différente sur les modèles 3D.
(Ce dernier jeu n'avait d'ailleurs pas autant de pratiques malicieuses. Une autre piste montrant que la priorité du développement a été mise sur les microtransactions)

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
C'est un scandale que le jeu soit encore en ligne, c'est véritablement le cas d'école de la monétisation aux dépends du plaisir de jouer, du gameplay, en jouant sur les comportements dangereux. Une démonstration que notre système de législation est encore trop lent pour être efficace, vu la sortie de cet article.

La seule défense que j'ai pu lire pour le jeu est "Mais c'est gratuit, et j'ai du fun", ce que je ne considère pas suffisant comme argument pour justifier l'énorme étr*n posé sur par Blizzard-Activision sur sa communauté. Plus qu'un manque total de respect, c'est pour moi une insulte ouverte à leur communauté en considérant les dires des dirigeants de l'entreprise. (Voir plus bas)

Cela dit, l'entreprise a déçu sur tous les fronts. Entre les accusations d'harcèlement, la concurrence à World of Warcraft qui commence à prendre de l'ampleur (Les chiffres d'abonnements sont désormais cachés), les mesures minables prises contre le harcèlement (retrait de contenu IG (!!!)), l'entreprise qui déclare ne pas avoir de problème suite à sa propre enquête, les vrais talents (J. Kaplan notamment, designer des 3 premiers épisodes de WoW, chef de projet Overwatch/Overwatch 2) qui partent avant de terminer leurs projets...

"Diablo Immortal is a fully-fledged Diablo experience on Mobile.", Wyatt à propos de l'absence de Diablo Immortal sur PC.
"You think you want it but you don't", J. Allen Brack ex-CEO à propos de ce que veut la communauté.
"We are sorry", le même à propos du bannissement d'un joueur pro de Hearthstone avec les propos tenus en faveur de Hong Kong. Évidemment, joueur toujours sanctionné suite aux excuses...

Honnêtement, avec tout ceci, on pourrait penser que Activision-Blizzard se concentre pour perdre un maximum de réputation et vise un profit direct énorme sur le court terme, plutôt que de s'engager dans des projets d'avenir prometteurs, voire révolutionnaires comme avant. Je me demande même si ce sabotage n'est pas volontaire tant il est efficace, mais je n'ai pas encore trouvé de raisons derrière.

Une entreprise désormais nuisible, à oublier vivement.

Edit: Mise en page et syntaxe pour lisibilité
8  0 
Avatar de phil995511
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 13:05
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Le problème c'est de ne pas afficher ouvertement le montant nécessaire pour atteindre cet "objectif" afin de tenter les joueurs à dépenser en leur faisant croire que ça servira à quelque chose. C'est une sacrée arnaque.

Et puis on parle de Blizzard/Activision/King: ce n'est pas comme s'ils manquaient de pognon
Et Blizzard est entrain de se faire racheter par Microsoft qui sont encore plus bourré de pognon...

Non vraiment, ils prennent les gens pour des cons, ils veulent juste arnaquer et même plumer des adolescents et jeunes adultes qui ne se rendent pas compte de la malhonnêteté commerciale de ces entreprises dont le seul et unique objectif est de gagner un maximum d'argent que de soit de manière morale ou pas ;-(

Personnellement ça fait un moment déjà que j'ai décidé pas passer au logiciels libres, de ne plus soutenir ce genre d'entreprises et de garder mon argent pour me faire plaisir, comme voyager ou autre !!
6  1 
Avatar de smarties
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/06/2022 à 21:43
C'est scandaleux de bloquer la progression par des achats in-app.
Avoir un modèle monétaire sur des objets facultatifs ça passe mais il y aurait d'autres piste pour l'éditeur du jeu pour gagner de l'argent :
- placement de produit : nommer les potions ou consommables avec des marques voire même des armes/armures uniques, cartes spéciales (ex : les champs de Monsanto )
- bandeau publicitaire pendant le chargement
- slots de personnage supplémentaire
4  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 15:56
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Quelle lecture en faites-vous ?
Que Blizzard s'est perdu à un moment, quelque part autour de Diablo 3.
Que depuis je ne comprends pas les choix de Blizzard.
Mais que les résultats de Diablo Immortal n'ont aucune raison de suggérer à Blizzard qu'ils font fausse route.
J'avais acheté Diablo3 pour y jouer day1, je vais surement attendre quelques semaines/mois pour Diablo4 (et le fait que le dernier trailer que j'ai vu annonçait le Nécro comme classe exclusive ou un truc du genre ne me rend pas optimiste)

De toute façon j'habite en Belgique, qui interdit les jeux avec loot box, ce qui m'économise la tentation d'être déçu par Immortal.
4  0 
Avatar de smarties
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/07/2022 à 21:58
Citation Envoyé par totozor Voir le message
De toute façon j'habite en Belgique, qui interdit les jeux avec loot box, ce qui m'économise la tentation d'être déçu par Immortal.
En France, les jeux de hasard et d'argent sont sensés être mis à disposition uniquement par la FDJ, PMU ou les casinos...
Les jeux vidéos échappent à ce contrôle
4  0 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 10:51
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Si un gros américain pété de tune a envie de dépenser 500 000 balles pour se la péter sous Diablo, c'est son problème, ça fait des revenus en sus pour l'industrie des jeux vidéos, donc c'est bien
Le problème c'est de ne pas afficher ouvertement le montant nécessaire pour atteindre cet "objectif" afin de tenter les joueurs à dépenser en leur faisant croire que ça servira à quelque chose. C'est une sacrée arnaque.

Et puis on parle de Blizzard/Activision/King: ce n'est pas comme s'ils manquaient de pognon
4  1 
Avatar de Prox_13
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/06/2022 à 12:02
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
Si un gros américain pété de tune a envie de dépenser 500 000 balles pour se la péter sous Diablo, c'est son problème, ça fait des revenus en sus pour l'industrie des jeux vidéos, donc c'est bien
Quelque part, ça contribue beaucoup au déclin de la qualité des jeux vidéos; En temps que producteur, si on te dit qu'un jeu malhonnête rapporte beaucoup plus qu'un véritable jeu, c'est normal de se tourner vers des pratiques malhonnêtes de type Gacha, ou une compilation des pires pratiques comme pour Diablo Immoral... Immortal* pardon
Je ne sais pas si vous avez joué au jeu, mais c'est quasi-litéralement un catalogue des pratiques (bonnes comme mauvaises) de monétisation d'un jeu.

Si le jeu était vraiment honnête, dans ce cas oui, je dirais même tant mieux que nous ayons des baleines capables de dépenser 500.000€ dans un jeu qui traite ses joueurs comme de véritables humains et non des vaches à lait.

Donc quelque part, c'est le problème de tous les joueurs en général. Peut-être pas dans l'immédiat, mais dans un futur proche, dans la constante (et évidente) recherche du jeu le plus rentable par des producteurs peu scrupuleux, ce sont les joueurs qui trinqueront...
4  1 
Avatar de Prox_13
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 07/07/2022 à 11:51
Citation Envoyé par micka132 Voir le message
Tant mieux pour Blizzard!

Si ca marche, c'est qu'il y a plein de gens content de payer.

Pour le coté p2w, pour ce jeu là, je vois pas bien la différence entre un gars qui joue 2000h et un gars qui paye 2000€.
Un peu comme si le jeu était un travail et qu'il "mérite" donc son salaire (le matos).

Franchement si le jeu est bien (j'ai pas testé) qu'est-ce que ca peut faire qu'il y en a qui se ruine. En plus, mine de rien si le jeu n'est pas bien, il n'y a même pas obligation d'y jouer.
Évidemment, la qualité est le point d'orgue du jeu; Il n'est aucunement question de surfer sur la popularité monstrueuse d'une licence vieille de plus de deux décennies. D'ailleurs, le choix du téléphone mobile pour distribuer le jeu n'a aucun poids dans son succès non plus. Personne n'a de téléphone, et je ne connaissais pas Diablo avant Immortal.

Et puis, c'est bien connu que dans les industries comme le jeu vidéo, les tendances éthiquement douteuses ont déjà été boutées grâce à la volonté des joueurs. Les micro-transactions n'existent pas parce que des gens les achètent avec peu de scrupules, mais bien parce que les jeux qui les utilisent sont d'une éthique et d'une facture irréprochable. Ils n'ont en aucun cas été pensés pour les micro-transactions, purement pour du gameplay, comme tout jeu.

Jamais une entreprise comme Blizzard Activision King n'oserait vendre un jeu en kit, avec des pratiques dignes des pires casinos en ligne pour attirer les joueurs dans un processus de paiement continu pour une expérience de jeu médiocre dans 90% des cas, et incomplète dans le reste.

Mes achats n'ont aucune conséquence, et les gens qui défendent le jeu vidéo de ce genre de pratiques ne sont que jaloux du succès d'un jeu aussi monumental que Diablo Immortal. Ils n'ont qu'a faire pareil s'ils sont si malins.


J'ai fait ma dose de sarcasme pour l'année
3  0