IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La première expérience d'Ubisoft avec les NFT dans Ghost Recon s'achève quatre mois après son lancement
Mais l'éditeur en promet d'autres dans des jeux différents

Le , par Stéphane le calme

46PARTAGES

6  0 
La première expérience d'Ubisoft avec des jetons non fongibles (appelés "Quartz Digits" dans Ghost Recon Breakpoint s'achève déjà quatre mois seulement après son lancement. L'éditeur a confirmé qu'il n'y aura plus de NFT dédiés à Ghost Recon Breakpoint, et que tous les articles en vente avaient été vendus. Pour autant, les NFT ne sont pas abandonnés, bien au contraire ; les ambitions d'Ubisoft pour ce qui concerne les NFT se sont pas liées à l'arrêt du développement de ce titre. Si tous les articles ont été vendus, l'arrivée des NFT a été plutôt mal reçue par le public et par certains développeurs de chez Ubisoft. Une réaction à laquelle s'attendait Ubisoft.

Les NFT, comme les cryptomonnaies, sont des transactions stockées sur la blockchain. Mais la différence, c'est qu'un NFT, un « non-fungible token », n'est pas fongible, contrairement aux cryptomonnaies. Un bitcoin sera toujours égal à un autre bitcoin, on peut les échanger entre eux, ils ont tous la même valeur. C'est la même chose pour les euros : c'est ce qu'on appelle la propriété fongible de la monnaie. Les créateurs de NFT ont voulu faire exactement l'inverse : une transaction stockée sur la blockchain qui soit non fongible, donc complètement unique. L'idée, c'est de pouvoir s'en servir comme d'un certificat d'authenticité associé à un objet numérique ou physique.

Ainsi, si je fais une œuvre, par exemple un dessin, je peux créer un NFT qui représente le certificat d'authenticité de cette œuvre (dans le cas d'espèce, il représente mon dessin). En théorie, la personne qui possède le NFT est le propriétaire de l'œuvre (du dessin, dans cette illustration). Certains estiment que cela est très pratique pour tous les objets numériques : images png, GIFs, vidéos... Parce qu'il devient possible de devenir propriétaire de ces créations numériques. C'est un moyen de créer de la rareté pour des éléments numériques. Dans la même logique, ils estiment que c'est le même fonctionnement que des objets de collection physique finalement, la différence étant que comme le certificat est inscrit sur la blockchain, n'importe qui peut vérifier le propriétaire du NFT. Selon eux, un certificat physique ne peut être identifié que par les personnes qui l'ont édité et des professionnels. Dans le cas des NFT, tous les maillons de la chaîne (collectionneurs, artistes, galeries, public, etc.) peuvent vérifier ce certificat.

Ubisoft a été le premier grand éditeur de jeux vidéo à s'intéresser à l'espace blockchain, en expérimentant des prototypes de jeux cryptographiques et en soutenant les startups au cours de ces dernières années. Fin 2021, l'éditeur de jeu a présenté un projet pour implémenter les NFT au sein de l'une de ses principales franchises dans une nouvelle initiative qui s'exécute sur Tezos.

L'éditeur a présenté Ubisoft Quartz, une plateforme qui a permis aux joueurs de gagner et d'acheter des Digits, « une nouvelle façon de personnaliser l’expérience à travers des éléments cosmétiques du jeu, qu'il s'agisse de véhicules, d'armes ou d'équipements ». Les Digits sont des objets dans le jeu qui sont tokenisés en tant que NFT sur la blockchain Tezos. Quartz a d'abord été lancé dans la version PC de Tom Clancy's Ghost Recon Breakpoint, le dernier jeu en ligne de la longue série de tireurs tactiques.


Les joueurs de Ghost Recon Breakpoint pouvaient collecter un fusil tactique via un NFT. Ces objets, disponibles en un nombre limité d’exemplaires, auront tous un numéro de série unique, affiché sur l’une de leurs textures et visible durant la partie.

Un NFT sert effectivement de reçu pour un article numérique dont la rareté est prouvée, et bien que les illustrations numériques et les photos de profil aient été populaires, elles peuvent également représenter des articles de jeux vidéo.

« Ubisoft Quartz est le premier élément constitutif de notre vision ambitieuse de développement d'un véritable métavers », a déclaré Nicolas Pouard, vice-président du laboratoire d'innovation stratégique d'Ubisoft, dans un communiqué. « Et il ne peut pas prendre vie sans surmonter les limitations initiales de la blockchain pour les jeux, y compris l'évolutivité et la consommation d'énergie ».

Ubisoft a mis un terme aux mises à jour de contenu de Ghost Recon Breakpoint mais pas à son aventure NFT

Ubisoft a annoncé mardi sur Twitter que la société avait publié « notre dernier élément de contenu » pour Ghost Recon Breakpoint après avoir déployé 11 mises à jour depuis le lancement du jeu en 2019. Alors qu'Ubisoft affirme qu'il « continuera à maintenir nos serveurs » pour Breakpoint et Ghost Recon Wildlands 2017 pour le moment, la base de joueurs relativement limitée de Breakpoint signifie que le support multijoueur en ligne ne durera probablement pas beaucoup plus longtemps (Ubisoft fermera les serveurs de jeu pour le jeu de tir Battle Royale Hyper Scape plus tard ce mois-ci).

Sur le site Web d'Ubisoft Quartz, la société a confirmé que « le dernier Digit pour Ghost Recon Breakpoint a été publié le 17/03/2022 ».


« Merci à tous les joueurs de Ghost Recon Breakpoint qui ont réclamé leurs premiers Digits ! Vous possédez une partie du jeu et avez laissé votre marque [sur] son ​​histoire ». Peu importe que le site Web de Quartz ait affirmé que le fait d'être répertorié dans « l'historique des propriétaires » d'un Digits NFT « vous apporterait la renommée pour les années à venir ! »

Dans le même temps, Ubisoft a déclaré que ce n'était pas la fin de ses plans NFT. « Restez à l'écoute pour plus de mises à jour avec des fonctionnalités de la plateforme et des futures baisses à venir avec d'autres jeux ! »

« Chez Ubisoft, nous apprenons continuellement en essayant de nouvelles choses et encourageons cette attitude dans nos équipes », a déclaré la société dans un communiqué. « Être le premier à profiter des tendances et technologies émergentes est plus que central dans la stratégie d'Ubisoft ; cela fait partie de notre ADN. Ubisoft Quartz reflète cette ambition et représente une opportunité incroyable d'apprendre avec notre communauté ce que la décentralisation peut apporter au jeu. Comme le dernier Ghost Recon Breakpoint Digit a été publié le 17 mars, nous allons maintenant chercher à poursuivre notre exploration en améliorant la proposition de valeur de la plateforme avec de nouveaux projets et fonctionnalités ».

Un marché atone

Après une présentation en fanfare de Quartz Digits en décembre, Ubisoft a publié quatre autres « drops » NFT pour Breakpoint au cours des trois derniers mois. Chacun était proposé en quantités limitées et était initialement disponible gratuitement pour les joueurs qui répondaient à des exigences de niveau spécifiques dans le jeu.

Les joueurs qui ont réussi à s'emparer d'un Digits NFT gratuit pourraient ensuite vendre l'article « unique » dans le jeu sur deux marchés NFT partenaires spécifiques : Objkt et Rarible. Mais le marché de l'occasion pour les objets du jeu n'était pas vraiment robuste ; au cours des près de 120 jours qui se sont écoulés depuis qu'Ubisoft a lancé Digits pour la première fois, une analyse ne montre que 96 ventes réussies parmi les milliers de Digits créés par Ubisoft.

Fait intéressant, Objkt semble avoir discrètement arrêté les échanges de tous les Digits d'Ubisoft il y a des mois sans préavis du monde extérieur. La dernière des 26 ventes totales de Digit sur Objkt - une paire de pantalons Wolf Enhanced vendus pour 10 TZ (alors l'équivalent d'environ 39 $) - a été enregistrée le 5 février.

Il n'y a pas d'annonces de vente en cours pour les Digits Ubisoft sur Objkt. Et lorsque vous consultez une liste de Digits sur le site Web d'Objkt, vous verrez un message indiquant : « Vous ne pouvez pas échanger ce Digits pour le moment, veuillez visiter quartz.ubisoft.com pour plus d'informations ».

Sur Rarible, cependant, la lente baisse des ventes de Ghost Recon Breakpoint Digit se poursuit à ce jour. Pas plus tard que mercredi, quelqu'un a acheté une arme en jeu P320 pour 19 XTZ (environ 64 $). Nous espérons que le nouveau propriétaire va profiter de son achat pendant que les serveurs Breakpoint sont toujours en place.

Conclusion

La fin de la courte expérience d'Ubisoft avec les NFT Breakpoint dément l'idée que ces NFT sont supérieurs parce qu'ils sont « permanents ». Oui, la propriété d'un Breakpoint Digit vivra techniquement via la blockchain Tezos même après que les serveurs de Ghost Recon Breakpoint seront un lointain souvenir. Mais le marché déjà léthargique de ces NFT est susceptible de tomber à près de zéro lorsqu'ils ne pourront plus accorder ne serait-ce que le statut mineur dans le jeu qu'ils avaient autrefois.

Peu importe à quel point un marché NFT dans le jeu est « décentralisé », la valeur sous-jacente de ces NFT sera toujours liée au jeu (ou aux jeux) avec lequel ils sont compatibles. Comme le suggère l'annonce d'Ubisoft, cette valeur peut se détériorer en un instant quand le propriétaire d'un jeu vidéo décide d'arrêter de prendre en charge ce jeu.

Ubisoft pourrait théoriquement honorer la propriété de Digits dans ses autres jeux, permettant aux joueurs d'emporter leur achat de Wolf Enhanced Pants vers des titres toujours populaires comme Rainbow Six Siege, par exemple. Mais ajouter le support NFT à ces jeux ne serait pas un processus trivial, car cela nécessiterait beaucoup de travail technique et artistique pour que les ressources artistiques et les serveurs de vérification fonctionnent correctement. Alors que le site Web de Quartz parle de plans pour « de futurs drop à venir avec d'autres jeux », il est manifestement silencieux sur l'idée que les drop précédents de Digits soient utilisables dans d'autres jeux.

De nombreux partisans du NFT et du métavers ont également tenté de vendre l'idée selon laquelle les achats dans le jeu basés sur la blockchain permettront aux propriétaires de transporter facilement leurs objets d'un univers à l'autre. Mais l'idée que d'autres éditeurs puissent honorer les achats de Breakpoint NFT dans leurs propres jeux est extrêmement improbable, étant donné l'enchevêtrement de droits et de problèmes de compatibilité qui devraient être résolus juste pour offrir des avantages à quelques milliers de propriétaires de Digits.

Sources : Ubisoft, Objkt, Quartz, Ghost Recon

Et vous ?

Êtes-vous pour ou contre le mariage NFT et jeux ? Dans quelle mesure ?
L'aventure s'arrête pour les NFT dans Ghost Recon quatre mois après le lancement de l'expérience. Succès, échec ou leçon ? Pourquoi ?
Que pensez-vous de la décision d'Ubisoft de poursuivre avec les NFT malgré le fait que l'idée est mal perçue par le public ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/04/2022 à 9:21
« Et il ne peut pas prendre vie sans surmonter les limitations initiales de la blockchain pour les jeux, y compris l'évolutivité et la consommation d'énergie ».
Sans l'intérêt des joueurs (et des développeurs), surtout... Même Steam n'en veut pas, c'est dire. Mais bon, ça n'empêche pas d'autres éditeurs de vouloir s'y mettre
1  0