IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le marché russe des jeux sur console n'existe plus : Nintendo, Sony et Microsoft arrêtent les ventes en Russie.
Mais Nintendo précise qu'il ne s'agit pas d'une décision en soutien à l'Ukraine

Le , par Stéphane le calme

81PARTAGES

11  0 
Nintendo a annoncé l’arrêt des ventes de ses produits en Russie, imitant ainsi nombre d’entreprises du secteur. Cependant, la grande enseigne japonaise a précisé qu’il ne s’agit pas d’une décision en soutien à l’Ukraine, mais qu'elle est la résultante de grosses difficultés logistiques. À la liste des abonnés absents sur le marché russe figurent également les poids lourds de consoles que sont Sony (Playstation) et Microsoft (Xbox). D'autres éditeurs comme Electronic Arts, Activision Blizzard, Epic Games ou encore Take-Two Interactive ont eux aussi claqué la porte russe.

Les consommateurs russes ne font plus partie du marché des jeux sur console, car Nintendo et Sony ont officiellement suivi Microsoft en coupant les ventes de nouvelles consoles et de jeux dans le pays en réponse à l'invasion continue de l'Ukraine. Dans une déclaration fournie à la presse, Nintendo a déclaré du jour au lendemain qu'elle avait « décidé de suspendre l'expédition de tous les produits Nintendo vers la Russie dans un avenir prévisible » en raison de « la volatilité considérable entourant la logistique d'expédition et de distribution de biens physiques ».

Nintendo Russie avait précédemment annoncé que son eShop en ligne avait été mise en « mode maintenance » inaccessible en Russie « en raison du fait que le service de paiement utilisé dans Nintendo eShop a suspendu le traitement des paiements en roubles ».

Le fabricant de consoles Switch a également décidé de reporter la sortie d'Advance Wars 1+2: Re-Boot Camp, un jeu de stratégie sur le thème militaire, « à la lumière des récents évènements mondiaux ».

Le 2 mars, le Vice-Premier Ministre ukrainien et ministre de la transformation numérique, Mykhailo Fedorov, a suggéré aux sociétés de développement de jeux et aux plateformes d'e-sport de se retirer du marché russe. Dans un tweet à l'intention de XBox de Microsoft et Playstation de Sony, il a déclaré : « Vous êtes certainement au courant de ce qui se passe en Ukraine en ce moment. La Russie déclare la guerre non pas à l'Ukraine, mais à tout le monde civilisé. Si vous soutenez les valeurs humaines, vous devriez quitter le marché russe ! ».

Au tweet en question était joint une lettre dans laquelle il indiquait :

« La Fédération de Russie a mené une attaque militaire scandaleuse dans mon pays ! Imaginez, en 2022, des missiles de croisière attaquent des quartiers résidentiels, des garderies et des hôpitaux au cœur de l'Europe.

« Les forces armées et les citoyens défendent l'Ukraine jusqu'au bout ! Le monde entier repousse l'agresseur par l'imposition de sanctions - l'ennemi doit subir des pertes importantes. Mais nous avons besoin de votre assistance - en 2022, les technologies modernes sont probablement la meilleure réponse aux chars d'assaut, lance-roquettes multiples et missiles.

« Je suis sûr que vous n'allez pas vous contenter d'entendre, mais vous allez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour protéger l'Ukraine, l'Europe et, enfin, le monde démocratique dans son ensemble d'une agression sanglante autoritaire. À cet effet, j'en appelle à un blocage temporaire des comptes russes et biélorusses, un blocage temporaire des participations des équipes russes et biélorusses dans tous les évènements internationaux d'e-sport et une annulation des évènements ayant lieu sur les territoires russes et biélorusses.

« Nous sommes persuadés que de telles actions vont motiver les citoyens de la Russie à proactivement arrêter cette agression militaire honteuse ».

Réponses des détenteurs de plateformes

Sony a répondu quelques jours plus tard en ces termes :

« Sony Interactive Entertainement (SIE) se joint à la communauté mondiale pour appeler à la paix en Ukraine. Nous avons suspendu la livraison de tout hardware et software, le lancement de Gran Turismo 7 et les opérations sur le Playstation Store en Russie.

« Pour apporter son soutien à l'aide humanitaire, Sony Group Corporation annonce un don de 2 millions de dollars à l'Agence des Nations unies pour les réfugiés et l'ONG internationale Save the Children afin de supporter les victimes de ces tragédies »

L'annonce de Nintendo est intervenue peu de temps après celle de Sony.

Le français Ubisoft a déclaré lundi qu'il « suspend ses ventes physiques et numériques » sur le marché russe.

Take-Two a annoncé une stratégie similaire, indiquant qu'il arrête « les nouvelles ventes, installations et assistance marketing » en Russie et en Biélorussie, y compris les achats effectués via le Rockstar Game Launcher. Le président et chef de l'exploitation Daniel Alegre a partagé le message suivant les employés Take-Two :

« Tout au long de la semaine dernière, nous avons suivi les nouvelles en provenance d'Ukraine et l'aggravation de la crise humanitaire qui se déroule. L'engagement de notre entreprise est d'aider les personnes touchées par cette violence terrifiante et de fournir une assistance de toutes les manières possibles.

« Aujourd'hui, nous annonçons qu'Activision Blizzard suspendra les nouvelles ventes de et dans nos jeux en Russie tant que ce conflit se poursuivra. Nous continuerons à chercher des moyens de soutenir le peuple ukrainien. Je tiens à vous assurer que la sécurité de nos employés est la priorité absolue de notre équipe de direction. Nous faisons tout notre possible pour aider les employés et leurs familles qui sont directement touchés par cette tragédie. Si vous ou un collègue avez besoin d'aide, n'hésitez pas à contacter votre responsable ou les responsables RH locaux. J'aimerais également vous rappeler que notre programme d'aide aux employés est disponible pour ceux qui ont besoin d'un soutien émotionnel pendant cette période difficile.

« Je veux aussi prendre un moment pour souligner le travail incroyable de nos équipes pour soutenir le peuple ukrainien. L'entreprise fait correspondre les dons des employés 2:1 (ndlr. le ratio 2:1 signifie que pour chaque dollar donné par un employé, l'entreprise contribue de 2 $) aux organisations fournissant une aide immédiate dans la région. Ensemble, nous avons amassé plus de 300 000 $ dans cet effort. La semaine prochaine, nous prévoyons d'ajouter d'autres organismes de bienfaisance parmi lesquels choisir et augmenterons également la limite de contrepartie de l'entreprise de 1 000 $ à 10 000 $.

« Je voudrais également saluer les formidables contributions de nos collègues en Pologne, où des personnes ont donné de leur temps pour aider les réfugiés ukrainiens et d'autres personnes dans le besoin. Nous continuons de travailler avec eux pour trouver des moyens de contribuer davantage à cet effort. Nous sommes aux côtés du peuple ukrainien et fournirons des mises à jour sur toutes les nouvelles mesures que nous prendrons alors que cette crise continue de se dérouler ».

Take-Two est derrière le studio Rockstar, lui-même à l’origine de GTA V, le troisième jeu le plus apprécié en Russie. Une édition de GTA V sur console nouvelle génération doit être lancée dans le courant du mois.


Electronic Arts a également annoncé qu'il interrompait les ventes de jeux russes « pendant que ce conflit se poursuit » :

« Nous sommes toujours sous le choc du conflit qui se déroule en Ukraine actuellement et nous joignons notre voix à toutes celles qui appellent à la paix et à la fin de l’invasion. Nous sommes solidaires du peuple ukrainien. Notre principale préoccupation est la sécurité des personnes vivant dans la région, en particulier nos collaborateurs et nos partenaires, et nous cherchons à comprendre comment les aider au mieux au-delà des programmes que nous avons déjà mis en place.

« Nous avons pris la décision d’arrêter la vente de nos jeux et de nos contenus, notamment les packs de monnaie virtuelle, en Russie et en Biélorussie, pendant toute la durée du conflit. En conséquence, nos jeux et nos contenus ne seront plus disponibles à l’achat dans notre boutique régionale russe sur Origin ou sur EA app, ainsi que dans les boutiques en jeu. Nous travaillons également avec nos partenaires pour supprimer nos titres de leurs boutiques et empêcher la vente de nouveaux contenus de jeu dans la région.

« Nous continuerons de prendre les mesures qui nous semblent appropriées en fonction de l’évolution de la situation. En plus des modifications apportées à nos jeux EA SPORTS FIFA et NHL, nous évaluons activement d’autres aspects de nos jeux et de nos activités et nous vous informerons de nos prochaines décisions ».

Le polonais CD Projekt Red a été parmi les premières grandes sociétés de jeux à bloquer le marché russe, le coupant des achats sur la boutique en ligne GOG la semaine dernière. « Nous savons que des joueurs en Russie et en Biélorussie, des individus qui n'ont rien à voir avec l'invasion de l'Ukraine, seront touchés par cette décision, mais avec cette action, nous souhaitons galvaniser davantage la communauté mondiale pour parler de ce qui se passe dans le cœur de l'Europe », a écrit la société.


Microsoft s'est jointe au mouvement en interdisant les ventes russes de tous les produits, y compris le matériel Xbox, les logiciels et les abonnements Game Pass. Epic s'est joint au chœur en disant qu'il « arrêtait le commerce avec la Russie dans nos jeux ». On ne sait pas si cette interdiction s'étend à Epic Games Store ou à des centres de développement comme Unreal Marketplace. Quoi qu'il en soit, Epic dit qu'il continuera à autoriser les joueurs russes à accéder à ses jeux, citant « la même raison pour laquelle d'autres outils de communication restent en ligne : le monde libre devrait garder toutes les lignes de dialogue ouvertes » (la plupart des autres sociétés mentionnées ici ont également autorisé les comptes russes à continuer d'accéder aux achats antérieurs).


Alors que d'autres plateformes de jeux restent techniquement en ligne et font des affaires en Russie, les sanctions des principaux processeurs de paiement semblent affecter l'accès aux achats de jeux sur certaines vitrines en ligne.

Un marché relativement mineur

Le front uni des principaux fabricants de consoles sur le marché russe vient du fait que de nombreux grands éditeurs de jeux, dont Take-Two, Ubisoft, Electronic Arts, Activision Blizzard, Epic Games et CD Projekt Red, se sont également retirés du pays.

Alors que la Russie est un marché en croissance pour l'industrie du jeu, le pays n'a toujours pas atteint le top 10 des nations en termes de revenus totaux de l'industrie du jeu dans un rapport NewZoo 2021. Dans une note d'investisseur publiée le 3 mars 2022, CD Projekt Red a noté que les clients russes et biélorusses représentaient respectivement 5,4 % et 3,7 % des ventes de la société au cours des 12 derniers mois.


Le jeu sur console a traditionnellement été la plus petite partie du marché russe du jeu, qui est davantage axé sur les jeux mobiles et PC, y compris les titres gratuits. L'analyste de PriceWaterhouseCooper, Kirill Tikhonov, a attribué ce fait aux fonds limités que la plupart des consommateurs russes doivent dépenser pour des consoles coûteuses.

Les jeux sur console russes connaissent également depuis longtemps des taux de piratage extrêmement élevés, limitant les revenus des fabricants de consoles du pays. Le gouvernement russe envisagerait de légaliser le piratage de logiciels pour contourner les sanctions des gouvernements et des entreprises technologiques.

Mis à part le principe et la taille du marché, les fabricants de consoles peuvent avoir du mal à faire des affaires en Russie, même s'ils le voulaient. Visa, MasterCard et PayPal font partie des principaux processeurs de paiement qui ont cessé leurs activités dans le pays, et l'effondrement rapide du prix du rouble russe sur le marché libre rend la perspective de vendre dans le pays plus difficile que par le passé.

Bien que Valve n'ait pas encore fait d'annonce concernant sa célèbre vitrine de jeux PC en Russie, des problèmes de paiement tiers signifient que les utilisateurs du pays ne peuvent utiliser que les fonds de portefeuille Steam existants pour acheter des jeux. Google a apparemment interrompu les paiements dans le Google Play Store en raison de « perturbations du système de paiement ». Apple n'a pas encore officiellement emboîté le pas avec l'App Store iOS, bien que la société ait interrompu les ventes de nouveaux appareils dans le pays la semaine dernière.

Sources : Activision Blizzard, Electronic Arts, rapport NewZoo, CD Projekt Red (note pour les investisseurs)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SofEvans
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:52
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Ah mais c'est extrêmement simple pour que la paix soit faite en deux jours :
1-L'ukraine et tous les pays limitrophes à la Russie s’engagent a rester neutre.
2-L'ukraine doit arrêter de bombarder et de maltraiter les populations du Dombass

et voila, tu as la paix.
Euuhh, j'ai pas forcement tout tout bien suivi, mais de ton point de vue, la Russie envahi l'Ukraine juste pour protéger le Dombass ?
Parce que dans ce cas, ils protègent vachement bien le Dombass les russes, vu qu'ils sont allé jusqu'à Kiev. Et pis le "bout" de terre qui relie la Russie à la Crimée, c'était vitale de le prendre pour protéger le Dombass, tiens ...

Non, la Russie utilise l'excuse du Dombass.

De plus, juste comme ça : c'est moi qui ai mal compris où à l'origine le Dombass fait partie de l'Ukraine ?
Mais bon, faut dire que la Russie et l'Ukraine disent en chœurs "ça c'est à moi depuis le début", qui raison qui a tord ?
Si on avait un département de France qui tout d'un coup se revendiquait appartenir à un autre pays et que le dit pays se mettait à fournir des armes au département pour qu'il se soulève, je me demande comment la France réagirait ?

Bref, pour moi,c'est plus compliqué et plus subtil que "Ukraine gentil, Russe méchant", mais la Russie utilise clairement l'excuse du Dombass pour envahir l'Ukraine.
16  2 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:49
Salut,

Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
2-L'ukraine doit arrêter de bombarder et de maltraiter les populations du Dombass
J'ai surement raté une étape, alors une source fiable sera la bienvenue.
Merci,
13  3 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/03/2022 à 13:37
Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
A l’époque des faits, qui n'ont pas eu lieu en 2018, Biden été vice president d'Obama.
Il ne faut pas croire non plus les medias occidentaux ! Il ne faut croire personne et lire tout le monde, c'est le meilleur moyen de se faire une opinion au plus proche de la vérité.
+1 On est abreuvés H24 de propagande antirusse, entre BFM antirusse et RT pro russe franchement les 2 ont une fiabilité proche de 0.
Le mieux est d'analyser les faits soi-même ! De voir les documents et vidéos d'archives qui eux sont des preuves réelles !

Je regardais beaucoup RT pendant la révolte des gilets jaunes et ils informaient bien mieux que BFM sur ce sujet. Au lieu de parler des casseurs ils montraient la majorité qui composait le mouvement et ses revendications.
Celui qui fait confiance à TF1 et BFM pour s’informer est aussi stupide (voir plus) que celui qui fait confiance à RT.

Je ne veux pas d'une guerre contre les Russes, mais les médias et politiciens occidentaux font pour je ne sais quelle raison monter la haine contre les Russes, voir les propos de Biden il y'a 2 jours sur Poutine...
Les Américains voulaient la guerre et veulent désormais clairement une aggravation du conflit, car cela leur profite pleinement.
12  2 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:52
Citation Envoyé par Coeur De Roses Voir le message
Je cite uniquement cette partie. Je ne suis pas contre le fait de protéger et soutenir les innocents en Ukraine, mais le niveau de soutien et d'engouement qu'on voit pour cette cause de part et d'autres me laissent perplexe, car comme tu dis il y'a eu d'autres conflits par le passé il me semble, mais il y'avait pas autant d'implication de la part des gens sur le plan international. On est peut être bien dans du 2 poids 2 mesures.
il suffit de penser à israel et à la palestine......

conflit peu suivit... quand il y a des morts palestiniens c'est toujours le même discourt d'israel des terroristes......... alors qu'Israel les aggresses depuis 70 ans

un état raciste et oprimant
https://www.journaldemontreal.com/20...la-citoyennete
10  1 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 12:43
Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
Les sanctions servent à faire pression sur la politique d'un pays sans lui faire la guerre directement. Il n'y a pas si longtemps, on a laissé un pays grignoter petit à petit les territoires proches en espérant, qu'il finisse par redevenir raisonnable. Ca a donné 40-45 et ça a très mal fini. Poutine n'est pas une victime, c'est un dictateur. Le discours de certains selon lequel il faudrait laisser le pays vivre sa vie sans interférer me semble profondément déraisonnable.

Après on pourra toujours discuter de s'il ne vaudrait pas mieux lui faire la guerre directement, mais c'est un autre débat ...
israel grignote du terrain à la palestine depuis 70 ans... et c'est pas encore fini
9  1 
Avatar de noremorse
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/07/2022 à 12:48
par contre, ces mêmes entreprises n'ont jamais laissé tomber la propagande ukrainienne. Bah ouais, le camp soi-disant du bien fait aussi de la propagande
11  4 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/07/2022 à 14:18
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Concrètement actuellement l'Europe va acheter du pétrole et gaz US (plus cher que le russe forcément) et l'Allemagne (et d'autres pays) vont acheter des avions de combat américain pour se "protéger de la menace rouge".
Et nous Français double peine on peut plus vendre des armes à la Russie, eux au moins ils nous respectaient et l'oncle sam ne pouvait pas faire le coup des sous marin...

Si cette guerre avait le mérite de nous rendre plus indépendant j'applaudirais mais la c'est juste nous rendre encore plus prisonnier des américains.
L'Europe veut désormais acheter aussi du gaz à l'Azerbaïdjan. Pays très démocratique qui à envahi le Haut-Karabagh, puis expulsé les Arméniens, avec le soutien de la Turquie, des armes d’Israël et le silence complice de l'Europe, l’Allemagne en tête.

Donc rien de moral dans ces histoires de boycott du gaz russe.
9  2 
Avatar de coolspot
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/08/2022 à 14:35
Anonymous de toute façon c'est une blague.

C'est un amas de tout et n'importe quoi qui font n'importe quoi parce qu'ils sont n'importe qui

Apres on verras mais si c'est encore comme des ONG genre greenpeace qui ne cible que des entreprise européenne pour ne jamais cibler les entreprise US, on sait ce que ca donnera
8  1 
Avatar de kunnskap
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/03/2022 à 12:56
Tout ça se résume donc à ce qui est souvent un dogme en entreprise, précurseur de beaucoup de décisions idiotes: regarde, regarde, c'est moi qui ai la plus grosse et pas toi.

Pathétiquement tragique. Le monde part en vrille.
6  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/03/2022 à 11:02
Mais oui, j'irai même plus loin : déclarons la guerre à la Russie. Une guerre globale. Toutes nos problématiques seraient réglés en quelques heures : réchauffement climatique, surpopulation, chômage, crise...c'est la solution ! Une guerre thermos-nucléaire globale. Le spectacle serait grandiose !
11  5