IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

50 % des transactions étaient frauduleuses lorsque Steam acceptait les paiements en bitcoins,
Selon Gabe Newell, président de Valve

Le , par Bill Fassinou

21PARTAGES

3  1 
Gabe Newell, cofondateur et président de Valve, est revenu dernièrement sur les raisons pour lesquelles son entreprise préfère désormais rester loin des cryptomonnaies, après avoir brièvement adopté le bitcoin comme moyen de paiement sur Steam entre avril 2016 et décembre 2017. Il a confié que pendant cette période, la moitié des transactions en bitcoins qui ont eu lieu sur Steam étaient frauduleuses, ajoutant que "l'univers des cryptomonnaies est peuplé d'acteurs qui ne sont pas des personnes que vous voulez voir interagir avec vos clients". En sus, il a déclaré que les jeux basés sur les NFT (jetons non fongibles) "arnaquaient les clients".

En avril 2016, Valve s'est associée au service de paiement en bitcoins Bitpay afin d'introduire la cryptomonnaie la plus populaire sur la plateforme de jeux Steam. À l'époque, Bitpay a déclaré qu'il a été approché par l'entreprise parce qu'elle voulait internationaliser son fonctionnement, en facilitant l'achat de jeux sans carte de crédit pour les utilisateurs de Steam dans les marchés émergents. « Alors que de plus en plus d'utilisateurs se connectent dans ces pays, les options de paiement traditionnelles comme les cartes de crédit ne sont souvent pas disponibles », a écrit Bitpay dans un billet de blogue datant d'avril 2016.

« En tant que monnaie universelle d'Internet, bitcoin permettra à Steam de toucher facilement les joueurs sur tous les marchés du monde - sans les frais élevés ou le risque de fraude par rétrofacturation qui accompagnent les paiements par carte », a-t-il ajouté. S'il est vrai que de nombreux joueurs des pays émergents peuvent ne pas avoir facilement accès à une carte de crédit ou de débit, il n'est peut-être pas juste de dire que le bitcoin est totalement sans risque. Et Valve allait très vite s'en rendre compte. Dès décembre 2017, l'entreprise a annoncé à ses clients qu'il supprimait la possibilité d'acheter des jeux avec le bitcoin.



La semaine dernière, Newell a expliqué pourquoi Valve a décidé de ne plus accepter cette monnaie. S'adressant à PC Gamer, il a déclaré ce qui suit : « le problème est que beaucoup d'acteurs qui sont dans cet espace ne sont pas des personnes que vous voulez voir interagir avec vos clients. Nous avons eu des problèmes lorsque nous avons commencé à accepter les cryptomonnaies comme option de paiement. Cinquante pour cent de ces transactions étaient frauduleuses, ce qui est un chiffre ahurissant. C'étaient des clients que nous ne voulions pas avoir ». Fin 2017, Valve avait d'autres raisons lorsqu'il a décidé d'abandonner l'expérience du bitcoin.

L'entreprise avait dit avoir pris cette décision en raison de la volatilité du prix de la cryptomonnaie et "une augmentation significative des frais de traitement des transactions sur le réseau Bitcoin". Lors de l'interview, Newell a répété toutefois que les fluctuations du bitcoin étaient "un véritable cauchemar". Il a ajouté que les gens n'étaient pas contents quand un jeu pouvait coûter 10 dollars un jour et 100 dollars le lendemain. Son opinion est restée la même malgré l'essor récent des NFT et des jeux "play-to-earn", construits sur la blockchain et qui permettent aux joueurs de gagner des cryptomonnaies ou des NFT pendant leurs parties.

Valve a fait les gros titres fin 2021 avec sa décision d'interdire la vente de ce type de jeux sur Steam. Newell a déclaré sans ambages que de nombreux jeux basés sur les NFT "arnaquaient les clients", tout en détournant la blockchain de son but principal. « Il y a beaucoup de technologies vraiment intéressantes dans les blockchains et dans la recherche d'un grand livre distribué, mais je pense que les gens n'ont pas compris pourquoi ils ont besoin d'un grand livre distribué. Il y a une différence entre ce qu'il devrait être et ce qu'il est réellement dans le monde réel », a déclaré le milliardaire américain.

« Et c'est un peu là où nous en étions avec le truc NFT basé sur la blockchain : il y avait tellement d'arnaques sur les clients. Et nous nous sommes dit : "Oui, ce n'est pas ce que nous voulons faire, nous ne voulons pas permettre à un grand nombre de nos clients de se faire avoir", et c'est ce qui a motivé cette décision. Il n'y a rien d'inhérent aux grands livres distribués qui les rende problématiques. C'est juste que jusqu'à présent, c'est presque toujours ce que nous avons vécu », a-t-il déclaré. L'entreprise reste ouverte sur les possibilités des grands livres distribués et de la technologie blockchain, même si Newell reste sceptique quant à leurs avantages.

En outre, récemment, il s'est exprimé sur les projets de Valve pour l'avenir de Steam. Il a déclaré que, bien que Valve n'ait aucun intérêt à créer un service d'abonnement de type Xbox Game Pass, la société serait "plus qu'heureuse" d'aider Microsoft à rendre son propre Game Pass disponible sur Steam. Newell a également déclaré qu'il pense qu'il y a "un tas de plans pour devenir riche rapidement grâce au métavers", mais que de nombreuses personnes qui poussent ce principe "n'ont absolument aucune idée de ce dont ils parlent, et ils n'ont apparemment jamais joué à un MMO".

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Avec Ubisoft Quartz, l'éditeur éponyme devient le premier acteur majeur du jeu vidéo à intégrer les NFT dans un de ses titres, 95 % des votes sur l'annonce YouTube étaient sur "je n'aime pas"

Des joueurs de jeux vidéo en colère font pression sur les éditeurs pour qu'ils abandonnent les projets de NFT, qu'ils considèrent comme un outil d'escroquerie

Le cofondateur de Reddit affirme que les jeux "Play-To-Earn Crypto" représenteront 90 % du marché des jeux dans 5 ans, et prédit également l'essor des "communautés décentralisées" en ligne

L'inventeur de la PlayStation pense que le métavers est "sans intérêt", ajoutant que les casques RV et RA sont "tout simplement ennuyeux"

Un petit groupe d'initiés récolte la plupart des gains réalisés sur les NFT, selon une étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Basiqueur
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/02/2022 à 19:54
Et c'est quoi au juste un achat frauduleux pour M. NEWELL ?
Parce qu'après lecture, on a strictement aucun indice surl es problèmes concrets qu'il a pu rencontrer.
Un peu dommage, surtout si ça représentait 50% de ses ventes.
5  0