IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une parcelle d'immobilier virtuel dans le monde en ligne Decentraland se vend pour la somme record de 2,4 millions de dollars en crypto-monnaies
Ont annoncé l'investisseur Tokens.com et Decentraland

Le , par Sandra Coret

48PARTAGES

4  0 
Decentraland est un environnement en ligne - également appelé "métaverse" - où les utilisateurs peuvent acheter des terrains, visiter des bâtiments, se promener et rencontrer des gens en tant qu'avatars.

Ce type d'environnement a gagné en popularité cette année, la pandémie ayant incité les gens à passer plus de temps en ligne.

L'intérêt s'est accru le mois dernier lorsque Facebook a changé son nom en Meta pour refléter son orientation vers le développement de produits de réalité virtuelle pour le métaverse.

Decentraland est un type spécifique de métaverse qui utilise la blockchain. Les terrains et autres objets de Decentraland sont vendus sous la forme de jetons non fongibles (NFT), une sorte d'actif cryptographique.

Les amateurs de cryptomonnaies y achètent des terrains à titre d'investissement spéculatif, en utilisant la cryptomonnaie de Decentraland, MANA.

Une filiale de Tokens.com, appelée Metaverse Group, a acheté une parcelle de terrain pour 618 000 MANA, soit environ 2 428 740 dollars à l'époque, ont indiqué un porte-parole de Decentraland et un communiqué de Tokens.com.

Par ailleurs, l'achat du terrain a également enregistré sur la place de marché NFT OpenSea.

Decentraland a déclaré qu'il s'agissait de l'achat le plus cher d'une parcelle d'immobilier virtuel sur la plateforme.


Le terrain se trouve dans la zone "Fashion Street" de la carte de Decentraland et Tokens.com a déclaré qu'il serait utilisé pour accueillir des événements de mode numériques et vendre des vêtements virtuels pour les avatars.

Il est composé de 116 parcelles plus petites, mesurant 52,5 pieds carrés chacune, ce qui donne au terrain une superficie de 6 090 pieds carrés virtuels.

Andrew Kiguel, PDG de Tokens.com, a déclaré que ces actifs viendraient compléter les biens immobiliers déjà détenus par Metaverse Group.

En juin, une parcelle de terrain virtuel à Decentraland s'est vendue pour 1 295 000 MANA, soit 913 228 dollars à l'époque. Les acheteurs ont construit un centre commercial virtuel pour vendre des vêtements numériques, mais aucun acheteur en'y a été vu depuis.

MANA est très volatile. Il a gagné environ 400 % ce mois-ci, selon Coinbase, et a connu un pic après le changement de nom de Facebook.

Source : Andrew Kiguel, CEO de Tokens.com

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur ces mondes virtuels ? en avez-vous adopté un ?
Pensez-vous que ces métaverses auront du succès sur le long terme ?

Voir aussi :

Le métaverse de Facebook pourrait être toxique pour la société humaine, ce qui reflète l'inquiétude que suscite la sécurité de l'intelligence artificielle, selon Eric Schmidt, l'ex-PDG de Google

Facebook annonce qu'il va embaucher 10 000 personnes en Europe pour l'aider à construire un « métavers », qui imitera l'expérience d'interagir en personne grâce à des techno comme l'AR et la VR

Copier et coller des images du monde réel dans le virtuel se fait grâce à un téléphone équipé d'« AR cut and paste », une app en développement qui inverse le concept de réalité augmentée

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de vanquish
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 12:04
Des idiots ? Pas si certain.
Cela permet de faire des mouvements d'argent à travers les frontières.

Cela ressemble à l'art moderne qui est pas mal utilisé dans le blanchiment d'argent.
L'art n'est pas taxé et je peux y attribuer la valeur que je veux.

https://www.lesechos.fr/2014/05/blan...e-lart-1102258

Des NFT payés en bitcoins ça à l'air encore mieux.
5  0 
Avatar de MagnusMoi
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/11/2021 à 14:10
Vendre du terrain virtuel c'est pas une nouveauté en soit ...
Mais cela n'a pas servi de leçon ...

Notre bon vieux Second Life
3  0 
Avatar de frfancha
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 8:49
Au moins quand on speculait sur les tulipes en 1637 il restait des jolies fleurs pour pleurer. Ici on atteint quand même le fond de la bêtise humaine, non?
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/11/2021 à 14:39
Je trouve ça très moche Decentraland, c'est pixélisé comme du Minecraft, du coup je préfère de loin Second life visuellement parlant, bien que j'y aille plus non plus depuis des lustres, pas le temps. Mais il y avait et il y a encore de sacrés créations sur Second life. Ca reste un marché niche, après les nouveaux mondes méta avec VR c'est encore une ultra niche car pas assez de VR en fonctions.
1  0 
Avatar de rbolan
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/11/2021 à 12:00
J'avoue que là je suis dépassé.

Comment peut-on spéculer sur un "terrain-virtuel", je veux dire espérer gagner de l'argent en revendant un "terrain-virtuel" ?

Et terrain-virtuel, c'est pas une oxymore en soi ?
1  0