IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

De nombreux développeurs estiment qu'il est difficile de travailler avec la PlayStation de Sony
Alors que Microsoft et Nintendo sont loin d'être parfaits

Le , par Bill Fassinou

6PARTAGES

7  0 
Les développeurs et éditeurs de jeux indépendants auraient de plus en plus de difficultés à travailler avec Sony, le fabricant de la PlayStation, l'une des consoles de jeux les plus vendues au monde. Un rapport publié récemment par le média Kotaku, spécialisé dans les jeux vidéo, allègue que de nombreux développeurs seraient furieux contre les règles appliquées par Sony sur le PlayStation Store, son magasin de distribution de jeux pour la PlayStation. Il serait en effet bien plus difficile de travailler avec l'entreprise japonaise et de vendre des jeux par son intermédiaire qu'avec la plupart de ses concurrents.

Le bras de fer entre les développeurs et les entreprises à propos des commissions que ces dernières prélèvent sur les ventes effectuées par les applications exploitant leurs stores s'est également étendu à l'industrie des jeux vidéo. Mais le problème avec Sony serait plus complexe. Les informations sur les difficultés rencontrées par les éditeurs indépendants de jeux vidéo pour travailler avec Sony plutôt qu'avec Microsoft ou Nintendo continueraient de s'accumuler. Sony ferait preuve d'une prudence extraordinaire même avec les jeux qu'il produit lui-même, en se concentrant de manière obsessionnelle sur les superproductions.



La société japonaise s'éloignerait du développement de petits jeux maison, tant elle fait une fixation sur les plus gros jeux. Il semble que ce manque d'intérêt pour les petits titres s'étende aux développeurs tiers qui tentent de vendre leurs jeux sur le système. « Sony ne comprend pas ce que "indie" [expression désignant des jeux vidéo créés sans l'aide financière d'un éditeur de jeux vidéo, NDLR] signifie », a déclaré au média un éditeur indépendant sous couvert d'anonymat par l'intermédiaire de DM sur Twitter. « Pas du tout. Pour eux, "indie" est quelque chose dans les budgets inférieurs à un million », a-t-il ajouté.

En outre, le rapport note qu'un autre aspect du problème est le fait que Sony demande un minimum de 25 000 dollars pour figurer en bonne position sur le PlayStation Store. Il s'agirait en effet du seul moyen d'être visible pour la plupart des jeux indépendants. Le rapport allègue que lorsque les développeurs ne paient pas, ils bénéficient d'un mauvais classement, ce qui, selon eux, contraste fortement avec les boutiques de Microsoft et de Nintendo. Alors que ces deux derniers proposent aussi de payer pour être mieux visible, ils offriraient également de nombreuses autres options gratuites.

Selon d'autres rapports, ce comportement de Sony aurait des incidences négatives sur les ventes sur la plateforme PlayStation. Matthew Wright, de l'éditeur de jeux vidéo WhiteThorn Games, a publié un graphique circulaire montrant le pourcentage des ventes sur les différentes consoles. La Switch représente 60 % des ventes, la Xbox environ 30 %, Steam 7 % et la PlayStation 3 %. Cristian Botea, du développeur et éditeur indépendant de jeux vidéo Those Awesome Guys, a fait de même, attribuant aussi une grande part des ventes à Steam (91,5 %) ; 7,6 % à Switch ; 0,6 % à Xbox et 0,3 % à la PlayStation.

Un autre éditeur, qui a souhaité rester anonyme, a communiqué les chiffres de vente exacts d'un petit jeu indépendant qu'il a nommé, mais qu'il a demandé de ne pas divulguer. Le jeu se serait vendu à environ 20 000 exemplaires sur Xbox, contre seulement 7 000 sur PlayStation. La raison invoquée pour expliquer ces faibles chiffres n'est pas un manque de marketing, car certains disent avoir dépensé des milliers de dollars en publicités ciblées qui ont donné de bons résultats pour d'autres formats. Les chiffres semblent refléter à quel point il est difficile de trouver des jeux sur PlayStation s'ils ne sont pas fortement mis en avant.

Cela montrerait en outre qu'il est incroyablement difficile d'être mis en avant dans les ventes PlayStation. « Si votre boutique n'a pas un endroit où les joueurs peuvent trouver des jeux nouveaux/intéressants et que vous devez littéralement utiliser la fonctionnalité de recherche pour trouver un jeu, alors pourquoi quelqu'un leur donne-t-il 30 % ? », a déclaré un éditeur indépendant. En fait, la PlayStation n'a tout simplement pas une façon sensée de laisser les jeux nouvellement sortis en évidence, alors que la Xbox et la Switch ont des sections immédiatement évidentes qui leur sont consacrées.



De nombreux développeurs estiment que, contrairement à Sony qui attribue des places sur le PlayStation Store en fonction de ce que les développeurs et les éditeurs paient, Microsoft et Nintendo ont mis en place de meilleures techniques pour faire la publicité des nouveaux jeux. « Cela aide à chaque étape du processus », a expliqué un éditeur indépendant. Eric Freeman, développeur indépendant de Deja Vu, a déclaré sur Twitter : « En dehors de leur part sur les ventes, on ne nous a jamais demandé d'argent. Et tous les membres de l'équipe ID@Xbox ont été incroyablement gentils et réactifs ».

Pendant ce temps, la communication avec Sony serait extraordinairement difficile. Ragnar Tørnquist, du développeur indépendant Red Thread Games, a fait part de ses frustrations sur Twitter. « Nous sommes un développeur plutôt bien établi avec des antécédents prouvés, mais honnêtement, je n'ai aucune idée de qui contacter pour que les ventes de consoles se produisent. C'est comme essayer d'être entendu dans le vide de l'espace », a-t-il déclaré. « Si je ne peux pas parler à quelqu'un d'une plateforme à propos d'un problème et que le problème dure des semaines, cela ne fait que créer des problèmes », a déclaré un autre.

Le rapport note que les plateformes concurrentes ont également leur lot de problèmes. Toutefois, le message central est que Sony rendrait les choses extrêmement difficiles pour les éditeurs indépendants. Certaines allégations circuleraient à propos des autres plateformes, comme la façon dont Nintendo empêche les développeurs de déployer des correctifs de plus de 200 Mo sans autorisation spéciale. Mais en général, les gens seraient beaucoup plus heureux de l'expérience et des ventes sur les consoles de Microsoft et Nintendo.

« De façon assez folle, Nintendo a fini par écouter après de nombreuses années, et fournit désormais certains des meilleurs outils pour que les développeurs puissent réellement contrôler leur jeu, a déclaré un éditeur indépendant. « Ainsi, nous pouvons simplement laisser tomber une réduction sur Switch pour nos jeux quand nous le voulons, à n'importe quel niveau de réduction que nous voulons, c'est complètement sous notre contrôle. Steam est la seule autre plateforme qui permet cela », a-t-il ajouté. Il souligne que sur Switch, il existe de nombreuses façons d'être mis en avant sans payer.

« Les nouvelles sorties, les bonnes affaires, toutes ces sortes de listes, et ils mettront les nouvelles sorties et les réductions décentes dans l'onglet "Découvrir aussi". [Je] ne dis pas que c'est extraordinaire, mais ce sont au moins des méthodes de découverte, et nous finissons par vendre des chiffres décents sur Switch parce que les gens peuvent trouver nos jeux », a-t-il fait remarquer. Maintenant, essayez d'aller sur le PlayStation Store et de trouver un jeu spécifique », compare-t-il.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des déboires des développeurs et éditeurs indépendants avec Sony ?
Êtes-vous concerné par ces problèmes ? Quels autres problèmes avez-vous identifiés sur le PlayStation Store ?
Pensez-vous que la Xbox et la Switch sont des plateformes plus attrayantes pour les développeurs ? Quels sont les problèmes que vous rencontrez sur ces plateformes ?

Voir aussi

La PlayStation 4 a fait de meilleurs chiffres que la Xbox One et la Nintendo Switch en octobre, selon un rapport

Sony fait l'objet d'une plainte pour "tarification monopolistique" présumée des téléchargements PlayStation : la question de monopole secoue toute l'industrie

Nintendo pourrait lancer, non pas sur une, mais deux nouvelles versions de sa console de jeu portable Switch qui sortiraient cet été

Epic Games permettra aux développeurs d'utiliser gratuitement ses services anti-triche et de chat vocal qu'ils pourront implémenter dans leurs jeux

Steam Link est désormais disponible sur Linux pour diffuser vos jeux Steam en streaming depuis n'importe quel PC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kannagi
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 18:39
Le bras de fer entre les développeurs et les entreprises à propos des commissions que ces dernières prélèvent sur les ventes effectuées par les applications exploitant leurs stores s'est également étendu à l'industrie des jeux vidéo.
Pour qu'il y'est un bras de fer , faudrait qu'il soit à égalité.
Ce qui n'est pas le cas , les petit dev indé sont rarement un gros poids dans cette industrie.

Après j'ai envie de dire , ça semble être une stratégie de Sony de ne miser que sur les gros AAA et de ne pas s'occuper des petits jeux indie ,mais je comprend la frustration qu'ils éprouvent.
8  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 19:25
Le titre est faux, il serait difficile de travailler avec Sony, pas avec la PlayStation.
En tant que plateforme de dév, je la trouve bien meilleure et plus simple d'utilisation que les Xbox.
Mais oui Xbox et Microsoft, et dans une moindre mesure Nintendo, semblent bien plus accessibles que Sony pour y publier un titre indie.
Mais ils restent la plus vendue, donc j'imagine que c'est intéressant de forcer pour y être. Du coup ça crie pour espérer changer des choses, mais ça va être un coup d'épée dans l'eau.
2  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 05/07/2021 à 20:54
Au vu des sorties de jeux indie sur Nintendo Switch (sur l'eShop) et notamment des bouses et conversions de jeux bons pour le marché mobile, je pense que Nintendo est finalement le plus ouverts aux indés. Maintenant, c'est un avis de consommateur/client(/vache à lait ) que je donne et non d'un développeur qui tenterait de déployer son jeu sur cette plateforme.
1  0