IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dirigeants de Stadia ont félicité les studios de développement pour leurs "grands progrès" une semaine avant de les licencier
L'entreprise aurait manqué de transparence vis-à-vis de ses employés

Le , par Bill Fassinou

8PARTAGES

8  0 
Stadia, le service de cloud gaming de Google, qui a fait ses débuts il y a bientôt 2 ans a fermé ses studios internes de développement de jeux vidéo début février. Cette fermeture s'est faite dans une circonstance bien particulière. Les dirigeants de la section cloud gaming de Google auraient félicité les studios pour l'excellent travail qu'ils ont accompli jusque-là avant de procéder à leur fermeture environ une semaine plus tard. Les dirigeants auraient donc manqué d'être francs et honnêtes avec les développeurs.

Les dirigeants de Stadia n'ont pas été totalement honnêtes avec les développeurs

Stadia est un service de streaming à partir du cloud qui vous donne un accès instantané à des jeux vidéo AAA sur tous les types de périphériques notamment les PC, les Chromebooks, les smartphones, les tablettes et les téléviseurs. Le service a été annoncé pour la première fois à l'événement GDC (Game Developers Conference) de mars 2019. C'est un service pour lequel Google a pris l'initiative de créer des studios internes de développement de jeux vidéo. Le 1er février, environ deux ans après les débuts de Stadia, Google a annoncé de façon brusque la fermeture de ces studios.



Ce fut une surprise pour beaucoup, notamment ceux qui pensaient que Google signait la fin des consoles de jeux vidéo, et un choc pour les développeurs appartenant à ces studios. En effet, selon des personnes proches du sujet, plusieurs parmi les développeurs travaillant dans les studios de Stadia ont mis leur vie et leur carrière en danger pour rejoindre l'équipe. Qu'une entreprise décide de fermer l'un de ses services ou qu'elle décide de le réorienter n'est pas véritablement nouvelle, mais l'étonnement vient du fait que Google les avait félicités une semaine avant cela.

« [Stadia Games and Entertainment] a fait de grands progrès en constituant une équipe diversifiée et talentueuse et en établissant une solide gamme de jeux exclusifs à Stadia », peut-on lire dans un courriel de Phil Harrison, vice-président de Google et directeur général de Stadia, adressé au personnel le 27 janvier, selon certaines sources. Le courriel promettait plus de nouvelles sur la stratégie et les objectifs des studios Stadia pour 2021. Mais au lieu de nouveaux objectifs de développement, Harrison a annoncé quelques jours plus tard, le 1er février, que les studios allaient fermer complètement.

Harrison a semblé faire complètement marche arrière, annonçant dans un billet de blogue public que Jade Raymond, la responsable de Stadia Games and Entertainment (SG&E), avait quitté l'entreprise, et que Google « n'investirait pas davantage pour apporter du contenu exclusif de l'équipe de développement interne SG&E ». La plus grande question, tant de la part des observateurs extérieurs que des membres de l'équipe de Stadia, est de savoir ce qui a changé. À l'heure actuelle, Google n'a pas encore donné plus de précision sur ce qui s'est réellement passé et a conduit vers cette décision.

Quelles sont les raisons pour lesquelles Google a fermé ses studios de jeux vidéo ?

La seule information disponible actuellement vient de Harrison, mais elle n'explique pas pourquoi les développeurs n'ont pas été mis au courant des jours, voire des mois à l'avance. Le post de Harrison sur son blogue annonçant la fermeture des studios cite comme facteur, par exemple, la hausse "exponentielle" des coûts de "création des meilleurs jeux de leur catégorie". Mais étant donné le plafond de marché de 1,4 billion de dollars fixé par Google, il est difficile d'imaginer que ce soit la seule raison de la fermeture totale des studios de développement de jeux, surtout quand on leur a donné si peu de temps pour faire leurs preuves.

Des critiques ont déclaré que la situation rappelait le lancement même de Stadia, qui est apparu précipité en novembre 2019 et a laissé de côté plusieurs éléments promus lors de la révélation du service, pour les ajouter des mois plus tard. Dans ce cas-ci, ce sont les développeurs de Stadia qui ont été touchés par la planification bâclée. Notez qu'au lancement, Stadia a d'abord connu des difficultés en raison de son modèle de monétisation et d'un manque de jeux. La technologie était solide, mais en tant que plateforme de contenu, elle faisait défaut.



Google a annoncé en 2019 la création de studios de jeux à Los Angeles et à Montréal, ainsi que l'embauche de la productrice d'Assassin's Creed et de l'éventuelle directrice générale d'EA Motive Studios, Jade Raymond, pour superviser le développement. Il semblait que Google était dans la course, jusqu'à ce qu'il ne le soit plus. Les développeurs ont dû attendre trois jours après avoir reçu la nouvelle pour partager directement leur confusion et leur frustration avec Harrison lors d'une conférence téléphonique le 4 février.

Selon quatre sources ayant eu connaissance de l'appel, cet appel a été suivi d'une séance de questions-réponses litigieuse au cours de laquelle le patron de Stadia a été confronté à son courriel de la semaine précédente, qui suggérait tout sauf une fermeture totale des studios. Harrison aurait exprimé ses regrets concernant les déclarations trompeuses faites dans son précédent courriel. Lorsqu'on lui a demandé ce qui avait changé par rapport à la semaine précédente, Harrison a admis que rien n'avait changé et a dit aux personnes qui avaient reçu l'appel : « Nous savions ».

Une source a déclaré que l'appel n'a pas permis de savoir exactement pourquoi Google a décidé d'abandonner les studios de première partie qu'il avait commencé à construire moins de deux ans auparavant. Dans son billet de blogue, Harrison a fait référence à l'augmentation des coûts de développement des jeux vidéo comme un facteur. « Créer des jeux de qualité supérieure à partir de la base prend de nombreuses années et des investissements importants, et les coûts augmentent de manière exponentielle », a-t-il écrit.

Dans son entretien du jeudi avec le personnel, il a souligné que la frénésie d'achat de Microsoft et l'acquisition prévue de Bethesda Software plus tard cette année étaient l'un des facteurs qui avaient poussé Google à fermer le livre sur le développement de jeux originaux. Pourtant, selon une étude de Forbes en 2020, la société mère de Google, Alphabet Inc., est une entreprise de près de mille milliards de dollars et se situe à peu près au même niveau que Microsoft en matière de revenus et de bénéfices. Harrison aurait également essayé de rejeter le tort sur la pandémie du coronavirus.

Pour certains, la fermeture des studios et la façon dont elle a été communiquée au personnel étaient emblématiques de la mauvaise gestion du développement des jeux pour Stadia. Il s'agissait notamment d'un grave manque de ressources, de la difficulté à obtenir le matériel et les logiciels nécessaires, et d'un gel des effectifs tout au long de l'année 2020 après le début de la pandémie, malgré l'objectif d'expédier plusieurs exclusivités originales dans les années à venir. Pour l'instant, selon certaines sources, Google cherche à trouver du travail pour les employés déplacés ailleurs dans l'entreprise.

Cependant, il a du mal à le faire, car Google embauche traditionnellement des généralistes, et le développement de jeux nécessite un ensemble de compétences très spécialisées. Les développeurs espéraient que les studios de jeux de Stadia survivraient à ses problèmes, ne serait-ce que parce que Google, en théorie du moins, pouvait se permettre de brûler des centaines de millions de dollars en essayant de lancer une nouvelle plateforme de jeux avec un contenu exclusif.

Au lieu de cela, il a fini par perdre la confiance de certains des quelque 150 développeurs touchés par ce brusque changement de direction. Maintenant, les employés restants de Stadia doivent ramasser les morceaux en se demandant comment ils peuvent faire confiance à la direction et comment n'importe qui peut faire confiance à Stadia.

Et vous ?

Que pensez-vous de la façon dont Google a fermé ses studios internes de jeux ?
Pensez-vous que Stadia va suivre sans le développement de jeux originaux ou fera-t-il un bide ?

Voir aussi

Google dévoile enfin à la GDC, Stadia, son service de cloud gaming pour diffuser des jeux vidéo via Google Chrome, Chromecast et Google Pixel

Google ferme ses studios internes de développement de jeux Stadia, la société modifie son orientation commerciale et recentre son service de streaming

RIP Google Stadia ? NVIDIA lance GeForce Now, un nouveau service de Cloud Gaming qui pourrait chambouler le marché

Google Stadia sera amputé de plusieurs fonctionnalités à son lancement prévu la semaine prochaine parmi lesquelles Stream Connect Game, Family Sharing, Google Assistant, State Share et bien d'autres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 17/02/2021 à 12:42
Que pensez-vous de la façon dont Google a fermé ses studios internes de jeux ?


c'est du GAFA tout craché, surpris que cela arrive de cette manière? non, surpris que cela arrive maintenant? non plus

Pensez-vous que Stadia va suivre sans le développement de jeux originaux ou fera-t-il un bide ?
c'était déjà un bide à sa sortie... et recentrer son activité sur le streaming ne fera pas changer d'avis ceux qui pensaient avoir fait une bonne affaire en investissant dans ce produit... (développeurs et clients ...)
3  0 
Avatar de cr1ptal
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/02/2021 à 13:03
C'est une facette de la culture anglo-saxonne. Quand ils remercient de manière inattendue, cela veut dire que le licenciement va suivre...
3  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/02/2021 à 16:39
Stadia ?
Stadia ?
Stadia ? Ouais, c'est bien, on garde !!

Chaaaaaampagne !
0  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 18/02/2021 à 7:13
Ben c'est ce qu'il se passe dans les pays où l'on ne protège pas ses salariés !
0  1