Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Des utilisateurs de Microsoft Flight Simulator corrigent le rendu de certains bâtiments
En s'appuyant sur les données générées par le concurrent Google Maps

Le , par Stéphane le calme

104PARTAGES

9  0 
Flight Simulator est un logiciel de simulation de vol pour Microsoft Windows, vendu et souvent vu comme un jeu vidéo. L’application propose de voler partout et ainsi visiter n’importe quel endroit sur terre en s’appuyant sur les données satellitaires du service de cartographie de Microsoft Bing Maps. Mais quelques failles ont été observées notamment sur la représentation des bâtiments et les utilisateurs ont entrepris de les combler… avec le concurrent Google Maps.

Prenons l’exemple de Melbourne, en Australie. Microsoft Flight Simulator offre une représentation très réaliste de la ville à quelques exceptions près dont l’imposant gratte-ciel qui domine tous les autres bâtiments fait partie. Nous pouvons noter également que Microsoft Flight Simulator a mis à jour le palais de Buckingham à Londres en le transformant en un immeuble. L’algorithme semble ne pas avoir incorporé de palmiers, donc le paysage californien normal est remplacé par une série d’obélisques.

Asobo a dévoilé une vidéo sur Microsoft Flight Simulator dans laquelle nous pouvons découvrir le travail effectué par Blackshark.ai. Cette société autrichienne, spécialisée dans l'intelligence artificielle, fournit le système qui permet de transformer les images 2D issues de la base de données de Bing en un véritable décor 3D. En clair, sorti des zones retouchées à la main pour un réalisme maximum, l'intégralité des reliefs et des décors qu'on aura en volant en rase-mottes seront générés par l'IA développée par Blackshark.


En clair, le jeu génère des paysages en grande partie grâce à l’IA, en utilisant des algorithmes et des rames de données cartographiques et de photographie pour créer son monde virtuel.

« Pauvre Bing Maps. L'utilisation par Microsoft Flight Simulator des données des services de cartographie est tellement impressionnante que toute erreur ou lacune dans les données ressort comme des pouces géants et monolithiques. Il manque quelques points de repère majeurs, où la technologie autogen a troqué des stades célèbres et des palais brillants par des éléments bizarres. Et la solution légèrement humiliante de la communauté est d'utiliser Google Maps pour combler les lacunes ».

La méthode de création est assez compliquée. Vous ne pouvez pas vous contenter de glisser-déposer les modèles. Vous devez les extraire et les convertir via un certain nombre de programmes. Il y a de nombreux didacticiels plutôt pratiques si vous voulez vous y essayer. Le processus permet aux joueurs de partager les fichiers. Il vous suffit donc pour installer un repère de le placer dans votre dossier Communauté dans le dossier du jeu.


Les utilisateurs du simulateur utilisent donc ce processus relativement complexe pour obtenir des données de modèle de Google Maps, le plus grand concurrent du service Bing de Microsoft. Ensuite, ils transfèrent les bâtiments vers le Microsoft Flight Simulator. De cette façon, les stades de Melbourne et d’Édimbourg sont devenus plus réalistes. Sydney a également maintenant une représentation adéquate de son repère, le Sydney Harbour Bridge.

Quoi qu’il en soit, ces types de problèmes visuels ne gâchent pas l’expérience de Microsoft Flight Simulator ; ils se démarquent uniquement comme des bizarreries générées par ordinateur dans un jeu qui s’en sort avec une excellente note.

Source : Groupe d'utilisateurs FS2020Creation

Et vous ?

Avez-vous déjà essayé Microsoft Flight Simulator ou l'un de ses concurrents ?
Que pensez-vous de ce type d'application ?
Avez-vous déjà tenté de corriger un bâtiment ou une vue ?
Les utilisateurs devraient-ils disposer d'un processus de correction ou simplement d'un processus de signalement ? Les corrections devraient-elles s'appliquer à tous ou à ceux qui les effectuent uniquement ?
Que pensez-vous du fait d'utiliser une application concurrente pour appliquer des corrections ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de stigma
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/09/2020 à 15:54
ça me rappelle quand j'installais Windows et Office avec des disquettes. ça devait faire dans les 80 disquettes en tout.
4  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 14:06
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Très franchement, même en mode réaliste, à condition que l'avion soit prêt à décoller, les trucs à savoir pour faire décoller et atterrir un petit avion se compte sur les doigts d'une main.
oui, je fais partie d'une association de vol et faire voler un petit avion a hélice n'est pas plus compliqué que de conduire une voiture.
tu réserve une plage pour voler, tu fais le plein du/des réservoirs, tu vérifie le moteur, le casque et le transpondeur et tu demande a la tour si c'est bon (même pas besoin de parler anglais, ils parlent en Français chez moi) et après du fais du vol a vue.

pour ce qui est du cout c'est "pas cher", ca me coute 2000€ pour faire mes 10h par ans un peu près c'est raisonnable, enfin c'est le budget d'un gros fumeur par exemple. je connais des smicards qui fument 1 paquet/jour donc même eux le pourraient, et tu peux faire payer le vol a tes potes pour économiser, il y'a même des sites pour faire du coavionnage, je l'ai fait 1 fois pour aller en corse.

pour ceux que ça intéresse vraiment et qui ont les moyens foncer ! ça n'a absolument rien a voir avec un jeu vidéo, les sensations, les paysages...
a j’oubliais penser bien a mettre la ceinture, sinon à la première grosse turbulence vous vous casserez le crane ^^
3  0 
Avatar de Tonton Nico
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 1:48
/troll on

pour ceux que ça intéresse vraiment et qui ont les moyens foncer ! ça n'a absolument rien a voir avec un jeu vidéo, les sensations, les paysages...
Et tu vas me dire aussi que conduire une voiture dans GTA puis se prendre une grosse mandale dans la gueule par un gangster c'est différent en vrai que devant ma console en train de siroter un coca dans mon canapé? beeuuuu nan #complot

/troll off
2  0 
Avatar de ympondaven
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/09/2020 à 17:39
je me suis remis a flight simulator ca reste bien plus beau et avancé que les autres versions.
Parfois avec des add on on peut avoir tel ou tel bâtiment de mieux dans la version précédente ou xplane mais pas a l'echelle ou c'est fait pour fs 2020

le stade de france est egalement traité en tant qu'immeuble. C'est le genre de chose qu'ils vont corrigé facilement sur les serveurs. Ils vont dire a l'IA que quand le lieu s'appelle stade/stadium... faudrait le généré différemment et régénérer et c'est terminé.
pour le palais de bukimgham c'est plus compliqué, il faudra passer a la main dessus.

les progrès restent phénoménaux
1  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 13:12
Très franchement, même en mode réaliste, à condition que l'avion soit prêt à décoller, les trucs à savoir pour faire décoller et atterrir un petit avion se compte sur les doigts d'une main.
1  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 12:16
Ca n'est pas comparable du tout, les simulateurs de vol récent ont un très haut niveau de réalisme, autant du point de vue du moteur physique que des procédures, gestion du cockpit etc, ils sont utilisés par un paquet de pilotes de métier pour se détendre et pratiquer dans un environnement moins restrictif qu'irl. Après, encore une fois, si l'on lance une partie avec un niveau de simulation physique maximale mais s'occuper des procédures de démarrage, il n'y a pas grand-chose à maîtriser pour s'amuser avec.
1  0 
Avatar de Christian_B
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/09/2020 à 12:29
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Flight Simulator est un logiciel de simulation de vol pour Microsoft Windows, vendu et souvent vu comme un jeu vidéo.
En essayant FlightGear (présumé concurrent libre de Flight Simulator), j'ai constaté que ce type de logiciel pouvait difficilement être assimilé à un jeu au sens habituel. Ils visent au réalisme dans les opérations de pilotage de modèles réels d'avions (je suppose Flight Simulator encore plus que FlightGear) et demandent donc une vraie passion pour l'aviation et un grand investissement personnel.
Même s'ils n'atteignent pas le réalisme impressionnant des outils de simulation du comportement de nouveaux avions ou d'entraînement pour les pilotes, dont on a un aperçu par exemple dans Sully de Clint Eastwood.
N'étant pas passionné de jeux et n'aimant pas les jeux de combat, j'imaginais naïvement pouvoir faire des balades virtuelles en avion et j'ai déchanté, faute d'une motivation suffisante pour apprendre les bases du pilotage.
0  0 
Avatar de Steinvikel
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/09/2020 à 13:30
Citation Envoyé par Christian_B Voir le message
Même s'ils n'atteignent pas le réalisme impressionnant des outils de simulation du comportement de nouveaux avions ou d'entraînement pour les pilotes, dont on a un aperçu par exemple dans Sully de Clint Eastwood.
Tu veux parler des avions factices sur vérins pour la simulation ?
Parce que niveau réalisme, c'est un vrai simulateur ...à tel point que l’aspect de certains cockpits à été volontairement modifier pour interdire aux acteurs malveillants de s'auto-former sur ces engins, de même que le manuel de vol y voit certaines pages non accessible ou modifiés.
PS: même l'équipe de développement à passé son brevet de pilotage et je ne sais plus combien d'heure de simulateurs sur différents engins pour composer la base du jeux.

Appelez-le "jeux" ou "programme", dans tout les cas c'est un simulateur. Il marque certes des différences réalistiques avec les simulateurs de certification /habilitation etc. mais ils s'adresse à d'autres personnes.
0  0 
Avatar de archqt
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/09/2020 à 19:00
Impressionnant quand même. L'IA avance si vite
0  1