Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Nintendo déclare "inévitables" les retards de production et d'expédition dus au coronavirus,
L'industrie du téléphone mobile n'est pas non plus à l'abri

Le , par Stan Adkens

65PARTAGES

19  0 
L’impact de l’épidémie du coronavirus continue d’impacter l’industrie mondiale da la technologie. Après avoir forcé l’industrie à envisager le travail à domicile à cause des préoccupations de santé liées au virus, la production et les expéditions du matériel technologiques depuis la Chine, l’épicentre du virus, sont menacées par des retards. L’une des victimes est la société japonaise Nintendo, dont la production et l'expédition de sa console Switch et de ses périphériques comme les manettes Joy-Con sur le marché japonais connaitront des retards "inévitables" en raison de l'épidémie de coronavirus, a rapporté l’agence de presse Reuters.

Le coronavirus est en train d'avoir des conséquences inattendues sur l'industrie du jeu. Jeudi dernier, Nintendo a annoncé à ses clients au Japon les retards de production et de livraisons des fournitures produites en Chine, y compris la très attendue console sur le thème d'Animal Crossing. Le PDG de Nintendo, Shuntaro Furukawa, avait déclaré la semaine dernière que la production en Chine de cet appareil populaire était touchée par le virus.


Le nombre de décès causés par le coronavirus en Chine continentale a atteint 563, avec un total de plus de 28 000 infections confirmées, tandis que dix personnes de plus sur un bateau de croisière en quarantaine au Japon ont été testées positives pour le virus, a rapporté Reuters jeudi. Les experts de la santé ont intensifié leurs efforts pour trouver un vaccin contre cette maladie qui a fait craindre une pandémie mondiale.

Avant la crise du coronavirus en Chine, Nintendo avait commencé à transférer une partie de sa production de Chine au Vietnam en 2019 à cause de l’impact de la guerre commerciale sino-américaine sur les chaînes d'approvisionnement, mais elle n'a pas assez de capacité dans ce pays d'Asie du Sud-Est pour compenser les perturbations causées par l'épidémie. Nintendo a aussi ajouté que l'approvisionnement en gadget Ring Fit Adventure, déjà difficile à trouver dans certains pays, est également impacté par le virus.

Le lancement de The Outer Worlds Switch retardé à cause du coronavirus

L'éditeur américain de jeux vidéo Private Division est également touché par les conséquences du virus. Il a annoncé qu’il va retarder son portage sur Nintendo Switch du jeu vidéo The Outer Worlds développé par Obsidian Entertainment en raison de l'épidémie de coronavirus. L'entreprise a publié la nouvelle jeudi sur Twitter, ajoutant que le virus « a un impact sur l'équipe de Virtuos qui travaille sur le portage » et qu'elle aimerait leur donner suffisamment de temps pour terminer correctement le développement. Cependant, la version physique sera désormais également disponible via une cartouche, suite à des plaintes concernant le produit Switch en boîte ne contenant qu'un code de téléchargement.


Dans un tweet de suivi, Private Division a ajouté que l'équipe de Virtuos va bien, « mais leur bureau est resté fermé pendant ce temps. Nous travaillons avec l'équipe pour déterminer un calendrier de développement actualisé, et nous partagerons plus d'informations concernant une nouvelle date de lancement prochainement ». Virtuos, qui a développé les versions Switch de jeux, comme Dark Souls et The Zodiac Age, est une société de développement et d'édition de jeux qui a pour mission d’aider à développer des portages, et un certain nombre de ses employés sont basés dans les villes chinoises de Chengdu et Xi'an.

Ce n’est pas seulement l’industrie du jeu vidéo qui subit les conséquences de l’épidémie du coronavirus, l’industrie du téléphone mobile aussi est touchée.

Qualcomm déclare que le virus chinois menace de perturber l'industrie du téléphone

Selon Reuters, le fabricant américain de puces Qualcomm a déclaré mercredi que l'épidémie de coronavirus en Chine constituait une menace potentielle pour l'industrie de la téléphonie mobile, avec un impact possible sur la fabrication et les ventes. Lors d'une conférence téléphonique avec les investisseurs après la publication des résultats trimestriels, Akash Palkhiwala, le directeur financier de la société, a déclaré que la société s'attendait à « une incertitude significative quant à l'impact du coronavirus sur la demande de téléphones portables et la chaîne d'approvisionnement ».

Selon Reuters, les commentaires du plus grand fournisseur mondial de puces "modem", qui connectent les téléphones portables et autres appareils aux réseaux de données sans fil, ont fait chuter les actions des puces, malgré qu’un ralentissement de l'industrie prenait fin. Les actions de Qualcomm ont chuté de 3,75 % en dehors des heures de bureau mercredi.

Le fournisseur de puces a prévu des revenus pour son deuxième trimestre fiscal largement supérieurs aux estimations de Wall Street, ce qui est le dernier signe que le ralentissement prolongé de l'industrie mondiale des puces s'atténue. Les prévisions étaient plus larges que d'habitude en raison de l'épidémie en Chine, qui a suscité des craintes dans le monde entier et impacté l’industrie de la technologie en général. La société a abaissé de 5 centimes la partie inférieure de ses prévisions de bénéfice par action pour tenir compte d'éventuelles perturbations, a déclaré Palkhiwala.


Le PDG de Qualcomm Steve Mollenkopf a déclaré : « Si nous avons un problème, un problème de chaîne d'approvisionnement ou un problème de demande en Chine, nous avons tendance à avoir la possibilité d'avoir d'autres régions pour le soutenir ». « Nous avons donc tendance à considérer l'entreprise en termes de planification. Nous voulons nous assurer que nous maintenons cette force sur les différents marchés », a-t-il ajouté.

Alors que la société domine le marché des modems et des processeurs mobiles, Qualcomm a introduit un type de puce appelé "front end" à radiofréquence, plus complexe dans les téléphones qui utilisent la 5G. Bien qu'elle ait prévu moins de ventes de modems que Wall Street ne l'avait prévu, elle a généré plus de revenus par modem expédié que par le passé. Dans une interview, Mollenkopf a déclaré que les prévisions de l'entreprise reflétaient la forte demande de puces à radiofréquence de la part des fabricants de téléphones, en particulier en Chine, où les marques mettent des capacités 5G dans des appareils moins chers qui se vendront en plus grandes quantités plus tôt que ce que Qualcomm avait initialement prévu.

Malgré les incertitudes liées au virus, Qualcomm a laissé inchangée son estimation du nombre de téléphones mobiles 5G qui seront vendus en 2020, entre 175 et 225 millions. La société prévoit un chiffre d'affaires total compris entre 4,9 et 5,7 milliards de dollars pour son deuxième trimestre, dont le point médian est largement supérieur à l'estimation moyenne des analystes, qui est de 5,08 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv. Elle a également prévu des revenus pour son segment des puces de 3,9 à 4,5 milliards de dollars, contre des estimations de 3,8 milliards de dollars, selon les données de Refinitiv.

Toutefois, les inquiétudes des investisseurs ont éclipsé des résultats qui, autrement, auraient dépassé les attentes, d’après Reuters.

Au-delà de Qualcomm, c’est toute l’industrie des semi-conducteurs qui souffre de cette crise. Les principaux fournisseurs installés en Chine ont pris des mesures de précaution. Notamment la prolongation des vacances du Nouvel An chinois. Les autorités chinoises, elles-mêmes, ont pris ces mesures de prudence. Dans un tel contexte, il est difficile d’estimer les conséquences sur les chaînes de production.

LG et ZTE absents au MWC 2020

L’édition 2020 du Mobile World Congress (MWC) se déroulera à Barcelone du 24 au 27 de ce mois, mais ni LG ni ZTE ne seront présents, l’un et l’autre avançant des motifs liés à l’épidémie du coronavirus.

LG, dont le successeur du LG G8 ThinQ était attendu au salon, refuse d’« imposer inutilement à des centaines d’employés un déplacement à l’étranger ». La multinationale sud-coréenne organisera d’autres événements pour présenter les produits qui devaient être annoncés à l’occasion du MWC. ZTE évoque des « effets secondaires » de l’épidémie. Essentiellement des problèmes de transport et de visa. Mais la communication du groupe chinois laisse suggérer que la vague de xénophobie qui se propage en parallèle du virus a aussi pesé dans la balance.

La GSMA Association, une association qui représente des centaines opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile, qui organise le salon, affirme dans une déclaration publiée sur son site Web qu’elle suit avec attention l’évolution de la situation. Toutefois, l’ensemble du programme du salon est maintenu, avec des mesures d’hygiène renforcées. Entre autres, un protocole de changement de micro entre les conférences et la recommandation faite à tous les participants d’éviter les poignées de main.

Les ouvriers de Foxconn placés en quarantaine pour au moins une semaine

Foxconn est le plus grand assembleur mondial d'appareils électroniques et principal fournisseur de du géant américain Apple. Nombre d'entreprises technologiques dépendent de lui pour la fabrication d'objets de grande consommation, des iPhone d'Apple aux téléviseurs à écran plat en passant par les ordinateurs portables.


Reuters avait rapporté plus tôt cette semaine que le groupe Taïmanais avait indiqué que l'une de ses principales bases de production en Chine, à Zhengzhou, surnommée "iPhone City", reprendrait ses opérations le 10 février, en raison d'une prolongation des congés du Nouvel An lunaire à cause des préoccupations liées à l'épidémie. Jeudi, Foxconn a annoncé que les ouvriers de cette usine géante de production d'iPhone dans le centre de la Chine seront placés en quarantaine pour au moins une semaine à leur retour de congés pour contrer les contagions au nouveau coronavirus.

Reuters a rapporté précédemment, en citant une personne ayant une connaissance directe de la question, que si l'arrêt de ses usines chinoises, en raison de l'épidémie de coronavirus, se prolonge dans une deuxième semaine, cela pourrait avoir un "gros" impact sur la production et les expéditions vers les clients, et Apple risque d'être en difficulté en ce qui concerne la production d'iPhone. Nous y sommes, les ouvriers de Foxconn, quelle que soit leur région d'origine, seraient placés en quarantaine pour une période allant de sept à quatorze jours dès leur retour de congés. L'entreprise dit se conformer aux instructions des autorités locales.

Foxconn s'est efforcé de rassurer ses clients quant au risque d'une rupture de la chaîne d'approvisionnement, assurant avoir déjà été confronté par le passé à une épidémie virale, le Sras en 2003. Toutefois, la société a révisé en forte baisse sa prévision de croissance des ventes en 2020, anticipant une progression comprise entre 1 % et 3 %, contre une fourchette de 3 % à 5 % attendue précédemment, a indiqué son président Young Liu, cité par l'agence Bloomberg.

Source : Reuters (1 & 2), GSMA, Tweet, Qualcomm

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quelle seraient les conséquences sur l’industrie de la technologie si les retards dans la production et les expéditions se concrétisaient sur une longue période ?
Selon vous que ferait Apple en cas de ralentissement de la production des iPhone ?

Lire aussi

En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan, à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde
Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
L'épidémie de coronavirus va arrêter "presque toute" la production de l'iPhone si la Chine prolonge la fermeture de l'usine de Foxconn, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 16:03
je suis tombé la dessus hier :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-en-chine-ces-images-de-la-nasa-montrent-la-chute-spectaculaire-de-la-pollution_fr_5e5b773dc5b6010221122150

Publiées par la Nasa, elles montrent une baisse drastique des niveaux de pollution en Chine liée à la baisse d’activité, aux mesures de confinement et aux fermetures d’usines provoquées par l’épidémie de coronavirus
6  0 
Avatar de gabriel21
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 18:53
C'est une excellente nouvelle.
En effet, ces sociétés sont clairement surévaluées, ce qui faisait craindre un nouveau crack boursier.
La chute est pour l'instant contrôlée, ce qui fait une bonne régulation. Et très honnêtement, ces sociétés sont loin d'être dans le rouge...
6  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 17:28
Les valeurs boursières des entreprises technologiques comptent désormais parmi les grands perdants du marché boursier
à cause de l'inquiétude autour de l’épidémie du coronavirus

Le coronavirus a commencé à toucher les résultats financiers de la Big Tech, les entreprises présentes en Chine étant les plus durement touchées. Selon un nouveau rapport de Reuters, tout porte à croire que les effets du coronavirus affectent de plus en plus les affaires de l’industrie technologique. Les actions technologiques, un moteur clé de l'ascension de la bourse vers des records au cours des derniers mois, font maintenant partie de ceux qui cultivent le plus les inquiétudes croissantes concernant l’épidémie du coronavirus à Wall Street.

Selon l’analyse de Reuters, en 2019, les investisseurs ont investi des milliards dans les grandes valeurs technologiques et dans d'autres paris d'impulsion, alors qu'une réserve fédérale a alimenté l'appétit pour le risque et a permis une remontée de plus de 30 % du S&P 500. Certaines grandes valeurs technologiques et certains titres momentum ont continué à grimper, poussant les marchés vers des records alors même que les inquiétudes concernant la propagation du virus en Chine se sont accrues ces dernières semaines. Mais les choses ont changé depuis peu.


La recrudescence des cas de coronavirus en dehors de la Chine a incité certains investisseurs à se séparer d'actifs plus risqués au profit de valeurs refuges traditionnelles comme l'or et les bons du Trésor américain, qui ont grimpé en flèche ces derniers jours. « Tout le monde vient de recevoir une aide complète des actions technologiques en hausse. Ce fut l'un des achats les plus téméraires que j'ai jamais vus de toute ma vie », a déclaré Christopher Stanton, directeur des investissements chez Sunrise Capital Partners, une institution financière basée en Californie.

D’après le rapport, le secteur des technologies de l'information du S&P 500 a chuté de 9,3 % depuis la clôture de jeudi, dépassant la baisse de 7,3 % pour l'indice. Le secteur de l’énergie est le seul à avoir enregistré de moins bons résultats, reflétant une forte baisse des prix du pétrole. Cela découle des craintes selon lesquelles le coronavirus arrive à ralentir l'activité économique mondiale. L’année dernière, Stanton a fait grimper les parts qu’il possède chez Amazon et d'autres grands noms du secteur de la technologie.

Il a maintenant des produits dérivés qui vont continuer d’augmenter si l'indice composite du Nasdaq, très technologique, continue de baisser. Vendredi, le secteur technologique du S&P 500 représentait près de 55 % du rendement total du S&P 500 en 2020. Selon Howard Silverblatt, analyste principal des indices chez S&P Dow Jones Indices, le secteur de la technologie ne représentait que 24,3 % de la valeur marchande de l'indice de référence. Selon ce qu’il dit, seulement quatre sociétés à savoir Microsoft, Apple, Amazon et Google, représentaient 46,4 % du rendement total en 2020.

Cette concentration dans un petit univers de noms a fait craindre à certains investisseurs qu'ils ne soient devenus trop sollicités et vulnérables à un brusque retournement de l'appétit pour le risque. Selon Refinitiv Datastream, une entreprise qui fournit des informations sur la finance à d’autres entreprises, la valorisation du secteur technologique a récemment atteint son plus haut ratio cours/bénéfice à terme depuis 2004. Ainsi, si les actions du secteur technologique ont tendance à surperformer en période de prospérité, elles peuvent également chuter plus que les marchés plus larges lorsque l'appétit pour le risque se tarit.

À ce titre, lorsque l'indice S&P 500 a chuté de près de 20 % par rapport à son sommet fin 2018, le secteur technologique a subi une chute plus forte de 23 % au cours de cette période. « Jusqu'à présent, ce marché a été remarquablement exempt de toute pensée critique », a déclaré Hans Olsen, directeur des investissements de la Fiduciary Trust Company, une société privée de gestion de patrimoine. « Cela a donné aux investisseurs une parfaite raison d'examiner ce qu'ils paient et ce qu'ils attendent ». Selon d’autres avis, les choses pourraient aller encore plus mal si le nombre de cas du coronavirus continue à augmenter.

Source : Reuters

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech, la Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus

Apple envoie des colis de soins comprenant de la nourriture, des masques et un iPad aux employés bloqués en Chine en raison de l'épidémie du coronavirus

Coronavirus : l'édition 2020 de la Game Developer Conference a été reportée à l'été suite à une vague d'annulations de grandes enseignes comme Facebook, Microsoft, Sony ou encore Unity
5  0 
Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 02/03/2020 à 14:27
Apple envoie des colis de soins comprenant de la nourriture, des masques et un iPad aux employés bloqués en Chine
en raison de l’épidémie du coronavirus

Plusieurs employés de diverses entreprises étrangères se sont vus coincés en Chine depuis le début de l’épidémie du coronavirus (COVID-19). La semaine dernière, Apple a envoyé à ses employés bloqués dans le Hubei et à Wenzhou, la ville répertoriée comme l’épicentre de l'épidémie, des sacs de soins comprenant un iPad, des masques faciaux, un désinfectant pour les mains, des lingettes désinfectantes, de la nourriture, et bien d’autres. Ces détails ont été partagés sur le réseau social chinois Weibo. Apple a également joint une lettre aux emballages.

Selon la lettre, les iPad sont fournis pour l'apprentissage en ligne des enfants ou simplement pour aider les employés à passer le temps pendant le séjour prolongé à la maison. L’extrait de la lettre publié sur le réseau social Weibo se présente comme suit : « Chers collègues du Hubei et de Wenzhou. Nous espérons que cette note vous trouvera bien au chaud. Depuis la dernière communication avec vous, nous comprenons que vous restez tous forts en ces temps difficiles. Nous comprenons les difficultés auxquelles vous êtes confrontés et nous aimerions vous apporter, à vous et à vos familles, notre meilleur soutien ».

« Le Hubei et la ville de Wuhan ont été les plus durement touchés par l'épidémie de coronavirus, qui a fait 2 835 victimes en Chine. Nous vous adressons nos meilleurs vœux, au nom de toute l'équipe Apple, avec un autre CareKit pour vous et vos familles. Dans ce kit, vous trouverez des articles de confort et un iPad qui peuvent être utilisés pour faciliter l'apprentissage en ligne des enfants ou aider à passer le temps pendant le séjour prolongé à la maison ». En outre, la lettre comporte des détails sur le programme d’aide de l’entreprise à ses employés.


Apple leur offre cette aide en partenariat avec ComPsych, un fournisseur mondial de programmes d'aide aux employés. Selon Apple, ce programme peut fournir une large gamme d'aides aux employés et à leur famille. « Une série de services de conseil et de consultation a été spécialement préparée pour vous aider à traverser cette période », a déclaré Apple. Par ailleurs, le PDG d’Apple, Tim Cook, a également déclaré qu'Apple avait limité les voyages à destination et en provenance de la Chine en raison de l'épidémie de coronavirus. Il espère que la situation s'améliore.

Depuis le début de l’épidémie, les calendriers des entreprises et de plusieurs événements ont été bouleversés. À ce titre, l'édition 2020 de la Game Developer Conference a été reportée à l'été. Ce report est dû au fait que plusieurs grandes enseignes comme Facebook, Microsoft, Sony ou encore Unity ont annulé leur participation à l’événement. « Nous avons pris la décision difficile d'annuler notre participation à la Game Developers Conference en raison des préoccupations croissantes liées à COVID-19 », a déclaré un porte-parole de Sony Interactive Entertainment.

« Nous avons estimé que c'était la meilleure option, car la situation liée au coronavirus et aux restrictions de voyage dans le monde change quotidiennement. Nous sommes déçus d'annuler notre participation, mais la santé et la sécurité de nos collaborateurs est notre plus grande préoccupation. Nous sommes impatients de participer à la GDC à l'avenir », a-t-il expliqué. « Chez Epic, nous étions ravis de participer au GDC 2020. Malheureusement, l'incertitude entourant les problèmes de santé n'a pas permis d'envoyer nos employés, et nous avons donc pris la décision difficile de nous retirer de la participation », a déclaré Epic Games.

Le virus a également eu un impact négatif sur les résultats financiers de la Big Tech. Les résultats financiers sont à la baisse en raison de la baisse de la production. La Chine paie le lourd tribut. Le pays a pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour se consacrer principalement sur la lutte contre le virus.

Source : Apple

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Coronavirus : l'édition 2020 de la Game Developer Conference a été reportée à l'été, suite à une vague d'annulations de grandes enseignes comme Facebook, Microsoft, Sony ou encore Unity

Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech. La Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus

CoronaCoin : les développeurs de cryptomonnaie s'emparent du coronavirus pour créer un nouveau jeton morbide. Dont le prix augmentera avec le nombre de personnes qui tombent malades ou meurent
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2020 à 8:48
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Quelle conséquence pourrait-il y avoir sur Playstation et Xbox si les consoles ne sont pas lancées à temps ?
Ce ne serait pas un drame, ce serait même une plutôt bonne nouvelle pour les joueurs car il y aurait plus de jeux disponible à la sortie de la PS5

La sortie de ces consoles étaient peut-être prévu avant noël, donc les constructeurs s'attendaient peut-être à un bon démarrage des ventes, ça ne va pas être top pour le bilan 2020. Mais bon ce n'est pas trop grave, ceux qui veulent une PS5 l’achèteront quand elle sera disponible et voilà... De toute façon l'intégralité de l'industrie technologie est touché, tout dépend de la Chine.
Ou peut-être qu'ils pourront livrer moins de modèles, créer une pénurie "contrôlé" et ça donnera encore plus envie aux consommateurs d'acheter des PS5. (vous vous rappelez de la pénurie de Wii à sa sortie ?)

Trop de composants indispensables sont construit en Chine, quand elle ralentit il y a des répercussions dans le monde entier.
Ce n'est pas une bonne idée de trop centraliser la production. C'est fragile comme stratégie. Il suffit d'un petit problème dans un maillon et la chaîne casse.
1  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 03/03/2020 à 21:07
Bonsoir

Quel est votre avis sur le sujet ?
Cela fera des mains et des pieds à ceux qui ne parjurent qu'avec "la Chine, la Chine, la Chine" ou alors tout miser sur Google et consort ...
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/03/2020 à 6:44
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
ce bête virus de pagolin
On n'est pas encore sûre à 100% que ça ait fait : chauve-souris -> pangolin -> humain, mais c'est une théorie probable.
Ce virus est peut-être plus dangereux qu'il n'y parait, c'est quand même bizarre qu'autant de pays ait stoppé leur économie pour ça. Le taux de contagion n'est pas si élevé que ça (2 à 2,5 selon les estimations actuelles), le taux de mortalité doit être inférieur à 2%, donc c'est bizarre que les pays s'emballent autant.
On dirait qu'ils savent que ça va empirer. C'est impressionnant comme ils psychotent tous, par exemple quand t’arrive en Israël tu dois rester 14 jours en quarantaine.

Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
dizaines de milliers de mort
C'est une estimation basse. Si ça se trouve il va y avoir un krach digne de 1929 et ça va être extrêmement violent pendant des années et des années.
Des bulles vont probablement exploser donc ça va faire mal. Beaucoup d'entreprises ne survivront pas.
Une grosse banque va faire faillite un de c4 et ça va faire effet domino. Quand la chine tousse le monde est malade, quand une banque tombe elles tombent toutes.

Si le krach n'a pas lieu en 2020 ça voudra dire que les banques centrales ont fait tourner la planche à billet à fond pour maintenir artificiellement le système en vie, ce qui amplifiera la puissante du krach à venir. Profitez aujourd'hui car notre niveau de vie ne va pas rester si haut très longtemps.
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 07/02/2020 à 15:00
En aviation, on appelle ça un cas de "force majeure". Rien de scandaleux, au contraire, mais c'est gênant pour pas mal de gens.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/02/2020 à 15:17
C'est marrant de voir à quel point l'industrie de la technologie est fragile, il suffit d'un problème dans une zone géographique (des ouvrier en quarantaine dans une usine géante) et tout est paralysé, pour l'instant ce ne sont que des petits retards, mais si les ouvriers étaient en quarantaine pendant des mois et des mois, ce serait intéressant de voir ce qu'il se passerait. (si les usines ne tournaient pas pendant toute l'année 2020 ?)
C'est le risque quand on fait tout fabriquer au même endroit, il suffit d'un problème et tout s'arrête.

Est-ce que l'industrie retiendra la leçon et installera des usines dans différents endroits du monde pour s'assurer qu'il y a toujours au moins une usine qui tourne ?

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Selon vous que ferait Apple en cas de ralentissement de la production des iPhone ?
Les usines du groupe Foxconn sont déjà stoppé non ?
Coronavirus : La production d’iPhone serait à l’arrêt complet en Chine
En tout cas Apple a une excuse de prête si son bilan 2020 est moins bon que son bilan 2019.
1  1 
Avatar de calvaire
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/02/2020 à 20:42
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est marrant de voir à quel point l'industrie de la technologie est fragile, il suffit d'un problème dans une zone géographique (des ouvrier en quarantaine dans une usine géante) et tout est paralysé, pour l'instant ce ne sont que des petits retards, mais si les ouvriers étaient en quarantaine pendant des mois et des mois, ce serait intéressant de voir ce qu'il se passerait. (si les usines ne tournaient pas pendant toute l'année 2020 ?)
C'est le risque quand on fait tout fabriquer au même endroit, il suffit d'un problème et tout s'arrête.

Est-ce que l'industrie retiendra la leçon et installera des usines dans différents endroits du monde pour s'assurer qu'il y a toujours au moins une usine qui tourne ?

je suis d'accord avec toi.

Mais la crise n'est pas fini, la chine mais en quarantaine les grosses villes a coté de wuhan... des villes parfois situé a plusieurs 100aines de km.
Je sais pas si la chine est capable de gérer une tels crise car la chine sans vouloir sortir des cliché, il y'a beaucoup de zones surpeuplés avec des gens pauvres vivant dans la crasse.
L'exemple le plus parlant c'est "les maisons-cercueils " à hong kong ou des gens vive dans les appartement de 1m^2.
Un tels virus la dedans c'est le drame et hong kong c'est l'exemple le plus extreme mais extreme mais y'a la meme chose dans toute les autres grosses villes chinoise.

la chine c'est étendu de manière rapide sauvage ces dernières années et aujourd'hui elle vas en payer le prix: épidémie, pollution...etc.
et cette épidémie a aussi mis en lumière la faiblesse du système politique, le gouvernement local de Wuhan ayant peur du gouvernement centrale à préféré ne rien dire en décembre et tenté de cacher ce probleme et du coup l'épidémie ces propagé...
J'ai hate de voir les leçons que vas en retirer le gouvernement centrale. On peut espérer après que l'épidémie aura ravager tous le pays (la situation évolue dans ce sens en tous cas) que la chine vas revoir son système politique et économique.
0  0