Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Joe Biden, candidat à l'élection présidentielle US de 2020, traite les créateurs de jeux vidéo de « crétins »
Qui « montrent aux gens comment tuer »

Le , par Bill Fassinou

16PARTAGES

21  2 
Avec le temps, les jeux vidéo sont devenus très populaires dans la société et sont à présent l’un des plus grands divertissements de l’homme. Toutefois, l’on allègue aussi que les jeux vidéo peuvent donner naissance à toute sorte de fantasmes, parfois meurtriers, chez les joueurs. Une chose qui n’est pas du goût de l’ex-vice-président des États-Unis Joe Biden. Dans une interview avec le New York Times (NYT), il a exprimé son dégoût pour ce côté hostile que les jeux vidéo développent chez les joueurs et a qualifié toute l’industrie d’inconsciente.

Ancien vice-président des États-Unis et actuel candidat à l’élection présidentielle de 2020, Joe Biden n’aime pas du tout l’idée que l’industrie du jeu vidéo crée des titres dotés d’une violence inédite. Il l’a clairement fait savoir au cours de son interview accordé au NYT, utilisant le groupe de mots « petits salauds » pour désigner les développeurs de jeux. Cela sous-entend peut-être que s’il gagne les élections, Biden pourrait se munir de lois strictes pour contrer le développement de titres susceptibles d’amener les joueurs à adopter un comportement violent.

« Et vous vous souvenez peut-être de la critique que j'ai reçue pour avoir rencontré les dirigeants de la Silicon Valley, alors que j'essayais d'établir un accord avec eux pour protéger la propriété intellectuelle des artistes aux États-Unis d'Amérique. Et à un moment donné, l'un des petits malins assis autour de cette table, m'a dit qu'il était un artiste parce qu'il était capable d'inventer des jeux pour vous apprendre comment tuer des gens », a-t-il déclaré, en répondant à une question sur l’expansion du pouvoir de la Silicon Valley pendant son mandat.


Joe Biden, candidat à l’élection présidentielle US de 2020

Selon Kotaku, un blogue spécialisé dans le jeu vidéo, la réunion dont il parle pourrait être une réunion de décembre 2009 avec des sociétés de divertissement pour discuter des protections contre les violations des droits d'auteur. D'après la liste officielle des participants, la seule personne voisine de jeux vidéo à cette réunion était Michael Gallagher, alors à la tête de l'organisation qui chapeaute l'industrie du jeu, l'Entertainment Software Association (ESA). Bien que l'ESA ne fabrique pas de jeux, Gallagher défendait peut-être les droits des concepteurs de jeux en tant qu'artistes.

Cependant, d’autres choses semblent exclure cette réunion. Biden a dit que la réunion a consisté à discuter de ce que Leahy avait mis au point, une référence au sénateur Patrick Leahy du Vermont, qui a introduit la loi PROTECT IP en 2011, qui était une législation controversée pour lutter contre la violation des droits d'auteur. Les entreprises technologiques l'ont détesté, ce qui pourrait être considéré comme la “critique” mentionnée par Biden, et cela a également conduit le vice-président à organiser un mini-sommet avec les dirigeants de la Silicon Valley en janvier 2012.

Biden a déjà exprimé son dégoût pour les jeux vidéo dans le passé. En 2013, alors qu'il était encore dans sa fonction de vice-président, il a proposé une taxe supplémentaire sur les médias violents, y compris les jeux violents. Malgré de nombreuses études qui ne montrent aucun lien entre les jeux vidéo violents et les crimes violents de la vie réelle, plusieurs politiciens ont suggéré d'ajouter des taxes supplémentaires aux titres. Les jeux vidéo sont toutefois mis en accusation à chaque fusillade dans le pays. L’on se rappelle encore les événements de l’année dernière à El Paso.

En répondant aux questions, Biden a tenu des propos durs envers la technologie, apparemment poussés par sa colère envers Facebook. « Je n'ai jamais été un fan de Facebook, comme vous le savez probablement. Je n'ai jamais été un grand fan de Zuckerberg. Je pense qu'il est un vrai problème », a-t-il déclaré. Biden veut la révocation de l'une des principales lois qui définissent la manière dont le contenu d'Internet est réglementé. Il veut que la Sec. 230 disparaisse, qualifiant la technologie de « totalement irresponsable » et de « petite vermine ».

Section 230 of the Communications Decency Act ou l’article 230 de la loi américaine sur les communications (Decency Act), adoptée en 1996, est un texte législatif important aux États-Unis sur Internet. Selon lui, les dirigeants de la Silicon Valley se comportent en maîtres, ce qui ne devrait pas être le cas, et il n'y a plus de vie privée. « Non seulement nous devrions nous inquiéter de la concentration du pouvoir, mais nous devrions aussi nous inquiéter de l'absence de vie privée et du fait qu'ils soient exemptés », a-t-il déclaré.

À son niveau le plus élémentaire, la Sec. 230 établit une ligne de démarcation entre la plateforme qui héberge un contenu et le générateur du contenu qui y est hébergé. Si quelque chose est louche dans une vidéo YouTube par exemple, Google n'est pas la société qui a parlé du contenu ; c'est le créateur de la vidéo. Si l’on s’y intéresse vraiment, la loi donne une certaine immunité aux entreprises hébergeurs de contenus. Ils ont une responsabilité limitée ou presque nulle quand un contenu est identifié comme mauvais ou louche.

Selon certaines sources, la réforme de cette loi a suscité une sorte de cri de ralliement parmi l'extrême droite ces derniers mois. L'année dernière, le sénateur Josh Hawley (R-Mo.) aurait introduit une législation visant à modifier la loi, révoquant l'immunité dont bénéficient les grandes entreprises de technologie en vertu de la section 230. De même, Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre, aurait déclaré en avril dernier que l'article 230 est “un cadeau” aux entreprises technologiques. Biden pense que cette loi doit être révoquée immédiatement.

Biden n’a pas seulement du mépris pour la technologie à cause de Facebook. Il a également parlant d’autres choses. Toutefois, il est clair que le secteur technologique contribue massivement à l'économie américaine. Quatre sociétés américaines cotées en bourse ont dépassé la barre des 1000 milliards de dollars d'évaluation. Apple a été la première à réaliser cet exploit en 2018. Amazon a suivi plus tard dans la même année, et Microsoft a rejoint le club en 2019. La plus récente, Alphabet, la société mère de Google, l'a fait en début de semaine.

Source : New York Times

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Les jeux vidéo violents sont-ils la cause de la fusillade de masse à El Paso aux USA ? Non, selon une étude

Aucun lien entre les jeux vidéo violents et l'augmentation de l'agressivité chez les adolescents, selon des chercheurs de l'Université d'Oxford

Jouer à des jeux vidéo violents de façon quotidienne n'entraîne aucun changement de comportement, conclut une nouvelle étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bk417
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 13:54
Et les films violents avec des meurtres, et les romans policiers ?
Tous les James Bond montrent comment tuer quelqu'un, non ?
Qui est le plus crétin on se demande.

Y a des jeux vidéo violents en Europe, pourtant très peu de tueries. Parce qu'avoir une arme n'est pas notre religion.
15  0 
Avatar de tutosfaciles48
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 13:42
Déjà si ils interdisaient la vente d'armes, peut-être (c'est une supposition) que les tueurs de masses qui s'inspirent supposément de ces jeux, ne pourraient pas avoir des armes en quasi libre-service ...

Après, peut-être que selon eux, un kinder est + dangereux que une mitraillette dans une école ...

(https://www.rtbf.be/info/societe/det...ues?id=9726732)
14  1 
Avatar de Vulcania
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 13:44
J'aimerai bien connaître sa réaction par rapport à l'armée, et à son recours aux sociétés militaires privées, "logiquement" il devrait être outré qu'on paie des gens pour tuer ^^
9  0 
Avatar de nAKAZZ
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 14:15
Je me demande s'il utilise des jeux comme Civilization pour apprendre à diriger un empire ou dominer le monde vu que c'est ultra efficace.
8  0 
Avatar de FrostWilson
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 16:18
Il me semble que c'est Uderzo qui avait rappelé à une époque qu'on rejetait la violence des blousons noirs dans les années 60 au fait qu'ils "lisaient des bandes-dessinées".

Bref, les pretextes c'est fait pour s'en servir, faudrait surtout pas voir à balayer devant sa porte...
5  0 
Avatar de Edrixal
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 14:27
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La société US est malade, des gens veulent devenir célèbre et ils le peuvent en tuant des gens. Ils apparaîtront sur toutes les chaines de TV, le monde entier connaîtra leur noms.
Il faut que les médias arrêtent de parler autant des tueurs.
Bien qu'il y en ai, sur le nombre de personne ayant commis des tueries de masse (et ils sont pas mal aux US) rare sont ceux qui voulais juste être célèbre... C'est n'importe quoi de dire ça... Une bonne partie sont des personnes qui ont des troubles psy. Et comme aux US n'importe qui peut avoir une arme...
Si tu donne une arme et des munitions aux canadiens/suisses atteint de trouble du comportement tu va vite en voir arriver des tueries de masse.
5  1 
Avatar de MagnusMoi
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 14:04
Bonjour !

Peut on avoir l'URL de l'article du New York Times et pas juste ... "Source : New York Times" ?
Serait-ce celui ci : https://www.nytimes.com/interactive/...sultPosition=9 ?

et notamment ce passage :



KK: Under the Obama administration, Silicon Valley’s power actually expanded greatly. There are very few mergers blocked. Do you have any regrets about that?

The reason why I was given presidential power when I was given an assignment is because I kept the disagreements I had with the president just that, as I said at the outset, with the president. One of the reasons he said he picked me was I’d never walked in the Oval Office and be intimidated by being in the Oval Office. I’d always tell him what I thought, but at the end of the day, he gets to make the decision.

There are places where he and I have disagreed. About 30 percent of the time, I was able to convince him to my side of the equation. Seventy percent of the time I wasn’t when we disagreed, when he laid something out. And you may recall, the criticism I got for meeting with the leaders in Silicon Valley, when I was trying to work out an agreement dealing with them protecting intellectual property for artists in the United States of America. And at one point, one of the little creeps sitting around that table, who was a multi- — close to a billionaire — who told me he was an artist because he was able to come up with games to teach you how to kill people, you know the ——

CW: Like video games.

Yeah, video games. And I was lectured by one of the senior leaders there that by saying if I insisted on what Leahy’d put together and we were, I thought we were going to fully support, that they would blow up the network, figuratively speaking. Have everybody contact. They get out and go out and contact the switchboard, just blow it up.

And then one of these righteous people said to me that, you know, “We are the economic engine of America. We are the ones.” And fortunately I had done a little homework before I went and I said, you know, I find it fascinating. As I added up the seven outfits, everyone’s there but Microsoft. I said, you have fewer people on your payroll than all the losses that General Motors just faced in the last quarter, of employees. So don’t lecture me about how you’ve created all this employment.

The point is, there’s an arrogance about it, an overwhelming arrogance that we are, we are the ones. We can do what we want to do. I disagree. Every industrial revolution, every major technological breakthrough, every single one. We’re in the fourth one. The hardest speech I’ve ever had to make in my life, I was asked to speak at the World Economic Forum, to give an answer on, to speak to the fourth industrial revolution. Will there be a middle class? It’s not so clear there will be, and I’ve worked on it harder than any speech I’ve ever worked on.

The fact is, in every other revolution that we’ve had technologically, it’s taken somewhere between six years and a generation for a government to come in and level the playing field again. All of a sudden, remember the Luddites smashing the machinery in the Midlands? That was their answer when the culture was changing. Same thing with television. Same thing before that with radio. Same thing, but this is gigantic. And it’s a responsibility of government to make sure it is not abused. Not abused. And so this is one of those areas where I think it’s being abused. For example, the idea that he cooperates with knowing that Russia was engaged in dealing with using the internet, I mean using their platform, to try to undermine American elections. That’s close to criminal.
Bisous bonne journée !
3  0 
Avatar de MRSizok
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 14:59
Woahh quel avenir pour l'Amérique entre Trump et lui.

Cette homme dégage plein de frustration. Il devrait jouer aux jeux vidéo ou voir démolition man. Enfin bon, encore un discour haineux pour chopper du vote. Faut dire que Trump avait toute l'attention avec l'Iran. Il fallait bien bouger les projots côté Jardin.
2  0 
Avatar de Edrixal
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 16:58
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Partout dans le monde les personnes instable peuvent accéder à des armes illégalement , regardez les trafiquants de drogue à Marseille par exemple.
Tu joue sur les mots là. Un trafiquants ne va pas créer une tuerie de masse et peut être parfaitement équilibré.
Un mec ayant un problème psychologique (névrose, psychose, ect...) qui à une arme ou qui vie avec une personne ayant une arme est beaucoup plus dangereux pour la population.

Certain pays contrôle ça. Pas les US.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Aux USA tout le monde ne peut pas avoir accès aux armes légalement :
Avoir une arme aux Etats-Unis

Après ça dépend des états.

Ouais mais ont peut faire un ratio.
Apparemment c'est le bordel, ça dépend de la définition des expressions :
Fusillade de masse - États-Unis

En Europe il y a des attaques terroristes c'est peut-être ça qui fout le bordel dans les statistiques.
Mais on doit avoir moins d'histoire de tueries dans les écoles.
List of school shootings in the United States

Là si on fait le rapport nombre de serial killer/nombre d'habitants, ça doit être pas mal élevé pour les USA :
Liste de tueurs en série

====
Des gens manifestent pour que l'accès aux armes ne soit pas trop restreint :
En Virginie, des militants prêts à « aller jusqu’au bout » pour conserver leurs armes

Des milliers d'Américains manifestent pour défendre le droit de détenir des armes
Je le redit, les US est le troisième pays le plus peupler au monde. Après c'est l'Indonésie (270M) et le Pakistan (100M soit déjà trois fois moins que la population US donc une situation déjà largement différente).

En fait y'a aucun autre pays aussi ou plus peupler que les US avec autant de disparité entre les riches et les pauvres, avec autant d'arme qui gère les stats comme le font les US. En Chine on sais qu'ils contrôle ce type d'information. L'Inde et l'Indonésie ne sont pas autant équiper niveau arme et les services de police pas aussi "compétent".

Y'a pas de point de comparaison en réalité.

En clair il y à de forte probabilité que le nombre soit bien plus élever en Chine mais que cela soit cacher.
Peut probable qu'en Inde ou en Indonésie ce soit aussi prononcer dans le sens ou y'a moins de trafic d'arme dans ses pays qui sont beaucoup moins développée.

La comparaison est impossible. Si tu me trouve un autre pays aussi disparate, aussi armé et avec une forte culture des armes à feux, je veut bien qu'on compare. Mais là...
Aux US y'a même pas d'âge limite pour avoir une arme en auto défense. Des gamins de moins de 10 ans sont amener par leur parent sur des champs de tir pour leur apprendre à manier des armes. Et on sais qu'une arme donne un sentiment de toute puissance. Ca oui, ça peut provoquer de grave trouble. Surtout si plus tard l'ado ce retrouve victimiser dans son collège/lycée... Y'a eu une vidéo d'une gamine qui était amener à la chasse par son père, la gamine à une dizaine d’année et abat son premier chevreuil. La gamine tremble tellement elle à eu une monté d'adrénaline. Sa voix tremble aussi, c'est malaisant. Mais c'est les US. Et ça oui ça amène à d'autre dérapage par la suite...
3  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/01/2020 à 12:47
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
J'en pense que c'est loin d'être la pire chose qu'a pu dire ou faire Joe Biden... (le gars est un peu trop tactile avec les enfants)

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Biden a déjà exprimé son dégoût pour les jeux vidéo dans le passé. En 2013, alors qu'il était encore dans sa fonction de vice-président, il a proposé une taxe supplémentaire sur les médias violents, y compris les jeux violents. Malgré de nombreuses études qui ne montrent aucun lien entre les jeux vidéo violents et les crimes violents de la vie réelle, plusieurs politiciens ont suggéré d'ajouter des taxes supplémentaires aux titres. Les jeux vidéo sont toutefois mis en accusation à chaque fusillade dans le pays. L’on se rappelle encore les événements de l’année dernière à El Paso.
Est-ce que cette taxe allait concerner les chaines d'infos ? Parce que je ne sais pas si vous avez vu le documentaire Bowling For Columbine, mais on voit que les infos US c'est n'importe quoi, ils sont beaucoup trop violent, ils rendent les serial killers célèbres.

Partout dans le monde il y a des livres violents, des tableaux violents, des films violents, de la musique violente, des jeux-vidéo violents, dans certains pays il y a même un accès simple aux armes et aux munitions, et il n'y a qu'aux USA où les gens se tirent autant dessus...
[spoiler][/spoiler]
6  5