Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Lee Se-dol, l'ancien champion du monde du jeu de Go, prend sa retraite,
Il se juge maintenant incapable de gagner contre les agents IA

Le , par Bill Fassinou

10PARTAGES

9  0 
Selon Lee Se-dol, AlphaGo, l’intelligence artificielle (IA) de Google DeepMind conçue pour jouer au jeu de Go, est imbattable. Lee, qui est un des meilleurs joueurs du jeu de Go, a pris sa retraite la semaine dernière. Dans une interview cette semaine, il a déclaré que sa retraite est surtout motivée par l'invincibilité des programmes IA Go, et en particulier par ses échecs répétés face à l’IA de Google DeepMind. Toutefois, cela pourrait ressembler à une surprise, car à ce jour, il reste le seul être humain à avoir remporté une partie de l'antique jeu asiatique face à AlphaGo.

C'est la fin d'une longue carrière comme joueur professionnel du jeu de Go pour le Sud-Coréen Lee Se-dol. Âgé de 36 ans, il a commencé à jouer à l'âge de 5 ans avant de devenir professionnel à l'âge de 12 ans. Il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de Go de l'époque moderne. En 2016, il avait affronté l’IA AlphaGo dans une série de cinq matchs d’où il est ressorti vainqueur d’un seul match. Cela dit, il a par la suite estimé que sa victoire en 2016 était liée à un « bug ». Le joueur pense aujourd’hui que ces programmes ne peuvent plus être vaincus.

« Avec les débuts de l'IA dans les jeux de Go, j'ai réalisé que je ne suis pas au sommet, même si je deviens le numéro un grâce à des efforts frénétiques », a déclaré Lee. « Même si je deviens le numéro un, il y a une entité qui ne peut pas être vaincue », a-t-il ajouté lors d'une interview accordée à l'agence Yonhap News à Séoul lundi, ajoutant qu’il présentait déjà une certaine défaite avant les matchs contre AlphaGo en 2016. Cette sensation serait due, selon lui, au fait que les travailleurs de Google DeepMind avaient l'air très confiants dès le début.


Lee Se-dol, qui a remporté 18 victoires dans des compétitions internationales et 32 victoires dans des compétitions nationales, a remis sa lettre de retraite à la Korea Baduk Association (KBA), qui supervise les professionnels du Go en Corée du Sud, le 19 novembre dernier, mettant fin à ses 24 ans de carrière légendaire. Mais avant de se retirer totalement, il a l’intention d'affronter un dernier joueur IA Go le mois prochain pour commémorer sa retraite. Lee affrontera HanDol, un programme développé par la société sud-coréenne NHN Entertainment Corp.

Développé en 2018, HanDol a déjà battu les cinq meilleurs joueurs de Go de la Corée du Sud. Il est prévu que dans le premier match Lee aura un avantage de deux pierres. Son avantage dans les matchs suivants sera déterminé par le résultat du premier match. « Même avec un avantage de deux pierres, j'ai l'impression que je vais perdre le premier match contre HanDol. Ces jours-ci, je ne suis plus les infos de Go. Je voulais jouer confortablement contre HanDol, car j'ai déjà pris ma retraite, mais je ferai de mon mieux », a-t-il déclaré.

Demis Hassabis, le cofondateur de DeepMind, a rendu hommage à Lee Se-dol. « Au nom de toute l'équipe AlphaGo de DeepMind, je voudrais féliciter Lee Se-dol pour sa décennie légendaire au sommet du jeu et lui souhaiter le meilleur pour l'avenir », a-t-il déclaré. De même, Lee n'a pas nié que sa décision de prendre sa retraite était également influencée par un conflit avec la KBA au sujet de l'utilisation des cotisations des membres. Il a quitté la KBA en mai 2016 et poursuit maintenant l'association pour le remboursement de sa cotisation.

Pour rappel, AlphaGo, construit par Google DeepMind, a remporté quatre de ses cinq matchs contre Lee en mars 2016, mais la seule victoire de Lee dans le jeu 4 reste la seule fois où un humain a battu le joueur AI. Parlant du 4e match historique du 13 mars 2016, Lee attribue sa victoire à un bogue dans le programme AlphaGo. Une version plus améliorée de l’IA a battu plusieurs grands champions lors de rencontres en ligne et en 2017 Ke Jie, le numéro un mondial de la discipline.

Source : Yonhap

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Homme vs IA au jeu de go : AlphaGo mène désormais deux manches à zéro. Lee Sedol n'a plus droit à l'erreur s'il veut remporter la partie

Jeu de Go : AlphaGo remporte la première manche face à Ke Jie, le numéro un mondial de la discipline ; l'écart n'a été que d'un demi-point

Un mystérieux joueur de Go en ligne reste invincible sur 50 matchs face aux champions mondiaux derrière lui se cache une nouvelle version d'AlphaGo

AlphaGo arrive en tête du classement des meilleurs joueurs de Go au monde, la première fois pour un programme informatique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 4:49
Je trouve dommage que Lee Se-Dol finisse ça carrière pour ça.

L'IA n'a pas de raison de signer la fin ce l’intérêt des humains pour un jeu. En tout cas, ça n'a pas été le cas pour les échecs, ni pour la course a pied après l'invention des moteurs. Il faut juste admettre que l'on est pas dans la même catégorie.
10  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 8:21
Je vous trouve un peu prompt à juger de ses motivations et que vous sous estimez l'impact de ne pas pouvoir être le meilleur. Si vous avez fait de la compétition dans votre vie vous devriez comprendre que ça peut être une grande source de frustration et que de se dire "ok je serais le meilleur des humains" sonne comme se résoudre à la défaite.

De plus vous projetez notre culture occidentale sur un mec Sud-Coréen, ils n'ont absolument pas le même rapport que nous au succès ou à la victoire.

Et puis tout simplement il a 36 ans et ça fait 24 ans qu'il est joueur professionnel, il peut très bien se dire qu'il est au max et qu'il veut s'arrêter au sommet.
7  0 
Avatar de Jean-Philippe André
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 15:52
Ca reste aussi une décision qui peut se comprendre du point de vue physique, meme si 36 ans c'est jeune, mais on a bien vu Kramnik stopper à 40 ans et Anand continuer à être dans le top 10.

Essayer de comprendre son choix de prendre sa retraite, c'est prétentieux de notre part
3  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 7:56
Excuse en bois.
Ce n'est pas parce que Magnus Carlsen, champion du monde des échecs, ne peut pas battre les meilleurs moteurs IA d'échecs qu'il a abandonné les échecs.
C'est comme si un athlète disait qu'il arrêtait le 100m parce qu'il ne peut pas courir plus vite qu'une Bugatti Veron.
Dans n'importe quelle discipline donnée, on ne demande pas à une personne d'être plus fort que les machines, mais simplement de briller parmi ses semblables.
4  2 
Avatar de Jean-Philippe André
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 16:42
Ca reste une raison, tout comme il aurait pu dire que le monde de pierres blanches et noires c'est trop monochromatique arrivé un certain âge
2  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 10:28
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pensais que les ordinateurs avaient battu les meilleurs joueurs de Go avant de battre les meilleurs joueurs d'échec, mais pas du tout.
C'est très mal connaître le Go pour pensé ça. D'ailleurs certains ne s'attendait pas à ce que cela arrive aussi vite pour le Go.
Maintenant, je pense qu'il n'y a plus aucun jeu à « information complète et parfaite » où la machine est plus devant. Le Go étant considéré comme l'un des plus complexes dans son genre.
1  0 
Avatar de eldran64
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 11:14
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais voilà ça fait longtemps que les ordinateurs battent les meilleurs joueurs d'échecs et aucun grand joueur d'échecs n'a abandonné les échecs pour cette raison.
Au contraire ils utilisent les ordinateurs pour s'améliorer. Un grand joueur + un ordinateur c'est encore meilleur qu'un ordinateur seul.
Apprendre avec un ordinateur: ok; mais un joueur + ordinateur != meilleur qu'un ordinateur seul. Un joueur peut apprendre mais si on fait rentrer une machine avec une IA dans le jeu, celle-ci sera toujours plus performante que l'humain et ce dernier ne pourra pas contribuer à améliorer le résultat. Pour faire une analogie très grossière un idiot et un mec intelligent ne feront pas à deux un mec super intelligent. Il faut plusieurs intelligence de niveau plus ou moins équivalente pour que le résultat soit amélioré.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 11:31
Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Apprendre avec un ordinateur: ok; mais un joueur + ordinateur != meilleur qu'un ordinateur seul.
En tout cas c'est ce que dise des spécialistes des échecs...
Derrière des gars comme Magnus Carlsen il y a toute une équipe de gars qui font les analyses pour lui, ils produisent des fichiers qu'il doit étudier avant le tournoi, je crois que le français Laurent Fressinet travaille pour Carlsen (préparateur).


Les préparateurs utilisent l'ordinateur pour s'aider. Ça fait gagner du temps d'utiliser un ordinateur pour analyser des positions, là tu vois directement si un coup est une gaffe, une imprécision, ou autre chose.
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/12/2019 à 18:33
Il en a peut être assez de ce jeu, ou l'enjeu ne l'intéresse pas.

Partir en retraite à 36 ans, il a un super régime spéciale.
Vais dehors, pour manifester lol
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/12/2019 à 8:58
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Partir en retraite à 36 ans
On peut considéré le jeu de Go et les échecs comme un sport et voir un sportif de très haut niveau prendre sa retraite à 36 ans ça n'a rien de choquant.
J'imagine que la plupart des joueurs des équipes de France de Foot et de Rugby ont moins de 36 ans.
0  0