Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

UK : le système de santé national vient d'ouvrir un centre de traitement pour la dépendance aux jeux vidéo
Il prendra en charge les jeunes de 13 à 25 ans

Le , par Bruno

114PARTAGES

10  0 
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit les troubles liés au jeu comme un ensemble de comportements persistants ou récurrents si graves qu’il a priorité sur d’autres intérêts de la vie. L'année dernière, l’institution spécialisée de l'Organisation des Nations unies (ONU) pour la santé publique a classé les troubles liés au jeu parmi les maladies mentales.

Plus tôt cette année, le National Health Service (NHS) ou système de santé national du Royaume-Uni a annoncé l’ouverture d’un centre de santé spécialisé dans le traitement des adolescents et des jeunes adultes qui ne peuvent tout simplement pas renoncer à l'habitude du jeu vidéo. Grâce à ce nouveau centre unique en son genre, les professionnels de la santé (psychiatres et psychologues cliniciens) pourront prendre en charge les jeunes de 13 à 25 ans ayant une forte dépendance aux jeux vidéo comme Fortnite, Call of Duty, Candy Crush et autres.


Selon l’OMS, ce ne sont pas les cas des enfants qui passent juste un peu trop de temps devant les jeux qui sont concernés. En effet, l’organisation qui dépend directement du Conseil économique et social des Nations unies a répertorié un certain nombre de cas liés aux jeux en ligne, aux jeux hors ligne et aux jeux non spécifiés comme comportements provoquant une dépendance. Ils sont inclus dans la catégorie « troubles mentaux, comportementaux ou neurodéveloppementaux » de la Classification internationale des maladies qui en est maintenant à sa 11e édition, ou CIM- 11. Ils se caractérisent par un comportement de jeu persistant ou récurrent et se manifestent par :

  1. un contrôle altéré du jeu (par exemple, l'apparition, la fréquence, l'intensité, la durée, la terminaison, le contexte) ;
  2. la priorité croissante accordée au jeu dans la mesure où le jeu prime sur les autres intérêts de la vie et les activités quotidiennes ;
  3. la poursuite ou l'escalade du jeu malgré les conséquences négatives.

Simon Stevens, directeur général du NHS, a déclaré : « Les entreprises de jeux sur Internet, de jeux au hasard et les réseaux sociaux ont une responsabilité à l'égard de leurs utilisateurs ainsi que de leurs actionnaires et devraient faire tout leur possible pour prévenir plutôt que de tirer profit des comportements obsessionnels ou préjudiciables. » Il a également expliqué que l'objectif du NHS est de lutter contre un problème émergent.

En raison des préoccupations croissantes concernant le temps que les enfants et les adolescents disposent pour les jeux en ligne et l'impact que cela peut avoir sur leur santé mentale, de nombreux pays développent des stratégies pour lutter contre ce problème. En Corée du Sud, le gouvernement a adopté une loi interdisant l'accès des jeux en ligne aux enfants de moins de 16 ans entre minuit et 6 heures. Claire Murdoch, directrice nationale de la santé mentale du NHS, a déclaré : « Le jeu compulsif, la dépendance aux médias sociaux et à Internet sont des problèmes qui ne vont pas disparaître quand ils joueront un rôle si essentiel dans la vie moderne.


Source : NHS

Et vous ?

Pensez-vous que l'addiction aux jeux vidéo devrait être considérée comme un trouble mental ?

Quelle stratégie est développée par votre pays pour lutter contre ce problème ?

Cette nouvelle classification améliorera réellement la santé publique ou créera-t-elle davantage de problèmes administratifs ?

Voir aussi :

L'addiction aux jeux vidéo pourrait être considérée comme un trouble mental dès 2018, par l'Organisation mondiale de la santé (OMS)

UK : l'addiction à Fortnite citée dans plus de 200 demandes de divorces en 2018, la révolution numérique s'accompagne de nouvelles dépendances

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Baalouga
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 14:32
Je conseil cette émission avec des professionnel dans le milieu de l'addiction.
Frence culture, la methode scientifique : jeux video, jeux dargent, porno. Demandez l'addiction
0  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/10/2019 à 20:44
Dommage pour ceux qui ont plus de 25ans.
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/10/2019 à 17:29
Moi je souffre de dépendance à Développez arff
Je passe trop de temps devant l'ordinateur.

Une personne qui passe son temps devant son ordinateur a coder, faut-il la soigner aussi.

avec des douches froides ?Bon je sorts pour me faire soigner
0  0 
Avatar de Jonathan muswil
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 20/10/2019 à 17:26
Dommage pour ceux qui ont plus de 25ans Bien sur que oui. Moi j'en ai que 20ans
0  1