Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : la filière jeux vidéo se dote de la cérémonie des « Pégases »
Un équivalent des Césars

Le , par Patrick Ruiz

93PARTAGES

11  0 
Il y a un an, à l’occasion du grand rassemblement annuel des professionnels français du jeu vidéo, le Président du Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV) de France annonçait la création d’une Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo. L’organisation en charge de la défense des intérêts du jeu vidéo français a, ce jour, procédé à la présentation de cette nouvelle organisation.


L’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo a un rôle de promotion de l'industrie du jeu vidéo français ; elle servira à la mise en lumière des meilleures créations et créateurs en matière de jeux vidéo en France. En droite ligne avec ces prérogatives, elle annonce (en guise de première action) la mise sur pied, dès 2020, d’une cérémonie télévisée (et sur Internet) de remise d’un trophée aux acteurs de la filière : le Pégase.

« Les vainqueurs des prix attribués par l’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo se verront remettre un Pégase, magnifique trophée symbole de renommée, de l’inspiration poétique et de l’innovation, une des créatures les plus célèbres de la mythologie grecque. Le trophée est conçu en France et fabriqué par la fonderie d’art Macheret, labellisée entreprise du patrimoine vivant pour son savoir-faire artisanal d’excellence. Il est en bronze avec une finition plaquée or sur un socle en résine laquée noire », lit-on sur le site de l’organisation.


Chaque année, 19 prix sont prévus dont trois destinés à des créations étrangères et deux à des personnalités de l’année dans le domaine du jeu vidéo (esportif et influenceur). Le détail du listing dans un tweet de Julien Villedieu – Délégué Général du Syndicat National du Jeu Vidéo.


À l’image des Cesars, les Pégases seront issus d’un vote des membres de ladite académie. « Ces académiciens vont sélectionner et élire les meilleurs jeux dans différentes catégories qui seront le reflet des métiers. Ces professionnels seront répartis en cinq collèges et chaque année ils seront appelés à voter pour les meilleures créations et talents reflétant les métiers du secteur. Les votes seront pondérés en fonction de leur expertise métier. Ce n’est pas un jury sélectionné de façon arbitraire, mais n’importe qui peut devenir académicien », explique Davy Chadwick – Vice-président du Syndicat National du Jeu Vidéo de France. L’éligibilité des jeux quant à elle repose sur certains critères : le jeu doit principalement être développé en France et il doit être distribué l’année n-1 de la cérémonie de remise des prix ; les jeux en accès anticipé sont concernés par ces exigences.


L’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo a consacré la voie électronique comme moyen de réalisation du scrutin. D’après les retours initiaux, ce dernier se fera sur deux tours avec un premier pour la détermination des nommés et un deuxième pour la désignation des vainqueurs.

Le Syndicat National du Jeu Video compte déjà plus de 500 académiciens et compte atteindre le nombre de mille pour les premières sessions. Ces derniers sont des professionnels du jeu vidéo (salariés ou indépendants), mais aussi de personnalités à la marge de l'industrie (journalistes, enseignants, influenceurs…) qui auront leur mot à dire dans une cérémonie qui n’est pas la première du genre en France. Les Pégases font en effet suite à des prix comme les Paris Games Week Awards (organisés par le syndicat des éditeurs de jeu vidéo) ou encore les Ping Awards qui, semble-t-il, peinent à valoriser l’industrie du jeu vidéo en France.

Le commentaire de l’Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo à ce dernier propos l’illustre : « le jeu vidéo aujourd’hui, au niveau national comme international, est la première industrie culturelle devant le livre et le cinéma. Pourtant, bien peu de joueurs savent que la France est une terre de création ; que les Français créent, entreprennent et réussissent. »

Source : Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo

Et vous ?

Avez-vous le sentiment que le jeu vidéo français souffre du manque de vulgarisation de la capacité de ses acteurs ?

Que pensez-vous du symbole choisi (Pegase) pour rendre hommage aux acteurs du jeu vidéo français ?

Les Pégases sont-ils une cérémonie de récompenses qui faisait cruellement défaut à l’industrie du jeu vidéo français ?

Voir aussi :

Le marché du jeu vidéo en France est à son plus haut historique avec un CA record de 4,9 milliards d'euros et une croissance de 15 % en 2018

Les jeux en ligne, un risque pour la sécurité des enfants ? Oui, selon un sondage de McAfee, qui montre l'inquiétude grandissante des parents

Les jeunes qui jouent à des jeux vidéo ont de meilleures capacités de raisonnement moral, que les jeunes non-joueurs, selon une étude

France : le débat sur le trouble du jeu vidéo s'invite dans les instances gouvernementales, quel traitement préconiser à ceux qui en souffrent ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de GLDavid
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/06/2019 à 7:47
Bonjour

Je vais faire mon vieux croulant mais si je comprend bien, ce n'est que l'académie qui décide des heureux élus, n'est-ce pas?
Qu'ils sont loin les Amstrad100% A d'or, les Tilts d'or où c'était le public qui votait!

@++
5  0 
Avatar de pierre-y
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 22:08
Ca veut dire que ça va se jouer juste entre les bon copains ou ceux qui allonge assez de monnaies du coup?
2  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 22:28
C'est pas comme s'il existait les Ping Awards
C'est en remplacement ? De la jalousie et vouloir créer mieux ? Un politique qui voulait mettre son nom dans une cérémonie pour marcher sur la vague ?
2  0