Nintendo publie un avis DMCA pour supprimer un portage du jeu Super Mario Bros sur Commodore 64
Le fruit de 7 ans de développement

Le , par Stéphane le calme

40PARTAGES

12  0 
En fin de semaine dernière, le développeur ZeroPaige a proposé le résultat d’un travail de sept ans : un portage complet de Super Mario Bros pour l'ordinateur Commodore 64 d'origine. Le fichier de 109 Ko est une réalisation incroyable, codé pour un ordinateur avec une vitesse d'horloge d'environ 1 MHz (environ 55% de la vitesse de la NES).

Néanmoins, il y a quelques jours, Nintendo aurait publié un avis DMCA pour le jeu, ce qui aurait conduit à son retrait de nombreux sites pour amateurs et de services de téléchargement : « En raison d'une notification de retrait de DMCA, nous avons dû supprimer le téléchargement de Super Mario Bros. 64 de notre blog, il y a 4 jours » , a tweeté le groupe de passionnés Commodore Computer Club, basé à Vancouver.


Le fichier ROM, qui peut être exécuté sur des émulateurs et du matériel C64 réel, est toujours en ligne, si vous savez où chercher. Mais la notification de retrait continue n’est que la continuation de la longue histoire de Nintendo qui s’est souvent appuyée sur les textes juridiques pour tout étouffer, des sites de distribution de ROM aux fangames en passant par les émulateurs en ligne et même certains mods basés sur ses propriétés.

Pour rappel, un mod (abréviation de modification) est une modification d'un jeu vidéo, sous la forme d'un greffon qui s’ajoute à l'original, le transformant parfois complètement pour créer un nouveau jeu. Les mods les plus courants se rencontrent sur PC.

Utiliser le DMCA pour protéger le nouveau port d'un jeu vieux de près de 34 ans, conçu pour fonctionner sur du matériel presque vieux de 37 ans, peut sembler une nouvelle portée spectaculaire pour ce type de protection DMCA. Cela dit, Nintendo propose actuellement le jeu original Super Mario Bros dans le cadre de son abonnement payant Nintendo Switch Online, et vend des versions de console virtuelle sur la Wii U, la 3DS et la NES Classic. Le port sans licence Commodore 64 peut être considéré comme une concurrence directe pour cette activité en cours, ou tout simplement comme une utilisation illicite des personnages, de l'art et de la musique protégés par le droit d'auteur de Nintendo.

Que ce soit au format DMCA ou non, Nintendo ne peut diminuer l’ingéniosité de programmation mise en avant dans cet effort singulier. Si vous ne voulez pas retrouver le fichier, vous pouvez faire l'expérience de la magie à travers la vidéo ci-dessous.


Source : ZeroPaige, PDX Commodore Club

Et vous ?

Avez-vous déjà joué à Super Mario Bros ? Qu'en pensez-vous ?
Que pensez-vous de ce portage ?
Commodore 64 vous semble-t-il pertinent ? Pourquoi ?
Sur quelle plateforme verriez-vous un autre portage ?
Que pensez-vous de la réaction de Nintendo ?

Voir aussi :

GB Studio : un créateur de jeu vidéo rétro open source pour Nintendo Game boy, disponible sur Mac, Linux et Windows
Nintendo pourrait lancer, non pas sur une, mais deux nouvelles versions de sa console de jeu portable Switch qui sortiraient cet été
Redécouvrez les niveaux de jeu vidéo Nintendo et naviguez librement dedans
Le piratage, la seule option viable pour conserver des copies d'anciens jeux ? Nintendo décide de supprimer la Wii Store Channel et relance le débat

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 16:06
Bon alors déjà ce n'est pas une question de thunes. Le commodore 64 c'est un marché de niche de niche, les développeurs créent encore des jeux dessus pour le seul plaisir de repousser les limites de la machine et les joueurs vont pour la plupart télécharger directement le jeu, la version boîte étant réservée aux collectionneurs pour le seul trip d'avoir de nouveaux jeux pour la plateforme avec un packaging reprenant l'esprit de l'époque. Et si le but est de se procurer le jeu Mario Bros gratuitement, il y a environ deux millions de façons plus simples d'y parvenir.

Non, c'est une question d'image et Nintendo est très à cheval là-dessus. Ce n'est que depuis très récemment qu'ils autorisent le stream de leurs jeux sur les plateformes en ligne. La décision n'a donc rien de surprenant.
4  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 9:07
Bonjour,

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Au bout d'un moment ce jeu n'entrera pas dans le domaine public ?
Il n'y a aucune raison pour que ce soit le cas. L'entreprise à l'origine du jeu est toujours vivante.
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 8:07
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En France il y a l'ayant-droit de Tintin qui bricole pour que la licence n'entre pas dans le domaine public.
En 2053, Tintin tombera dans le domaine public. A moins que...
Je ne suis pas juriste, mais je pense que cela sera très limité.

Cela ne peut pas empêcher les œuvres précédentes de tomber dans le domaine publique.
Sachant que l'extension ne fonctionne pas pour les œuvres posthumes si elles n'ont pas été transmises avec l'intention de transmettre le droit d'exploitation.

À mon humble avis, cela est juridiquement très bancal, mais le mieux qu'ils puissent faire.

Le but est peut-être plus de faire peur que de pouvoir gagner un procès.

Et après on va parler des méchants pirates, alors que les ayants-droits se torchent avec le droit d'auteur…
4  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 16:16
pourquoi vouloir absolument prendre les éléments graphiques et le nom d'une propriété intellectuelle, parce (que je pense) qu'il est là le problème.
il aurait appelé son jeu "giseline sister" et le personnage aurait été une fille en salopette bleue, il y aurait toujours l'exploit technique mais sans le dmca.
2  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 16:40
je comprends bien la volonté d'essayer de profiter de l'aura de "super mario", mais c'est ce qui lui cause sa perte ici.
faire un pack de textures "mario" à "giseline sister" lui aurait peut être évité le coup de filet de nintendo.

le problème auquel ça mène, c'est qu'on a des prouesses techniques ou des supers jeux qui finissent à la trappe pour une histoire de propriété, mais c'est ça de vouloir jouer avec l'aura appartenant à "quelqu'un" d'autre.
quant à nintendo, il a toujours été "méchant", ça ne l'empêche pas de vendre.
2  0 
Avatar de diabolos29
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 21:51
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Bonjour,

Il n'y a aucune raison pour que ce soit le cas. L'entreprise à l'origine du jeu est toujours vivante.
.. et exploite toujours commercialement le jeu dont il est question ici (je ne parle même pas de l'exploitation à outrance de la licence Mario Bros qui n'est juste pas prête de s'arrêter ).

C'est quand même dommage car l'intérêt de prendre un jeu ultra populaire, c'est que ça sert de référence pour vraiment voir la qualité du travail réalisé.
2  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 22:31
Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Il n'y a aucune raison pour que ce soit le cas. L'entreprise à l'origine du jeu est toujours vivante.
Je crois que la mort de l'entreprise est une légende urbaine.

L'auteur est, il me semble, toujours une (ou plusieurs) personne(s) physique(s). Généralement, pour les droits patrimoniaux (et parfois pour les droits moraux), on compte un certain nombre d'années (50 convention Berne/OMC ou 70 UE) après la mort du dernier auteur (dans le cas d'une collaboration).

On ne peut pas céder les droits moraux (inaliénable), ni ses droits d'auteurs (au sens où on ne peut pas céder sa qualité d'auteur), uniquement les droits d'exploitations. L'entreprise possède donc les droits d'exploitations, qui prendront fin au plus tard quand les droits patrimoniaux prendront fin.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dur%C3...9gime_par_pays
https://fr.wikipedia.org/wiki/Copyright

Par exemple aux US, Disney fait régulièrement du lobbying pour étendre la durée du droit d'auteur afin de ne pas perdre Mickey.
2  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 25/04/2019 à 23:07
J'ose croire qu'il est possible de racheter ce que vous appelez les "droits moraux". Cela se voit, notamment, lorsque un éditeur rachète tel ou tel studio pour récupérer entre autre, les licences de tel ou tel jeu (soit pour en faire un remake, une adaptation ou un nouvel opus). Le fait que l'éditeur possède la licence, lui permet aussi d'attaquer tout ceux qui voudrait l'utiliser (comme une contrefaçon, au final).
C'est pour cette raison, que je ne parlais pas de droit d'auteur qui expire après +50 ans et que je parlais bien, des droits d'une licence (celle du personnage de Mario) que Nintendo détient. Certes, Nintendo pourrait se détacher de sa licence, ou même juste rendre public le jeu mario, mais il n'en a aucun intérêt.
Du coup, je pense, que cela sera bien plus que les classiques +50 ans des droits d'auteur.
2  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 14:22
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Cela dit, Nintendo propose actuellement le jeu original Super Mario Bros dans le cadre de son abonnement payant Nintendo Switch Online, et vend des versions de console virtuelle sur la Wii U, la 3DS et la NES Classic.
Il faudrait déjà se rappeler pourquoi ce genre de jeu retro est revenu au goût du jour...
C'est quand même dingue de cracher de la sorte à la figure de ceux qui leur rapporte tant d'argents qu'ils ressortent des vieux jeux remastérisés pour satisfaire ce marché.

On dirait un enfant/animal qui ne s'intéresse à son joujou que lorsqu'un autre essaye de jouer avec, pour ensuite l'abandonner juste après.
Encore que la comparaison est mauvaise, car dans ce cas de figure, ils ne perdent rien, et au contraire en retirent du profit.
1  3 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 14:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de la réaction de Nintendo ?
Ce n'est pas sympa de sa part, Nintendo aurait pu tolérer ce projet.
C'est un exploit technique de faire tourner ce jeu sur cette plateforme.

Le jeu est sortie en 1985 il a peut-être suffisamment rapporté...
Nintendo commercialise une mini NES, donc on peut payer pour jouer à ce jeu aujourd'hui, mais jouer à cette version Commodore 64 ce n'est pas la même expérience que jouer à la version NES.

Il doit y avoir moyen de trouver la rom Commodore 64 illégalement, mais c'est quand même dommage qu'elle ne soit pas toléré.

Est-ce que c'est possible qu'un algorithme publie un avis DMCA ?
Si ça se trouve c'est automatique et Nintendo n'a pas réfléchit à cette action.
1  0 
Responsable bénévole de la rubrique 2D - 3D - Jeux : LittleWhite -

Partenaire : Hébergement Web