Ubisoft célèbre Notre-Dame de Paris en proposant un accès gratuit à Assassin's Creed Unity pendant une semaine
Pour profiter de la cathédrale en 3D

46PARTAGES

22  0 
Le développeur français de jeux vidéo Ubisoft a annoncé mercredi qu’il allait prendre part à la vague de soutien suite à l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris sous la forme d’un hommage qui permettra à tous les joueurs de récupérer gratuitement une copie du jeu Assassin’s Creed Unity sur PC pendant une semaine et permettre aux joueurs de se promener dans une cathédrale Notre-Dame méticuleusement reconstituée pendant la Révolution française.

Assassin’s Creed Unity n’a pas été choisi au hasard : le jeu se déroule en 1789 à Paris et les joueurs font partie d'une société secrète d’assassins errant dans la ville à la poursuite des victimes d'un groupe rival. Assassin’s Creed Unity comprend une version numérique en 3D de la cathédrale Notre-Dame, élaborée à partir de plans réels, de documents historiques et d'images de statues et de vieilles pierres. La reproduction a nécessité 5 000 heures de travail et a nécessité la reconstitution de 140 vitraux.

Les joueurs peuvent grimper sur les arches et les gargouilles de la cathédrale et admirer une reconstitution du panorama du 18e siècle à Paris. Il existe cependant un petit anachronisme: la cathédrale a déjà sa flèche, pourtant elle n’a été ajoutée qu’au milieu du XIXe siècle. Cependant, l’éditeur a précisé : « Il faut bien comprendre que nous sommes dans une démarche artistique, plus que strictement scientifique. »

« Ubisoft tient à exprimer sa solidarité pour les parisiens et toutes les personnes dans le monde entier qui ont été émues par cet événement tragique. Notre-Dame fait partie intégrante de l’identité de Paris et de la France, une ville à laquelle nous sommes profondément liés. Voir la cathédrale en proie aux flammes nous a tous profondément touchés.

« Lors de la création du jeu Assassin’s Creed Unity, Ubisoft a eu l’opportunité de tisser des liens encore plus étroits avec Paris, ainsi qu’avec l’ensemble de ses monuments historiques. Ubisoft a en effet concentré une grande partie de son temps et de ses efforts à la reconstitution de Notre-Dame, afin de se rapprocher au plus près de l’original.

« À la lumière des événements de lundi, Ubisoft souhaite laisser découvrir la majesté et la beauté de la cathédrale, de la meilleure façon possible. A compter d’aujourd’hui, et durant toute une semaine, Ubisoft offre la version PC d’Assassin’s Creed Unity à toutes celles et ceux qui le souhaitent. Le jeu est dès à présent disponible au téléchargement sur Uplay : http://assassinscreed.com/unity-notredame/ ou directement sur le Ubisoft Store : https://store.ubi.com/.


« En outre, Ubisoft s’engage à verser 500 000 euros, afin de contribuer à la restauration et à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Ubisoft encourage également toutes celles et ceux qui le souhaitent à contribuer à cet effort collectif.

« Assassin’s Creed Unity a été pensé comme un hommage ultime à la ville de Paris, et Ubisoft espère que Notre-Dame retrouvera au plus vite son éclat le plus étincelant ».

L'incendie qui a dévasté lundi le monument de neuf siècles a soulevé une vague d'enthousiasme en France et à l'étranger, poussant les gens à faire un don pour sa reconstruction et poussant le roman de Victor Hugo intitulé «Le Bossu de Notre-Dame» parmi les livres les plus vendus .


Mais un trait d’esprit de l’écrivain Ollivier Pourriol a été repris par les Gilets jaunes sur les réseaux sociaux. En effet, sur twitter, Ollivier Pourriol a déclaré : « victor hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver notre-dame et leur propose de faire la même chose avec les misérables ». Des voix se sont élevées pour dénoncer une générosité sélective, certains allant même jusqu’à se demander si, dans ce monde, il vaut mieux « naître » cathédrale que « sans abris ».

Source : Ubisoft, Ollivier Pourriol

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les cadres dirigeants de YouTube auraient laissé les contenus « toxiques » sur la plateforme, tant qu'ils généraient de l'audience
YouTube va désactiver les commentaires sur la plupart des vidéos de mineurs à cause des pédophiles
YouTube annonce avoir pris des mesures strictes pour lutter contre les vidéos avec les mineurs et pouvant faire l'objet de commentaires prédateurs
Une mère découvre des instructions de suicide en vidéo sur YouTube et YouTube Kids dissimulées entre des extraits d'un jeu vidéo populaire
Disney aurait retiré les fonds alloués pour la publicité sur YouTube, suite à une controverse liée à l'exploitation des enfants

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de curt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 17:47
Sinon un système de sécurité incendie associé à un système d'extinction aurait pu être une bonne précaution.

On aurait ainsi éviter que NOTRE DAME DE PARIS devienne NOTRE DRAME DE PARIS
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 8:03
Citation Envoyé par curt Voir le message
Sinon un système de sécurité incendie associé à un système d'extinction aurait pu être une bonne précaution.
Benjamin Mouton qui a été architecte en chef de Notre Dame de 2000 à 2013 dit que le système anti incendie avait été refait, ainsi que l’électricité, en France il y a énormément de normes et de contrôles, tout a été vérifié et était en règle.
Il y a même 2 personnes qui sont en permanence sur le site prêt à appeler les pompiers.
« Du chêne qui a 800 ans, c’est très dur. Essayer d’en faire brûler… Enfin je n’ai jamais essayé, mais du vieux chêne, ce n’est pas évident du tout. Il faut mettre beaucoup de petit bois pour y arriver – là, je ne sais pas s’il y en avait raconte-t-il avec ironie. Ça me stupéfie beaucoup. »

« Juste avant que je prenne ma retraite, c’est-à-dire dans les années 2010, nous avons remis à plat toute l’installation électrique de Notre-Dame. Donc il n’y a pas de possibilité de court-circuit. Nous avons remis à plat – et aux normes contemporaines, même en allant très loin – toute la détection et protection incendie de la cathédrale, avec des éléments de témoins de mesure, d’aspiration, etc., qui permettaient de détecter un départ de feu. Vous avez en permanence en bas de la cathédrale, deux hommes qui sont là jour et nuit et qui sont là pour aller voir dès qu’il y a une alerte et appeler les pompiers dès que le doute est levé »

« Cela a été un travail colossal, c’est comme dans tous ces chantiers de monuments historiques, surtout à Notre-Dame : nous avons un encadrement technique, normatif, de contrôle, etc., qui est considérable, que l’on voit nulle part ailleurs. Je dois dire que je suis quand même assez stupéfait »

« Lorsque je me suis occupé de la détection incendie, qui a été un dispositif très onéreux, il fallait très peu de minutes pour qu’un agent aille faire la levée de doute, nous avons fait remplacer de nombreuses portes en bois par des portes coupe-feu, nous avons limité tous les appareils électriques, qui étaient interdits dans les combles »

« L’incendie n’a pas pu partir d’un court circuit, d’un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant »
Tout était fait pour que ce genre de chose n'arrive pas, il était impossible de faire plus.
Le feu n'a pas démarré dans une zone en chantier, donc ça ne doit probablement pas être de la faute des ouvriers.
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 8:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le feu n'a pas démarré dans une zone en chantier, donc ça ne doit probablement pas être de la faute des ouvriers.
Citation Envoyé par Du premier article
Le feu a pris aux alentours de 18 h 50 dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d’Europe, ont indiqué les pompiers. Selon les informations du quotidien Le Monde, il est parti d’un échafaudage, dans la partie supérieure de l’édifice.
Effectivement les échafaudage ça ne fait pas parti du chantier c'est juste là pour décorer...
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 8:42
Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
Effectivement les échafaudage ça ne fait pas parti du chantier c'est juste là pour décorer...
/!\ Zone en chantier != chantier.

Zone en chantier fait référence à une zone soumise à une activité. Ainsi, un chantier, en l'absence d'activité (e.g. n'ayant pas encore débuté, interrompue, ou étant finie), n'est pas une zone en chantier.
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 9:46
Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
Effectivement les échafaudage ça ne fait pas parti du chantier c'est juste là pour décorer...
"A 18h20, la console reliée aux différents capteurs a détecté un incident, générant de facto une première alerte. Toutefois, le lieu associé à cette alerte n’était pas le bon et l’agent chargé de la vérification n’a donc rien constaté. Il a fallu attendre une seconde alerte, à 18h43, pour que l’agent identifie le lieu réel du départ du feu, localisé à l’angle de la flèche. D’où un appel d’urgence aux pompiers passé peu avant 18h50.". C'est tout ce que l'on sait. Le reste n'est que de la spéculation (donc inutile).
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 10:05
Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
Le reste n'est que de la spéculation
Ouais enfin bon l'ancien architecte en chef de Notre Dame à certainement accès à des informations que les médias n'ont pas...
Parce qu'il est pote avec l'architecte actuel : Philippe Villeneuve.
Chez Pujadas (vers 07:30) Benjamin Mouton dit que Philippe Villeneuve lui a dit qu'il n'a eu connaissance d'un seul départ de feu dans la noue, une partie de toiture qui rencontre le transept et il n'y avait pas de chantier à cet endroit là.

Mais bon ça encore c'est qu'un détail, ce qui est hyper important c'est que :
- le vieux chêne c'est hyper difficile à brûler, là ça a pris anormalement vite
- le bâtiment était aux normes (électricité, contrôle anti-feu)
- il y a 2 personnes qui surveillent le bâtiment en permanence
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 12:00
Monsieur l'architecte en chef est certainement un excellent architecte, mais il n'est pas pompier. Si le chêne est effectivement moins combustible que les autres essences (à part le charme) du fait de sa densité, son pouvoir calorifique est supérieur: mettez une bûche en chêne dans un insert et je vous garantie que cela rayonne fort et longtemps.
Donc une fois que les travées et les poutres ont pris feu, la charpente est condamnée, et ce n'est pas le nombre de matériaux combustibles qui manquaient, surtout sur un chantier. On peut même considérer que la structure de la flèche a accéléré l'incendie, se comportant comme une colonne aspirant l'air plus froid par la base et accélérant les flammes.

Le problème fut peut-être le manque de coupe-feu, certains ont même suggéré la mobilisation d'hélicoptères dans ce genre de catastrophe.

Ici, un pompier américain livre son analyse et compare avec cas similaire survenu en 2016:

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 12:24
tiens, ddoumeche, tu sembles avoir les mêmes sources que moi. Des explications limpides.

Le paradoxe du bois, c'est qu'un incendie rapidement maitrisé fait moins de dégât sur une structure en bois que sur une structure métal/brique. Il faut du temps et beaucoup d'énergie pour amener ces trucs-là à un point d'endommagement. Par contre, si le feu a le temps de chauffer le bois pour en faire un combustible qui alimente l'incendie, c'est en effet la fin des haricots. Vu que ça a cramé 25 minutes de manière invisible avant que les pompiers ne soient prévenus(enfin, si j'ai bien compris), le désastre était inévitable.
Avatar de curt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 16:39
Ryu2000 :Benjamin Mouton qui a été architecte en chef de Notre Dame de 2000 à 2013 dit que le système anti incendie avait été refait, ainsi que l’électricité, en France il y a énormément de normes et de contrôles, tout a été vérifié et était en règle.
S'il y a bien une chose qui est sûr c'est qu'un architecte, soit-il en chef, n'a pas de compétence en matière de sécurité incendie - D'ailleurs le système anti-incendie n'existe pas - tout combustible peut prendre feu. L'important est la précocité de la détection. Ceci étant posé, il faut une action suite à la détection…. la mise en sécurité (MSI) et l'extinction (à l'extincteur, au sprinkler (mais là c'est la douche assurée pour les œuvres et le bâtiment), au brouillard d'eau, au gaz (attention le FM200 est interdit)
Dire que le système en place est aux normes, il faudrait savoir de qu'elle norme et à jour de quand ? La maintenance doit être périodique et les documents réglementaires dûment remplis. Que deux agents de sécurité incendie (appelés SSIAP) soient sur ce site m'apparait comme "très léger" en effectif. Et enfin, est-ce qu'un audit a été réalisé par un organisme de contrôle type CNPP ? Qu'elle est la conclusion du rapport ? Toutes les non-conformités ou remarques ont-elles été prises en compte ?
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 19/04/2019 à 16:49
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais enfin bon l'ancien architecte en chef de Notre Dame à certainement accès à des informations que les médias n'ont pas...
Parce qu'il est pote avec l'architecte actuel : Philippe Villeneuve.
Chez Pujadas (vers 07:30) Benjamin Mouton dit que Philippe Villeneuve lui a dit qu'il n'a eu connaissance d'un seul départ de feu dans la noue, une partie de toiture qui rencontre le transept et il n'y avait pas de chantier à cet endroit là.

Mais bon ça encore c'est qu'un détail, ce qui est hyper important c'est que :
- le vieux chêne c'est hyper difficile à brûler, là ça a pris anormalement vite
- le bâtiment était aux normes (électricité, contrôle anti-feu)
- il y a 2 personnes qui surveillent le bâtiment en permanence
C'est bien ce que j'ai dis. Il n'y a eu qu'un seul départ pour 2 alertes, la première étant mal localisé, ce qui a laissé le temps au feu de "prospérer" et de monter en température, permettant ainsi la combustion d'élément comme le chêne. donc batiment aux normes, sur le papier oui mais en pratique, il y aurait eu défaillance dans le système de détection, et ça a grandement aggravé la situation. Bon, au moins, à la première alerte, les gens ont été évacués, c'est bien là l'important.
Ca c'est pour expliquer le délai de prise en charge de l'incendie. Pour sa cause, c'est encore l'inconnu. On peut en disserter, mais ça reste comme je disais de la spéculation (ce qui ouvrira, c'est l'époque qui veut ça, la porte à toute les thèses complotistes imaginables).
En tout cas, même si ce n'est pas le meilleur assassin creed à mon gout en terme de réalisation et d'expérience de jeu (le pire même, si j'exclu syndicate auquel je n'ai pas joué), il est graphiquement (et niveau ambiance) très réussi et vaut la balade dans les rues de paris. Je recommande fortement son acquisition.
Responsable bénévole de la rubrique 2D - 3D - Jeux : LittleWhite -

Partenaire : Hébergement Web