La dématérialisation des supports a-t-elle de l'avenir pour les Jeux-vidéos ?

Le , par raptor70, Expert éminent
La dématérialisation des supports a t'elle de l'avenir pour les Jeux-vidéos ?

Le 19 aout dernir, Epic Game, créateur de l'Unreal Engine, a lancé le jeu Shadow Complex sur le Xbox Live Arcade. Disponible uniquement en support dématérialisé, le jeu vient de remporter un franc succès auprès des joueurs avec plus de 200 000 ventes en seulement deux semaines ce qui le fait devenir le jeu d'action solo le plus vendu sur le Xbox Live Arcade.

Ce succès n'est pas indépendant. On peut trouver d'autres exemples de succès au travers des jeux, dits "indépendant", souvent originaux tels que Braid ou World of Goo qui ne sont jamais sorti en version "boite".

Grace aux plateformes de téléchargement de jeux tel que Steam sur PC, le Xbox Live Arcade sur Xbox360, le Playstation Network sur Playstation ou le Wiiware de la Wii, on peut se rendre compte que de plus en plus de jeu ne sont disponible que virtuellement par téléchargement.

Selon vous, d'ici quelques années, existera t'il toujours des jeux en version "boite" ?
Pourquoi les offres de jeu en téléchargement explosent t'elle ? surtout du coté des développeurs indépendants ?
Qu'en pensez vous ?

Mise à jour au 20/09/2009

Un distributeur hollandais boycotte la PSP Go!, la console de jeux portable de Sony.

NedGame, un distributeur de très grande importance en Hollande et en Europe à fait le choix de ne pas distribuer la nouvelle console portable de Sony, la PSP Go! dont la sortie est prévue le 1er octobre prochain. NedGame n'est que la figure de proue de ce boycotte car de nombreux distributeurs commencent à suivre le même chemin.

Ce boycotte est principalement due à la dématérialisation de la PSP Go!. Effectivement, dépourvue de lecteur physique UMD, les jeux jouables sur la console portable de Sony devront être intégralement téléchargé sur la boutique en ligne de Sony, le PlayStation Network. Cette console est la première à imposer un format dématérialisé de distribution ce qui coupe tout intermédiaire entre le développeur et la vente réelle.

D'autres services dématérialisés verront le jour d'ici quelques années tel que le Cloud Computing pour les jeux vidéos avec des services comme OnLive.

Que pensez vous de la sortie de la PSP Go! ?
Pensez vous que Sony est trop en avance ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Mais.Ouais Mais.Ouais - Membre à l'essai http://www.developpez.com
le 04/09/2009 à 9:44
Citation:
Envoyé par Mais.Ouais Voir le message
c'est deja le cas voir meme plus simple double clic sur le jeux et hop c est parti
Si t'as un problème de connexion ou qu'il y a un problème au niveau du serveur tu peux pas le télécharger, c'est un peu comme si chez toi la porte de ton placard où tu range tes jeux était bloquée. Mais je suis d'accord sur le fait que pour lancer le jeu c'est plus rapide que de mettre le DVD dans le lecteur.


Oui c'est sur mais en meme temp maintenant lorsqu'on perd la connexion on perd aussi la télé,le téléphone avec donc je dirais que la majorité ont accépté de prendre un risque. Puis le jeux peut attendre 1 jours ou 2 avant d'etres télécharger , en tout cas pas de bol que la panne arrive a ce moment la

Pour la fermeture définitive des serveurs en je dirais qu'on la dans le *** lulu. Même si il est certain que ce n'est pas avant plusieurs années au vu de la santé économique de valve ( dsl on ne parle que de steam mais bon c'est la grosse référence quand même)

Contre le piratage bah c'est comme tout il ne faut pas faire n'importe quoi avec sont compte, enfin commme quand on se sert d'un PC relié a internet
Avatar de Teto45 Teto45 - Membre habitué http://www.developpez.com
le 06/09/2009 à 1:04
Certes, souvent les jeux auxquels on joue sont parfois jetables. On joue une fois, on le finit, en est content mais après on passe à autre chose et on l'oublie. Et puis certains jeux/concepts vieillissent assez mal. Pourtant aujourd'hui, pas mal de fans continuent encore à jouer à leur vieux Tomb Raider 1 (le tout premier, le seul, l'unique) ou Mario, que sais-je et ils sont contents comme au premier jour.

Là où je veux en venir c'est que quand on a des vieux jeux qu'on chérit, on a pas envie de se dire qu'on n'y jouera plus, que c'est du passé. Certains gardent ainsi leurs vielles consoles uniquement pour certains jeux "cultes".

Que se passera-t-il quand tout ça se fera par l'intermédiaire d'une compagnie qui possédera votre jeu et qui pourra décider un jour (même s'il s'en défend) que ben voilà, la XBox 360 c'est fini, vive la 470, et tous les anciens titres on ne les supporte plus, c'est comme ça?
Ou genre: désolé on peut plus vous autoriser à jouer à superArcade3000, la société détentrice des droits à été rachetée par Bidule, qui empêche la diffusion de ce jeu pour nous obliger à jouer au sien, une pâle copie moins bien et plus chère?
Avatar de raptor70 raptor70 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 20/09/2009 à 12:05
Citation Envoyé par raptor70  Voir le message
Un distributeur hollandais boycotte la PSP Go!, la console de jeux portable de Sony.

NedGame, un distributeur de très grande importance en Hollande et en Europe à fait le choix de ne pas distribuer la nouvelle console portable de Sony, la PSP Go! dont la sortie est prévue le 1er octobre prochain. NedGame n'est que la figure de proue de ce boycotte car de nombreux distributeurs commencent à suivre le même chemin.

Ce boycotte est principalement due à la dématérialisation de la PSP Go!. Effectivement, dépourvue de lecteur physique UMD, les jeux jouables sur la console portable de Sony devront être intégralement téléchargé sur la boutique en ligne de Sony, le PlayStation Network. Cette console est la première à imposer un format dématérialisé de distribution ce qui coupe tout intermédiaire entre le développeur et la vente réelle.

D'autres services dématérialisés verront le jour d'ici quelques années tel que le Cloud Computing pour les jeux vidéos avec des services comme OnLive.

Que pensez vous de la sortie de la PSP Go! ?
Pensez vous que Sony est trop en avance ?

Avatar de gibet_b gibet_b - Membre actif http://www.developpez.com
le 20/09/2009 à 14:42
Je pense que le dématérialisé est en effet l'avenir, dans un premier temps sur console portable et PC, et nous y viendrons ensuite sur les consoles de salon, mais ce n'est pas encore demain la veille que ce sera du 100%.
Avatar de monkey_man monkey_man - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 20/09/2009 à 21:59
Bonsoir,

Il est vrai que la dématérialisation peut apporter énormément d'avantage par exemple si le jeu vidéo que l'on voulait acheter n'est plus en stocke et qu'on le voulait à tout prix, la dématérialisation est une bonne option car le service de téléchargement en ligne n'est jamais en rupture de stock. Mais personnellement je préfère encore attendre une nouvelle commande pour pouvoir avoir mon jeu en main propre avec sa belle boite et son UMD que d'avoir seulement le fichier stocké dans la mémoire de ma PSP. De plus je n'aime pas trop ça car il peut y avoir un risque que le memory stick ne marche plus et donc on aurait la perte de tous les jeux étant sur la memory stick. C'est donc pour cela que je pense encore que la meilleur solution reste la boite avec son UMD.
Avatar de Damien69 Damien69 - Membre du Club http://www.developpez.com
le 21/09/2009 à 7:47
Peros, je ne vois pas la dématérialisation d’un bon œil, c’est positif mais que pour les créateurs de jeux. Diminution du piratage plutôt positif bien que pour un joueur presque aucune incidence sur le prix des jeux ou la qualité. Mais surtout disparition a terme des jeux d’occasions et c’est ce secteur que les éditeurs veulent voir disparaitre, trop de manque à gagné. Tout ce jouera sur le prix d’un jeu dématérialisé. Exemple burnout paradise version boite et version playstation Netework même prix. Je ne suis pas d’accord pour acheter un jeu plein tarif et ne pas pouvoir le revendre une fois terminé alors que je ne rejouerais jamais.
Avatar de keitaro_bzh keitaro_bzh - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 21/09/2009 à 9:17
Citation Envoyé par Damien69  Voir le message
Exemple burnout paradise version boite et version playstation Netework même prix.

Et ce qu'il y a de choquant dans ton exemple, c'est que dans le prix de la version boite, il y la cout de la boite, de la galette et de tous les intermédiaires qui prennent leurs marges...

Je pense que le cout d'un serveur de téléchargement est bien moindre que tout ça...

Encore une fois, on est des vaches à lait...
Avatar de TiJean2910 TiJean2910 - Membre actif http://www.developpez.com
le 21/09/2009 à 10:05
Citation Envoyé par keitaro_bzh  Voir le message
Et ce qu'il y a de choquant dans ton exemple, c'est que dans le prix de la version boite, il y la cout de la boite, de la galette et de tous les intermédiaires qui prennent leurs marges...

Je pense que le cout d'un serveur de téléchargement est bien moindre que tout ça...

Encore une fois, on est des vaches à lait...

+1, et on répète ici la même histoire que pour la musique en ligne. Résultats: du chômage (fermetures des boutiques de disquaires avant, fermeture probable des marchands de jeux vidéo), et aucun gain pour l'acheteur, vu que les prix sont identiques. Ah si, il n'est plus obligé de se déplacer. Par contre, il y en a dans l'histoire qui ramassent plus. Le problème, c'est qu'ils sont de moins en moins. Jusqu'au jour où plus personne n'aura d'argent pour acheter!
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Expert éminent http://www.developpez.com
le 21/09/2009 à 14:45
Citation Envoyé par Syl_20  Voir le message

2/Pour les indépendants c'est une façon d'être indépendants des distributeurs et éditeurs et donc le seul moyens de distribuer leurs jeux massivement sans trop de frais.

C'est juste quitter une dépendance pour une autre : ces plateformes ne sont pas ouvertes à qui en a envie. Il faut d'abord passer à la caisse pour pouvoir y vendre des jeux, et il y a sans doute d'autres conditions (il suffit de regarder AppStore).
Avatar de dgino dgino - Candidat au Club http://www.developpez.com
le 06/04/2011 à 15:00
Salut à tous, bandes de morveux
Quand je lis vos remarques, je trouve parfois que vous restez kéblo sur des problématiques complètement désuettes pour moi. Par exemple :
- "Comment on va faire pour revendre les jeux d'occaz ?" le marché des jeux d'occasion ? quels jeux d'occasion ? Ils ne seront même pas achetés mais au pire loués au temps, au mieux inclus dans un abonnement mensule tout compris, c'est à dire avec accès au cloud illimité en contenu et en temps (30 euros, ça serait bien...)
- "elle est ou ma jolie boiboite avec une belle image imprimée ?" Sans déconner, tu es fetichistes ? On s'en bats les couilles, sérieux.
- les revendeurs de jeux, applications, et de hardware au chomdu ? mais non, ils se reconvertiront, dans le cloud computing pourquoi pas, l'époque des cdi qui durent toute une vie c'est fini les gars, va falloir bouger son cul un peu.
- "Le cloud c'est bien beau mais bon, quand j'ai pas de connection internet, je suis bien emmmerdé !". Correct pour le présent, mais je pense que d'ici quelques années il n'y aura plus beaucoup d'endroits où on ne pourra pas se connecter, que ça soit par fibre, wimax, 4g ou wifi. Disons qu'il faut tout miser sur le fait qu'une connection haut débit puisse être disponible a peu près partout, sauf exceptions du genre si tu vas te planquer au fin fond d'une forêt ou de la montagne, sinon le modèle du cloud démocratisé s'éfondre effectivement, en laissant une grande partie de la populasse sur le carreau.

Moi je pense que beaucoup ont tout simplement peur du virtuel, qui est bien plus abstrait, inpalpable, donc ça dérange en ce sens, mais en fait on s'y fait assez vite, regardez l'argent virtuel qui circule sur nos comptes en banque, c'est le même truc, on a plus vraiment la maitrise mais c'est bien plus pratique au fond.
Alors avec vos problématique du XXieme siècle vous m'excuserez mais faut essayer d'extrapoler un peu.
C'était la même chose quand on criait haut et fort (en tout cas pas moi) que la dématérialisation de la musique et des films, accompagné des technologie de P2P, allait tuer l'industrie. ben oui, effectivement cette industrie telle qu'elle a existé est en train de disparaitre, mais au profit d'un systeme potentiellement bien plus équitable, surtout pour les artites et les consommateurs qui ne se font plus raquéter par des majors sans pitié.
Idem pour les email qui allait remplacer le courrier et mettre nos amis les facteurs au chomage : mdr, vous en conviendrez. Mais si les facteurs sont au chomage, en un sens tant mieux ! de l'énergie en moins de gaspillée et du papier économisé !
En tout cas, pour ceux qui seraient encore sceptiques, le cloud : c'est l'avenir, à n'en point douter. Bien sur, d'autres problématiques vont émergées et on ne les devinne pas encore toutes, mais une est facile tout de même : la garantie de protection des données du cloud, ou comment big brother is watching you. La cybercriminalités pourrait exploser à cause de ça, les enjeux économiques et politiques aussi.
Je pense que l'évolution du cloud est grandement liée à l'évolution des connections internet : débit, latence et couverture du territoire. Pour tout le reste, il ne manque pas grand chose technologiquement.
Avatar de Mikmacer Mikmacer - Membre actif http://www.developpez.com
le 12/04/2011 à 11:01
Je crois qu'en grande partie le logiciel sera distribué, en grande majorité, d'une manière dématérialisée. J'entends de plus en plus parlé de "software as a service", qui tend à remplace le "software as a product". Comme exemple, il y a le cloud gaming, où les jeux webs comme minecraft(Il faut se connecter pour jouer, mais si le serveur est down, on ne peut plus jouer[Je crois ?]).

Je crois qu'on peut faire le parallèle avec Blockbuster VS Netflix aux États-Unis. Blockbuster(Le géant de la location vidéo) représente la manière traditionnelle se procurer/louer des films de manière matériel, alors que Netflix propose de louer/acheter des films et de les regarder en streaming sur le web. Récemment blockbuster a fait faillite avec des pertes de profits énorme au dépend de Netflix qui a explosé en taille et en profit.

En même temps, le "Software as a service" propose la consommation sur demande, qui est, dans un sens plus adapté à notre consommation du jeux.

Est-ce qu'il est juste qu'une personne qui joue à un jeu seulement 3 heures ai à payer autant qu'une personne qui joue à un même jeu pendant 80 heures ? Si on le voit comme un service(Ce que permet aisément la dématérialisation en terme de cloud gaming), la réponse est non, si on le voit comme un produit, la réponse est oui. Mais lequel est le plus juste ?
Offres d'emploi IT
Industrialisation et développement (H/F)
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Sophia Antipolis
Reconversion,futur ingénieur .net h/f
Adaming - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
TECHNICIEN QUALITE METHODES(H/F)
AGENCE SUPPLAY - Centre - Mer (41500)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Responsable bénévole de la rubrique 2D - 3D - Jeux : LittleWhite -